Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Seikea : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Métamorphose, tome 1: Exorde Métamorphose, tome 1: Exorde
Ericka Duflo   
http://reveuseeveillee.blogspot.fr/2016/05/metamorphose-tome-1-exorde-dericka-duflo.html

C'est avant tout la superbe couverture puis le résumé qui m'ont donné envie de découvrir ce roman. Je n'ai pas du tout été déçue par cette très belle découverte ! Je suis même ravie de m'être laissée tenter.

Senna est une jeune fille qui a changé du tout au tout à la mort de sa mère. Elle vit désormais seule avec son père, et sa tante (la soeur de sa mère) qui vient la voir de temps en temps. Elle aime faire la fête et des bêtises ; jusqu'à la bêtise de trop qui la fera envoyer dans un internat en Alaska. C'est alors que les choses vont évoluer pour notre héroïne qui se découvrira un bien étrange héritage.

Dans cet internat, elle fera la rencontre de Jessie, sa camarade de chambre mais aussi de Sam, une amie de Jessie. Senna rencontrera aussi Reva, la peste de l'internat.

Mais c'est sa rencontre avec le mystérieux et ténébreux Ian qui aura le plus d'impact dans sa vie. C'est un personnage qu'on apprend à découvrir au fil des pages et on se prend au jeu de vouloir en savoir toujours plus sur lui, et de savoir de quelle manière évoluera la relation entre les deux personnages.

Au fil des pages, on apprend à connaître Senna avec son mal-être et sa crise d'adolescence. Mais on se pause surtout beaucoup de question sur la drôle de boursouflure qui pousse dans son dos et qui semble empirer de jour en jour. De plus, elle est sujette à de fortes migraines que seul un remède contenu dans une fiole et créé par sa mère peut soulager, et elle devient incontrôlable quand elle est en colère.

Heureusement que Ian est là pour l'aider. Grâce à lui, elle découvrira que les créatures fantastiques existent vraiment et peuvent se cacher n'importe où. De plus, pour d'obscures raisons, Senna semble être poursuivie par certaines d'entre elles.

Afin de s'en sortir, la jeune fille devra découvrir les secrets que renferme sa famille mais surtout qui elle est vraiment. En effet, son étrange comportement est le signe que quelque chose change en elle (mais je ne vous en dirais pas plus pour ne pas vous spoiler).

L'univers mis en place par l'auteure est très complexe et très riche, en plus d'être sombre à souhait. Je me suis régalée du début à la fin ! De plus, les créatures que l'on rencontre dans tout au long de ce premier tome sont issues da le mythologie grecque, ce qui est assez original. Pour ma part, je ne vois pas souvent de livres traitants de ces créatures mythologiques.

L'auteure aura réussi à me tenir en haleine du début à la fin et j'ai dévoré ce livre en très peu de temps. Mais...ce tome se termine de manière vraiment abrupte, j'en suis restée sur les fesses. L'attente jusqu'à octobre prochain va être très longue.

Le petit plus : les illustrations auxquelles je ne m'attendais pas du tout. On peut retrouver deux très belles illustrations qui illustrent bien les deux passages qu'elles représentent. De plus, elles sont parfaitement dans le ton du roman, soit dans une atmosphère plutôt sombre.

En conclusion, ce roman est passé à deux doigts du coeur. Je me suis tout simplement régalée ! C'est une excellente entrée dans l'univers de l'auteure. Les fans de littérature fantastique trouverons largement leur compte dans ce premier tome.
Noirs démons, Tome 1 : Tout ce qui brûle Noirs démons, Tome 1 : Tout ce qui brûle
Suzanne Wright   
Alors. D'après les quelques indices que j'ai pu glaner ici et là à travers l'histoire, il semblerait que Knox soit relativement possessif. No shit, me direz-vous, et c'est vrai que c'est un trait de caractère qui est assez discret chez ce personnage... Bon allez, trêve de plaisanterie, ce mec doit dire au moins 300 fois "tu es mienne" (ou toute autre phrase ayant la même signification) dans tout le tome, sans oublier toutes les autres formes de... euh, masculinité j'imagine, que l'auteure a égrenées durant son récit (comme des ordres à tout bout de champ, une arrogance incroyable, un besoin de contrôle vraiment pathologique et une certitude absolue que les femmes sont des poupées gonflables). Ah, mais parlons-en, de la poupée gonflable en chef, d'ailleurs ! Harper, si prometteuse, si sarcastique, si indépendante, si pleine de doutes... qu'est-ce qu'il t'est arrivé, chérie ? Pourquoi cette perte totale d'indépendance, pourquoi cette obéissance totale aux ordres de Knox, pourquoi ce semblant de personnalité qui, au final, ne ressort jamais aux bons moments ? Ceux qui liront ce commentaire me trouveront certainement méchante, mais sachez que ce roman m'a vraiment agacée. Agacée étant ici un euphémisme. Je n'imaginais évidemment pas une histoire bien originale ou pleine de suspense, heureusement pour moi, mais quand même, tomber sur ça ? C'est douloureux pour les yeux, des romans comme ça ! C'est ce genre de mecs qui est censé faire fantasmer ? Un milliardaire surpuissant maniaque du contrôle donneur d'ordres et de leçons habitué à obtenir tout ce qu'il veut et obsédé par le cul ? Je sais bien que Fifty Shades a initié un genre de culte mais quand même, faut se faire soigner.

Sincèrement, l'idée de base avec les démons, les alter ego etc. est vraiment sympa ! C'est différent des loups-garous et de leurs âmes sœurs tout en restant sensiblement sur la même branche, et on découvre des tas de nouveaux croisements, une société secrète et tout un tas d'espèces trop cools venues de la mythologie chrétienne. Mais voilà, tout tourne évidemment autour du lien entre Harper et Knox, et voir cette pauvre fille être contrôlée par ses hormones dès le chapitre 2, se targuer d'être quelqu'un d'insupportable et rebelle pour ensuite s'agenouiller quand il le faut et trouver ça totalement normal, ça fait juste mal au cœur. C'est peut-être un jugement très dur mais la première scène érotique (au chapitre 6, hein, alors qu'Harper avait juré ses grands dieux qu'elle ne coucherait jamais avec Knox) m'a limite paru être un viol tellement elle se fait manipuler dans tous les sens (oui, tu as bien lu) par ce... type. Et je pèse mes mots.

L'idée principale est passée donc je vais arrêter les frais. Si tu cherches l'histoire d'une relation malsaine, un mec ultra-possessif (genre vraiment), une explosion d'hormones tous les 3 lignes et des scènes très clichées agrémentées de "Harper est à moi, tu la blesses je te bute", bravo ! Ce roman est fait pour toi ! Sinon vraiment, passe ton chemin.
Bel-Ami Bel-Ami
Guy De Maupassant   
C'est bien la première fois que j'aime un roman tout en haïssant viscéralement le héros ! Je l'ai maudit tout au long de ma lecture qui fut un régal, tant la plume de Maupassant nous comble et nous plonge au coeur même de Paris vers la fin du XIXe siècle ! Quel bonheur d'explorer le monde du journalisme, ce livre est riche, analysant la gloire et les déchéances qu'elle dissimule, la fortune, les femmes et les relations humaines avec lucidité . Un petit bijou d'intelligence !

par Godeleine
Momo la petite diablesse, Tome 3 Momo la petite diablesse, Tome 3
Mayu Sakai   
Sakai mayu fait preuve d'une originalité incroyable!
et puis elle a un coup de crayon magnifique!

par artemise
Momo la petite diablesse, Tome 1 Momo la petite diablesse, Tome 1
Mayu Sakai   
jaime trop ce manga!
momo est trop mignonne!!! ^^

par sarah-67
Momo la petite diablesse, Tome 5 Momo la petite diablesse, Tome 5
Mayu Sakai   
Une très belle couverture,la série est vraiment bien,j'espère que la suite sera aussi bien !

par Snake
Momo la petite diablesse, Tome 7 Momo la petite diablesse, Tome 7
Mayu Sakai   
J'adore cette fin je ne m'attendais pas du tout a ça la fin est vraiment... comment dire... Juste fantastique!!
Une simple question: POURQUOI C'EST FINI ?????
Voila ma question.
Enfin bref ce manga est parfait tout ce dont on pourrais rêver je l'adore, jespère que vous aussi!!

par Yukie98
Momo la petite diablesse, Tome 2 Momo la petite diablesse, Tome 2
Mayu Sakai   

J'aime toujours autant, voir plus, si ce n'est que j'ai été pas mal agacée par le personnage de Miyu !


Momo la petite diablesse, Tome 4 Momo la petite diablesse, Tome 4
Mayu Sakai   
Je l'adore quand Yume et Nanagi s'embrasse.
Et puis la Couvertur est M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E

par artemise
Momo la petite diablesse, Tome 6 Momo la petite diablesse, Tome 6
Mayu Sakai   
rien qu'a la couleure de la couverture on sait qu'il se passe des choses sombres dans ce tome

par titia1