Livres
533 979
Membres
558 982

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Scrap Metal, Tome 1 : Mis à la casse



Description ajoutée par Stephanie-126 2020-01-29T08:45:13+01:00

Résumé

Tout commence par une lettre laissée à la hâte par un mort.

Trois mots inscrits d’une écriture tremblante livrent le nom d’un homme public et une ville.

Pour Sauvage, l’ancien sectateur qui la reçoit, c’est la fin d’une existence pitoyable : celle d’un enfant enlevé à l’âge de cinq ans, vendu à une secte réputée parmi les plus dangereuses. Il va pouvoir retrouver le jumeau dont il a été séparé, combler le vide de son existence, et se venger.

Entre la lettre et sa vengeance, il y a la fille de l’homme qui a été dénoncé.

Hope n’appartient pas à son monde.

Dans ses yeux de sectateur, c’est une Wog, une étrangère du monde extérieur.

Sectateurs et Wogs ne se mélangent pas, ne se touchent pas. Jamais.

Sauf quand leur malheur est étroitement lié.

Afficher en entier

Classement en biblio - 263 lecteurs

extrait

C’est l’étreinte charnelle qui alimente mes rêves depuis que je l’ai vu à Miami. Ce n’est pas de l’amour. Ce n’est pas de la passion. C’est de la sorcellerie. Sous chacune de mes pulsions pour elle, il y a la permanence d’un danger. Quelle qu’en soit la raison, Hope Brenner touche mes instincts les plus obscurs, les plus primitifs, les plus enfouis. Même si je ne sais pas pourquoi.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

http://www.lmedml.fr/2020/03/10/scrap-metal-1-mis-a-la-casse-jana-rouze/

2 ans… 2 ans que j’attendais le grand retour de Jana Rouze sur la scène littéraire. Après le phénomène Effet de vague, l’autrice nous revient avec une nouvelle trilogie coup de poing. Vous n’êtes pas prêts pour Scrap metal. Je n’étais pas prête, personne ne peut l’être ! Avec Scrap metal, Jana Rouze renouvelle l’exploit de nous offrir du divertissement et du sensationnel. Cette trilogie est bien une fiction, mais elle est basée sur des faits réels. Pensez-y quand vous jugerez l’oeuvre que vous allez lire !

Ecrire cette chronique est un exercice difficile, mon avis est personnel, c’est un fait mais je souhaite rendre hommage à l’excellence de ce premier opus. Des mois de recherches, d’écriture et de dévotion pour les causes défendues dans le récit. Jana Rouze ne se satisfait que du travail bien fait, ici le mélange de fiction et de réalité est ahurissant. L’histoire se dévoile page après page, on encaisse, on ressent, on se laisse sombrer dans cet univers troublant et dérangeant par moment. Il n’y a pas une seule page de trop ! A celles et ceux qui appréhendent les 720 pages, rassurez-vous, chaque page apporte son lot de surprise avec des rebondissements intelligents et inattendus.

En débutant ce roman, j’étais dans un état d’esprit serein parce que je connais Jana Rouze. Je sais qu’elle se donne corps et âme pour les histoires qu’elle transmet à ses lecteurs. Avec ce nouveau romantic suspense, ce thriller de haut vol, elle va loin, le vice est poussé à son paroxysme, le scénario est implacable, les personnages indéfinissables. Nous pauvres wogs, on se retrouve aux prises avec nos propres certitudes, avec nos croyances mises à mal. On ne se rend pas compte de ce qu’il se passe dans le monde, gardant nos œillères bien en place.

Elle met en lumière l’univers des sectateurs, elle ne nous lâche pas dans le vide sans filet de sécurité, Jana Rouze nous tient la main tout au long du récit, nous expliquant en profondeur les tenants et les aboutissants de son histoire. C’est une histoire très riche qui vous apprendra une foule de choses. Le côté faits réels est saisissant, je n’ai que très rarement ressenti autant d’émotions en lisant un roman. Les personnages sont singuliers, ils ont tous leur importance et un rôle déterminant pour faire avancer l’histoire et pour illustrer un thème particulier.

Ce premier opus n’est que les prémices d’une machiavélique. N’essayez pas de deviner, Jana Rouze est implacable. Vous pensez savoir où vous mettez les pieds ? Détrompez-vous, vous n’avez jamais rien lu de comparable ! Vous avez lu des romans qui abordent le thème des sectateurs ? Scrap metal n’a rien à voir ! Cette histoire est un ovni, elle propulse le lecteur dans l’univers de la F1. Le décor est planté et il n’est pas là pour faire beau. L’autrice a exploité le monde de la F1 avec intelligence, rendant l’ensemble divertissant et addictif. C’est une immersion totale.

L’écriture de Jana Rouze s’est affûtée, son intrigue est une toile d’araignée qui se referme pour emprisonner le lecteur. J’ai lu chaque mot avec une lenteur démesurée, contenant mon excitation et mon envie d’arriver à la fin pour mieux savourer Sauvage et Hope. La double narration est un réel plaisir même si les chapitres du point de vue de Sauvage sont moins nombreux. Jana a fait en sorte d’alléger cette frustration qui naît en nous par moment. La construction de l’histoire ne laisse rien au hasard, tout est calculé, calibré à la perfection.

Il serait temps que je vous parle d’eux, non ? De Hope et de Sauvage. Et bien je n’ai pas spécialement envie de m’arrêter sur les personnages. Pas par désintérêt, mon Dieu, non ! Mais surtout parce qu’il est primordial que vous les découvriez à travers les pages de ce premier tome. Tout ce que je peux vous dire, c’est que vous n’avez jamais eu affaire à un héros comme Sauvage. JAMAIS ! Sauvage est un héros inclassable. Un concentré de complexité et d’ascendant psychologique qui vous donnera la tête qui tourne. Tout en lui est perturbant, le moins aspect de sa personnalité s’appuie sur son histoire familiale et sa captivité dans sa secte. Sur ce qu’il a dû vivre, la façon dont il a été conditionné. Hope est cette nana qui a cette force suffisante pour tenir tête à la bête. C’est une héroïne accessible, humaine et naturelle. Les personnages secondaires sont déroutants, hyper intéressants et indispensables au cheminement de l’histoire. Vous allez avoir envie d’analyser chaque interactions entre nos protagonistes, pour ne louper aucun indices quant à l’intrigue. Les personnages sont insondables, difficile à cerner. Vous aurez l’impression d’avoir saisi les motivations de chacun, mais… il n’en est rien. Jana est vicieuse et sème le trouble à chaque page.

Cette lecture est électrisante, la plume de Jana Rouze est riche, elle su conserver cette fluidité tout en nous offrant un contenu complexe et poussé à l’extrême. Elle est allé très loin psychologiquement. Vous allez forcément vous sentir désorientés, pour mieux retrouver votre chemin. Mais si tout ce que vous pensiez n’était qu’une leurre ? Hum, Jana est douée pour brouiller les pistes, pour faire naître des émotions violentes et troublantes. Ce récit a un contexte historique captivant, j’ai été vraiment subjuguée par la façon dont sont traités les sujets. La fiction est excellente, rien n’est laissé au hasard, la romance est une véritable éruption volcanique. Vous n’êtes pas prêts, je ne cesse de le répéter. L’histoire a un côté érotique singulier, grisant et sensuel. JAMAIS. Jamais vous n’avez lu une telle audace ! Jana est diabolique ! Ici on parle de qualité plutôt que de quantité. La plume de l’autrice se veut poétique, elle excite et agace les sens. Elle fait monter la pression jusqu’à l’explosion.

Les sentiments sont à vif. Nos héros s’affrontent dans une danse hypnotique. On peine à garder le contrôle sur nos émotions. La romance s’intègre à cette intrigue à suspense. Il ne s’agit évidemment pas d’une histoire d’amour lambda, rien n’est conventionnel. On s’adapte à l’intégration des sectateurs, à leur coutume et leur manière de vivre. Avec cette romance, Jana Rouze met en avant la condition des femmes, le fait que les enfants n’aient pas d’acte de naissance. Qu’aux yeux du monde, ils n’existent pas ! J’ai frissonné du début à la fin, les pages recèlent une richesse insoupçonnée. Les descriptions sont à couper le souffle, de Miami à Vancouver en passant par Abu Dhabi, vous allez voyager avec nos héros. Vibrer sur les circuits de F1. Découvrir l’envers du décor !

J’ai trouvé ce premier opus enivrant, j’aime être stimulé psychologiquement et apprendre des choses. Ce roman est concentré d’action, de suspense, de sensations fortes et tout repose sur des faits réels. L’ensemble forme un tout, on se laisse porter par la plume efficace de l’autrice, par sa capacité à nous émouvoir, à nous transporter dans un univers singulier et percutant.

En bref, avec Scrap metal, Jana Rouze nous offre une histoire forte, addictive et indéfinissable. Ce premier opus est intense, le récit est percutant et audacieux, les personnages sont singuliers et charismatiques. Les thématiques abordées sont exploitées en profondeur et se fondent dans une intrigue à suspense intelligente au cheminement imprévisible. Il n’y a pas une page de trop dans cet opus. 720 pages d’adrénaline pure ! Un rythme et une écriture implacable. Jana Rouze ne laisse rien au hasard et défend des causes réelles et inédites. Scrap metal va faire couler de l’encre, achetez-le ! Lisez-le ! Parlez-en autour de vous ! Sauvage et Hope n’attendent que vous !

Afficher en entier
Diamant

Voilà, fini. Et maintenant je cherche la date de sortie du tome 2 partout parce que ça va être tellement dur d'attendre de connaitre la suite ? Merci Jana

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par somm 2021-01-06T09:39:24+01:00
Argent

Cela ne vaut pas mon coup de coeur pour Effet de vague (la première trilogie de l'auteure) - surtout les personnages que j'ai adorés - mais on est quand même sur un roman bien écrit, qui pour moi, vaut le coup d'oeil.

Ici, on peut découvrir le monde des sectateurs, ce qui est très original, et les personnages de Sauvage et Hope. Comme dit dans plusieurs commentaires, les sectateurs traitent les femmes d'une manière bien à eux (si je puis dire) qui est assez choquante.

J'ai apprécié Sauvage par sa complexité, même si certains aspects de sa personnalité sont difficiles à concevoir : Spoiler(cliquez pour révéler)qu'il ait kidnappé les frère et soeur de Hope, qu'il soit prêt à la sacrifier elle.... Hope m'a paru intelligente et entêtée au début, j'aimais bien son personnage, mais elle est devenue plus "fade" au fil des pages, Spoiler(cliquez pour révéler)acceptant beaucoup de choses, tombant amoureuse très rapidement, agissant en enfant puérile et égoïste trop souvent pour moi . Son doctorat en psychologie n'est pas assez utilisé pour analyser ses propres comportements je trouve, de même que certains de Sau, pourtant assez évidents (selon moi toujours).

Pour finir, j'ai trouvé paradoxalement la romance lente à se mettre en place dans le livre, mais en même temps rapide dans la temporalité de l'histoire... c'est peut-être que les actions s'enchainent mieux vers la deuxième partie de l'histoire...

En conclusion, je conseille donc ce livre, même si les personnages d'Effet de Vague surpassent de loin ceux-ci, que j'espère découvrir plus en profondeur dans le tome 2.

PS : j'ai apprécié à sa juste valeur la petite apparition de Kar Kabbani à Dubaî, ainsi que la découverte du prénom de l'enfant de Leila :)

Afficher en entier
Diamant

Du grand Jana Rouze.

J'ai adoré Effet de Vague et j'avais peur d'être déçue mais pas du tout!

Cetta auteure sait rendre les sujets qui nous parraissent loins de nous, affictifs.

C'est impressionnant cette capacité de nous instruire tout en nous baladant dans la psychologie des personnages avec des caractères forts.

Sauvage est un sectateur et j'ai aimé me plonger dans ce monde auquel je ne connaissais rien ou presque.

Hope est une psychologue torturée mais qui a un côté ange rédempteur.

Leur histoire nous emmène loin.

Vivement la suite.

Afficher en entier
Diamant

Je suis tomber amoureuse de la plume de Jana Rouze lors de la lecture des 3 tomes d'Effet de Vague, j'avais peur d'être déçu car ces 3 premier livre m'avais toucher au plus profond ! Et bien nous somme très loin de la déception à laquelle je m'attendait ! Scrap Metal n'est comparable à aucun livre Jana y a mis tout son cœur et c'est dingue comme le diable est dans les détail :) Vous aimez les livres qui chamboule votre cœur et transporte votre esprit ? Arrêtez tout et lisez ce chef d'oeuvre

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai pas eu un gros coup de coeur pour ce livre, certes aborder le sujet de la secte est assez orignal, mais j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de détails, à certains moments je m'ennuyais et passais les pages. Je n'ai pas particulièrement appréciais le personnage féminin principal... j'ai été un peu déçue :(

Afficher en entier
Or

C'est un énorme coup de cœur ! C'est prenant, sauvage !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Heros 2020-11-17T16:07:26+01:00
Pas apprécié

Une idée original d'écrire sur des sectes. Malheureusement je n'ai pas apprécié car le livre est beaucoup beaucoup beaucoup trop détaillé.

Tout est décrit dans les moindres détails et du coup je me suis perdu dans la lecture.

Afficher en entier
Lu aussi

Je suis déçue car l'auteure avait de quoi nous livrer une histoire incroyable, l'idée de base est très bonne et originale mais on se perd dans les longueurs et les explications et j'ai eu du mal avec le style d'écriture.

J'avoue que certains passages m'ont fait lever les yeux au ciel : Vrooom, Vrooom, Vroum... pour nous indiquer que la voiture démarre ou Huihuihuihui... huihui pour le cri de l'aigle ce n'est juste pas possible, pourquoi vouloir retranscrire les sons !!!

Par contre j'ai beaucoup aimé les personnages surtout Sauvage même si son côté sombre n'est pas assez exploité, dommage.

Je ne lirai pas la suite.

Afficher en entier
Argent

L’auteure nous enfonce en plein cœur d’une sombre histoire de vengeance ; entre réinsertion sociale, trahisons, pièges, suspenses et rebondissements.

Ce roman est dur, cruel et complexe. Nous pouvons très vite nous retrouver désorienter car l’auteure s’amuse avec nous et joue avec les hypothèses que nous pouvons émettre au fil de notre lecture.

La plume de l’auteure est très descriptive ne laissant aucuns détails de côté, tout est calculé. Néanmoins, j’ai eu du mal à rentrer dans cette histoire et j’ai trouvé que le récit tirait en longueur !

[Une chronique plus complète est disponible sur mon blog !]

Afficher en entier
Argent

Même si au début de ma lecture je me suis sentie perdue dans ce milieu de la F1 et des sectaires je me suis vite attachée aux personnages que sont Sauvage et Hope . Sur un air de vengeance d'enlèvement et d'une histoire d'amour improbable on se laisse vite prendre dans ce tourbillon . A noter tout de même beaucoup de complexité dû aux nombreux personnages tout du moins au début de l'histoire . Une fin qui m'a laissé dubitative mais dont je vais tout de même lire le tome 2.

Afficher en entier
Or

Au départ j'ai eu du mal....

j'ai trouvée le livre très long a démarrer. presque jusqu'à la moitié du livre en fait.

Puis d'un seul coup tout ce débloque et là on commence a être intriguée par les personnages principaux sauvage et son frère ? Comment Hope et lui son liée ? ... Et de son côté Hope et la mort de sa mère ? plus les pages passe et plus l'intrigue grandi. Le livre ce déroule dans un milieu que je ne connais absolument pas (les sectes) que ce soit fictif ou non c'est bien écrit bien détaillée ! Bref j'ai adorer lire ce livre. Vivement la suite je reste sur ma fin

Afficher en entier

Date de sortie

Scrap Metal, Tome 1 : Mis à la casse

  • France : 2020-03-12 (Français)

Activité récente

Elifey l'ajoute dans sa biblio or
2020-12-19T17:26:25+01:00
fitji l'ajoute dans sa biblio or
2020-11-30T18:45:41+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 263
Commentaires 63
extraits 23
Evaluations 125
Note globale 8.58 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode