Livres
476 004
Membres
454 722

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sauvage



Description ajoutée par Hillja 2019-01-02T12:00:30+01:00

Résumé

À dix-sept ans, Tracy Petrikoff possède un don inné pour la chasse et les pièges. Elle vit à l’écart du reste du monde et sillonne avec ses chiens de traîneau les immensités sauvages de l’Alaska. Immuablement, elle respecte les trois règles que sa mère, trop tôt disparue, lui a dictées : « ne jamais perdre la maison de vue », « ne jamais rentrer avec les mains sales » et surtout « ne jamais faire saigner un humain ». Jusqu’au jour où, attaquée en pleine forêt, Tracy reprend connaissance, couverte de sang, persuadée d’avoir tué son agresseur. Elle s’interdit de l’avouer à son père, et ce lourd secret la hante jour et nuit. Une ambiance de doute et d’angoisse s’installe dans la famille, tandis que Tracy prend peu à peu conscience de ses propres facultés hors du commun.

Afficher en entier

Classement en biblio - 22 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Whale 2019-07-30T14:12:44+02:00

Vous avez beau vieillir, quel que soit l'âge que vous atteignez, vos parents l'auront atteint avant vous, seront déjà passés par là, et ça a quelque chose de réconfortant. Comme un sentier que vous ne connaissez pas, dans la forêt, sur lequel il y aurait des traces de pas qui vous diraient que quelqu'un l'a déjà emprunté. Jusqu'au jour où vous arrivez à l'endroit où ces traces s'arrêtent.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par petitebullerose 2019-08-27T15:17:43+02:00
Argent

Un peu trop sombre pour moi mais de la grande littérature ... !

C'est un livre inclassable : un roman noir, initiatique, avec quelques notes de fantastiques et, je crois, du pur "nature writting".

L'histoire de famille m'a intéressée ainsi que la quête d'identité de Tracy. La psychologie du personnage est poussée. Ce don étrange qu'elle a et qu'elle découvre est à la fois déroutant et fascinant.

Un nouveau personnage apparaît au premier tiers du livre : Jesse. Après ce qu'elle a vécu dans la forêt, d'emblée, Tracy ne fait pas confiance à cet inconnu au passé trouble.

L'ambiance est sombre, mystérieuse et angoissante.

J'ai été surprise par un retournement de situation et j'ai aimé la fin.

J'ai, enfin, beaucoup apprécié la plume de l'auteure.

Chronique complète sur mon blog :

http://tralilou-lit.over-blog.com/2019/08/jamey-bradbury-sauvage-gallmeister-2019.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par HubrisLibris 2019-05-20T19:10:40+02:00
Argent

Sauvage.

La nature l’est.

Tracy l’est également.

Sauvage.

C’est une nature dangereuse qui englobe le roman, entoure les personnages, se fait maîtresse de leur vie. L’Alaska est la terre qui accueille la famille, une terre difficile, une terre à dompter. La nature est terrain de jeu pour la jeune Tracy. La nature dérobe ses cachotteries, offre opacité et secret de ce qui se trame entre ses bois, sous ses feuillages, à l’intérieur des animaux pris au piège. La nature, elle se fait protectrice de l’enfant venue quérir des créatures, de quoi nourrir la famille, de quoi offrir repas et monnaie pour une famille qui s’effrite depuis la mort de la mère. Père, fille et fils. Réduction des membres sous le toit.

Il faut continuer à vivre, persister, ne pas s’abandonner.

Le roman est conté du point de vue de Tracy. Adolescente de dix-sept ans. Renvoyée de l’école pour avoir mordu un camarade. Tracy. Si éloignée de l’image adolescente d’aujourd’hui. Non préoccupée des réseaux sociaux. Éloignée du fatras social.

Puis.

Il y a la curiosité : le sang.

Comme une renaissance.

Le sang. Synonyme d’une innocence au trépas.

Le sang pour comprendre leur histoire.

Le sang comme lien entre chacun.

De l’histoire.

Il ne faut rien révéler, tout garder secret.

C’est un récit qui prend aux tripes, qui s’agrippe, ne laisse pas indifférent. Récit d’une nature maternelle mais terrifiante. Roman d’une adolescente qui déploie ses questionnements, mord les affirmations, s’éprend de liberté.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hillja 2019-05-18T09:27:51+02:00
Lu aussi

Il se passe des choses étranges dans ce roman, et ces choses tombent sur le lecteur comme une feuille morte tombe sur le sol : naturellement, sans préavis (ni indemnité). Il n'est pas question de fantastique mais plutôt de réalisme magique : les manifestations du paranormal vont de soi pour les personnages (féminins) mais sont rejetées par les esprits extérieurs à la fiction (nous) — il faut dire que certaines scènes peuvent être... déstabilisantes.

N'y aurait-il eu que cette seule excentricité dans l'intrigue, j'aurais pu prendre plaisir à la découverte de l'Alaska et de ses « mushers ». Mais voilà, il y a Tracy. Et Tracy est à ce point méprisable que lire encore et encore les épisodes dans lesquels elle saigne avec ardeur des animaux devient vite usant. Elle appartient en plus au type de l'adolescente en quête de sa propre identité, donc égoïste et perturbée (son « don » n'aide pas, certes).

Il faut peut-être mettre son humanité de côté et embrasser la sauvagerie (au sens premier) pour plonger intensément dans cette forêt angoissante, où toujours il semble faire nuit (même la syntaxe est obscurcie, les dialogues ne sont pas visibles).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lulu2010 2019-05-08T13:08:09+02:00
Argent

J'avais le goût de lire une histoire de chiens et je suis tombée sur ce titre récemment paru. Tout d'abord ce livre m'a sorti de ma zone de confort. J'ai découvert qu'il mélangeait horreur, suspense et un peu de fantastique. Ce que j'en retiens c'est que la mère a gardé tous ses secrets au plus grand dam de sa fille qui aurait pu apprendre d'elle ce qu'elle était elle-même. C'est à dire "SAUVAGE" : Qui n’a pas été apprivoisé, qui vit en liberté dans son milieu naturel. Primitif. Qui croît naturellement, sans intervention humaine. Qui n’a pas été modifié par l’homme, qui est peu accessible et semble inhospitalier, hostile. Qui se produit spontanément et de façon désordonnée, en dehors des règles habituelles. Qui aime la solitude, évite toute relation avec les hommes.

Alors notre jeune fille est tout cela. Pour l'histoire de chiens j'ai quand même été satisfaite puisqu'ils ont une belle part dans ce livre. C'est certain ce livre me hantera encore longtemps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-04-21T09:10:18+02:00
Or

Ray Bradbury nous entrainait dans les brasiers enflammant les livres (Fahrenheit 451) et Jamey Bradbury, elle, nous emmènera dans les blanches et froides étendues de l’Alaska.

Mettez vos moufles, sortez vos grosses chaussettes et n’oubliez pas votre cache-nez (et cache-tout-ce-que-vous-voulez) afin de ne pas prendre froid, car c’est un véritable apprentissage de la vie au grand air froid que vous allez faire.

Depuis toute petite, Tracy ne s’est jamais sentie bien qu’en courant dans la forêt ou en attelant des chiens de traineau. Son père est un musher et elle ne rêve que de suivre les traces de ses patins de traineau et de concourir à la Iditarod trail, une course pour musher longue et dure.

Ce roman, dans le style nature-writing, dégage une atmosphère bien particulière : un mélange de poudreuse, de jeune fille rebelle et des relents de fantastique car si Tony Chu (le détective cannibale) était un cybopathe (capable de retracer psychiquement la nature, l’origine, l’histoire, et même les émotions, de tout ce qu’il mangeait), Tracy, elle, c’est un autre don qu’elle possède…

La référence à Stephen King n’est pas usurpée, l’élément fantastique est bien là, c’est trash quand on y pense bien, mais le tout est très bien incorporé à l’histoire et passe sans aucun soucis, ajoutant même une autre dimension au récit.

Je peux même affirmer que sans cet élément, le roman n’aurait pas été aussi bien et nous serions parti sur une description des conditions de course avec des chiens de traineau (attention, j’aurais bien aimé en vivre une de l’intérieur, avec Tracy).

Tracy… Quelle jeune fille énigmatique, qui ne se livre que peu souvent, qui ne vit que pour la forêt, ses chasses, les animaux qu’elle trappe.

Petit à petit, l’auteur, de sa plus belle plume, déroule son récit en y incorporant tout doucement cet élément, en nous donnant des indices sans jamais trop forcer sur le trait et c’est avec un effroi certain que nous le comprenons dans son entièreté, non sans ressentir une dose de fascination au dégoût ou de dégoût à cette fascination (au choix).

D’ailleurs, une scène m’a tellement glacé les sangs que même si elle avait eu lieu sous le soleil des Caraïbes, j’aurais été transpercée par le froid. J’en suis restée avec la bouche ouverte et dans l’incapacité de poursuivre ma lecture durant quelques moments tant elle m’avait coupé les jambes.

Et malgré cela, je n’ai toujours pas réussi à être fâchée avec Tracy : à cause de son don (ou de sa malédiction, toujours au choix), elle avait fait une erreur terrible et malgré le froid qui m’a saisit, malgré mes mains tremblantes, je l’ai trouvée touchante jusqu’au bout, cette jeune fille dure comme le bois.

Un récit dur, âpre, magnifique, servi par une plume alerte qui sait bien décrire les émotions ou l’implacabilité, la rudesse de l’Alaska et la solidité des gens qui y vivent.

Des personnages magnifiques, qui me hanteront longtemps, un père veuf qui a fait tout ce qu’il pouvait mais qui n’avait pas compris sa fille puisque les non-dits sont aussi puissant qu’un blizzard, dans cette famille.

Un récit qui aurait encore pu continuer plus longtemps et une envie folle d’aller arpenter les bois de l’Alaska avec un traineau tiré par des chiens.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Totopinette 2019-04-20T14:20:43+02:00
Diamant

Je remercie vivement les éditions Gallmeister et les équipes de lecteurs.com pour m’avoir fait découvrir ce roman.

J’adore les histoires qui parlent de l’Alaska. J’ai toujours hâte de les lire pour m’imaginer de nouveaux paysages, des espèces animales que je n’ai encore jusque-là jamais croisé … L’Alaska représente ma soif de découverte. C’est donc avec beaucoup d’intérêt que je me suis lancé dans cette lecture magique.

J’ai donc suivi l’histoire de Tracy, jeune fille de 17 ans, qui essaie de surmonter sa solitude après la mort de sa mère. Une solitude qui donne vie à beaucoup de colère et parfois même de violence. C’est une jeune fille torturée. Et malheureusement, incomprise par son père qui lui interdit de faire les seules choses qui lui donnent un peu de baume au cœur. J’ai adoré son personnage. Elle m’a apprit la signification de « Sauvage » et, je dois bien l’avouer, j’ai rêvé être elle. Ce don qui est le sien, j’aurais aimé qu’il soit mien. Parfois, tant l’intrigue me captivait, je m’imaginais dans sa peau. Je devenais elle, j’avais son don. Et j’adirais ça.

Ce roman mêle le fantastique au thriller. C’est un genre peu commun mais terriblement addictif. C’est un hommage à la nature et aux espèces qui la composent. Je n’ai pas envie de trop en dévoiler, ça gâcherait le plaisir … Lisez-le, il en vaut largement la peine. C’est un roman coup de cœur pour moi. Un roman que je prendrais plaisir à relire, encore et encore.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Milie_Baker 2019-02-20T17:00:38+01:00
Or

Une couverture magnifique avec un résumé tentant, je me suis précipitée sur ce nouveau roman publié chez Gallmeister.

Trace est une jeune fille qui vient de perdre sa mère dans un accident de voiture. Elle tente avec son père et son petit frère de surmonter cette épreuve traumatisante. Son père n'a pas beaucoup d'argent et doit prendre plusieurs petits boulots afin de subvenir aux besoins de ses enfants, laissant de côté son travail de musher. Passionnée par la chasse, les chiens et les courses de traîneaux, Trace est constamment en action et en mouvement.

Depuis toute petite, elle est attirée par la forêt, par la chasse, la traque et surtout le sang. Elle boit le sang de ses proies, et sans cela, elle peut devenir folle.

Sa mère a essayé de la contrôler, sans succès. Aussi, Trace doit suivre quelques règles si elle veut pouvoir agir à sa guise dans les bois, et la plus importante est de ne jamais faire saigner un humain. Mais les codes de la chasse sont profondément ancrés dans le cerveau et les réflexes de Trace, et l'intrigue va débuter lorsqu'elle blesse un homme après que celui-ci se soit approché d'elle dans son dos pendant qu'elle chassait un écureuil.

Cette action, qu'elle va cacher à tout le monde, est l'élément perturbateur de l'histoire. Lorsque l'homme est découvert un jour plus tard en sang et transporté d'urgence à l'hôpital, Trace sait qu'il reviendra vers elle pour se venger. Et c'est cette obsession, cette certitude et cette angoisse qui vont guider ses moindres faits et gestes jusqu'à la fin de l'histoire.

Plus qu'une fille qui aime la nature, Trace appartient à la forêt. C'est son terrain de jeu, c'est là qu'elle apprend, qu'elle se sent elle-même, qu'elle respire véritablement. Elle sait qu'elle est différente et essaye de comprendre pourquoi elle est comme ça. Est-ce à cause de sa mère, qui semblait souffrir de la même chose à son âge ? Mais comment a t'elle réussit à arrêter ?

"Sauvage" est un roman puissant, qui nous parle d'une jeune fille en quête d'identité, qui a perdu son repère le plus précieux : sa mère.

Façonnée par la chasse et la forêt, elle n'est pas à l'aise pour vivre en société.

Et tout son univers risque de se retrouver chambouler si l'homme qu'elle a blessé revient faire du mal à ceux qu'elle aime.

Trace semble porter un lourd fardeau sur ses épaules. Se pensant plus forte et plus solide que tous les autres, elle ne laisse personne l'aider et se renferme sur elle-même dans les moments les plus difficiles. Elle reste une adolescente compliquée, parfois violente, que son père n'arrive pas à comprendre ni à gérer. Elle se sent si seule et désorientée.

Un récit puissant qui nous parle d'une jeune fille sauvage. Nous découvrons l'Alaska sous un nouveau jour, à travers la forêt et les courses de chien de traîneau qui font partit de la vie de Trace et de sa famille, plus qu'une passion, c'est dans leur sang.

Certains passages sont difficiles à lire, notamment lorsque Trace boit le sang des animaux et d'autres. Mais c'est aussi ce qui nous plonge dans la complexité du personnage de Trace, qui n'est rien d'autre qu'une jeune fille qui a besoin d'un pilier afin de la soutenir et de l'accompagner.

Une bonne lecture, qui nous évade et nous bouleverse à la fois.

Afficher en entier

Date de sortie

Sauvage

  • France : 2019-03-07 (Français)

Activité récente

Noah_ le place en liste or
2019-07-22T01:54:18+02:00

Titres alternatifs

  • The Wild Inside - Anglais
  • The Wild Inside - Anglais

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 22
Commentaires 7
Extraits 6
Evaluations 8
Note globale 7.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode