Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
727 614
Membres
1 063 631

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

Encore une fois Morgane Moncomble frappe fort avec ce nouveau roman. L'écriture est fluide et percutante. L'histoire est addictive et que dire du couple Nolia-Camille. Juste magique ! Je crois que de la série c'est mon livre préféré, Spoiler(cliquez pour révéler)même si le twist final est plus ou moins prévisible. J'ai beaucoup aimer l'évolution de la relation entre nos 2 héros. Merci pour cette lecture. Vivement la sortie du tome 4 !

Afficher en entier
Diamant

Avec Morgane Moncomble, je ne suis jamais déçue...Ces livres sont toujours tous plus meilleurs les uns que les autres.. Encore une fois ce livre est un véritable coup de coeur, j'ai aimé absolument tout dans cette histoire. Les personnages, (Nolia est bouleversante, et CAMCAM , je l'aime ++++), les valeurs qui sont vehiculées dans ce roman, le destin (j'y crois fort fort fort)... Cette romance a volé mon coeur .

C'est super bien écrit, impossible pour moi de lacher ce livre.

Merci Morgane.

Afficher en entier
Argent

Le tome 3 de la saga SEASONS de Morgane Moncomble , un printemps pour te succomber est encore un succès .

Cette saga va décidément crescendo . J’avais bien aimé le tome 1 , j’avais adoré le tome 2 , mais ce tome 3 est pour le moment mon préféré .

On est là dans une comédie romantique avec notre héroïne Nolia qui est une single mum . On adore ! Hindou venant d’une famille réputée mais qui a été reniée à la naissance de sa fille «  batarde «  , un contexte familiale compliquée . Elle peine à joindre les deux bout financièrement , sa fleuristerie ne marche pas aussi bien qu’elle le voudrait et c’est lors d’un rdv professionnel qui lui promettait un contrat conséquent pour s’occuper d’un mariage qu’elle fait la rencontre de Camille sur d’énorme quiproquo .

Camille lui est milliardaire assez débauché , populaire et canardé par la presse dans toutes ses frasques et ses déboires sexuels , il va être dans l’obligation de parfaire sa pitoyable réputation et de se racheter une conduite . Pour cela son agent lui trouve la solution parfaite : se marier !

Vous l’avez compris on est dans la trope du fake dating , et de la proximité forcée . C’est pleins d’humour et d’amour .A travers cette histoire Morgane traite beaucoup de thème peu vu en romance . C’est original et c’est surtout très bien écrit . Morgane nous régale encore une fois . Camille ,homme capable , parfait , et tellement bienveillant , on fonds littéralement . Moi il m’a conquise . N’hésitez pas , allez découvrir cette belle histoire , vous allez passer un très chouette moment de lecture . Je recommande .

Afficher en entier

Jamais un roman ne m’aura autant mis mal à l’aise, de par les messages épouvantables qu’il véhicule. Je le trouve même parfois carrément toxique !

Camille, richissime homme d’affaire, reconnaît être addicte au sexe, fréquente régulièrement des prostituées de luxe, fait et accepte qu’on publie des sextape le mettant en scène avec ses compagnes, fréquente des strip-club et organise des parties fines chez lui. Le pire n’est cependant pas là… En effet, il crée une application internet qui permet aux personnes qui souhaitent se prostituer ou « se payer » des prostituées d’assouvir leurs besoins de sexe ou (pour les victimes) d’argent. Les prostituées sont souvent de jeunes étudiantes qui n’arrivent pas à payer leurs études (Il en racole, personnellement, une qui est en fac de Médecine) et les clients sont des hommes (très) fortunés qui n’ont plus qu’à faire leur marché sur l’application, en toute discrétion !...

« Je fais une appli pour protéger les prostituées car il y aura toujours de la prostitution. » (sic) Drôle de manière de les protéger en leur facilitant la possibilité de se jeter dans la gueule du loup, en les incitant à gagner de l’argent (à partir de 100 euros la passe) en rencontrant des gros porcs lubriques, passibles de 5 ans de prison en tant que client (et encore, si leur proie est majeure, ce qui, sur une appli, est tellement facile à laisser croire…). 5 ans de prison (Article 225-5 du Code pénal) et jusqu’à 10 ans pour le souteneur, le mac, le proxénète, bref, dans notre cas, celui qui gère l’appli et touche les commissions inhérentes à son trafic (in)humain. Lui qui est riche à milliards, ne serait-il pas plus opportun de faciliter l’accès au travail, des formations, des aides, à ces jeunes gens qui préfèreraient, sans nul doute, gagner de quoi vivre, autrement qu’en vendant leur corps et leur sexe à des inconnus ?... Mais, ce serait, sans aucun doute, moins lucratif pour lui ! Le pire de tout, c’est que Camille n’est pas le « méchant » de cette romance mais bien le héros qui va nous entraîner dans une romance merveilleuse et « épicée » à souhait. Et le pire du pire, c’est qu’il n’y a pas la moindre ambiguïté dans le fait que l’auteure, par la bouche de son héros, essaie de nous convaincre que cette application est une bonne chose !!! Et le pire du pire du pire, c’est que de jeunes adultes, des adolescentes, pas toutes capables d’un esprit critique suffisant, sont « fans » de cette auteure et boivent ses paroles écrites comme vérités absolues, comme des modèles à suivre les yeux fermés !!! (D’où le terme « toxique », en début de chronique)

La raison de « l’engagement » de Camille ne peut pas être révélée ici, car ce serait un regrettable « spoil », mais rajoutons simplement que l’auteure semble s’acharner à défendre l’indéfendable, s’enlise, essaie de se « rattraper aux branches » et s’enfonce de plus en plus, au fur et mesure que le récit avance.

D’autres invraisemblances jalonnent le récit :

- Nolia est traumatisée par son passé douloureux et des « sex tape » d’elle qui ont

été diffusées à son insu, sur le NET. Elle en garde un traumatisme bien compréhensible. Pourtant, quand son amoureux Camille l’exhorte à visionner, sur internet, une « sex tape » « porno hardcore » où il est en scène avec une femme, celle-ci le trouve merveilleux et se masturbe tout en regardant !!!

- Accro au sexe, Camille est malheureux car il ne comprend pas que Nolia n’aime pas trop ça. (Le pauvre…)

- Au beau milieu de leurs ébats intimes, Nolia demande à Camille d’attendre quelques instants, car elle doit « aller faire pipi… ». En réalité elle va vite se raser « le maillot » car elle s’est rendu compte qu’elle avait oublié…

Au début, le récit traîne, avec les richesses, l’argent, les tournages, les séances photo, les beaux restaurants, les demeures incroyables (22 pièces, 9 chambres, 7 salles de bain,…), les tenues de grands couturiers changées 3 fois par jour. C’est long, les banalités et le luxe s’étalent, de pages en pages, frôlant l’ennui et la vulgarité. « Sa chemise Prada est ruiné mais il s’en fiche. C’est rien, elle ne coûte que 1200 euros ».

Le luxe mais aussi le sexe est, lui aussi, omniprésent tout au long du récit (le thème général est bien posé), que ce soit dans les dialogues, les événements, et les scènes indécentes très explicites où on a même droit aux odeurs, celles des parfums de luxe se mélangeant à celles du sperme, de la cyprine et de la sueur.

Ce n’est qu’assez tard que la romance prend enfin un peu de profondeur avec une révélation inattendue et très belle. L’idée, en liaison avec une légende ancienne, est vraiment originale et apporte beaucoup de tendresse et d’amour autour de nos deux personnages. Camille se révèle sous un jour très positif, attentionné, aimant, généreux qui est en opposition totale avec le personnage public et médiatique (Quel dommage qu’il ne soit pas uniquement ce personnage-là !). Il adore carrément la fille de Nolia et va s’en occuper comme si c’était sa propre fille.

Comme à son habitude, Morgane Moncomble aborde quelques faits de société actuels et graves avec beaucoup de justesse et c’est d’autant plus incroyable de constater comment elle aborde celui de la prostitution…

- Les mères possessives et dépendantes affectivement de leur enfant dont elles n’arrivent pas à couper le cordon ombilical.

- Les mariages arrangés, encore à notre époque et en Europe.

- Le déni de grossesse et la souffrance qu’il peut engendrer pour la maman

- Le harcèlement, les violences conjugales, les violences sexuelles

- Le rôle assigné aux femmes d’être de « bonnes mères », tout en s’occupant bien de leur mari (Ca existe encore ça ?!)

- Les déchirements, parfois, autour de la garde des enfants de parents séparés.

- Les divergences dans les concepts éducatifs des parents d’une génération à l’autre

En opposition totale avec les considérations surprenantes développées sur le sujet de la prostitution, Morgane Moncomble termine l’ouvrage par une annexe qui donne des contacts de vraies associations œuvrant pour la protection des femmes, des prostituées et des femmes victimes de violences. Surprenant !

Afficher en entier
Lu aussi

Je sors de cette lecture très mitigée. Je l'avais classé en premier lieu dans ma liste Bronze puis après réflexion, je ne crois pas qu'il mérite d'y figurer vu le nombre de points qui m'ont dérangée.

Il n'est pas forcément nécessaire de revenir sur la prémisse de ce livre car elle est assez classique finalement : une femme perdue et désespérée, un homme inconstant et milliardaire. Ce qui me chagrine le plus, c'est l'utilisation du thème de la prostitution (via l'application "CharmMate" - un nom soit dit en passant plus que nul-) et l'utilisation du "féminisme" pour justifier cela. J'ai bien mis le mot féminisme entre guillemets car, clairement, il n'y a rien de féministe là-dedans.

L'histoire se déroule principalement à Amsterdam où la prostitution est légalisée. N'étant pas du tout une experte du droit hollandais, je ne serais pas en mesure de justifier si oui ou non, cette application serait légale (même si elle reste à mon sens assez amorale – se faire de l'argent sur le dos de personnes déjà persécutées, quelle bonne idée !).

Vu que le milieu du travail du sexe est peu abordé (alors qu'il devrait être un point crucial), je me permets de mettre en doute la consultation de TDS dans la rédaction de ce roman. Ce sujet est trop sensible et grave pour qu'il soit juste balayé sous le tapis comme cela a été fait. Il n'est quasiment mentionné qu'au début du livre, puis à un ou deux moments par la suite et toujours pour servir le personnage principal et démontrer sa générosité et sa souffrance à lui.

Ce qui me pose vraiment problème également c'est que le soi-disant féminisme de Camille (notre "héro" principal) pour justifier la création de cette application. Dans les premières pages du livre, le lecteur est confronté à une interview de Camille pour, j'imagine, en apprendre plus sur ce personnage et son application. Outre que Camille est plus que désagréable avec la journaliste décrite comme une féministe engagée, il se permet de remettre en cause le féminisme de cette dernière et de lui poser des questions (agressives) sur une cause qui la touche elle personnellement.

Spoiler(cliquez pour révéler)Dans un premier temps, je ne comprends pas pourquoi l'engagement de cette journaliste (Julia) dans le combat féministe et de lutte contre le féminisme justifie qu'elle "détesterait d'emblée" (sic) Camille. Et donc justifie que Camille se comporte comme un crétin (pour ne pas dire pire) par la suite. Mais soit.

Spoiler(cliquez pour révéler)La première question de cette journaliste "féministe" explique déjà que cette dernière n'est pas très renseignée puisqu'elle demande à Camille "êtes-vous féministe ?" (sic). Alors que beaucoup de féministe s'accordent à dire qu'un homme, d'autant plus cis genre et blanc, ne peut se proclamer féministe mais seulement allié. Mais passons. Le petit commentaire que Camille fait à la suite de cette question, me laisse également perplexe : "Elle attaque directement à la jugulaire."(sic) = Non ce n'est pas une attaque, juste une question, pas besoin de s'en servir pour justifier ton agressivité par la suite.

Spoiler(cliquez pour révéler)Sans grande surprise, Camille se revendique féministe, tout en mentionnant son statut privilégié d'homme blanc (Oh merci, mon chou, tu es tellement déconstruit). Et ose retourner directement cette question à la journaliste. Alors… Non, juste non. Camille le sait, et utilise seulement cette question pour remettre en doute l'engagement de la journaliste dans ce combat : CE N'est PAS son rôle.

Spoiler(cliquez pour révéler)Mais les phrases de trop sont celles-ci : "Je lui demande donc ce que ça implique pour elle, parce qu'après tout il est possible d'être féministe de façons bien différentes. Certaines sont calmes et discrètes, d'autres bruyantes et extrêmes."

Spoiler(cliquez pour révéler)Donc petit cours du b. a.-ba du féminisme : on ne met pas en opposition des groupes de femmes avec le même combat même si elles ont une manière de le montrer qui est différente. Et surtout, utiliser un lexique si dépréciatif pour une partie de la communauté féministe est tout le contraire de féministe. (Quelle surprise, Camille pas féministe ? Je n'y aurais jamais songé).

Spoiler(cliquez pour révéler)Oui, dans un mouvement, il y a tout type de personnalités, d'opinions et de militantismes. Toutefois, ils ne sont pas à mettre en opposition, juste parce que nous n'en faisons pas partie.

Spoiler(cliquez pour révéler)Et je passerais sur l'essai (d'une phrase) de l'utilisation de l'écriture/parole inclusive de Camille servant clairement à montrer l'étendue de sa déconstruction et de sa modernité. Parce que vraiment c'était pathétique.

Et Camille passe donc le reste de l'interview à procéder à du mansplaining sur la prostitution et l'utilité publique de son application.

J'ai détesté Camille au début de ce roman, même si, l'auteure a essayé par plusieurs reprise de le légitimer dans cette cause et de justifier ses comportements. Il ne sert à strictement rien d'utiliser le féminisme et une cause aussi grave que le travail du sexe pour vendre un livre, si on est incapable de faire des recherches et de consulter les personnes concernées. Romantiser de telles causes sans consulter des expertes sur ces sujets ou des personnes concernées, est dangereux et immoral.

Concernant l'intrigue principale, il n'y a pas grand-chose à dire car tout est très convenu. Beaucoup d'incohérences parsèment le livre :

- Nolia est abandonnée par ses parents suite à la naissance de sa fille, financièrement et émotionnellement, mais a quand même assez d'argent pour ouvrir et tenir une boutique de fleurs à Amsterdam centre et élever sa fille pendant 1 an et demi.

- Nolia est très concernée par le revenge porn Spoiler(cliquez pour révéler)car l'a malheureusement rencontré durant sa précédente relation mais se masturbe devant une vidéo de ce genre mettant en scène Camille

- Nolia ne souhaite pas utiliser la carte bleue que Camille lui met à disposition car elle ne considère que ce n'est pas son argent mais n'hésite pas à l'utiliser sans l'accord préalable de ce dernier lors d'un moment de "grande nécessité"

- Elle également très proche de sa fille mais la refourgue très souvent à d'autres personnes pour vaquer à sa vie.

- Nazeena parle étonnamment trop bien pour une enfant d' 1 an et demi.

Je ne vais pas plus m'étaler car il y en a encore beaucoup et ce n'est pas utile de les détailler toutes ici. Je trouve seulement que Nolia ne respecte pas souvent les propres principes qu'elle mentionne comme faisant partie de ses valeurs et ses réactions sont parfois incompréhensibles.

Par ailleurs, avec ce qui lui est arrivé, j'aurais trouvé judicieux qu'elle aille juste chez un psy plutôt que commencer une relation très dépendante (rien que financièrement). Passons

Attention, je suis totalement d'accord avec le fait que les personnages soient imparfaits, mais il faut qu'il y ait une certaine cohérence tout de même. Cohérence que je n'ai pas su trouver ici. Tout se déroule sur 4 mois rappelons-le.

Il y a tout de même du positif dans ce roman, et c'est pourquoi je ne l'ai pas noté si durement. Le positif se trouve surtout dans les dernières parties du livre où des sujets importants sont abordés avec assez de justesse de la part de l'autrice (emprise, dépendance affective, injonction à la maternité, violences conjugales, manipulation, chantage, etc.). Tant et si bien qu'il aurait été nécessaire de mettre un TW au début de celui-ci.

C'est pourquoi je ne peux pas dire que cette lecture m'a déplu mais je ne pense, toutefois, pas en recommander la lecture : il y a beaucoup de romance abordant plus correctement des sujets sensibles dans ce monde. Bien sûr, cela reste mon avis, et je comprends tout à fait que des personnes aiment cette histoire.

Enfin bref,

Bonne lecture si vous avez décidé de vous lancer !

Julie

Afficher en entier
Diamant

Un roman qui donne envie de retomber amoureuse!

J'ai tout adoré dans cette romance. Camille est un homme merveilleux, tendre doux, sexy et généreux. Toute femme mérite de rencontrer son Camille!

C'est un slow burn d'une justesse extraordinaire qui fait fondre les coeurs.

Et la tension entre Nolia et Camille monte crescendo et la chaleur est a son apogée vers la fin du livre!

Le personnage d'Enzo est purement diabolique et très bien développé!

La plume est addictive, juste, fluide! C'est très bien écrit!

Un délicieux moment de lecture!

Afficher en entier
Pas apprécié

Je suis complètement à contre-courant pour cette lecture... Je n'ai vu que des défauts, des incohérences et un énorme manque de crédibilité. Rien ne va pour moi dans ce livre, c'est dommage car il y avait du potentiel avec des thèmes intéressants. Je n'ai même pas réussi à m'attacher à Nolia que j'ai trouvé d'une vénalité dérangeante et d'un Cam improbable...Bref, un énorme déception

Afficher en entier
Diamant

Lu en une soirée tellement j'étais prise dans l'histoire. J'aime toujours autant cette série de livres. Je pense que c'est devenu mon tome préféré. Les personnages sont géniaux, et l'histoire nous fait fondre. Vraiment une pépite ce livre. Je crois même que je vais le relire très bientôt pour me replonger dedans. Je recommande grandement !!! Bravo Morgane !

Afficher en entier
Or

Cette histoire nous parle de ligne du destin à travers l'histoire de nos deux protagonistes.. c'est une histoire hyper douce qui correspond vraiment à cette période de l'année.. l'actrice abordé un sujet pas facile via l'application du protagoniste mais j'ai beaucoup aimé qu'elle mette tout cela en lumière. De plus à la fin du roman nous retrouvons des aides.

Afficher en entier
Or

Je crois avoir lu tous les livres de Morgane Moncomble. Et je dois dire qu'encore une fois, elle réussit à m'étonner. Ses histoires d'amour sont tellement saines, les hommes ne sont pas hyper toxiques comme la plupart des romances. Pour une fois, l'histoire de ses personnages m'émeut pour de vrai et me donne envie pour une bonne raison. C'est assez confus dis comme ça mais je trouve incroyable sa façon de concilier le respect et l'envie...

Afficher en entier