Livres
451 181
Membres
396 387

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Semblables, tome 1



Description ajoutée par Tiphs 2018-01-08T23:46:26+01:00

Résumé

À toi, l’aîné,

Guerrier, courageux et vaillant

Fier protecteur de la cité

Et de ses enfants

Que les Dieux

Soient miséricordieux

Et t’accordent la paix

Celle que tu ne trouveras sans doute jamais

À toi, le cadet,

À l’amour pur et sincère

Seul à pouvoir enfanter

Tu deviendras père ou mère

Que les Dieux

Soient miséricordieux

Et t’accordent la fertilité

Car sans elle, tu es condamné

À toi, le benjamin,

Dévoué et polyvalent

Savant, artisan, ou médecin

Ta famille sera la cité dorénavant

Que les Dieux

Soient miséricordieux

Et t’accordent la compassion

Puisses-tu exercer le métier choisi avec passion

Que les Dieux protègent et guident,

Tous ces enfants au destin scellé

Car entre leurs mains frêles et timides

Se joue l’avenir du monde entier.

Afficher en entier

Classement en biblio - 26 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Arsinoe89 2018-01-04T19:09:17+01:00

"À toi, l’aîné,

Guerrier, courageux et vaillant

Fier protecteur de la cité

Et de ses enfants

Que les Dieux

Soient miséricordieux

Et t’accordent la paix

Celle que tu ne trouveras sans doute jamais

À toi, le cadet,

À l’amour pur et sincère

Seul à pouvoir enfanter

Tu deviendras père ou mère

Que les Dieux

Soient miséricordieux

Et t’accordent la fertilité

Car sans elle, tu es condamné

À toi, le benjamin,

Dévoué et polyvalent

Savant, artisan, ou médecin

Ta famille sera la cité dorénavant

Que les Dieux

Soient miséricordieux

Et t’accordent la compassion

Puisses-tu exercer le métier choisi avec passion

Que les Dieux protègent et guident,

Tous ces enfants au destin scellé

Car entre leurs mains frêles et timides

Se joue l’avenir du monde entier."

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Dans ce premier tome, nous faisons la rencontre de jumelles : Mia et Léna. Si leur ressemblance physique est flagrante, elles ont un tempérament bien distinct. Nos héroïnes évoluent dans un monde bien ordonné où la gémellité est souvent considérée comme une malédiction, et où leur destinée est déjà tracée avant même leur naissance. Le premier enfant défendra la cité, le second se mariera et enfantera, le suivant exercera un métier comme infirmier, pâtissier, artisan, etc...

Chaque enfant se verra attribué le jour de ses 8 ans, un aniphore lui correspondant. Panthère, écureuil, oiseau, les catégories sont nombreuses et variées. Le lien qu'ils tisseront ensemble, les liera à tout jamais, dans la vie mais aussi dans la mort.

Léna étant la première née, c'est elle qui sera envoyée au combat, Mia, elle, est fiancé à Hans, un jeune homme bien sous tout rapport, quand à Siviane, elle exerce le métier de pâtissière ce qui n'est pas vraiment du goût de leur mère.

Mais vous vous doutez bien que les choses ne seront pas aussi simples et prévisibles qu'il n'y paraît.

Je vais difficilement pouvoir vous donner plus d'informations tout en gardant cette part mystérieuse que j'ai tant appréciée.

Léna est une jeune femme forte, intransigeante, très souvent en retard, autoritaire, dévouée... en gros, c'est une guerrière et elle nous le prouve. Son aniphore n'est autre qu'une panthère robuste et fiable dont elle devra néanmoins se séparer lors de ses différentes missions.

En dehors de ça, elle a toujours été proche de sa jumelle, toujours là pour l'aider à se surpasser, pour la motiver.

On la découvre assez peu finalement, mais il y a une bonne raison à tout cela. J'ai été surprise par le froideur qui peut émaner d'elle, elle me fait penser à un roc que rien ne peut briser. Et je ne sais pas pourquoi, j'ai la sensation qu'il nous manque des détails la concernant tout en ayant cette certitude étrange, que l'auteure nous réserve encore bien des surprises à venir.

Mia, quand à elle, est l'exact opposé de Léna. Elle est plutôt douce, maladroite, a de l'humour, elle est peu sûre d'elle, étourdie et assez rêveuse. Je l'ai trouvé touchante et j'ai adoré la suivre tout au long de ces 300 pages. Ses maladresses font d'elle une héroïne comme tout le monde. Son aniphore est également une panthère, mais contrairement à celle de sa sœur, celle-ci se révèle joueuse et très affectueuse. Sa personnalité la rend proche de son lectorat et on peut facilement se retrouver en elle par certains aspects. Suite à un événement que je vous laisserais découvrir par vous-même, on la voit se remettre complètement en question, elle se posera d'ailleurs les bonnes questions et tentera de trouver la meilleure solution qu'il soit. Elle est très attachée à sa famille et est prête à tout pour cette dernière. On découvre alors en elle, une rage de vouloir se dépasser. Elle devient plus forte, têtue et déterminée que jamais, mais sans pour autant devenir une héroïne badasse en un claquement de doigts. Tout se fait progressivement, sur la durée et il n'y a pas un seul moment où les doutes ne cesse de l'envahir. Ce que j'ai le plus aimé est le fait qu'elle soit si crédible, elle tente, elle espère, par moment elle y croit, puis un événement se produira et remettra tout en question. Rien n'est ni tout noir, ni tout blanc. On est dans une pléiade de nuances qui nous en fera voir de toutes les couleurs.

Puis il y a Hans, le futur mari de Mia. Un jeune homme charmant, élégant, bien élevé et adorable. Il est délicat tout en étant robuste, mais aussi d'une grande compassion et compréhension. Il est affectueux et conciliant. C'est le mec parfait dont toutes les jeunes filles rêvent, et je peux les comprendre. Avec lui, Mia est assurée de faire un mariage tendre et heureux. Lorsque les choses se compliquent, il prend les choses en main et devient un soutien hors pair. Aucune déception, aucune amertume, aucune colère, aucune jalousie ne l'habite et on en arrive à se demander si il possède un seul défaut.

Mon choix de vous présenter ces personnages là plutôt que d'autres, vient du fait que ce sont ceux qu'on rencontre dès le début. Comme je vous le disait plus haut, j'ai adoré ce côté très mystérieux et parfois sombre de l'histoire. Je souhaite donc que vous vous plongiez dans ce roman de la même façon que moi, en en apprenant le moins possible avant lecture et tout en vous donnant envie, je l'espère, de le découvrir à votre tour.

La plume de Julie Jodts est harmonieuse, tout en délicatesse, mais également très prenante. Elle a fait le choix de nous raconter son récit au présent et à la première personne du singulier, choses extrêmement rares au vu de ce que j'ai pu découvrir en fantasy. C'est sans doute ce choix audacieux qui m'a permis de me plonger avec un tel engouement dans l'histoire. L'univers est riche, complet, suffisamment détaillé sans alourdir le récit et je n'ai pas été larguée le moins du monde. Au contraire, j'étais littéralement captivée.

J'ai lu ce livre en 2 soirées, et honnêtement si je n'avais pas dû me refréner en me disant que je bossais le lendemain, je l'aurais dévoré en une seule. Je ne voulais pas m'arrêter, je voulais savoir ce qui allait se passer, pourquoi et comment. Pour ceux et celles, qui me suivent depuis un moment, vous savez pourtant à quel point je lis à la vitesse d'un escargot ce genre littéraire.

Julie Jodts bravo à vous, pour avoir susciter en moi une telle envie de poursuivre ma lecture. J'étais complètement dépendante du sort de notre héroïne. J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai grincé des dents, j'ai eu parfois envie de frapper certains personnages, d'en réconforter d'autres, j'ai eu peur, j'étais stressée et ça en devenait même intenable à certains moments. Le soir où je l'ai fini, premièrement j'ai sacrifié une partie de mon sommeil mais en plus, j'en ai rêvé toute la nuit. J'espère donc que le tome 2 est en cours d'écriture ou le sera très prochainement car je n'arrive pas à me sortir cette histoire de la tête.

Moi qui pensais que la fantasy n'était pas pour moi, je me rend tout simplement compte qu'il faut juste que je trouve des récits qui me convienne et clairement, celui-ci en fait partie!

Les personnages sont travaillés qu'ils soient principaux ou secondaires et ça s'en ressent. La tension monte crescendo pour nous laisser sur notre faim en lisant ces dernières lignes. C'est un univers dans lequel je me replongerais avec grand plaisir.

Autres points positifs, il faut savoir que le texte que j'ai pu découvrir n'était pas le texte définitif, bien au contraire. Pourtant, les fautes sont vraiment rares et anodines, certains devraient d'ailleurs prendre exemple avant d'imprimer leurs ouvrages. Et puis, j'ai été très agréablement surprise de découvrir que tout au long du texte, nous avons droit à des illustrations qui ornent le tout. Je ne m'attendais pas à un tel travail éditorial pour un livre qui n'était pas finalisé, donc chapeau.

Dernier point que j'aborderais dans mon avis est le fait que si le résumé m'avait énormément intriguée sans que je le comprenne réellement, après lecture, il est juste parfait et original.

En résumé, un univers original, captivant et riche qui nous fera voyager au milieu de la cité et des catervas en compagnie de personnages qui valent le détour. Un objet livre qui promet d'envoyer du lourd et une plume plaisante et addictive qui fera apprécier la fantasy aux plus réfractaires.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par cathi2 2019-03-21T10:59:51+01:00
Or

https://monmondedepapier.wordpress.com/2019/03/19/semblables-tome-1/

Un bon gros coup de coeur !

Il me tarde de connaitre la suite maintenant. Le roman est superbe, l'histoire de Mia est passionnante et le style se lit tout seul. J'ai adoré du début à la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par A_Lorelay 2019-03-05T16:07:30+01:00
Or

Chronique disponible sur : latasseebrechee.weebly.com

Ce livre fait partie du pack 2019 des éditions Plume Blanche, et c’est donc après un Blablacar aller-retour pour Mons avec l’autrice et une super dédicace qu’il s’est retrouvé sur mes étagères. J’étais bien loin d’imaginer tout ce que cet ouvrage allait faire ressortir en moi…

L’histoire nous plonge au cœur d’un monde où la place de chacun est régie par le rang que l’on occupe au sein de la fratrie. Ainsi, l’aîné rejoint les rangs de l’armée, le cadet pourra fonder une famille pour la démographie, et les derniers consacreront leur vie au développement de la cité en étant artisans, marchands… Dans ce monde, nous suivons Léna et Mia, deux sœur jumelles, liées ainsi par un lien très fort, mais que la vie décide de séparer puisque Léna s’engage dans l’armée tandis que Mia prépare son mariage…

C’est un ouvrage qui s’est fait une place spéciale en moi, puisqu’il m’a aidé à faire ressortir certaines émotions enfouies, que je n'arrivais pas à extérioriser. Et pour cette raison, je ne remercierai jamais assez l’auteur, ni la maison d’édition, de m’avoir permis de croiser le chemin de ce livre, tout aussi beau extérieurement que qualitatif à l’intérieur. En effet, au-delà des émotions vraies que j’ai pu ressentir, l’intrigue et ses retournements de situation sont à la hauteur de ce que l’on peut attendre d’un très bon roman de fantasy. La Fantasy, parlons-en. Elle est originale, je n’ai jamais croisé d’univers ressemblant de près ou de loin à celui-ci, et tous les éléments mis bout à bout en font un livre que je pourrais conseiller les yeux fermés. Julie nous plonge immédiatement dans le quotidien de Léna et Mia, sans nous abreuver de détails inutiles, mais tout y est pour que l’on puisse pleinement vivre l’aventure à leurs côtés. Si l’on ajoute à ces éléments, une plume qui nous entraîne sans soucis durant des heures de lecture, alternant les passages haletants et poétiques, les descriptions et l’action, vous obtenez le dernier bijou en date des éditions Plume Blanche.

Cependant, deux aspects qui, je l’espère, gagneraient à être développés ou précisés m’ont fait passé à côté du coup de cœur (mais rien de définitif, puisque le deuxième tome promet encore d’être à la hauteur !). D’une part, la relation avec les aniphores n’était pas assez mise en avant, et je n’ai donc pas compris pourquoi ils existaient. Je suis presque sûre que Julie ne les a pourtant pas oubliés et qu’ils prendront certainement une place décisive dans le second tome. L’autre point à discuter, c’est la relation entre Carter et Mia, certaines réactions m’ont paru inexpliquées après la fin du premier tome, mais là aussi, je pense que le deuxième tome ne sera pas exempt d’explications.

Toutefois, si certaines relations avec Mia m’ont laissé perplexe, le personnage en lui-même est un des nombreux points positifs du roman. Il y avait longtemps que je ne m’étais pas attachée à un personnage principal de cette manière.

Pour toutes ces raisons, je vous conseille fortement de vous pencher sur ce roman puisque Julie Jodts et Plume Blanche signent ici un beau succès qu’il vous faut découvrir sans tarder !

❣ Epoustouflant ❣

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesFantasydAmanda 2019-03-05T11:10:09+01:00
Bronze

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com !

--- Que de promesses ! ---

En découvrant le synopsis de Semblables, j’étais très intriguée. Cependant, il m’en fallait plus pour craquer, beaucoup plus même ! Heureusement, l’auteure était présente à Mon’s Livre 2018 afin d’y présenter son histoire en avant-première. Elle a donc pu m’en révéler davantage. J’ai ainsi mis un pied – que dis-je, un orteil ! – dans un monde où l’avenir de chacun est déterminé par son ordre de naissance. Comme le prédit la quatrième de couverture de façon très poétique, l’aîné devra se battre pour son pays, le cadet enfanter et le benjamin travailler en faveur de la collectivité.

Mais comment définir la place de jumelles dans cet univers si particulier ? C’est justement cette thématique que Julie Jodts a choisi d’aborder dans son diptyque. Et, et, et… je n’ai pas pu résister ! Je suis donc repartie avec mon exemplaire.

--- De la fantasy, vous êtes sûr ? ---

En parcourant les premières pages, je pensais découvrir un univers de fantasy plus ou moins classique. Mais, sous certains aspects, celui créé par Julie Jodts s’inspire du monde réel. Or, ce que je recherche dans mes lectures, c’est le dépaysement propre aux genres de l’imaginaire.

Ce qui me rassurait néanmoins, c’étaient ces petites choses qui me confirmaient qu’on se trouvait bien ailleurs. Le hic, c’est qu’elles ont vite été reléguées au second plan… En bref, avec quelques ajustements, cette histoire aurait vraiment pu se dérouler dans notre monde.

--- Pas d’intrigue clairement définie ? ---

C’est la conclusion à laquelle je suis arrivée en discutant avec d’autres lecteurs – notamment Catherine du blog Un monde de papier et Justine du blog Lire-une-Passion. Car, s’il existe effectivement un élément déclencheur à cette histoire, la suite est un peu… hasardeuse ?

Alors que je m’attendais à une lutte impitoyable pour le libre-arbitre, le scénario raconte avant tout le quotidien, certes pas si banal, de Mia, notre héroïne. Or, cette dernière se laisse guider par les événements sans trop se poser de questions, ce qui n’est pas un mal en soi, mais… J’aurais davantage apprécié ce premier volet s’il ne manquait pas tant de crédibilité.

--- Quelques facilités malvenues ---

Il m’est difficile de développer ce point, car j’ai peur de trop en dévoiler. C’est la raison pour laquelle je resterai volontairement vague.

Avec le recul, j’approuve sincèrement les idées de l’auteure concernant le cheminement de son intrigue, même si j’en ignore la finalité. Toutefois, elles ne m’ont pas semblé assez fouillées, les actions s’enchaînant avec une facilité déconcertante (comme l’entraînement, par exemple). Résultat : l’histoire m’a paru invraisemblable sur de nombreux points, et c’est bien dommage !

--- Rien d’inoubliable du côté des personnages ---

La plupart sont bateaux, comme ces protagonistes toujours pleins de bonnes intentions, mais sans profondeur. Ceci étant dit, le récit – rédigé à la première personne – est principalement centré sur Mia, ce qui laisse peu de place aux personnages secondaires.

Quant à l’héroïne, elle ne m’a pas convaincue outre mesure ; je n’adhère pas à son côté « faible et forte à la fois », que je ne trouve pas crédible. J’espère donc qu’elle fera ses preuves dans le second volet !

--- La romance de trop ---

S’agissant de young adult, je m’attendais naturellement à une énième histoire d’amour, mais celle-ci est, comme toutes les autres, beaucoup trop prédominante. Et j’en suis d’autant plus frustrée qu’elle est victime de clichés – tiens, et si l’on inventait une bonne excuse afin d’obliger les personnages à se déshabiller, par exemple ?

--- J’attends énormément de la suite, et pour cause ! ---

J’ai cité bon nombre de points négatifs jusqu’ici, je m’en aperçois. Je tiens cependant à préciser que Semblables se lit très vite, sans difficultés, notamment grâce à la plume délicate de Julie Jodts. En outre, on en voit facilement le bout, ce premier volet ne faisant que 242 pages.

Alors, même si j’ai avancé dans le flou la plupart du temps, j’ai l’intention de poursuivre ce diptyque. En effet, la fin – cette fenêtre sur une intrigue plus dense ! – a définitivement attisé ma curiosité. En un claquement de doigts, l’auteure a renversé son histoire et je suis impatiente de découvrir ce qu’elle nous réserve. Mais attention : je compte bien être exigeante !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Caroline-46 2019-02-08T08:01:34+01:00
Diamant

un magnifique livre. on est dans l'histoire dès le début un livre très prenant. Lu en 24 je le recommande vraiment. Hâte de lire la suite

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tichousmile 2019-02-05T13:11:20+01:00
Or

Le roman se passe dans une cité dystopique, le royaume de Navissa où règne un concept de vie intriguant: l’aînée de chaque famille va à la guerre, ou au service de la protection de la cité, le cadet se marie et a des enfants, le benjamin travaille. Chaque enfant trouve sa place ainsi, et il ne peut en être autrement. Mia et Léna font sont jumelles, ce qui est extrêmement rare et mal vu. Léna est au service du Royaume dans le corps armé. Mia est destinée à se marier avec Hans. Cependant, le destin va en décider autrement. Spoiler(cliquez pour révéler)Léna est victime d'un accident avec sa patrouille. Sur le point de mourir, Mia n'a pas d'autre choix que de prendre secrètement sa place dans l'armée. Un sacrifice qui lui fera renier son ancienne vie.

Spoiler(cliquez pour révéler)Mia devient Léna et découvre le camp d'entrainement, ses compagnons Saya la volubile et James le prévenant, la guerre contre les Knaheïs et le mystérieux capitaine Carter son supérieur. D'ailleurs, celui-ci m'a beaucoup fait penser à Quatre dans Divergente pour son côté "J'ai des secrets, je ne dirais rien" et " Fichez-moi la paix, c'est moi le chef" mais c'est aussi un dur au cœur tendre.

L'univers de l'auteur est captivant avec un bon dosage entre action, romance et fantasy. C'est un monde imaginaire basée sur une guerre de territoire mais qui ressemble beaucoup à notre monde ( voitures, radios...). Les personnages sont touchants, Mia est tiraillée entre sa conscience et son devoir, elle est très courageuse et on s'attache énormément à sa situation. On l'a voit évoluer au fil du roman. Le style d'écriture est parfois trop enfantin, pas assez abouti, mais il y a de brillantes idées qui parsèment le récit. On ne s'ennuie pas une seconde, tout est fluide.

Cet univers nous présente également les Aniphores. Chaque habitant se voit assimilé un animal à vie, reflet de sa personne. On ne peut s'empêcher de penser à À la croisée des mondes et ses Daemons qui accompagnent les personnages. Cette idée est si géniale et pourtant je suis très déçue qu'elle soit si peu développée dans le récit. Les Aniphores sont interdits des lieux où les jumelles se rendent et sont obligés de rester à la maison. C'est dommage car le lien entre les personnages et l'animal aurait été intéressant à découvrir. On reste malheureusement sur notre faim. (Peut-être leur importance sera dévoilée dans le second tome.)

En bref : un univers intéressant qui se dévoile, avec une héroïne qui ne manque pas d’atouts, que l'on suit avec plaisir. Ce livre se dévore à la vitesse de l'éclair.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurent-64 2019-01-08T16:50:52+01:00
Or

Je n'ai eu besoin que de deux jours pour terminer ce roman que j'ai dévoré ! Je ne suis pourtant pas un adepte de la fantasy, je dois bien vous avouer que c'est une amie qui m'a offert une box ou se trouvait ce roman et que j'ai eu peur en le voyant ... Et bien non, c'est une splendide surprise ! Chaque mot, chaque phrase, chaque description à sa place dans ce livre alors que parfois, les romans de fantasy ont la fâcheuse tendance à être lourd. Ce qui m'a le plus plu dans Semblables, c'est l'héroïne, Mia . Ce n'est pas une héroïne clichée, elle a ses faiblesses, elle est dure avec elle-même... Ce roman est également un roman d'aventures qui vous embarque complètement dans un univers où la guerre fait rage et ou la liberté n'a pas sa place. J'ai adoré lire les lettres, les ouvrages et surtout la magnifique chanson qui accompagne le roman. Une belle lecture que je recommande vivement, maintenant, il ne me reste plus qu'à patienter... (sagement ?) en attendant la suite. Mention spéciale pour vous signaler que l'auteur est française et ça, ça fait plaisir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ellesmera 2018-02-11T22:50:02+01:00
Diamant

Dans ce premier tome, nous faisons la rencontre de jumelles : Mia et Léna. Si leur ressemblance physique est flagrante, elles ont un tempérament bien distinct. Nos héroïnes évoluent dans un monde bien ordonné où la gémellité est souvent considérée comme une malédiction, et où leur destinée est déjà tracée avant même leur naissance. Le premier enfant défendra la cité, le second se mariera et enfantera, le suivant exercera un métier comme infirmier, pâtissier, artisan, etc...

Chaque enfant se verra attribué le jour de ses 8 ans, un aniphore lui correspondant. Panthère, écureuil, oiseau, les catégories sont nombreuses et variées. Le lien qu'ils tisseront ensemble, les liera à tout jamais, dans la vie mais aussi dans la mort.

Léna étant la première née, c'est elle qui sera envoyée au combat, Mia, elle, est fiancé à Hans, un jeune homme bien sous tout rapport, quand à Siviane, elle exerce le métier de pâtissière ce qui n'est pas vraiment du goût de leur mère.

Mais vous vous doutez bien que les choses ne seront pas aussi simples et prévisibles qu'il n'y paraît.

Je vais difficilement pouvoir vous donner plus d'informations tout en gardant cette part mystérieuse que j'ai tant appréciée.

Léna est une jeune femme forte, intransigeante, très souvent en retard, autoritaire, dévouée... en gros, c'est une guerrière et elle nous le prouve. Son aniphore n'est autre qu'une panthère robuste et fiable dont elle devra néanmoins se séparer lors de ses différentes missions.

En dehors de ça, elle a toujours été proche de sa jumelle, toujours là pour l'aider à se surpasser, pour la motiver.

On la découvre assez peu finalement, mais il y a une bonne raison à tout cela. J'ai été surprise par le froideur qui peut émaner d'elle, elle me fait penser à un roc que rien ne peut briser. Et je ne sais pas pourquoi, j'ai la sensation qu'il nous manque des détails la concernant tout en ayant cette certitude étrange, que l'auteure nous réserve encore bien des surprises à venir.

Mia, quand à elle, est l'exact opposé de Léna. Elle est plutôt douce, maladroite, a de l'humour, elle est peu sûre d'elle, étourdie et assez rêveuse. Je l'ai trouvé touchante et j'ai adoré la suivre tout au long de ces 300 pages. Ses maladresses font d'elle une héroïne comme tout le monde. Son aniphore est également une panthère, mais contrairement à celle de sa sœur, celle-ci se révèle joueuse et très affectueuse. Sa personnalité la rend proche de son lectorat et on peut facilement se retrouver en elle par certains aspects. Suite à un événement que je vous laisserais découvrir par vous-même, on la voit se remettre complètement en question, elle se posera d'ailleurs les bonnes questions et tentera de trouver la meilleure solution qu'il soit. Elle est très attachée à sa famille et est prête à tout pour cette dernière. On découvre alors en elle, une rage de vouloir se dépasser. Elle devient plus forte, têtue et déterminée que jamais, mais sans pour autant devenir une héroïne badasse en un claquement de doigts. Tout se fait progressivement, sur la durée et il n'y a pas un seul moment où les doutes ne cesse de l'envahir. Ce que j'ai le plus aimé est le fait qu'elle soit si crédible, elle tente, elle espère, par moment elle y croit, puis un événement se produira et remettra tout en question. Rien n'est ni tout noir, ni tout blanc. On est dans une pléiade de nuances qui nous en fera voir de toutes les couleurs.

Puis il y a Hans, le futur mari de Mia. Un jeune homme charmant, élégant, bien élevé et adorable. Il est délicat tout en étant robuste, mais aussi d'une grande compassion et compréhension. Il est affectueux et conciliant. C'est le mec parfait dont toutes les jeunes filles rêvent, et je peux les comprendre. Avec lui, Mia est assurée de faire un mariage tendre et heureux. Lorsque les choses se compliquent, il prend les choses en main et devient un soutien hors pair. Aucune déception, aucune amertume, aucune colère, aucune jalousie ne l'habite et on en arrive à se demander si il possède un seul défaut.

Mon choix de vous présenter ces personnages là plutôt que d'autres, vient du fait que ce sont ceux qu'on rencontre dès le début. Comme je vous le disait plus haut, j'ai adoré ce côté très mystérieux et parfois sombre de l'histoire. Je souhaite donc que vous vous plongiez dans ce roman de la même façon que moi, en en apprenant le moins possible avant lecture et tout en vous donnant envie, je l'espère, de le découvrir à votre tour.

La plume de Julie Jodts est harmonieuse, tout en délicatesse, mais également très prenante. Elle a fait le choix de nous raconter son récit au présent et à la première personne du singulier, choses extrêmement rares au vu de ce que j'ai pu découvrir en fantasy. C'est sans doute ce choix audacieux qui m'a permis de me plonger avec un tel engouement dans l'histoire. L'univers est riche, complet, suffisamment détaillé sans alourdir le récit et je n'ai pas été larguée le moins du monde. Au contraire, j'étais littéralement captivée.

J'ai lu ce livre en 2 soirées, et honnêtement si je n'avais pas dû me refréner en me disant que je bossais le lendemain, je l'aurais dévoré en une seule. Je ne voulais pas m'arrêter, je voulais savoir ce qui allait se passer, pourquoi et comment. Pour ceux et celles, qui me suivent depuis un moment, vous savez pourtant à quel point je lis à la vitesse d'un escargot ce genre littéraire.

Julie Jodts bravo à vous, pour avoir susciter en moi une telle envie de poursuivre ma lecture. J'étais complètement dépendante du sort de notre héroïne. J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai grincé des dents, j'ai eu parfois envie de frapper certains personnages, d'en réconforter d'autres, j'ai eu peur, j'étais stressée et ça en devenait même intenable à certains moments. Le soir où je l'ai fini, premièrement j'ai sacrifié une partie de mon sommeil mais en plus, j'en ai rêvé toute la nuit. J'espère donc que le tome 2 est en cours d'écriture ou le sera très prochainement car je n'arrive pas à me sortir cette histoire de la tête.

Moi qui pensais que la fantasy n'était pas pour moi, je me rend tout simplement compte qu'il faut juste que je trouve des récits qui me convienne et clairement, celui-ci en fait partie!

Les personnages sont travaillés qu'ils soient principaux ou secondaires et ça s'en ressent. La tension monte crescendo pour nous laisser sur notre faim en lisant ces dernières lignes. C'est un univers dans lequel je me replongerais avec grand plaisir.

Autres points positifs, il faut savoir que le texte que j'ai pu découvrir n'était pas le texte définitif, bien au contraire. Pourtant, les fautes sont vraiment rares et anodines, certains devraient d'ailleurs prendre exemple avant d'imprimer leurs ouvrages. Et puis, j'ai été très agréablement surprise de découvrir que tout au long du texte, nous avons droit à des illustrations qui ornent le tout. Je ne m'attendais pas à un tel travail éditorial pour un livre qui n'était pas finalisé, donc chapeau.

Dernier point que j'aborderais dans mon avis est le fait que si le résumé m'avait énormément intriguée sans que je le comprenne réellement, après lecture, il est juste parfait et original.

En résumé, un univers original, captivant et riche qui nous fera voyager au milieu de la cité et des catervas en compagnie de personnages qui valent le détour. Un objet livre qui promet d'envoyer du lourd et une plume plaisante et addictive qui fera apprécier la fantasy aux plus réfractaires.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Semblables, tome 1" est sorti 2019-03-05T00:00:00+01:00
background Layer 1 05 Mars

Date de sortie

Semblables, tome 1

  • France : 2019-03-05 (Français)

Activité récente

Kyhael l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-06T10:48:39+01:00

Les chiffres

Lecteurs 26
Commentaires 7
Extraits 1
Evaluations 13
Note globale 8.54 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode