Livres
458 484
Membres
411 867

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Scandaleux héritiers, Tome 1 : L'orgueil de Nathaniel



Description ajoutée par Underworld 2017-05-30T01:13:11+02:00

Résumé

Intrépides, brillants, libres, les huit héritiers de l'empire Wolfe sont aussi puissants que richissimes. Ce dont ils ne se doutaient pas, c'est que l'amour se mettrait un jour en travers de leur chemin...

Costumière dans un théâtre, Katie a la stupeur, un soir, de voir surgir devant elle le célébrissime acteur Nathaniel Wolfe. Celui-ci, désireux d’échapper aux paparazzis qui le poursuivent, lui demande aussitôt de l’aider à quitter le théâtre, et de l’héberger pour la nuit.

Eberluée, mais complètement sous le charme, Katie ne peut qu’accepter. Avec l’étrange impression de faire un rêve, ou d’être passée de l’autre côté de l’écran. Mais le lendemain, de peur qu’elle ne livre des informations sur lui à la presse, Nathaniel exige qu’elle l’accompagne pour quelques jours sur une île privée…

* * *

NATHANIEL…

CELEBRE. FASCINANT. MYSTERIEUX.

Costumière dans un théâtre, Katie a la stupeur, un soir, de voir surgir devant elle le célébrissime acteur Nathaniel Wolfe. Celui-ci, désireux d’échapper aux paparazzis qui le poursuivent, lui demande aussitôt de l’aider à quitter le théâtre, et de l’héberger pour la nuit.

Eberluée, mais complètement sous le charme, Katie ne peut qu’accepter. Avec l’étrange impression de faire un rêve, ou d’être passée de l’autre côté de l’écran. Mais le lendemain, de peur qu’elle ne livre des informations sur lui à la presse, Nathaniel exige qu’elle l’accompagne pour quelques jours sur une île privée…

* * *

Nathaniel... Icon. Celebrity. Heartthrob.

But underneath his movie-star good looks, he's battling with the demons of his past. No one knows the real Nathaniel, they only see the pinup, the illusion he pretends to be.

Then one night he is forced to rely on Katie Field, an ordinary young woman from a very different world. She may be starstruck but she isn't blinded by the bright lights of fame. Can Nathaniel trust her enough to reveal the real man behind the mask?

Let the seduction begin.

Afficher en entier

Classement en biblio - 170 lecteurs

Extrait

Lorsque Katie se réveilla, le soleil lui caressait le visage tandis qu’une brise légère passait par les cloisons ouvertes, accompagnée du doux clapotis de l’eau venant de la piscine.

Mais quand elle ouvrit les yeux, la première chose qu’elle vit, ce fut la place vide à côté d’elle.

Nathaniel était parti.

Aussitôt elle chassa la vague de tristesse qui l’envahissait : il était tard, sans doute s’était-il levé en la laissant faire la grasse matinée.

Refusant de s’interroger davantage, elle prit une douche rapide et renfila sa robe couleur jaune paille. Apercevant la fleur que Nathaniel lui avait donnée la veille, elle la ramassa et la glissa de nouveau dans ses cheveux.

Quand elle s’avança sur la terrasse, Nathaniel parlait au téléphone. Ses cheveux brillaient au soleil et son regard bleu était fixé au loin.

Il était redevenu une superstar, songea Katie en sentant son assurance vaciller. Durant un bref instant, elle se demanda si elle avait tout rêvé.

Pourtant, ils venaient de passer une nuit incroyable ensemble, se dit-elle pour se rassurer ; un lien s’était créé entre eux, pas seulement sur le plan physique, mais également émotionnel. Il lui avait fait confiance.

Une fois qu’il eut mis fin à sa conversation téléphonique, Katie s’avança vers lui en souriant.

— Tu aurais dû me réveiller.

— J’avais des coups de fil à passer. Mon agent a fait des merveilles : à Londres, tout est rentré dans l’ordre.

Réservé et distant, il désigna la chaise en face de la sienne.

— Tu veux du café ?

Katie eut l’impression de recevoir un coup de poing en pleine poitrine. C’était tout ce que la nuit avait représenté pour lui ?

Quelques instants plus tôt, elle s’était réveillée avec une sensation de bonheur infini…

— Avec plaisir, merci, dit-elle d’un ton poli.

— Prends des petits pains et des fruits. Nous avons une heure avant l’arrivée de l’hélicoptère.

— L’hélicoptère ? fit Katie en reposant sa tasse sur la table sans en avoir avalé une seule gorgée. Nous partons ?

Cette perspective lui déplaisait profondément, constata-t-elle avec perplexité. Alors qu’une semaine plus tôt, elle ne voulait pas venir ici…

— Nous allons à Rio, dit-il en parcourant ses emails.

Katie contempla la nourriture posée devant elle tandis qu’une vague de nausée lui montait aux lèvres. Combien de temps l’avait-il contemplée endormie ? L’avait-il regardée à la lumière du jour en regrettant ce qui venait de se passer ? Un mélange de frustration et de colère se propagea en elle. Comment avait-elle pu être assez naïve pour croire qu’il s’intéressait à elle ?

— Pourquoi allons-nous là-bas ?

— J’en ai assez de rester coincé sur cette île.

Katie se leva brusquement en repoussant sa chaise qui crissa sur le pavé.

— Merci beaucoup. Je vois que ce matin, tu as décidé de jouer le rôle du parfait salaud.

Son regard se fit perçant.

— De quoi parles-tu ?

— Si tu avais voulu jouer le rôle du compagnon agréable, tu te serais dit qu’après ce que nous avions vécu cette nuit, je méritais au moins un sourire. A cause de ton attitude, je me dégoûte moi-même.

— Comment cela ? demanda-t-il, l’air incrédule.

— Tu as vraiment besoin de poser la question ? Es-tu insensible à ce point ?

Katie regretta de ne pas avoir pris le temps de se coiffer et de se maquiller avant de venir le rejoindre. De cette façon, elle se serait sentie moins vulnérable face à lui.

— Nous avons passé la nuit ensemble et à présent, tu fais tout ton possible pour t’éloigner de moi, reprit-elle. Si tu regrettes ce qui s’est passé, dis-le simplement. Mais ne te conduis pas comme si rien ne s’était passé.

— Rassieds-toi, Katie.

— Pourquoi ? Pour me sentir encore plus insignifiante ? Je n’en ai pas envie.

Se sentant totalement anéantie et affreusement humiliée, elle quitta la terrasse en lui lançant par-dessus son épaule :

— Va à Rio. Va au diable, où tu voudras. Mais fiche-moi la paix !

* * *

Qu’attendait-elle de lui, bon sang ?

La main tremblante, Nathaniel finit son café avant d’appeler Ben pour lui demander de lui en rapporter.

Ce matin-là, il avait dû recourir à toute sa volonté pour quitter le lit avant qu’elle ne se réveille. Puis, totalement désarçonné par les émotions qui faisaient rage en lui, il n’avait même pas osé la regarder quand elle était apparue sur la terrasse. Mais un bref coup d’œil lui avait permis de constater qu’elle était radieuse.

Alors qu’à présent, elle était probablement en train d’ôter sa robe jaune pour enfiler un jean et un T-shirt marron…

Ben réapparut, mais sans son sourire habituel.

— Je viens de voir Mlle Katie qui courait vers la plage.

Il posa brutalement la cafetière, si bien que du café se répandit sur la table.

— J’ai l’impression qu’elle pleurait, ajouta-t-il.

Nathaniel contempla le café répandu sur la table.

— Elle a besoin d’être seule, c’est tout.

— Tous les gens ne désirent pas être seuls quand ils sont bouleversés. Mlle Katie fait partie de ceux qui préfèrent avoir quelqu’un à qui parler.

Croisant le regard accusateur de Ben, Nathaniel sentit un frisson désagréable lui parcourir le dos.

— Vous ne la connaissez pas depuis longtemps, Ben…

— Avec certaines personnes, il ne faut pas beaucoup de temps pour les connaître, parce qu’elles se montrent d’emblée ouvertes et amicales. Alors que d’autres…

Ben ne cilla pas un seul instant.

— Alors que d’autres restent complètement enfermées en elles-mêmes, reprit-il. Mlle Katie essaie de vous aider. De toute ma vie je n’ai rencontré de personne plus douce, plus chaleureuse qu’elle.

— Je n’ai pas besoin d’aide.

— Bien, répliqua Ben en prenant la tasse de Katie. Moi, je m’occupe du café renversé.

Le message était clair : Nathaniel était supposé s’occuper de l’autre problème, celui qu’il avait causé.

Renonçant à son café, il prit le petit sentier qui sinuait dans les jardins tropicaux avant de déboucher sur la plage.

Il s’en tiendrait à l’essentiel, se jura-t-il. L’essentiel.

Katie était assise sur le sable, ses cheveux noirs ressortant sur sa robe jaune. Elle avait tellement changé, songea-t-il en sentant sa poitrine se serrer. Elle s’était épanouie comme une fleur à la lumière du soleil. Et la nuit dernière…

— Katie…

Elle ne se retourna pas et il vit ses épaules se raidir.

— Je voudrais être seule.

— Ecoute, commença-t-il en soupirant, tu dois comprendre que ce n’est pas facile pour moi. Je ne m’attache jamais à personne, et sûrement pas de la façon qui te fait rêver. Je me limite au court terme, avec des femmes qui ne désirent pas autre chose. Tu es différente. Bon sang, Katie…

Il s’interrompit et se passa nerveusement la main dans les cheveux.

— Je ne veux pas en parler.

Gagné par l’exaspération, il répliqua vivement :

— Pourquoi ? Tu veux tout le temps parler de tout. Je sais que tu es troublée parce que je ne suis pas resté au lit ce matin…

— Je suis troublée parce que la nuit dernière, j’ai vu le vrai Nathaniel, et que maintenant, tu es redevenu la star de cinéma. Je ne te reconnais plus.

Le regard rivé sur sa nuque, Nathaniel sentait un âpre combat se livrer en lui.

— Je ne suis pas doué pour être le vrai Nathaniel, dit-il d’une voix sourde. Je ne suis pas doué pour être moi-même.

— Alors, tu préfères te dissimuler derrière l’acteur.

— Oui. C’est ce que j’ai toujours fait.

L’aveu avait été plus facile qu’il ne l’aurait imaginé.

A cet instant, elle se retourna et il vit ses joues humides. Un assaut de culpabilité le transperça, acéré comme une lame. D’habitude, quand les femmes recouraient aux larmes, cela ne lui faisait aucun effet. Mais devant les yeux rougis de Katie, il sentit une véritable panique s’emparer de lui.

— Ne pleure pas, murmura-t-il. Je t’en supplie…

— Réponds-moi franchement, dit-elle d’une voix rauque. Est-ce Carrie ? Je sais que tu entretiens une liaison avec…

— Non, ce n’est pas Carrie.

Le simple fait de prononcer ce prénom lui donna envie de tourner les talons et de s’enfuir en courant, mais il se domina. Il aurait dû lui dire la vérité à propos de Carrie, mais il portait ce secret depuis si longtemps que cela lui semblait impossible.

— Cela n’a rien à voir avec Carrie. Il s’agit uniquement de moi, de qui je suis.

Elle le regarda en silence.

— Dis quelque chose, murmura-t-il en scrutant son visage avec désespoir. Crie ! Hurle que tu m’en veux, dis-moi ce que je dois faire…

— Tu n’aimes pas que je parle.

— Si, répondit-il spontanément, se surprenant lui-même. Hier, quand nous étions sur le bateau, et que tu disais tout ce qui te passait par la tête…

— Je te rendais fou.

— Pas du tout. Ça me plaisait beaucoup. Enormément, même. J’aime ta façon de dire ce que tu penses.

— Toi, tu ne le fais jamais. Et je n’arrive pas à savoir ce qui est vrai. Avec toi, je me trompe tout le temps parce que tu joues sans cesse un rôle.

— La nuit dernière était réelle, Katie.

— Non. J’ai joué le rôle de la femme naïve et toi celui du macho brutal.

— Veux-tu dire que je t’ai fait mal ? demanda-t-il avec inquiétude.

— Non, tu ne m’as pas fait mal, répliqua-t-elle en rougissant violemment. Du moins, pas hier soir.

Alors il l’avait blessée ce matin, en lui parlant franchement. Jamais il n’aurait dû baisser la garde et se confier à elle la veille.

Nathaniel lui prit les mains et la força à se lever. Puis il pencha son visage vers le sien et l’embrassa.

— Laisse-moi, dit-elle en détournant la tête. Tu regrettes ce qui s’est passé hier soir.

— Non, je ne le regrette pas. C’était incroyable. Tu étais incroyable.

Il se tut un instant.

— Et je suis désolé de t’avoir blessée ce matin, reprit-il.

Elle redressa les épaules et leva les yeux vers lui.

— Alors, que va-t-il se passer, maintenant ? Jacob est de retour, Nathaniel. Tu n’y peux rien changer et tu ne peux pas non plus fuir ton passé éternellement.

— Je n’ai pas envie de retrouvailles familiales, c’est tout.

— La presse doit être au courant pour ton père, non ? Comment fais-tu pour garder le silence sur ce sujet ?

— Il ressort périodiquement. Si je remporte un Saphir, j’espère bien qu’ils se concentreront sur ma carrière et non plus sur ma vie personnelle.

— C’est pour cela que tu le désires tellement ?

— Entre autres.

A cet instant, le bruit d’un moteur d’hélicoptère résonna au loin et Katie contempla le ciel.

— On dirait que ton chauffeur arrive.

— Oui, dit-il en lui caressant la joue. Et tu viens avec moi.

— Non, répliqua-t-elle en s’écartant. Je suis très bien ici.

— Rio va te plaire. C’est la ville la plus excitante du monde. Accepte, s’il te plaît.

Du bout du pied, elle dessina une étoile dans le sable.

— Si je t’accompagne, où logerons-nous ?

— Dans l’appartement de Rafael.

— Qui est Rafael ?

— Un autre demi-frère.

— Combien de femmes a eues ton père ? demanda-t-elle avec incrédulité.

— Quatre. Non, trois, mais c’est compliqué, à cause de toutes ses maîtresses.

Nathaniel lui prit la main et l’entraîna vers le sentier.

— Nous avons le même âge, Rafael et moi. Il est le fils de la femme avec qui mon père couchait pendant que ma mère était enceinte de moi.

— Il… oh, mon Dieu, soupira-t-elle en s’arrêtant un instant. Etes-vous proches, Rafael et toi ?

— Eh bien, j’utilise de temps en temps son appartement de Rio, et lui ma maison de Los Angeles. Quand il nous arrive de nous croiser, nous allons nous soûler ensemble. Si tu appelles cela être proches, eh bien nous le sommes. Cela convient-il aux règles de Katyland ?

— Je vais faire sa connaissance ?

— Pas question. Nous allons à Rio pour pouvoir nous livrer à des étreintes torrides au pays de la sémillante samba.

— Je ne sais même pas la danser.

— Ne t’inquiète pas, dit-il en souriant. Je vais t’apprendre. Et vu la façon dont tu ondules des hanches, tu seras très bonne élève…

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Une histoire d'amour classique.

Le personnage principal à un passé bien difficile.

Je l'ai lus il y a pas mal de temps, et sur son passé ce n'est pas du tout repos.

Lecture fluide avec pas beaucoup de suspens.

Afficher en entier
Lu aussi

Une bluette classique, sans réel suspense ,ni analyse malgré un personnage masculin avec un passé plus que difficile...

Afficher en entier
Lu aussi

Une romance légère, sans prise de tête. Pas réellement de suspense, mais bon, ça nous donne le sourire et c'est le principale.

Afficher en entier
Lu aussi

Cette saga semblait prometteuse mais ce premier tome est vraiment banal. A voir si les autres auteurs s'en sortent mieux.

Afficher en entier
Bronze

Une jolie romance mignonne rien de très grand on passe un bon moment détente a lire si on veux relaxer un peu.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai bien apprécié cette lecture mais sans plus. On l'a a peine fini qu'on l'a déjà oublié. A Lire si on a rien d'autre sous la main. Rien de bien palpitant en somme.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai apprécié cette lecture sans plus. A peine fini de le lire, je l'ai oublié. Sympa sur le coup, mais pas inoubliable et puis ça n'évite aucun cliché.

Les + facile à lire

Les - interchangeable

Afficher en entier
Bronze

C'est bien si l'on a rien d'autre à lire, y'a mieux

Afficher en entier
Lu aussi

Ce roman était très intéressant et l'histoire bien menée.

Afficher en entier
Bronze

j'ai bien aimé l'histoire c'est juste dommage que ce soit aussi court :-)

Afficher en entier

Date de sortie

Scandaleux héritiers, Tome 1 : L'orgueil de Nathaniel

  • France : 2016-01-01 - Poche (Français)

Activité récente

mrmval l'ajoute dans sa biblio or
2018-06-26T09:08:04+02:00
Coco-13 l'ajoute dans sa biblio or
2018-04-27T01:38:23+02:00
Sgaelle l'ajoute dans sa biblio or
2017-12-02T18:41:16+01:00

Les chiffres

Lecteurs 170
Commentaires 18
Extraits 3
Evaluations 33
Note globale 6.87 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • A Night of Scandal - Anglais
  • Tortured Rake (Bad Blood #1) - Anglais
  • Tortured Rake (The Notorious Wolfes #1) - Anglais
  • A Night of Scandal (Bad Blood #1) - Anglais
  • Noite Escandalosa - Portugais
  • Lo scandalo di una notte - Italien
  • Verräterische Gefühle - Allemand
  • Noche de escándalo (Los Wolfe, la dinastía) - Espagnol
  • Getergd hart - Hollandais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode