Livres
472 288
Membres
444 324

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sauvages



Description ajoutée par Biquet 2011-12-30T13:56:01+01:00

Résumé

Dans l'Ouest américain, au lendemain de la guerre de Sécession. Echouée au milieu de nulle part, sous un soleil aux relents de mort, une maigre garnison de soldats, démobilisés, démoralisés, oubliés par l'histoire. Ils attendent la relève, qui ne vient pas. A leur tête, le major Robert Cutter, mélancolique et tourmenté, s'efforce de maintenir un semblant d'ordre et d'humanité parmi ses troupes, et de ne pas perdre la raison. Mais la torpeur du désert est bientôt troublée par l'apparition de deux femmes, arrachées aux Indiens lors d'une sanglante expédition menée par les soldats de Cutter et quelques pionniers. La première rescapée raconte l'horreur de quatre années de captivité. L'autre ne dit pas un mot, reste à l'écart, maudit en secret l'enfant qui pousse dans ses entrailles, et se réfugie sous les flancs de l'étrange cheval aux reflets bleus qui ne la quitte jamais. Qui est Abigail Buwell ? Que racontent ses yeux égarés, ses hurlements dans la nuit ? Est-elle encore de ce monde, ou est-elle devenue " sauvage " ? Sous l'égide à la fois maléfique et rédemptrice de cette femme à l'agonie, l'avant-poste 2881 s'apprête à sombrer dans le chaos barbare. Avec ce premier roman inouï de beauté, splendide méditation sur la perte, la douleur et l'étrangeté, Melanie Wallace s'impose comme l'une des voix les plus fortes et singulières des lettres américaines. Une révélation.

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par iletristan 2017-09-11T23:11:50+02:00
Argent

Le fort 2881 se situe aux confins de la frontière (probablement l’Ouest américain), dans le prolongement de la route suivie par ceux qui cherchent l’Eldorado. Une plaine immense et déserte laissée au vent et à la poussière dans laquelle s’échouent les migrants épuisés et les troupes armées de Robert Cutter, commandant affecté à la surveillance de la frontière, proscrit et oublié. Subissant l’immobilisme et la décrépitude du fort et des hommes, Robert Cutter en proie à des visions se confie dans les lettres qu’il écrit à sa femme : il y avoue ses doutes, ses regrets, son chagrin, sa honte.

La vie monotone et délaissée des hommes du fort se trouve, un jour, interrompue par l’arrivée du lieutenant Hastings revenant de sa mission de sauvetage de deux captives, deux femmes enlevées il y a quatre années par les sauvages. Si l’une est heureuse de retrouver son mari, l’autre, Abigail Buwell, se fermera à toute réconciliation avec la “civilisation”. Protégée par un étrange cheval aux reflets bleus, elle mettra malgré elle son bébé au monde représentant le seul lien avec ce qui aura été son unique vie, lien qui se brisera dans la mort du bébé. Cette mort précoce mettra les nerfs à vif des soldats. L’oubli dans lequel on les maintient, la faim, le froid, la saleté, tout sera de la faute d’Abigail, de son mutisme, ce refus intolérable à communiquer sur les mœurs des sauvages, d’avoir oublié la langue qui est la sienne.

Entre le commandant Cutter déprimé, le maréchal-ferrant Cole, un soldat noir, et Abigail Buwell se tisse une étrange complicité faite de compréhension mutuelle sans qu’un mot ne soit prononcé. La compréhension des gens qui ont connu l’autre face de la civilisation où le sauvage n’est pas celui qu’on croit, la compréhension des gens qui naviguent à la frontière des conventions civilisationnelles, où le mot d’ordre “extermination totale” n’est pas respecté, ces gens que l’on a vite fait de considérer inaptes, aliénés.

Ce n’est pas un livre sur les Indiens. C’est l’histoire d’une conquête de l’Ouest décidée dans le confort d’une idéologie qui se veut constructive mais qui est surtout destructrice. C’est l’avancée dans un monde étranger et sauvage d’hommes oubliés, livrés à eux-mêmes, dans le silence de la grande plaine où s’érigent, fantomatiques, les silhouettes d’autres hommes venus de contrées improbables. Deux mondes qui s’entrechoquent dans une incompréhension absolue.

Afficher en entier

Date de sortie

Sauvages

  • France : 2007-03-28 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 3
Commentaires 1
Extraits 0
Evaluations 2
Note globale 7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode