Livres
447 430
Membres
387 983

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Christele-1 2019-02-23T13:49:03+01:00
Or

Un très beau livre qui nous parle, d’amitié, de mort, d’explorateurs et d’Antarctique. Une immersion complète dans le grand nord, dans une petite tente qui protège à peine de la chute des températures. J’ai été engloutie par le blanc de la neige, une atmosphère froide et dangereuse parfaitement rendue par l’auteur. Le personnage principal de ce récit est Hannah, une scientifique glaciologue qui semble perdre pied au beau milieu d’une expédition importante. J’ai sentie chez Hannah, un grand professionnalisme avec un côté cheftaine dominante, elle peut paraître parfois désagréable et pénible à suivre. Ses relations avec les autres membres de l’équipe sont distantes et grincheuses ce qui fait apparaître une certaine vulnérabilité dès le départ de l’aventure. De sa vie privée on ne sait que peu de chose, elle apparaît bien vide pourtant dès qu’elle reçoit un courrier électronique de son frère lui annonçant le décès de sa meilleur amie, elle va être submergée par les souvenirs de son enfance. On navigue ainsi entre les souvenirs écrits comme des flashes et la réalité de son travail de glaciologue. Lorsqu’une tempête se prépare et menace la poursuite de leur étude, c’est aussi bien valable dans sa tête que climatiquement parlant. Le flot incessant des réminiscences va-t-il prendre le pas sur la raison ? Trop de questions restent sans réponse et la perte de contrôle semble inéluctable d’autant plus que l’ambiance entre les chercheurs se dégrade au fur et à mesure que la tension monte. J’ai apprécié ma lecture même si je n’ai pas trouvé de réponse à mes questionnements, cela à au moins le mérite de laisser au lecteur le choix des solutions à trouver dans son imaginaire. Mais j’ai attendu longtemps une explication qui n’est jamais venue de quoi rester légèrement frustrée, ceci dit cette histoire nous est contée avec tant de sincérité et une certaine poésie que je ne peux que vous en recommander sa lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2019-02-16T01:42:41+01:00
Or

Anne Von Canal nous propose avec ce roman une cartographie mélancolique de l'âme humaine lorsque l'on perd un être cher, perdu de vue pendant de nombreuses années, sans avoir pu tout se dire.

Comme décors nous sommes transportés en Antarctique lors d'une expédition scientifique, au milieu d'un froid extrême, sur un camps isolé de tout, propice à une plongée intérieure vers des souvenirs lointains, des souvenirs d'enfance et de jeunesse, de quoi entamer un deuil de manière fort sombre. Je vous le dis tout de suite, c'est un livre dur et qui peut vous toucher fortement.

La chef d'expédition, personnage principal, a une personnalité assez rude, passionnée par son métier mais blasée par les années. Elle à un caractère complexe et le fait d'y placer la mort d'un proche donne la gravité du récit.

Visuellement les décors sont superbes, on passe de l'Antarctique à l'Allemagne selon les moments, le présent ou les souvenirs du passé.

Ce fût un beau moment de lecture grâce à la plume d'Anne Von Canal, simple et belle, servant une histoire sincère.

Sur le blog :

https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2019/02/scott-est-mort-anne-von-canal.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cacoethes-scribendi 2019-02-12T17:49:57+01:00
Bronze

J’ai trouvé ce roman très original, bien différent de tout ce que j’ai pu lire, et pourtant je n’arrive pas à mettre exactement le doigt sur ce qui me donne cette impression…

La narratrice est une glaciologue en pleine mission polaire, sur le point d’accomplir ce pour quoi elle a travaillé toute sa vie. D’ailleurs, elle rêve depuis son enfance de devenir exploratrice polaire : avec son frère et sa meilleure amie, ils y ont joué maintes et maintes fois, jusqu’à prendre les rôles de trois fameux explorateurs, dont celui qui a « découvert » le Pôle Sud.

Les quelques 150 pages du romans sont donc de constants aller-retours entre l’expédition professionnelle de Hanna et ses souvenirs de la meilleure période de sa vie, celle du trio Amundsen, Scott et Oates. Les souvenirs, douloureuse nostalgie, remontent, car un message de son frère l’informe que « Scott est mort ». Scott, le surnom de la meilleure amie qu’elle a jamais eue et qu’elle a perdu de vue depuis bien longtemps…

Je n’ai pas lu ce roman très vite et pourtant il m’a happée très facilement ; j’oubliais totalement le monde extérieur entre ses pages. Entre la tension de l’expédition de Hanna, aux réactions imprévisibles qui m’ont un peu fait penser à une ambiance de thriller, et la douceur chaleureuse des souvenirs, je me sentais plutôt bien dans cette histoire.

Ce roman est au final assez mystérieux, c’est une tranche de vie, une tranche de passé. Il aborde de front la solitude et la perte d’une amitié.

J’ai beaucoup aimé ce roman sensible et original. Avec l’évocation de la glace et du froid, c’est parfait pour cette période de l’année !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode