Livres
528 332
Membres
548 359

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Sebrahim : J'ai lu aussi

Le Livre sans nom Le Livre sans nom
Anonyme (Bourbon Kid)   
Alors voila, je viens de le finir, et bien... Franchement, je m'attendais à mieux. Là à nouveau, le résumé n'y est pas pour rien. Encore un résumé racoleur, bien appétissant, laissant entendre des merveilles... uniquement pour appâter le lecteur potentiel. Alors soit, l'auteur aime parler de films. Mais il n'y a rien de cinéphile là-dedans, juste pas mal de box-office cités ou pris pour exemples, une fois dans le roman, pour des détails, ça ne justifie pas une remarque dans le 4e de couverture. Mais enfin bref.
Ce résumé est donc approximatif, ressemble plus à une énumération de ce pourquoi "ce livre va plaire au plus grand nombre", sans vraiment parler de l'intrigue.
.
L'intrigue est la suivante :
.
Une mystérieuse pierre précieuse a été dérobée à ses protecteurs ; un joyaux qui semble attirer les convoitises. Dans la ville de Santa Mondega, le calme cède peu à peu à une angoisse lourde et muette, à mesure que ses habitants voient se profiler à l'horizon une réitération des horreurs parvenues cinq années auparavant, lorsque le Bourbon Kid est passé. Peu à peu, les acteurs entrent en scène, ici, pas de place pour les lâches ou les pieds-tendres. Cette ville n'a jamais fait de cadeaux aux faibles, et ce qui va s'y dérouler, jusqu'à la prochaine éclipse, aura l'odeur du sang et des tripes.
.
Alors, j'ai trouvé donc, comme le laisse entendre le 4e de couverture, que c'était bien trash et violent. Mais pas dans le bon sens du terme. Rien à voir avec Robert Rodriguez, ou Tarantino. Non, la beauté de la mise en scène, ou l'illustration de la caricature, n'est pas présente. L'écriture est très médiocre, parfois vulgaire sans intérêt, à tel point qu'on a l'impression que cette façon de narrer est inhérente à l'auteur, qui parle comme ça couramment.
Alors le scénario, certes, est d'enfer. On reste accroché, et on n'est pas déçu (sauf par la fin, pour ma part, un peu...) ; le mystère est là, et il y reste jusqu'à la fin. On patauge, on se pose des questions, on réfléchis...
Mais hélas, les personnages sont trop identiques dans leur caricatures, tellement saturés par la coloration de leurs traits de caractère qu'ils en deviennent ridicules. Le réalisme est pourtant là, parfois, et on sent que le récit pourrait être bien mieux rendu. Mais cette envie de donner du sang, de la violence, et du méchant avant tout gâche un peu le plaisir.
.
En bref, rien qui ne soit vraiment exceptionnel. Original, ça oui, très. On ne voit pas un livre comme ça tous les jours, et rien que pour ça, ça vaut le détour. Mais l'intérêt n'est que là ; dans l'exagération caricaturale de tarantinoïsme, et dans le scénario polar-fantastique peu profond, mais bien caché.

(EDIT : le début est clairement pompé sur le film "Desperado")
L'Œil de la Lune L'Œil de la Lune
Anonyme (Bourbon Kid)    Diniz Galhos   
qui a dit que les suites étaient nulles??? Notre ecrivain anonyme preferé nous montre le contraire dans ce nouveau tome. Enfin on en apprends un peu plus sur notre bon bourbon kid, mais pas seulement, on retrouve toute notre fine equipe (moins les quelques milliers de mort du premier tome...) toujours à Santa Mondega. Une momie pas contente du tout arrive pour recuperer l'oeil de la lune, attention âmes sensibles s'abstenir!!!!!!! Une pure merveille comme le premier...
Vivement le tome 3 qui normalement sortira courant juin 2011...

par bamby114
Le Cimetière du diable Le Cimetière du diable
Anonyme (Bourbon Kid)   
Bon j'aime toujours cette ambiance bien particulière des aventures du Bourbon Kid et je reste fan ! cependant j'étais un peu déçue de ne pas avoir la suite directe de l'oeil de la lune... mais bon, j'ai aimé suivre d'un peu plus près Sanchez et Elvis et certains personnages de ce tome étaient attachants comme Emily... pour l'instant c'est peut être le tome le moins "bon"... j'ai hâte de retourner à Santa Mondega !!!

par Lilou
Le Livre de la mort Le Livre de la mort
Anonyme (Bourbon Kid)   
Voilà enfin la quatrième aventure du Bourbon Kid tant attendue! Violent, con, drôle, vulgaire, et parfois même touchant! Ce dernier tome est une réussite totale et complète, un savant mélange d'humour et de déchainement de violence pour mon plus grand plaisir! Peut-être bien mon préféré de cette saga hors du commun. Ce bouquin ce n'est que du pur plaisir !
Psycho Killer Psycho Killer
Anonyme (Bourbon Kid)   
Je découvre cet auteur "anonyme" et je m'en réjouis. Un style direct sans fioritures inutiles, des personnages auquel on peut s'attacher, notamment "bébé" surtout quand on sait ce qu'elle a vécu. Un iroquois qui ne fait pas dans la demi mesure. Ça coupes, ça tranches, et j'aime ça. Un agent sur le retour. Un méchant qui aime le sexe par dessus tout et qui fais sa loi.
Tout y est pour faire un bon livre.
Si vous n'avez pas peur de lire des scènes un peu sanglante alors n'hésitez pas à découvrir cet auteur. Je ne vais pas hésiter pour ma part à découvrir d'autres livres.

par kymmy38
Le Pape, le Kid et l'Iroquois Le Pape, le Kid et l'Iroquois
Anonyme (Bourbon Kid)   
Ce qui est surprenant avec notre auteur toujours aussi Anonyme, c'est qu'il arrive toujours à nous étonner. En ouvrant le livre, on pense, à tort, qu’au bout de 4 tomes (5 avec Psycho-Killer), plus rien ne nous choquera (dans tous les sens du terme) et finalement, il y a toujours un moment où l'on se dit "wahou.... il a osé...."

Cette fois-ci, Anonyme nous embarque dans une sombre affaire de soldats invincibles, de menaces de mort sur le pape, de gang de tueurs psychopathes (plus ou moins) en cavale, de meurtres sanglants, de comédie musicale, de bonne sœur[spoiler](pas vraiment bonne, pas vraiment sœur)[/spoiler]. On saupoudre le tout de scènes sexy, de supers véhicules (ah la Cadillac violette ! Ah la Pontiac Firebird !), de Britney Spears, d’œufs en chocolat, de coups de poing foireux et on obtient... un nouvel ovni littéraire.
En plus du Kid, pour qui je frôle l'admiration (non, en fait, je ne fais pas que la frôler....), j'ai retrouvé avec une immense joie Elvis, Rex, bientôt rejoint par l'Iroquois de Psycho-Killer. La bonne surprise vient de Jasmine, personnage oubliable de P-K, mais qui s'avère très sympathique et, soyons franc, trouve parfaitement sa place au sein de cette bande d’idiots !
Deux petits bémols cependant : le Kid est moins présent que dans les tomes précédents, même si il soigne toujours aussi bien ses entrées (et les sorties des autres… on n’a pas fini de parler des Kinder !). De plus, Sanchez est vaguement mentionné dans ce tome, sa stupidité et sa maladresse légendaires manquent un peu !

L’histoire, quant à elle, apparaît très vite aussi « à côté de la plaque » que ses personnages et franchement, on en redemande ! J’ai éclaté de rire plus d’une fois (les autres voyageurs du train vous le confirmeront) à cause des situations rocambolesques, des réactions non moins invraisemblables des personnages ou des petites réflexions « ni vu, ni connu » de l’auteur. C’est drôle, c’est cinglant, c’est choquant…. et parfois franchement dégueulasse (mentions spéciales à l’urinoir et, évidemment, les désormais célébrissime Kinder Surprise). Vivement Septembre !

par Nashael
Bourbon Kid Bourbon Kid
Anonyme (Bourbon Kid)   
Encore un roman à la hauteur des autres. C'est une tuerie, c'est toujours autant déjanté et l'univers est toujours aussi prenant. Avec les Dead Hunters et Bourbon Kid, l'histoire est toujours aussi bien menée et merci à l'auteur pour certains clin d'oeil. Bref, je suis toujours autant addict à cette série. Un régal jusqu'au bout.....

par Oryana35
Funérarium Funérarium
Brigitte Aubert   
J’ai presque eu un coup de cœur pour ce roman.
Les idées ne sont pas hors du commun et c’est ce que j’ai apprécié. Les personnages peuvent très facilement être des membres de notre famille, des voisins, des amis. Ils ont leurs moments de bonheur, même s’ils sont rares, et des instants plus tragiques, plus sombres aussi…
J’ai aimé découvrir cette famille et suivre son quotidien.
Le protagoniste est attachant, sensible et on sent qu’il a envie de faire bouger les choses. Il se mêle aussi parfois de ce qui ne le regarde pas pour son grand malheur.

Si les idées et certains personnages peuvent sembler faire partie d’un quotidien d’une famille normale il y a tout de même certains protagonistes qui sont particuliers mais qui se mélangent assez bien avec les autres.
Le style de l’auteure est fluide et on a vraiment envie d’en savoir plus. Brigitte Aubert arrive vraiment à faire durer le suspense. Elle s’amuse aussi non seulement avec ses personnages mais avec ses lecteurs. Tout au long du roman elle parsème l’histoire de petits détails, de petits indices mais finalement à la fin du roman je me suis rendu compte que je n’avais pas du tout deviné qui était le coupable.

Dans son roman l’auteure y évoque des sujets importants, sensibles et parfois un peu difficiles à aborder mais elle s’en sort vraiment bien et finalement les sujets sont bien envisagés. J’aurais peut-être voulu que certaines situations ou idées soient un peu plus développées. Je pense que ce genre de livre permet de sensibiliser les choses, peut-être d’ouvrir les yeux sur notre entourage.
Je pense qu’il aurait peut-être été nécessaire de rajouter des points de vue pour justement donner du poids à ces situations. Selon moi, c’est vraiment le seul point négatif…

En ce qui concerne les descriptions, elles sont bien présentes, il n’y en a ni trop ni pas assez. Je suis arrivée à m’imaginer assez facilement les lieux. Pour ce qui est des personnages, l’auteure s’attarde plus sur leurs ressentis et sur l’ensemble de leurs comportements plutôt que sur leurs physiques. Il y a quelques détails mais ce n’est pas gênant. Personnellement je suis arrivée à bien différencier les prénoms, les rôles et les liens qui les unissent les uns aux autres.
La fin est vraiment digne d’un policier ! J’ai vraiment beaucoup apprécié cet épilogue, on ne s’y attend pas, ce n’est pas romantique. Au final c’est tout ce que j’attends d’un bon roman !
En résumé, un roman que je vous conseille sans aucune hésitation ! Vous ne le regretterez pas et je pense que la révélation sur le coupable vous surprendra.

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2017/01/affaire-n272-funerarium-de-brigitte.html

par manue14
Le Dernier Caton Le Dernier Caton
Matilde Asensi   
Une merveille . Certes pour un initié. Il ne faut pas lire Asensi si l'on a pas quelques .... lettres, quelque idée de l'histoire des religions, quelque idée de la paléographie, si l'on n'a aucune idée ni aucun contact intellectuel avec l'occultisme . Sinon, ce serait mal le lire et surtout mal le ressentir .
Mais que celle ou celui qui a les idées larges, l'imaginaire libre, le sens de la grandeur, qui sait apprendre et regarder et non se sustenter de lui-même, que celle ou celui qui veut apprendre se documenter, voyager , qui aime l'impossible, le probable, se jette furieusement dans ce livre fabuleux, à tous les sens . Il est merveilleusement écrit, sans une seule longueur, il tient essoufflé tout du long, pourvu d'une documentation d'exception, ( c'est presque une visite au cabinet noir de la bibliothèque d'Oxford) et tout cela est écrit simplement, sans arrogance, sans prétention, sans outrecuidance. C'est facile, et cependant on en sort riche, riche et .... triste d'avoir quitté un livre qu'on aurait voulu être une saga .

Un joyau qui renouvelle le style du thriller historique. C'est somptueux. Grisant et inoubliable. Jean Ray aurait applaudi à un si bel exercice.
Le Code Jefferson Le Code Jefferson
Steve Berry   
Dès le début, le roman commence sur les chapeaux de roues. A partir de ce moment, on est happé par le livre et on tourne les pages aussi vite que possible pour connaître la suite !
Un très bon Steve Berry, de mon point de vue !

par Marie-A

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode