Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de scarlet35 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
7 bonnes raisons de rester célibataire (ou pas) 7 bonnes raisons de rester célibataire (ou pas)
Cécile Chomin   
Un coup de coeur pour ce roman, c'est une bouffée d'air frais qui vous rappellera dés les premières pages un road movie du genre de Very Bad Trip mais version nanas... Et quelles nanas !

Je l'avais repéré dans les sorties de ce mois-ci et je m'étais dit qu'il serait idéal pour cet été ou pour un de ces petits weekend ensoleillés. Pour le soleil, on repassera mais gardez l'idée c'est top. Moi j'ai succombé en le recevant via service presse et j'ai jeté un coup d'oeil, juste les 2-3 premières pages... c'était hier soir et me voilà en train d'écrire mon avis.

Vous êtes prévenus, dés que vous le commencerez, vous ne vous arrêterez plus ! On ne lâchera pas ce roman tant qu'on ne sera pas à la fin, le petit suspens est très bien ficelé. Dés le début, des petits indices sont mis en avant qui feront dérailler cet enterrement de vie de jeune fille et tout ça en 20 jours jusqu'au jour J.

On se retrouvera peut-être dans chacune de ces 7 femmes, à chaque étape avec ce roman initiatique. L'évolution est tangible et très bien structurée. J'ai adoré ce découpage que j'ai trouvé original avec les 7 chapitres par parties pour chaque filles, 5 parties qui montrent l'évolution de l'intrigue et aussi des personnages féminins.

Elles ont toutes leur propre identité, au fur et à mesure, on les reconnait sans regarder le nom du chapitre. Elles prennent toute vie, on les appréhende et on rigole beaucoup, et on couine aussi un peu avec elles. J'ai eu un faible pour Lana, une sorte de Monk au féminin ou alors Kate et son PC... On suit également : Claire, Mélanie, Rose et Amandine, elles sont toutes arrivées à un tournant de leur vie et ça apporte au-delà de la question qui nous taraudent (mais où est passé la mariée ?) beaucoup d'éléments à creuser jusqu'à la fin du roman ou peut-être même, pourquoi pas, dans une autre histoire.

Si vous recherchez un texte plein de peps, plein de vie, d'amour et d'humour. Si vous recherchez un livre féministe avec cette vision de soi et du regard des autres, du Girl Power. Si vous recherchez une romance mais surtout un roman sur l'amitié et cette recherche du bonheur. 7 Bonnes raisons de rester célibataire (ou pas) de Cécile Chomin c'est tout ça et bien plus encore.

par LLyza
Redwood, Tome 2 : Reed Redwood, Tome 2 : Reed
Carrie Ann Ryan   
Mouais.
Ce tome 2 confirme ma première impression sur cette saga.
La romance est trop "harlequin" à mon goût. Les sentiments sont mal exploités. Il y a beaucoup de répétition...
Bref, ça se lit même si ce n'est pas le livre du siècle.

par Adèle
Hybrides, Tome 6 : Colère Hybrides, Tome 6 : Colère
Laurann Dohner   
Vivement la suite , j'aime tellement cette série ! !

par Auriane26
L'Un pour l'autre L'Un pour l'autre
Aurélie Haderlé   
Je n'ai pas vraiment aimé ce livre. Les personnages sont un peu plat, et l'histoire va soit trop vite soit trop lentement... J'ai l'impression que le scénario est un peu bancal: il y a une grande partie de 110 pages et la seconde partie ne fait que 70 pages... Sauf que c'est deux histoires qui se développent, une de 110 pages où ça va un peu vite sur la fin mais du coup 70 pages pour une nouvelles histoires et là ça va beaucoup trop vite.
Ce qui est étrange c'est que l'histoire n'est raconté d'aucun point de vue, c’est un point de vue externe où on se concentre quand même sur Eulalie, ce qui est étrange, le but d'être de l'extérieur c’est d'avoir un point de vue plus large, omniscient, ce qui n'est pas le cas ici. C'est un mélange entre point de vue externe et interne....
Eulalie est un personnages un peu trop parfait, un peu cliché (la petite hippie de base, naïve, où tout le monde peu s'en sortir si on le veut!). Dereck est exactement le contraire: rien n'est vraiment positif chez ce personnage, il est adorable mais trop dépressif. Quand le couperait tombe on est un peu abasourdit, puis on passe à la deuxième partie et on redécouvre Micky, le frère de Dereck que l'on a vue fugacement dans les 110 premières pages. En fait je pense qu'i aurait été plus judicieux de développer juste la deuxième histoire en faisant des flash back pour expliquer la première histoire par touche. Parce que l'histoire avec Dereck dure trop longtemps et patine un peu alors que la deuxième va à fond la caisse.
Comme les personnages sont un peu plats, l'histoire qui va soit trop vite soit trop lentement fait qu'on avance fastidieusement dans le livre et qu'on a presque pas envie d'arriver au bout...
Une histoire que je ne recommande pas.

par ninon64
Au-delà de la porte, Tome 1 : Elya Au-delà de la porte, Tome 1 : Elya
Laura Collins   
Chronique de Diana : https://followthereader2016.wordpress.com/2019/06/11/au-dela-de-la-porte-1-elya-laura-collins/

Je suis toujours ouverte aux récits qui nous plongent dans un avenir pas si éloigné du notre et qui poussent l’humanité à survivre dans un environnement qui lui est à présent hostile. J’ai donc débuté cette lecture avec enthousiasme.

Ce premier tome plante clairement le décor, nous permet de découvrir les personnages et notre duo Elya et Julian. J’avoue que je suis un peu déconcertée car j’ai aimé ce que j’ai lu mais je m’attendais à plus d’action, après je me dis aussi que la fin annonce clairement que la suite sera plus mouvementée. Ici Laura Collins donne le ton et parfois, prendre son temps à du bon.

Elya a quitté sa ville avec son petit frère et tout un groupe pensant trouver un lieu leur permettant de mieux vivre, cependant en chemin un des leur est tombé malade et ils ont décidé de demander de l’aide à la Cité. Le premier thème abordé est les différences entre les habitants de la Terre; il y a ceux qui doivent se battre pour survivre et puis il y a les habitants des Cités, ceux qui ont réussi à garder jalousement des reliques de la modernité d’antan et qui ne sont absolument pas prêts à la partager.

Elya est de celles qui survivent, Julian lui est son bourreau, celui qui tous les jours vient pour emmener l’un des siens et l’interroger sans relâche. Notre jeune héroïne va dans un premier temps se sacrifier pour épargner une autre personne de son groupe. Elle ne s’attendait pourtant pas à ce qui va lui arriver par la suite. La découverte de la ville, de ses habitants et de son fonctionnement ne s’avère pas si génial que ça et ce qui va la surprendre encore plus c’est Julian qui est bien plus complexe que le tortionnaire qu’il semble être.

Julian a beau être dans la Cité, il n’est pas pour autant libre de faire ou de penser ce qu’il veut. C’est un électron libre, probablement un agitateur et il a le charisme pour devenir le meneur d’un changement profond, mais ce dernier point reste encore à vérifier par la suite. Il va proposer un deal à Elya celui de l’aider à démasquer un traitre qui se cache dans son groupe en faisant tomber par la même occasion un traitre déjà dans la Cité.

Tout ce que je vous expose peut vous sembler complexe mais pas du tout, c’est vraiment un tome qui prend le temps de poser les bases et rien n’est précipité. Elya et Julian vont se découvrir et apprendre que l’autre n’est pas forcément un ennemi. Entre la réalité et les attentes tout n’est pas forcément simple.

Un début qui a piqué ma curiosité et qui promet beaucoup, j’attends donc la suite pour me faire une réelle impression, ici je n’ai pas encore le ressenti de comprendre la globalité de cette histoire.

Laura Collins a une jolie plume et ses récits sont toujours agréables à lire. Je n’ai pour l’instant pas eu de déception alors que les 2 romans que j’ai pu lire sont très différents l’un de l’autre. Une auteure française à découvrir sans hésitation.
Big boss, Tome 3 : Dark boss Big boss, Tome 3 : Dark boss
Léna Storme   
ho purée je suis dégoutté a fond de cette fin qui en ai pas une et qui dit un autre livre je vais mal dormir pendant plusieurs jours lol sa devrais être marquer bon quand même une bonne lecture que l on ne peut pas arrêtée tellement on est pris dans l histoire dommage

par ninie28
Illuminae, Tome 3 : Dossier Obsidio Illuminae, Tome 3 : Dossier Obsidio
Amie Kaufman    Jay Kristoff   
Lire la revue complète sur: https://latentationdulivreenanglais.com/obsidio-amie-kaufman-jay-kristoff/

Ma notation: 4/5

J’attendais Obsidio avec beaucoup d’impatience et d’appréhension. Eh ouais. Comment voulez-vous que je dise au revoir à ces personnages qui m’ont fait vivre tant d’aventures et de tragédies? Et surtout… Comment puis-je avoir confiance en des auteurs qui m’ont causé des ulcères à répétition? NO WAY. Néanmoins, il fallait que je sache ce qu’il advenait de nos héros. Certes, cet opus n’est pas le plus percutant de la trilogie, mais le récit est toujours aussi qualitatif. Je ne sais même pas qui du livre ou de moi a fini l’autre en premier!

Même si ce troisième tome n’est pas aussi excellent que les deux premiers, l’histoire reste dynamique, haletante et bien construite! Forcément, on se dirige vers la fin de notre épopée spatiale, du coup, on n’a plus affaire aux grandes révélations qui nous scotchaient au plafond et aux créatures qui nous faisaient tant frissonner. Non, on revient davantage au but premier de la série: survivre pour dévoiler la vérité. Mais ne vous méprenez pas, Obsidio a son lot de mort soudaine, de catastrophe humaine, de joie et de peine.

Mon sérieux détachement vient de mon manque de connexion avec Asha et Rhys. Je n’ai rien ressenti pour ces personnages, je dirais même qu’ils m’ont gonflée! Surtout Asha… La raison « hasardeuse » justifiant leur rupture de base était peu convaincante, tout comme la méfiance d’Asha qui se base sur des raisonnements contradictoires. Genre, elle aurait quitté Rhys à cause de sa mauvaise influence, mais à présent, elle ne le croit plus parce qu’il n’est plus le gentil garçon d’autrefois? NO SENSE.

En revanche, les réflexions apportées par ces héros sont éclairantes, notamment celles de Rhys qui nuancent le comportement des soldats de BeiTech. Au début, j’avais du mal à saisir son attachement pour ses collègues, et c’est justement pour ça que son immersion a été intéressante. Elle montre que des officiers n’ont pas le choix et que d’autres, violents avec les humains, peuvent compatir pour un animal affamé.

Heureusement qu’il y avait Kady et Ezra, c’est mon couple chouchou! Ils ne se laissent pas facilement abattre et se taquinent sans arrêt. Même Hanna et Nik, je les aime beaucoup! C’est juste dommage qu’ils ne servent pas à grand chose durant une bonne partie du récit. Hmmm. Quant à Ella, elle est géniale! J’adore ce petit groupe, il y a de l’humour, de la complicité, du soutien et de la camaraderie.

Oyez, oyez! AIDAN est de retour pour nous jouer un mauvais tour! Cette machine à la fois touchante, impartiale, monstrueuse et émouvante reste mon personnage préféré. J’ai adoré son évolution et le fait qu’il reste une intelligence artificielle, beaucoup trop d’auteurs tendent à humaniser leurs machines. Mais ce n’est pas le cas ici. Pourtant, AIDAN ne cesse de voir sa conscience grandir, il a même réussi à m’émouvoir, c’est pour dire! Je ressens un attachement spécial pour lui… Limite, un spin-off avec lui serait juste MAGIQUE.

Niveau typographie, on garde les mêmes formes de document et d’illustration, dont quelques unes qui nous donnent, non pas du fil à retordre, mais une nuque à tordre! Quelle comique, je sais! Y a que moi qui me plantais dans le sens des phrases lors des spirales? Je crois que mon moment préféré était celui de la bande dessinée, c’était drôle et trop bien fait. J’aurais voulu qu’il y ait plusieurs scènes de ce genre. Par ailleurs, l’identité de l’analyste va vous surprendre, hehe.

Entre tension, doute, désespoir et espoir, Obsidio nous livre une fin parfaite pour une série parfaite. C’est un honneur et un plaisir d’avoir pu lire une science-fiction aussi épatante et entraînante. Maintenant, j’attends la prochaine collaboration avec impatience!
La Lectrice, Tome 3 : Le Conteur La Lectrice, Tome 3 : Le Conteur
Traci Chee   
Je viens de finir ce livre où j'ai passé ma journée à le lire, il est actuellement 1:05 du matin et je chiale comme jamais..... ToT
Est-ce suffisant pour décrire cette fin de trilogie ?
Le merveilleux pendentif de Laura Le merveilleux pendentif de Laura
Karen Swan   
Laura Cunningham, joaillière de talent, mène une vie tranquille avec son compagnon Jack et leur chien dans un pittoresque village anglais lorsqu'un jour de décembre, un client inhabituel entre dans son atelier. Élégant et outrageusement riche, Rob commande un cadeau d'anniversaire très particulier pour sa femme, Cat : un collier avec sept pendentifs, chacun symbolisant une personne importante au cours de la vie de Cat. Pour le confectionner, Laura devra enquêter ! Au cours de ses recherches, elle se lie d'amitié avec chacun... et se rapproche de Rob.

En tâchant d'en apprendre plus sur l'énigmatique Cat, qui semble si parfaite, Laura, troublée, se rend compte que la jeune femme cache peut-être bien son jeu. Derrière le glamour et le romantisme apparents, l'amour est-il vraiment là où on l'attend ?


par carohem
Whispered Reviews, Tome 1 : Harper & Knox Whispered Reviews, Tome 1 : Harper & Knox
Amélie C. Astier    Mary Matthews   
Digne des téléfilms qui passent à la télévision en semaine les après midis. Ca se laisse lire, mais sans grande originalité, et si vous appréciez le thème policier, il ne faudra pas être trop regardant avec cette histoire.

par Celence