Livres
550 128
Membres
590 464

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Scrap Metal, Tome 1 : Mis à la casse



Description ajoutée par Stephanie-126 2020-01-29T08:45:13+01:00

Résumé

Tout commence par une lettre laissée à la hâte par un mort.

Trois mots inscrits d’une écriture tremblante livrent le nom d’un homme public et une ville.

Pour Sauvage, l’ancien sectateur qui la reçoit, c’est la fin d’une existence pitoyable : celle d’un enfant enlevé à l’âge de cinq ans, vendu à une secte réputée parmi les plus dangereuses. Il va pouvoir retrouver le jumeau dont il a été séparé, combler le vide de son existence, et se venger.

Entre la lettre et sa vengeance, il y a la fille de l’homme qui a été dénoncé.

Hope n’appartient pas à son monde.

Dans ses yeux de sectateur, c’est une Wog, une étrangère du monde extérieur.

Sectateurs et Wogs ne se mélangent pas, ne se touchent pas. Jamais.

Sauf quand leur malheur est étroitement lié.

Afficher en entier

Classement en biblio - 432 lecteurs

extrait

C’est l’étreinte charnelle qui alimente mes rêves depuis que je l’ai vu à Miami. Ce n’est pas de l’amour. Ce n’est pas de la passion. C’est de la sorcellerie. Sous chacune de mes pulsions pour elle, il y a la permanence d’un danger. Quelle qu’en soit la raison, Hope Brenner touche mes instincts les plus obscurs, les plus primitifs, les plus enfouis. Même si je ne sais pas pourquoi.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

http://www.lmedml.fr/2020/03/10/scrap-metal-1-mis-a-la-casse-jana-rouze/

2 ans… 2 ans que j’attendais le grand retour de Jana Rouze sur la scène littéraire. Après le phénomène Effet de vague, l’autrice nous revient avec une nouvelle trilogie coup de poing. Vous n’êtes pas prêts pour Scrap metal. Je n’étais pas prête, personne ne peut l’être ! Avec Scrap metal, Jana Rouze renouvelle l’exploit de nous offrir du divertissement et du sensationnel. Cette trilogie est bien une fiction, mais elle est basée sur des faits réels. Pensez-y quand vous jugerez l’oeuvre que vous allez lire !

Ecrire cette chronique est un exercice difficile, mon avis est personnel, c’est un fait mais je souhaite rendre hommage à l’excellence de ce premier opus. Des mois de recherches, d’écriture et de dévotion pour les causes défendues dans le récit. Jana Rouze ne se satisfait que du travail bien fait, ici le mélange de fiction et de réalité est ahurissant. L’histoire se dévoile page après page, on encaisse, on ressent, on se laisse sombrer dans cet univers troublant et dérangeant par moment. Il n’y a pas une seule page de trop ! A celles et ceux qui appréhendent les 720 pages, rassurez-vous, chaque page apporte son lot de surprise avec des rebondissements intelligents et inattendus.

En débutant ce roman, j’étais dans un état d’esprit serein parce que je connais Jana Rouze. Je sais qu’elle se donne corps et âme pour les histoires qu’elle transmet à ses lecteurs. Avec ce nouveau romantic suspense, ce thriller de haut vol, elle va loin, le vice est poussé à son paroxysme, le scénario est implacable, les personnages indéfinissables. Nous pauvres wogs, on se retrouve aux prises avec nos propres certitudes, avec nos croyances mises à mal. On ne se rend pas compte de ce qu’il se passe dans le monde, gardant nos œillères bien en place.

Elle met en lumière l’univers des sectateurs, elle ne nous lâche pas dans le vide sans filet de sécurité, Jana Rouze nous tient la main tout au long du récit, nous expliquant en profondeur les tenants et les aboutissants de son histoire. C’est une histoire très riche qui vous apprendra une foule de choses. Le côté faits réels est saisissant, je n’ai que très rarement ressenti autant d’émotions en lisant un roman. Les personnages sont singuliers, ils ont tous leur importance et un rôle déterminant pour faire avancer l’histoire et pour illustrer un thème particulier.

Ce premier opus n’est que les prémices d’une machiavélique. N’essayez pas de deviner, Jana Rouze est implacable. Vous pensez savoir où vous mettez les pieds ? Détrompez-vous, vous n’avez jamais rien lu de comparable ! Vous avez lu des romans qui abordent le thème des sectateurs ? Scrap metal n’a rien à voir ! Cette histoire est un ovni, elle propulse le lecteur dans l’univers de la F1. Le décor est planté et il n’est pas là pour faire beau. L’autrice a exploité le monde de la F1 avec intelligence, rendant l’ensemble divertissant et addictif. C’est une immersion totale.

L’écriture de Jana Rouze s’est affûtée, son intrigue est une toile d’araignée qui se referme pour emprisonner le lecteur. J’ai lu chaque mot avec une lenteur démesurée, contenant mon excitation et mon envie d’arriver à la fin pour mieux savourer Sauvage et Hope. La double narration est un réel plaisir même si les chapitres du point de vue de Sauvage sont moins nombreux. Jana a fait en sorte d’alléger cette frustration qui naît en nous par moment. La construction de l’histoire ne laisse rien au hasard, tout est calculé, calibré à la perfection.

Il serait temps que je vous parle d’eux, non ? De Hope et de Sauvage. Et bien je n’ai pas spécialement envie de m’arrêter sur les personnages. Pas par désintérêt, mon Dieu, non ! Mais surtout parce qu’il est primordial que vous les découvriez à travers les pages de ce premier tome. Tout ce que je peux vous dire, c’est que vous n’avez jamais eu affaire à un héros comme Sauvage. JAMAIS ! Sauvage est un héros inclassable. Un concentré de complexité et d’ascendant psychologique qui vous donnera la tête qui tourne. Tout en lui est perturbant, le moins aspect de sa personnalité s’appuie sur son histoire familiale et sa captivité dans sa secte. Sur ce qu’il a dû vivre, la façon dont il a été conditionné. Hope est cette nana qui a cette force suffisante pour tenir tête à la bête. C’est une héroïne accessible, humaine et naturelle. Les personnages secondaires sont déroutants, hyper intéressants et indispensables au cheminement de l’histoire. Vous allez avoir envie d’analyser chaque interactions entre nos protagonistes, pour ne louper aucun indices quant à l’intrigue. Les personnages sont insondables, difficile à cerner. Vous aurez l’impression d’avoir saisi les motivations de chacun, mais… il n’en est rien. Jana est vicieuse et sème le trouble à chaque page.

Cette lecture est électrisante, la plume de Jana Rouze est riche, elle su conserver cette fluidité tout en nous offrant un contenu complexe et poussé à l’extrême. Elle est allé très loin psychologiquement. Vous allez forcément vous sentir désorientés, pour mieux retrouver votre chemin. Mais si tout ce que vous pensiez n’était qu’une leurre ? Hum, Jana est douée pour brouiller les pistes, pour faire naître des émotions violentes et troublantes. Ce récit a un contexte historique captivant, j’ai été vraiment subjuguée par la façon dont sont traités les sujets. La fiction est excellente, rien n’est laissé au hasard, la romance est une véritable éruption volcanique. Vous n’êtes pas prêts, je ne cesse de le répéter. L’histoire a un côté érotique singulier, grisant et sensuel. JAMAIS. Jamais vous n’avez lu une telle audace ! Jana est diabolique ! Ici on parle de qualité plutôt que de quantité. La plume de l’autrice se veut poétique, elle excite et agace les sens. Elle fait monter la pression jusqu’à l’explosion.

Les sentiments sont à vif. Nos héros s’affrontent dans une danse hypnotique. On peine à garder le contrôle sur nos émotions. La romance s’intègre à cette intrigue à suspense. Il ne s’agit évidemment pas d’une histoire d’amour lambda, rien n’est conventionnel. On s’adapte à l’intégration des sectateurs, à leur coutume et leur manière de vivre. Avec cette romance, Jana Rouze met en avant la condition des femmes, le fait que les enfants n’aient pas d’acte de naissance. Qu’aux yeux du monde, ils n’existent pas ! J’ai frissonné du début à la fin, les pages recèlent une richesse insoupçonnée. Les descriptions sont à couper le souffle, de Miami à Vancouver en passant par Abu Dhabi, vous allez voyager avec nos héros. Vibrer sur les circuits de F1. Découvrir l’envers du décor !

J’ai trouvé ce premier opus enivrant, j’aime être stimulé psychologiquement et apprendre des choses. Ce roman est concentré d’action, de suspense, de sensations fortes et tout repose sur des faits réels. L’ensemble forme un tout, on se laisse porter par la plume efficace de l’autrice, par sa capacité à nous émouvoir, à nous transporter dans un univers singulier et percutant.

En bref, avec Scrap metal, Jana Rouze nous offre une histoire forte, addictive et indéfinissable. Ce premier opus est intense, le récit est percutant et audacieux, les personnages sont singuliers et charismatiques. Les thématiques abordées sont exploitées en profondeur et se fondent dans une intrigue à suspense intelligente au cheminement imprévisible. Il n’y a pas une page de trop dans cet opus. 720 pages d’adrénaline pure ! Un rythme et une écriture implacable. Jana Rouze ne laisse rien au hasard et défend des causes réelles et inédites. Scrap metal va faire couler de l’encre, achetez-le ! Lisez-le ! Parlez-en autour de vous ! Sauvage et Hope n’attendent que vous !

Afficher en entier
Diamant

Voilà, fini. Et maintenant je cherche la date de sortie du tome 2 partout parce que ça va être tellement dur d'attendre de connaitre la suite ? Merci Jana

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Alaka 2021-05-07T11:11:09+02:00
Or

Une très bonne lecture, l'histoire est très complète on voit bien que l'auteure a fait beaucoup de recherches sur le sujet

Afficher en entier
Commentaire ajouté par celudi 2021-05-05T21:36:10+02:00
Diamant

Pour les 3 tomes, la série est complètement démente, j'ai adoré et j'ai dévoré les 3 tomes. Le suspense est présent du début à la fin, que de rebondissements dans ces univers complètement méconnus. Bravo et n'hésitez surtout pas, lancez vous, Hope et Sauvage me manquent déjà. Pour les 3 tomes, la série est complètement démente, j'ai adoré et j'ai dévoré les 3 tomes. Le suspense est présent du début à la fin, que de rebondissements dans ces univers complètement méconnus. Bravo et n'hésitez surtout pas, lancez vous, Hope et Sauvage me manquent déjà.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par celudi 2021-05-05T21:33:55+02:00
Diamant

Pour les 3 tomes, la série est complètement démente, j'ai adoré et j'ai dévoré les 3 tomes. Le suspense est présent du début à la fin, que de rebondissements dans ces univers complètement méconnus. Bravo et n'hésitez surtout pas, lancez vous, Hope et Sauvage me manquent déjà.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par celudi 2021-05-05T21:32:20+02:00
Diamant

Pour les 3 tomes, la série est complètement démente, j'ai adoré et j'ai dévoré les 3 tomes. Le suspense est présent du début à la fin, que de rebondissements dans ces univers complètement méconnus. Bravo et n'hésitez surtout pas, lancez vous, Hope et Sauvage me manquent déjà.

Afficher en entier
Diamant

Un coup de coeur, c est une pepite ce livre je n ai pas vu les 700 pages passés, tellement que j etais plongé dans l histoire. La plume de l auteure est magnifique, une thématique très bien mise en place et tellement dur de se dire que cela est réel. Je me suis attaché aux personnages j ai déjà sortis le tome 2 que j ai hate de commencé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Choouh 2021-05-02T10:13:44+02:00
Diamant

J'ai vraiment été surprise ! Il est très facile à lire et on rentre tout de suite dans l'histoire

Ce livre est vraiment bien

Je commence d'ailleurs tout de suite le tome 2 !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par raphMK 2021-05-01T23:41:14+02:00
Or

Quelle claque ! Ce livre est une bibliothèque à lui seul.

L'auteure a fait un travail de recherche époustouflant.

On peut qualifier ce premier tome de dérangeant mais dans le sens positif du terme.

L'univers des sectateurs inspire ce qualitatif à lui seul...mais qui sommes-nous pour juger un univers aux antipodes du nôtre ?

Je comprends mieux ces personnes que je jugeais trop rapidement...que peut-on faire lorsque l'on a connu cela toute sa vie ? Et plus important, comment réagirions-nous ? Impossible à savoir !

Les personnages ont tous leur importance, c'est indéniable !

Mais le plus touchant est sans conteste Sau. Il se croit brisé et dit volontiers qu'il est le diable. Le diable a-t-il une âme ? Je ne pense pas alors que notre "héros" en a bel et bien une, cachée sous les couches qu'il a construites pour se protéger et surmonter son épreuve !

Sa "boucles nuit" est plus nuancée, même si elle ne surmonte pas le traumatisme de son enfance, et son père,limite castrateur, au mieux étouffant, n'aide en rien !

Sau la révèle à elle-même et même s'il n'est question pour aucun des deux de mettre des mots sur ce qu'ils ressentent, ce livre est bourré d'amour !!!!

Afficher en entier
Or

J’ai eu du mal à me mettre dans cette histoire .. je ne comprenais pas vraiment ou ça allait me mener !

C’est à la moitié seulement du livre ou je ne pouvais plus m’arrêter de lire .. j’étais prise dans cette histoire avec tous les rebondissements auxquels je ne m’attendais pas !

J’ai aimé aussi les explications sur l’univers des sectes que je ne connais pas du tout.

Une très belle découverte en tous cas, merci à l’auteure !

Afficher en entier
Diamant

https://lesplumesensorceleuses.com/2021/04/04/101-scrap-metal-tome-1-jana-rouze/

Une fois que le dernier tome de la série est paru, j’ai sauté sur l’occasion d’enfin lire cette saga qui attendait sagement dans ma bibliothèque. J’avais déjà lu la plume de Jana Rouze avec « Effet de vague », mais je n’avais pas pu finir cette saga par manque de temps. Aujourd’hui, je sais que je vais devoir remédier à ça.

À l’heure actuelle, je peux vous dire que Jana Rouze fait partie de mes auteures françaises préférées. Elle a une plume remarquable, addictive, et très profonde émotionnellement. Mais le petit plus qui la démarquera des autres, c’est que peu importe le sujet que ses romans traiteront, elle sera presque incollable. Elle sait de quoi elle parle et ne fait pas semblant ! Je suis même impressionnée ! Elle doit avoir des heures et des heures de recherches pour nous embarquer dans un monde qui nous est inconnu…

Dans ce roman, l’auteure nous plonge dans plusieurs sujets importants qui m’ont retournée complètement ! Sachez que je ne sais même comment vous écrire cette chronique tellement j’ai été chamboulée par ce premier tome et je n’en suis pas ressortie indemne. Pourquoi ? Les 700 pages m’ont fait peur au début, puis plus je tournais les pages et plus je me disais qu’il n’aurait pas pu en être autrement ! Il y a tellement de choses à dire dans ce premier volet ! Si vous vous lancez dans cette lecture, sachez une chose, ce roman, c’est de la fiction mais pas que… Il est également basé sur des faits réels. Gardez-le en tête lors de votre lecture, c’est important !

Dans ce roman, nous rencontrons Hope Brenner une jeune femme qui est psychologue et chercheuse. Elle est la fille de l’homme le plus en vue de Miami. C’est un personnage que j’ai principalement bien aimé, elle n’est pas comme certaines héroïnes de romance à tomber amoureuse au premier coup et de rêver de mariage et bébé ! Non. Elle analyse toujours la situation et décrypte de façon rationnelle. Malgré que son passé lui colle à la peau sans qu’on sache pourquoi, elle arrive à nous agripper dans son filet. Elle a su me toucher par plusieurs fois, car bien qu’elle ne ressente rien pour Sauvage il règne entre eux une tension qui n’a rien à voir avec les sentiments c’est physique. Du moins au début …

Très vite, Hope essaie par tous les moyens de se faire intégrer par les sectateurs mais problème, c’est une wog et personne n’accepte les gens comme elle. Ceux qui n’ont rien à avoir avec les sectes. Sauf qu’elle est loin de baisser les bras, elle est là pour les aider et elle essaiera par tous les moyens de se faire accepter. Même si elle doit passer par les choses les plus horribles.

Quant à Sauvage. J’en ai beaucoup à dire sur lui. Vous voyez les personnages principaux masculins dans les romances ? Oubliez-les ! Car Sauvage ne ressemble à aucun autre. Il ne fait partie d’aucun personnage que nous avons pu connaître jusqu’à présent. Il est rempli de noirceur au plus profond de son être et ne connaît que la vie parmi la secte. Le reste ? Il ne connaît pas. Sauvage est incapable de ressentir certaines émotions et il le fait bien comprendre à Hope. Sous cette histoire de vengeance, tout semble beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît et je vous avoue même que j’ai eu un véritable coup de cœur pour ce personnage, je n’ai pas encore compris comment il fonctionne. Il reste un mystère pour moi. Mais on adore les hommes comme lui, car tout simplement malgré le fait qu’il ne voie Hope que comme sa prisonnière pour que sa vengeance aboutisse très vite, tout semble changer. Sauvage tombe sous le charme de cette dernière, mais il ne faut surtout pas qu’elle tombe amoureuse de lui ! Il n’est pas pour lui !

Sauvage est un personnage que je n’ai pas pu détester. Pas une seule fois. Même s’il commet des erreurs parfois et qu’on a envie de le gifler. On pardonne et on l’aime qu’encore plus. Bref c’est THE personnage de romance ! Il n’est pas romantique, il n’a rien à voir avec le prince charmant et il a du caractère. J’ai vraiment hâte de lire le second tome pour voir comment son personnage va évoluer.

Pour ce qui est de la relation entre Hope et Sauvage. Ne vous attendez pas à une relation comme dans toutes les romances que vous avez pu lire jusque-là. Oubliez même tout ce que vous savez des romances. Leur relation est : atypique. Elle n’est pas comme les autres, c’est même tout le contraire. Dès le début entre eux, c’est très particulier, aucun sentiment. C’est uniquement de l’attirance physique alors que Sauvage a fait vœu de chasteté et qu’il ne souhaite pas connaître le plaisir de la chair. Sauf que Hope lui met la tête à l’envers. Leur histoire prend son temps et on ne remarque même pas que tout va lentement entre eux car ils nous donnent la chance d’avoir une histoire addictive par leurs comportements l’un envers l’autre. Puis quand enfin ils osent, c’est l’apothéose. Une romance comme je n’avais jamais lue… Et j’en redemande ! Jana Rouze a une façon bien à elle de nous livrer des romances uniques en leur genre et j’en voudrais tellement plus comme cela ! Une histoire d’amour dont j’ai hâte de voir l’évolution dans le prochain tome, même si j’ai peur que ce soit mal parti…

L’histoire en elle-même vous laisse avec une sensation étrange. Une sensation que je ne ressens qu’avec Jana Rouze, je ne sais pas l’expliquer, mais à chaque fois que je lis cette auteure, je termine ma lecture sans pouvoir reprendre ma respiration. Je suis juste époustouflée par son talent !

Je noterai juste une chose. LA fameuse scène où j’ai été (à demi) choquée. J’ai presque failli vomir, je vous préviens. J’aurais été à la place de Hope, je n’aurais pas pu supporter ça… Je me serais enfuie même à poil, rien à faire ! Bref, maintenant que j’ai aiguisé votre curiosité, je m’arrête là !

Je tiens juste à vous prévenir, si vous souhaitez vous lancer. Assurez-vous d’avoir les trois tomes, car Jana Rouze est une sadique. NON MAIS C’EST QUOI CETTE FIN !!!! Ce n’est pas bien de jouer avec mon p’tit cœur comme ça ! J’ai failli faire une attaque, et je me suis empressée d’attraper le tome 2 pour savoir…

En tout cas, ce roman m’a littéralement laissé une marque indélébile. Je ne pourrai certainement jamais oublier l’histoire de Hope et Sauvage. C’est le genre de roman qu’on se souvient des années plus tard et qu’on souhaite relire des centaines de fois. Scrap Metal restera pour moi, une saga de romance indétrônable qui figure dans mon top de mes meilleures lectures depuis que je sais lire. Et je sais que l’auteure n’a pas fini de nous époustoufler avec ses prochains livres dont j’ai vraiment hâte de découvrir les yeux fermés.

Si vous avez encore un doute, sautez les yeux fermés dans Scrap Metal car le voyage en vaut la peine !

Scrap Metal, c’est beaucoup plus qu’une lecture, c’est une leçon de vie !

Afficher en entier
Bronze

Première fois que je lis un livre de ce genre et malgré ses défauts, j'ai globalement bien aimé ce que j'ai lu. Les personnages et l'intrigue ont suffisamment su capter mon attention pour que j'aille au bout de cette lecture en dévorant les pages. Néanmoins, certaines scènes m'ont fortement dérangée et j'ai trouvé quelques lourdeurs dans l'écriture. Le comportement des personnages masculins envers les femmes est vraiment limite parfois, et l'univers de la secte n'est pas forcément une excuse pour cela, pour moi. Toutefois, l'autrice a su capter mon attention et je lirai les deux autres tomes.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Scrap Metal, Tome 1 : Mis à la casse" est sorti 2021-03-25T10:18:48+01:00 en version poche
background Layer 1 25 Mars

Dates de sortie

Scrap Metal, Tome 1 : Mis à la casse

  • France : 2020-03-12 (Français)
  • France : 2021-03-25 - Poche (Français)

Activité récente

Mymy29 l'ajoute dans sa biblio or
2021-05-02T21:35:41+02:00
raphMK le place en liste or
2021-05-01T23:43:03+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 432
Commentaires 93
extraits 24
Evaluations 189
Note globale 8.59 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode