Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de SelinG : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Beachwood Bay, Tome 3 : Unchained Beachwood Bay, Tome 3 : Unchained
Melody Grace   
Passionnant : Carina a toujours tout fait pour être une femme parfaite dans la haute société et ses objectifs sont atteints : bientôt mariée à un homme riche, habitant dans une superbe maison et ne possédant que des choses luxueuses mais derrière cette façade, elle n’est pourtant pas heureuse et décide de tout quitter quand son fiancé la frappe une fois de trop. Se réfugiant dans leur maison de vacances de Beachwood Bay, elle ne pensait pas tomber sur Garrett, l’ami de son beau-frère qui est autorisé à vivre dans la maison. Il y a trois mois, leur rencontre au mariage de sa sœur Juliet et d'Emerson a été une catastrophe, elle ne voyant qu’un incorrigible dragueur et lui une femme superficielle et prétentieuse. Et pourtant Garrett va être là pour aider Carina à se reconstruire et il va être de plus en plus difficile pour eux de combattre le désir qu’ils éprouvent pour l’autre... Un 3ème tome toujours aussi fluide, tendre et sensuel qui nous fait passer un très bon moment.

par Folize
Beachwood Bay, Tome 1 : Unbroken Beachwood Bay, Tome 1 : Unbroken
Melody Grace   
Un petit flop pour moi! Eh oui, je n'ai pas retrouvé le même intérêt que mes copines après cette lecture. Beaucoup de passage à vide pour ma part, je ne suis ennuyée une peu. Juliet ne sait pas trop ce qu'elle veut, bien sûr elle a beaucoup souffert entre le décès de sa mère et sa rupture avec Emerson mais bon sang, j'avais bien envie de la secouer un peu! Daniel, son fiancé actuel, m'a tapé sur les nerfs tout le long du livre! Daniel, l'être aseptisé, parfait, bien lisse qui prône la sagesse! Grrrr, un véritable boy-scout!! Quant à Emerson lui, c'est le gars typique: lointain, blasé mais tellement amoureux! Bref, Un goût de "déjà vu". Je vous encourage néanmoins à le lire car mon avis n'est pas objectif. Peut-être que j'en attendais trop, je pensais être dans la lignée de "Tes mots sur mes lèvres" ou "Te succomber" et donc j'avoue que je suis un peu déçue.

par cookies72
Beachwood Bay, Tome 2 : Unafraid Beachwood Bay, Tome 2 : Unafraid
Melody Grace   
Émouvant : Brit, paumée et serveuse, a une réputation sulfureuse et en joue. Pour ne pas être déçue et éviter d’être abandonnée, elle s’est érigée une forteresse pour tenir les autres à l’écart à grand renfort de sarcasme et d’indifférence amère. La seule personne qui a réussi à l’atteindre est Hunter, fils d’une riche famille voué à reprendre l’entreprise familiale, qui passait ses vacances à Beachwood Bay. C’était il y a 3 ans, après une nuit inoubliable, elle s’est enfuie. Mais Hunter est de retour : pour échapper à la pression de ses parents, il est décidé à reprendre le ranch de son grand-père et reconquérir Brit qu’il n’a jamais pu oublier. Il va devoir s’armer de patience… Un 2ème tome touchant et prenant avec des personnages attachants et de belles scènes sensuelles. A découvrir surtout si vous êtes romantiques.

par Folize
Prémices Prémices
Sophie Jordan   
C'est cliché.
C'est du déjà-vu.
C'est prévisible.

Et pourtant, gros mini-coup de coeur pour ce livre que j'ai dévoré en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire ! J'ai adoré de bout en bout malgré le manque d'originalité que pourront trouver de nombreux lecteurs.

J'ai totalement adhéré à tous les personnages et même si l'intrigue a été utilisé un nombre incalculable de fois, je me suis laissé complètement embarqué dans l'histoire...

Simple mais foutrement efficace !

par SmallBab
Supplices Supplices
Sophie Jordan   
Si vous avez lu le premier (ce qui n'est pas nécessaire) vous allez adorer celui-là ! L'histoire est super ! Le passé d'Emerson ressurgit littéralement, et on comprend progressivement ce qu'il s'est passé. Et on apprend vraiment à l'aimer, elle devient elle-même grâce à Shaw, c'est assez beau ! Et ils sont mignons sans être guimauve !
C'est un bon bouquin dans le genre, aussi bien que le premier !

par Adkay11
Délices Délices
Sophie Jordan   
Ah là là! Y a des fois où l'on fait bien de se lancer dans la VO pour connaître la fin d'une bonne série qui traîne à arriver en France! C'est exactement mon sentiment avec les Ivy Chronicles!
Si Prémices (le tome 1) m'avait emballée avec sa romance originale et sensuelle malgré sa simplicité, on a vraiment plaisir à retrouver ces caractéristiques dans Tease et Wild, avec toujours cette écriture très abordable!
Mais pour parler plus précisément ici de Wild, qui clôture la série autour des trois colocataires de Dartford, on a encore une fois une héroïne des plus intéressantes: même si Georgia semblait la plus lisse des trois filles, c'est elle qui lutte et qui fait donc le plus de chemin vers l'Amour! Bon, il est vrai qu'elle n'a pas l'environnement familial le plus terrible comparé à Pepper et à Emerson, mais c'est là qu'est l'intérêt: la voir machiner contre la pression psychologique qui peut être assez courante dans la vie de tout le monde... il y a donc une forte identification à notre héroïne!
Logan, quant à lui, est un sacré numéro qui répond à tous les fantasmes! Juste dommage que celui de Georgia soit d'entendre des cochonneries ^^ Car cela fait partie des trucs qui me dépitent un peu dans les New Romances - trop blablatages pendant l'amour!
En bref, avec cette conclusion qui passe par la romance pimentée à souhait de Georgia, la dernière colocataire de Pepper et Emerson, on finit en beauté les Ivy Chronicles avec une histoire loin d'être "ennuyeuse". Je vous conseille donc clairement de découvrir cette saga de romances contemporaines qui saura autant titiller votre côté fleur bleue que celui d'amatrice d'histoires pimentées et torrides, tout cela dans un style d'écriture simple mais efficace!

par Chika
Sea, sex and You, Tome 2 Sea, sex and You, Tome 2
Stuart Evans   
Un peu surprise par le tournant que prend cette histoire dans ce volume. On a affaire à des révélations troublantes qui amènent en fait encore plus de questions. Semblant de trahisons, mensonges, vérités bien cachées... Le passé de Leo n'est pas si simple qu'il n'y paraît et surtout loin d'être rose. C'est plutôt bien mené, si ce n'est que je trouve Leo un peu trop mélodramatique, oui certains faits sont tragiques mais c'est pas non plus catastrophique, malgré l'état de son père biologique il était loin d'être malheureux ou maltraité... Bref, il avance un peu vite en besogne et conclut peut-être un peu vite la culpabilité d'un autre. Mais heureusement que Jake est entêté et ne veut rien lâcher avant d'obtenir la vérité, tout comme Leo. On finit donc cette partie avec beaucoup de questions, des doutes. Par contre, curieusement Mike le pot de colle a disparu de la circulation, alors qu'il ne cessait de l'appeler et tout... je ne dis pas qu'il me manque, pas du tout, mais je pense que l'auteur aurait pu faire aboutir cela à quelque chose. Mais qui sait le volume 3 va révéler bien des surprises...

par Mayzie
Sea, sex and You, Tome 1 Sea, sex and You, Tome 1
Stuart Evans   
Une charmante première partie où l'on fait connaissance avec Leo et Jake. Ces deux là n'ont rien en commun de prime abord et Jake se montre détestable. Leo est quelqu'un de généreux, avec de l'humour, de la répartie et une pointe de timidité... tout ce qu'il faut pour tomber sous son charme.
Leur attirance s'opère vite (trop vite) et c'est intense, passionné... et court. Cette première partie est une simple mise en bouche. Je l'ai appréciée mais je pense qu'elle aurait pu être plus aboutie, plus travaillée, où on aurait vraiment appris à connaître les deux personnages, les voir se tourner plus autour... mais bon, ça reste mignon et la fin de cette partie présage un sacré rebondissement.

par Mayzie
Play & Burn, Tome 3 Play & Burn, Tome 3
Fanny Cooper   
je viens à l’ instant de finir ce t3 et que dire j’ai adoré. Une savante dose de séduction, une rasade de sensualité, une pincée de suspense mélangez le tout et déguste…
on retrouve Dy et gaspard après de sacrés bon moments à l’hôtel, elle décide de lui faire plaisir seulement rien ne se passe normalement sa réaction est totalement à l’opposé de ce que l’on pourrait envisager ainsi elle décide de quitter l’hôtel séance tenante et de rentrer par ses propres moyens en France.
Comprenant qu’il a agi totalement comme un connard il met tout en œuvre pour la rattraper s’excuser comme il se doit, pour le coup elle se demande si sa mère n’a pas totalement tort dans sa vision des hommes…

De retour en France, gaspard ne peut cacher sa relation avec Dy a sa sœur ; cependant Fafa ne le voit pas du même œil et refuse que son frère s’approche de sa meilleure amie, sa colère est telle qu’elle le menace de dévoiler son passé si il la revoit….
Pour gaspard, Dy est la bouée de sauvetage, elle l’empêche de sombrer, elle lui permet de garder son passé sous clé ; mais que recèle donc son passé ? De son côté il découvre certains détails sur le décès de ses parents. Lui et Dy ne compte pas laisser l’avis de Fafa intervenir entre eux ainsi ils continuent de se voir bien qu’elle ait peur de ne pas suffire à Pépito ; ils parlent toutefois de la réaction de Fafa et de leurs inquiétudes.
Niveau groupe de musique rien n’évolue forcément et le contrat avec la maison de prod est toujours d’actualité.
On clos le tome d’une façon intrigante qui nous laisse interrogative, après que Dy et gaspard aient passé une nuit fabuleuse, on découvre que Dy est partie mais une autre femme fait son apparition Emilie avec son fils…
qui est-elle ? Son ex-femme ? Le petit est-il le fils de gaspard ? Que peux bien penser Dy qui l’a rencontrée ?
Bref tant de questions qui restent en suspend…
chapeau fanny Cooper de nous avoir rendu accro avec tant de douceur et de suspense.

par jessyk83
Play & Burn, Tome 2 Play & Burn, Tome 2
Fanny Cooper   
Dans cet épisode, Dylan et Gaspard se lancent dans un ballet de séduction crépitant d’une intensité proche de l’explosion, cette attraction et ce désir ne faisant que s’accroître, attisant leurs ardeurs et les consumant petit à petit. La situation est très tendue car ils résistent encore, mais le pourront-ils vraiment longtemps… ?

Dylan a débuté sa nouvelle fonction au sein de MC et ce n’est pas facile tous les jours ! Entre Gaspard qu’elle croise régulièrement et qui la déstabilise, et sa chef qui est un vrai Dragon, elle doute un peu de ses capacités et a du mal à trouver ses marques pour s’y épanouir. Cependant elle est prête à faire tous les efforts nécessaires pour y parvenir, tant qu’elle ne tombe pas sur son beau et ténébreux patron qui a le don de la mettre dans tous ses états ;)

Si dans sa tête tout est clair, elle manque néanmoins de contrôle sur son corps qui lui fait faux bond ;) Elle résistera pourtant à laisser pénétrer Mister Pépito dans le champ de protection que cette dernière a su générer autour d’elle. Dylan dissimule tant de vulnérabilité derrière sa personnalité et manque considérablement de confiance en l’être humain. Cela lui fera mener un combat quotidien contre ses émotions.

Gaspard, lui, commence à s’affirmer au sein de son entreprise. On sent très bien qu’il cache une blessure profonde, liée ou non à la mort de ses parents, et il reste toujours aussi énigmatique. Son escapade de deux années restant d’ailleurs toujours un grand mystère. J’imagine que ce secret sera la clé qui ouvrira la porte à un flot de réponses très attendues. Quant à son attirance pour sa lionne, elle monte crescendo, de plus en plus haut et de plus en plus vite et est surtout de plus en plus … vitale ?

L’intensité est à son comble ! Cet épisode est orgasmique ! L’auteure nous décrit les scènes avec une telle intensité que notre corps entre en ébullition, c’est nous qui sommes à la place de Dylan et on en redemande encore et encore ! Ses mots sont choisis, pesés pour créer l’effet recherché, pas de bouton pause pour reprendre notre souffle, Play & Burn est ma nouvelle drogue, il se lit la bouche ouverte avec le petit filet de bave en coin, il me faut la suite vite, telle une toxicomane qui a besoin de sa dose !

Si pour Gaspard Dylan est une pépite moi je dirais plutôt que la pépite c’est Fanny Cooper, celle qui a fait de moi une addict à sa saga mais aussi aux pépitos ! Oui, ils ont fait partie de ma liste de courses du jour. Peut-être ai-je espoir qu’un gardien de pépito m’apparaisse pour une dégustation Privée ? ;) Hum…« Fondant comme du chocolat, et rigide comme le biscuit » Dylan

Merci Fanny pour ce bon moment de lecture que je vous conseille à mon tour. #sériecoupdecoeurpépitomania

#Ecrit par Carine