Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de scarlet35 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Terre de Brume, Tome 2 : Le Choix des élues Terre de Brume, Tome 2 : Le Choix des élues
Cindy Van Wilder   
J'avais tellement hâte de lire cette suite, alors aussitôt arrivée en magasin, aussitôt lue ! Par contre, je pense que mon avis sera relativement court puisqu'on est sur une fin de saga et que je ne tiens à spoiler personne...
Pour ma part, retrouver Intissar et Héra a été comme retrouver de vieilles amies : j'étais très heureuse. De ce fait, mon coeur a été pris dans un étau quand la situation d'Intissar s'est rappelée à moi. Je n'ai d'ailleurs pas été très emballée par la solution à son problème, car je m'attendais à autre chose. Quoi exactement, je ne sais pas, mais quelque chose de bien différent. De moins... compliqué, dirais-je, et donc je n'ai pas été franchement convaincue par ce qu'on m'a proposé.
On suit trois points de vue cette fois : Héra & Intissar, qui sont au coeur de la montagne ; Saraï, qui nous permet de voir ce que devient le monde extérieur ; et un conteur, qui nous introduit un personnage important. Au départ, cette façon de faire m'a un peu déstabilisée : je revenais souvent au chapitre précédent pour me remettre en tête l'histoire du conteur. Ceci dit, tout s'enchaîne bien et de manière rapide, donc j'ai fini par retenir les faits.
Je ne pensais pas que les Semeurs seraient autant hostiles à l'arrivée d'Intissar et Héra chez eux. Leur chef, Kieran, est carrément imbuvable. Assoiffé de pouvoir, il est autant misogyne que désagréable. Chacune de ses interventions me hérissait le poil, à tel point que j'aurais aimé que son opposant face quelque chose et le frappe par exemple. Mais non, personne n'ose véritablement s'opposer à lui alors qu'il ne fait qu'opprimer ses semblables. Bref, une véritable tête à claque.Les deux enfants qui viennent en aide à Héra et Intissar m'ont bien plu en revanche, ainsi qu'Aïstos.
La plume est accessible, douce et efficace, permettant au texte de se lire tout seul. Les chapitres courts et pleins de suspense évitent l'ennui et m'ont fait tourner les pages sans m'en apercevoir. Quant aux messages véhiculés, ils sont forts et très bien placés. Cet appel à la tolérance et à la différence m'a beaucoup touchée.
La fin ouverte m'a fait penser à une saga cinématographique que j'adore, et si j'ai bien aimé l'idée, j'ai été déçue de ne pas avoir une vision concernant l'après. Comment s'en sortent les habitants ? Que se passe-t-il exactement pour Héra et Intissar ? Préférant les fins fermées, celle-ci est trop floue à mon goût et m'a laissé un petit goût d'inachevé. C'est ce qui a fait que j'ai préféré le premier tome au second, mais ceci dit, Terre de Brume reste une très chouette saga jeunesse de fantasy !

par KarolynD
De roses et de sang, Tome 2 : Fracture De roses et de sang, Tome 2 : Fracture
Callie Hart   
http://www.lmedml.fr/2019/06/18/de-roses-et-de-sang-2-fracture-callie-hart/

UNE SUITE ÉTOURDISSANTE ET PLEINE DE SURPRISES !
Cette suite confirme l’excellente de cette saga. J’étais terriblement pressée de retrouver Sloane et Zeth que nous avions laissé en mauvaise posture à la fin du tome précédent.

J’ai pris énormément de plaisir avec ce second tome qui s’avère encore mieux que le premier. Callie Hart ne nous laisse aucun répit avec de l’action omniprésente, des rebondissements surprenants et une romance qui prend de l’ampleur.

Cette saga s’articule sur deux axes. L’action et la romance. Il y a énormément d’évolution dans ces deux particularités. La sensualité et l’érotisme sont toujours aussi délicieux, pour notre plus grand plaisir.

SLOANE ET ZETH ONT PLUS DE POINTS COMMUNS QU’IL N’Y PARAIT !
On retrouve nos héros dans une posture délicate. Sloane et Zeth ne sont pas un couple dans le sens classique du terme. Il n’y a d’ailleurs aucune définition à ce qu’ils sont l’uns pour l’autre. Et pourtant, ils luttent tous les deux contre ce qu’ils ressentent. Sloane a besoin de Zeth pour retrouver sa sœur… Mais qu’en sera-t-il lorsque la mission sera menée ? Zeth est-il le genre d’homme à se ranger ?

Sloane est toujours aussi fougueuse dans cette suite. Elle est loyale et déterminée. Elle est maintenant en danger et devra assumer les conséquences de ses actes. Zeth est quant à lui dans la même galère… J’aime beaucoup son évolution, sa façon d’appréhender sa relation avec Sloane. Zeth est sauvage et dominateur mais Sloane est-elle si différente de lui au final ? Je suis fan de notre duo de héros.

Les personnages secondaires ont la part belle dans cette suite. Ils sont nombreux mais on ne s’y perd absolument pas entre eux. L’autrice lève de voile sur certaines situations, on apprend à connaître mieux nos personnages.

UNE INTRIGUE QUI M’A TOTALEMENT CONQUISE…
L’intrigue est totalement imprévisible. Je vous avoue que je suis restée sur le cul à plusieurs reprises. Callie Hart tient un scénario de dingue qu’elle exploite avec brio. J’adore l’ambiance de cette série faite de tension, de danger, de violence, de tension sexuelle et d’attirance incontrôlable. Tous les ingrédients sont là pour emporter le lecteur.

Le suspense est à son comble et les révélations absolument étourdissantes. Aucun temps morts, on se laisse embarquer dans une succession de rebondissements qui donnent un rythme infernal.

La romance prend elle aussi de l’ampleur même si nos héros sont incertains et campent sur leurs positions. Sloane et Zeth sont sacrément têtus et mon dieu cela m’a mis le sang en ébullition. L’érotisme est grisant, il intensifie les sensations liées au danger de l’intrigue. Il faut savoir que l’aspect érotique de l’histoire est assez présent mais sans empiéter sur l’action et le suspense.

EN BREF :
Un second tome sensationnel. La saga me captive totalement. L’intrigue est addictive au possible, l’érotisme donne une dimension sulfureuse à l’histoire et nous offre des scènes torrides et grisantes à souhait. Les personnages vont au devant du danger et nous plongent dans un récit haletant et surprenant. Je suis sur des charbons ardents, j’attends la suite avec impatience !

A lire si vous aimez…

Les sagas en trois tomes.
Les cliffhangers.
Les romances sombres et sensuelles.
Les intrigues pleines de dangers et de rebondissements.
The Shakespeare Sisters, Tome 4 : La Fantaisie du printemps The Shakespeare Sisters, Tome 4 : La Fantaisie du printemps
Carrie Elks   
L'histoire dans le sens temporel n'est pas logique. Je trouve vraiment cela dommage que l'auteur n'est pas fait attention.
Dans le tome 2 elle annonce le mariage de Cesca au château de Lachlan qui est le petit ami de Lucy.
Hors dans ce 4ème tome Lucy rencontre seulement Lachlan et l'histoire se déroule bien après le tome 3. Je suis déçu par cette erreur de corrélation.

Sinon leur histoire est bien. Elle ressent de suite une attirance pour Lachlan. Je me doutais également qu'il y aurait un couac proche de la fin.
Une fin sans épilogue!!
Toutes ces choses qu'on n'a jamais faites Toutes ces choses qu'on n'a jamais faites
Kristan Higgins   
Kristan Higgins est une auteure que je suis depuis de nombreuses années et dont j’attends toujours les nouvelles sorties avec impatience. Bien sûr, ce nouveau roman n’a pas échappé à la règle. Mais cette fois, mon enthousiasme n’a pas été récompensé à sa juste valeur. Pour être honnête, je n’ai pas accroché à cette histoire. Moi qui aie adoré tous les romans (ou presque) de l’auteure, je suis clairement déçue par celui-ci. Ma lecture a été difficile tout du long. Même si par moments, j’ai été submergée par mes émotions, je me suis ennuyée les trois quarts du temps. J’ai souvent eu envie d’abandonner ma lecture en cours de route et de passer à une autre. Pourtant j’ai persévéré espérant changer d’avis sur ce roman. Malheureusement, ce ne fut pas le cas.
L’histoire est très fade et plate. Elle manque de dynamisme, d’entrain, de pétillance. Pour ainsi dire, elle tourne un peu en rond. J’ai même eu beaucoup de mal à reconnaitre l’empreinte de l’auteure dans le style. Il m’a manqué quelque chose. Sans compter que je n’ai pas vraiment apprécié les deux amies Georgia et Marley. Bien qu’elles aient un côté touchant, elles n’ont dans l’ensemble pas su me séduire. En revanche, j’ai beaucoup aimé le neveu de Georgia, Mason pour sa gentillesse et sa douceur.
La suite sur mon blog :
https://misscroqbook.wixsite.com/misscroqbook/single-post/Toutes-ces-choses-quon-na-jamais-faites---Kristan-HIGGINS
Covenant, Tome 5 : Sentinelle Covenant, Tome 5 : Sentinelle
Jennifer L. Armentrout   
INCROYABLE. Je n'ai même pas les mots pour décrire tous les sentiments que j'ai vécus durant ma lecture. Ce dernier tome est tout simplement parfait, comme tous les autres de la série. Un bijou. Comment l'auteure a fait pour mélanger tant d'amour, de passion, d'action et de surprise dans un seul livre? Je l'ignore, je ne le saurais surement jamais, mais Jennifer L Armentrout m'a prouvé qu'elle pouvait créer l'impossible. J'ai totalement adoré. Je n'ai qu'un regret et c'est de devoir laisser partir Alex, une de ces héroïnes qui peuvent nous faire sourire et pleurer, elle est courageuse, belle, intrépide, juste et totalement "badass" comme elle dirait. Que peut-on demander d'autre? Une histoire d'amour qui défie le destin lui-même? Check. Des personnages à en couper le souffle? Check. Une fin totalement inattendue? Double Check. Et peut être quelques répliques sarcastiques? Check total.
Alors merci, chère auteure, pour cette merveilleuse aventure que tu nous as permis de vivre en compagnie de tous ces personnages qui, loin d'être parfaits, le sont à leur manière.

par Missjiji
A.L.F.A., Tome 1 : Parish A.L.F.A., Tome 1 : Parish
Milly Taiden   
J'ai été très attirée par la couverture de la nouvelle série de Milady, et très contente d'avoir une nouvelle saga à me mettre sous la dent. En plus, le résumé dit qu'on a droit à des métamorphes et ça m'a tout de suite très attirée ! (sans parler du fait qu'il y ait un peu de science dedans !)
Mais j'ai très vite déchanté au fur et à mesure de ma lecture...
Autant, le personnage de Melinda m'a plu de par son féminisme, qu'elle soit forte tête et refuse qu'on lui dicte sa conduite et que ce soit une femme droite dans ses baskets.
Malheureusement, le début qui s'annonçait prometteur à fait un gros flop pour moi... L'intrigue de l'histoire n'avance pas, ou tout simplement, l'autrice a trop voulu en mettre d'un coup et ça fait quelque peu brouillon. J'ai vu beaucoup d'événements arriver de loin et le suspens n'est pas du tout présent, surtout au sujet du virus.
Un autre détail (ou plutôt, le manque de détails) que je n'ai pas du tout apprécier, c'est Parish, le protagoniste masculin. On ne sait pas grand chose de lui, si ce n'est qu'il a très envie de se faire notre scientifique. C'est très difficile de se faire un avis sur le personnage étant donné qu'il n'est pas super approfondi.. D'ailleurs, l'univers dans lequel évolue les personnages n'est pas beaucoup détaillé non plus. Je me suis souvent demandé pourquoi on nous parlais pas plus du monde des métamorphes et du reste.[spoiler] (Parce que oui, il a d'autres espèces que les métamorphes, mais c'est un peu balancé comme ça sans préambule). [/spoiler] Sans parler de la plume de l'autrice qui ne m'a pas transcendée non plus.
Par contre, j'ai apprécié le dialogue qui s'établit entre les deux personnages. Ils se parlent et ça fait plaisir à lire, ça n'arrive pas assez souvent.
Ce qu'il y a aussi, c'est que d'office, j'avais PsiChangeling en tête tout du long de ma lecture, étant donné que ça parle de métamorphes et la couverture rappelle la saga de Nalini Singh aussi parût chez Milady. Et A.L.F.A a souffert la comparaison dans mon esprit. Mais je reste tout de même très déçue... ça fait 2-3 nouvelles séries que je commence chez Milady et qui pour moi, ne valent pas les "anciennes" séries qui sont excellentes. Sans parler du fait que c'est du revu et revu. J'espère que les prochaines séries de la maison d'éditions seront meilleures et à la hauteur des couvertures.

par Tenebra
Un second souffle Un second souffle
R. S. Grey   
Une très belle histoire sur fond de road trip. Je l'ai dévoré en une nuit et c'est certainement un des plus beaux livres de RS Grey.

par TamaraB
Les Sept Morts d'Evelyn Hardcastle Les Sept Morts d'Evelyn Hardcastle
Stuart Turton   
Lire la revue complète sur: https://latentationdulivreenanglais.com/the-seven-deaths-of-evelyn-hardcastle-stuart-turton/

Ma notation: 5/5

Au vu du synopsis de ce roman, je n’ai même pas cherché à comprendre, je l’ai direct précommandé. Ah, mais moi, je suis une vraie gangster! Bien sûr, vu le nombre de fois où je suis tombée sur des livres prometteurs qui ne l’étaient plus du tout une fois commencés, j’avais mes réserves… Bah… C’était encore mieux que je ne l’espérais. Stuart Turton a créé un casse-tête de génie qui m’a surprise à chaque tournant! Ce n’est même pas la peine de chercher la solution, toutes vos suppositions seront balayées. Croyez-moi, j’ai déjà essayé!

HOLY SHIT. Quel livre brillant! The Seven Deaths of Evelyn Hardcastle est un whodunnit qui n’a rien à envier aux romans d’Agatha Christie, bien que l’enquête nous rappelle le savoir-faire de cette auteure. Le récit met en avant un lieu à huis-clos où s’entremêlent meurtre, secret, mystère et voyage dans le temps. C’est une atmosphère presque oppressante où l’on se sent aussi prisonnier que le héros. Chaque détail est scrupuleusement implanté de sorte à ce que l’on s’interroge sur l’intention de l’indice et sa signification dans l’enquête. Les personnages se connaissant tous, ils ont leurs propres querelles et leur dose de faux-semblant!

Mais là où l’auteur a su se montrer malin, c’est dans sa manière d’aborder la boucle temporelle. Aiden habite le corps de huit autres protagonistes, ce qui nous permet d’avoir à chaque fois une nouvelle approche de l’histoire. Sérieusement, c’est trop bien! La journée se répète, mais les éléments sont en mouvement constant: le meurtre ne se reproduit jamais exactement de la même manière. Je trouve que les règles de la compétition rajoutent bien du challenge! On a toujours quelque chose à apprendre, il faut être très observateur.

D’ailleurs, je trouve que la question psychologique a été soigneusement abordée. Aiden ne sait rien de son passé, il ne connaît même pas son identité (on ne l’apprend que plus tard), du coup, lorsque son esprit prend possession du corps de son hôte, il en adopte souvent la personnalité. Ainsi, il lui devient difficile de distinguer sa propre personne! Chaque hôte a ses forces et ses faiblesses, et chaque caractère permet de s’approprier l’enquête différemment. C’est limite du dédoublement de personnalité, haha.

Côté intrigue, le travail réalisé par l’auteur est ENORME. Qu’il s’agisse de l’abondance des indices, des voyages dans le temps, des adversaires d’Aiden ou encore des liens avec l’assassinat, le roman s’est avéré étonnant sous toutes les coutures! Quand je croyais enfin avoir mis le grappin sur la résolution de l’enquête, un autre secret ou un autre mystère éclatait. Stuart Turton nous manipule tout le long sans aucun scrupule, et ce n’est que vers la fin que l’on voit combien ce bouquin est réellement complexe! Et bien écrit.

Etant donné la difficulté du récit, on apprend très peu de choses sur les protagonistes, mais dans ce contexte-là, cela ne m’a pas du tout dérangée. J’ai appris à apprécier Aiden pour ses valeurs, on parvient à le séparer aisément de ses hôtes, bien qu’on se demande combien de sa personnalité est vraiment la sienne. En fait, c’est une variable tout à fait justifiée, mais il faut avoir lu le livre pour comprendre que l’approfondissement des héros était quasi impossible! Pourtant, on en vient étrangement à se prendre d’affection pour certains personnages secondaires, notamment la douce servante Lucy et le rusé valet Cunningham, qui dévoilent plusieurs facettes adaptées selon leur interlocuteur.

Oh, puis, il y a un tueur assoiffé de sang prêt à découper notre héros en rondelles – littéralement.

Mais aussi beaucoup de plot twists sur plot twists sur plot twists.

J’ai pratiquement eu un coup de coeur pour ce livre, mais j’ai deux reproches à faire. J’aurais voulu qu’il y ait un minimum d’explication par rapport à cette bulle temporelle. Est-ce de la magie? De la science-fiction? Du paranormal? Et surtout, j’ai trouvé la raison derrière cette compétition peu convaincante… Disons qu’avec toute l’intelligence dont a su faire preuve l’auteur, je pensais que le motif serait plus remarquable que ça!

Néanmoins, ce fut une lecture E-PA-TANTE. C’est Georgette qui le dit. C’est Georgette qui valide!

Note: ça veut dire lisez-le.
Something About Her Something About Her
Mily Black   
Samia, la meilleure amie de Jo, a été agressée chez elle, dans son quartier... et elle en garde de lourdes séquelles, plus psychologiques que physiques... Mais elle fait tout son possible pour aller de l'avant ! C'est d'ailleurs pour cela qu'elle accepte la proposition de sa meilleure amie et qu'elle prend un aller simple pour Boston. Cette dernière lui a trouvé une place de choix dans l'entreprise pour laquelle elle travaille : Samia sera la nouvelle assistante du fils de leur patronne, William Nichols. Si ce nouveau poste parait être dans ces compétences, ce que Samia ne savait pas c'est que ses prédécesseures sont toutes tombées amoureuses de leur chef et qu'elles ont toutes quitté leur poste parce qu'elles ont été éconduites ! Elle n'apprendra cette information, somme toute importante, qu'une fois sur place... Sinon ce n'est pas drôle ! Mais ce n'est pas un problème pour Samia, elle n'est pas là pour trouver l'amour, juste pour se retrouver elle... Même si il est vrai qu'il est plutôt canon, son air hautain et arrogant a tôt fait de refroidir ses ardeurs... Mais quand, entre eux va naître une complicité, Samia va être un peu perdue... Les œillades qu'il lui lance sont elles réelles ? Comment un homme comme lui peut s'intéresser à une femme comme elle ? Et puis il lui semble l'avoir entendu dire qu'il ne voulait pas de relation...
Cela faisait quelques temps que je n'avais pas lu de romance. Et avec ce roman, je savais que j'allais commencer une valeur sure ! J'avais beaucoup aimé "Something About You" et j'avais hâte de retrouver la plume et l'univers de Mily Black ! Le récit commence peu de temps après la fin du précédent. Samia est encore traumatisée par son agression. Elle a été un dommage collatéral dans la vendeta qu'Olivier, l'ex petit copain de Jo, menait contre sa meilleure amie. Outre les bleus et les bosses, Samia est profondément blessée dans son âme et elle peine à reprendre le dessus. Afin de tourner la page, elle accepte la proposition faite par Jo : devenir l'assistante de William Nichols, le fil de Mme Nichols, la patronne de Jo. A elle une nouvelle vie, dans un nouveau pays avec un nouveau travail. Mais ce nouveau départ ne va pas être évident ! Déjà, ce n'est pas facile d'oublier le passé quand celui ci s'invite, toutes les nuits dans vos cauchemars et puis niveau travail, être l'assistante du distant William Nichols n'est pas une sinécure ! Au moins elle est sure de ne pas tomber sous son charme, comme toutes les jeunes femmes qui l'ont précédé à ce poste... Mais il ne faut pas dire "Fontaine, je ne boirai pas de ton eau..." Petit à petit, les échanges avec son patron vont se réchauffer, une complicité va se créer et Samia va se surprendre à apprécier sa compagnie, plus qu'elle ne devrait... Mais est elle prête pour cela ?
Même si j'ai lu l'histoire de Jo il y a plus d'un an, je me rappelais les grandes lignes du récit et de Samia, la meilleure amie de celle ci et je me souvenais de ce qui lui été arrivée... Mily Black nous plonge directement dans le feu de l'action avec l'arrivée de Samia à Boston. Petit à petit, l'autrice nous rafraîchit la mémoire et fait remonter, discrètement mais surement, les éléments importants de l'histoire dans nos mémoires. Et à partir de là, nous sommes pris dans la spirale des événements. Comme dans le précédent opus, Mily Black entrelace parfaitement la romance de sa protagoniste principale à l'intrigue commencée dans "Something About You". J'aime ce genre de roman, de ceux qui ne nous lâchent jamais vraiment, qui même lorsqu'on ne lit pas, restent dans un petit coin de notre tête. J'ai aimé le parcours de Samia ! A travers celui ci, l'autrice aborde celui de nombreuses jeunes femmes, qui comme elle, sont victimes de discrimination à cause de leurs origines ou de leurs lieux de naissance. Le sujet n'est pas évident, et est très actuel mais Mily Black a réussi à le traiter avec beaucoup de justesse, sans tomber dans le cliché. Il faut dire que ce petit bout de femme inspire le respect, c'est une battante ! J'ai aimé la relation qu'elle entretient avec Mr Nichols, cette distance qu'elle met en place qui lui permet de lui dire ce qu'elle pense tout en étant respectueuse, cela apporte une pointe d'humour ! Et puis les choses vont changer, l’atmosphère entre les deux jeunes gens va se réchauffer pour devenir caliente ! J'ai aimé la façon dont l'autrice aborde cette relation, surtout leur première fois, elle réussit à instiller de la passion mais aussi beaucoup de tendresse... Pour ce qui est de l'intrigue, j'ai été prise dans le tourbillon des événements, le suspense m'a fait tourné les pages plus vite, mais je doit avouer que j'ai trouvé la résolution un peu trop rapide, limite "baclée"
J'ai beaucoup aimé le personnage de Samia. La force qu'elle a en elle inspire le respect. Depuis petite, elle essaie de passer inaperçue, pour être tranquille mais pourtant elle a énormément de caractère et n'hésite pas dire les choses comme elle les pense. J'ai aimé la façon dont elle se reconstruit : elle veut aller de l'avant mais elle accepte de prendre son temps, j'ai trouvé cela très crédible ! Elle sait qu'elle a un long chemin à parcourir, et qu'il sera long. Elle ne se laisse pas abattre, elle prend juste le temps de guérir et cela aussi c'est une force de caractère ! J'ai aimé qu'elle soit directe et franche !
William est une énigme ! Dans un premier temps, nous rencontrons un homme distant et plutôt froid et puis nus apprenons à le connaitre, en même temps que Samia. Et là, se dévoile un homme tendre et attentionné. Certaines de ses réactions sont déconcertantes pour Samia, mais elles sont une preuve de pudeur, de retenue... William cache ses émotions et j'aurais aimé en savoir plus sur lui...
Nous retrouvons, évidement Jo et Andi-Chou, je les aime toujours autant ! Ainsi que Mme Nichols et Esperanza. J'ai beaucoup d'affection pour les parents de Samia. Quand à Ayden et Kitty, je fonde beaucoup d'espoir sur eux ;)
Something About Her est une belle histoire d'Amour mais aussi d'amitié, de reconstruction et de femmes fortes... Bref c'est une belle leçon de vie saupoudrée de suspense et d'humour... Certains éléments laissent supposer une suite... Je croise les doigts ...Et j'attend ;)

par BeaMars
Le Marchand de sable, Tome 2 Le Marchand de sable, Tome 2
Gaïa Alexia   
La lecture du premier tome du Marchand de sable n'avait pas été l'expérience la plus extraordinaire qui soit (première partie chiante, pas emballée par les personnages principaux, mais une seconde partie plus rythmée et intrigante), mais à côté de ce second tome, c'est presque un chef d'oeuvre !
Je n'ai pas accroché du tout...
Tout ce qui me rendait le premier tome supportable a disparu ici. Envolée la retenue entre les personnages, bienvenue la New Romance à part entière. Les protagnistes passent tout le livre à faire du yoyo sentimental, à se bader et à se jeter l'un sur l'autre (les dieux nordiques seraient nympho ?).
Que dire de l'intrigue ? L'intrigue principale s'entend, pas l'intrigue amoureuse, je parle de celle supposée justifier l'emploi de la mythologie comme support: c'est une grosse blague.
Je n'en reviens toujours pas que l'autrice ait osé nous sortir ça tant c'est bateau et pas travaillé du tout. Il faut dire que les personnages sont tellement occupés à se bouder ou se grimper dessus qu'ils en oublient totalement de faire avancer le schmilblick dont le lecteur, celui qui s'en tape de leurs humeurs et de leurs galipettes, attend désespérément qu'ils remettent à l'ordre du jour.
Grosso modo il y a des détails importants qui ont été donnés en fin de tome précédent ou au début de celui-ci, qui ont été enregistrés comme tels par l'héroïne, mais dont elle ne fait absolument rien jusqu'au final. Le pire étant quand l'autrice essaie de faire passer ça pour un retournement ultime de la mort qui tue tout en nous invoquant un magnifique Deus Ex Machina (de circonstance non ?).
J'ai passé tout le livre à me dire "non quand même pas, il y a plus, c'est pas possible autrement" et j'ai fini par me résigner aux trois quarts en ne voyant rien de plus venir. J'ai même du me faire violence pour aller jusqu'au bout en lisant en diagonale et confirmer ce lourd constat: c'est creux, très bof et absolument pas pour moi.
Bref, alors que j'étais déjà tiède au sortir du premier tome, j'aurais du être raisonnable et limiter les dégats. Au lieu de ça, j'ai persisté et j'ai à présent l'impression d'avoir perdu mon temps.