Livres
523 704
Membres
541 531

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de sennyo : Ma PAL(pile à lire)

La Première Loi, Tome 1 : Premier sang La Première Loi, Tome 1 : Premier sang
Joe Abercrombie   
Bien qu'il soit un peu long à démarrer, il est tellement bien écrit (et bien traduit) qu'il se lit tout seul. Farci de dialogues, c'est un livre par et pour les personnages, que j'ai tous trouvés fascinants. Ce n'est pas de la fantasy d'action (du moins dans ce premier tome), cependant, l'atmosphère de complots, d'intrigues, de complications politiques me rappelle singulièrement un must du domaine, Game of Thrones pour ne pas le nommer...
La Première Loi, Tome 2 : Haut et court La Première Loi, Tome 2 : Haut et court
Joe Abercrombie   
Toujours globalement assez noir. Quelques belles scènes de batailles. Des personnages charismatiques.
J'entame avec joie le troisième tome je sens que ça vas me plaire !

par Tillera
La Première Loi, Tome 3 : Dernier combat La Première Loi, Tome 3 : Dernier combat
Joe Abercrombie   
Un tome 3 en forme d'apothéose pour cette trilogie magnifique ! Une fantasy relativement noire et cynique, des batailles énormes, des personnages retors mais attachant, elle a vraiment tout pour elle ! Un "must have" pour les amateurs du genre !
La Mer Éclatée, Tome 1 : La Moitié d'un Roi La Mer Éclatée, Tome 1 : La Moitié d'un Roi
Joe Abercrombie   
Un succès, que dis-je, je n'ai pas réussi à le faire durer plusieurs jours, je l'ai commencé et fini en quelques heures, qui furent à la fois haletantes, palpitantes et stressante à souhait.
Ce récit est riche en rebondissements, l'action est là, l'ennuie n'y a définitivement pas sa place et l'intrigue, même si elle n'a rien d'exceptionnelle, était attractive et particulièrement bien ficelée.
C'est de la Fantasy pure, avec ce qu'il faut de batailles, de trahisons, de stratégies, de camaraderie, de courage et de dureté. Les personnages sont percutants, car torturés et cabossés, ce qui les rends plus crédibles que jamais. Bref, toute cette histoire est un concentré de rage, de vengeance, de courage et d'épreuves palpitantes qui m'ont tenu en haleine tout du long.
Le tome 2 promet de m'en mettre plein la vue et j'ai vraiment hâte de m'y plonger ;)

par Lusylila
La Mer Éclatée, Tome 2 : La Moitié d'un Monde La Mer Éclatée, Tome 2 : La Moitié d'un Monde
Joe Abercrombie   
Comme dit dans les autres commentaires, ce tome-ci est meilleur que le précédent. L’histoire est mieux racontée au travers des 2 personnages principaux.

On y découvre cette fois l’histoire d’Epine Bathu, fille d’un grand combattant mort en duel face au plus grand ennemi du Gettland : le célèbre Grom-il-Gorm. Yarvi la récupère avant qu’elle ne soit lapidée et l’aventure commence ! Mais mais mais il y a aussi Brand, un jeune homme plein de rêves en tête : il veut un guerrier et servir son roi pour s’enrichir et donner une seconde vie à sa sœur. Malheureusement pour lui, Brand sera répugné par le maître d’armes après avoir défendu Epine. Il est recruté par le timonier de Yarvi, notre très cher Rulf du premier tome !

Cette moitié d’un monde porte bien son nom, l’équipage de Yarvi parcourra en un petit laps de temps de nombreux territoire pour chercher des alliés à la guerre qui se prépare. Il faut dire que le Haut-Roi et la grande mère Wexen sont prêts à mettre à feu et à sang le Gettland pour une question de pouvoir. La politique et les coups assez bas seront monnaie courante dans ce livre. Pour ma part, je préfère Yarvi dans ce deuxième tome que dans le précédent. Il est plus sûr de lui et reste tout de même important malgré que l’auteur nous relate les péripéties d’Epine et de Brand.

Ces deux personnages sont sympas à découvrir, leur aventure ne casse pas trois pattes à un canard mais le style d’Abercombie les rend charmants et attachants. Encore une fois, les personnages secondaires ne sont pas très développés du fait du style franc et direct de l’auteur. Cependant, on ne peut lâcher le livre quand on arrive aux trois quarts du livre. Le scénario s’accélère d’un coup et on prend même peur pour certains personnages du bouquin.

Mais il y a deux gros défauts au livre : des moments-clés du scénario se résolvent d’une manière très abrupte, quelques lignes et pouf ! Revirement de situation avantageant nos chers héros (j’ai compté pour ma part 4 passages de ce genre). Ensuite ce sont les répétitions. Je m’explique : c’est bien beau d’avoir des personnages malins, rusés, forts, bénis par mère guerre ou autre mais c’est pas la peine de le répéter toutes les X pages ! Je ne sais pas combien de fois il est dit dans le livre que « père Yarvi est malin ». Ces répétitions m’ont vraiment gêné dans ma lecture, c’était lassant à force et ça cassait le rythme de lecture. Ce sont les seuls défauts que j’ai trouvé. Par contre je ne trouve pas cet univers très sombre. Il parle beaucoup de guerre et d’esclavagisme mais rien d’exceptionnel.

Maintenant, je vous laisse le lire et pour ma part, il ne me reste plus qu’à découvrir le dernier tome de cette trilogie !

par fitz
La Mer Éclatée, Tome 3 : La Moitié d'une Guerre La Mer Éclatée, Tome 3 : La Moitié d'une Guerre
Joe Abercrombie   
Comme les deux précédents tomes, nous allons suivre de nouveaux personnages, tout en restant dans l’entourage proche des précédents héros. Dans le premier tome, c’était le prince Yarvi que nous suivions et dans le second, l’histoire d’Epine et de Bran. Ce coup-ci, c’est la jeune princesse Skara avec Raith et Koll qui nous partagent leur narration.

Dans ce trio, nous ne connaissions que Koll, qui a accompagné Père Yarvi, Epine et Bran au bout du monde dans le second tome. Le petit garçon a bien grandi et se prépare à devenir membre du ministre et donc, conseiller de roi. Intelligent, dans la force de l’âge, il est très habile sans avoir de réelle force physique. Il est fidèle à ses amis, ainsi qu’à Père Yarvi, et est amoureux de la sœur de Bran. Il éprouve une grande difficulté à faire un choix pour son avenir, entre son amour pour la jeune femme ou son entrée dans l’ordre du Ministre.

Skara est une jeune princesse dont le pays est mis à feu et à sang par Yilling l’éclatant, chef de guerre des armées du Haut roi. Elle se retrouve reine avant l’heure, et va entrer très rapidement dans les jeux de pouvoir et politique de l’alliance contre le Haut-roi. Raith est un jeune orphelin, sera mis à ses ordres par le roi guerrier Grom-Gil-Gorm, contre son gré. Très rapidement va également naître une idylle entre les deux jeunes gens, qui vont grandir très rapidement et vont faire face à leur avenir et changer leur choix et valeurs.

La guerre est enfin lancée dans ce dernier tome. Nous sommes plongés dans les stratégies des différents camps, les mensonges, les luttes d’égaux et de pouvoir au sein d’une même alliance. Nous souffrons avec les personnages narrateurs mais également avec les personnages que nous retrouvons tel que Bran et Epine. Car je dois avouer que les voir avec des yeux extérieurs, voir leur évolution, était au cœur de mes attentes.

C’est aussi pourquoi ce tome est plus sombre que les deux premiers. L’humour est beaucoup plus mordant et violent. Et même si j’ai aimé ma lecture, j’avoue avoir une préférence pour les deux premiers tomes où certains personnages gardaient encore une innocence que nous ne retrouvons clairement pas dans ce tome. Tout est affaire de sang, violence, mort. J’ai également trouvé les personnages moins attachants, mais probablement car au sein de toute une guerre, il y a peu de place pour développer les personnages autant que précédemment.

Ce tome clôture merveilleusement une belle trilogie. Dans ce tome, tout est une affaire de choix. Quels sont les choix que nous sommes prêts à assumer et pour quel avenir. Certains personnages ont continué à évoluer, d’une manière à laquelle on ne s’attend pas forcément… Ou à laquelle on s’attend mais que nous aurions espéré différente…

En quelque part, même si la guerre est prenante, je l’ai trouvé presque secondaire par rapport aux intrigues qui règnent au sein même de l’alliance. Il y a des manigances de toute part, des mensonges, et des traites. Et également, beaucoup d’orgueil de mâle ! Heureusement que ces dames apportent un peu de finesse et de manipulation à tout ça !

Un superbe tome, qui conclu une saga même si je l’ai trouvé légèrement en deçà des précédents.
Servir froid Servir froid
Joe Abercrombie   
Waouh. Ca faisait longtemps qu'on nous avait pas sortit une perle pareille.

A tous les sceptiques, effrayes par un scenario qui parait simpliste: allez acheter ce livre. L'auteur est certainement bipolaire, avec un humour sortit tout droit d'une tombe, et c'est pour cela que l'ouvrage est un chef-d'oeuvre.
On remerciera la traductrice, qui n'a pas economise sur les gros mots: on est dans un monde de mercenaires, de prostituees et de trahison, et les dialogues nous le rappellent sans cesse.
Les personnages evoluent, et, loin d'etres simplistes, se veulent attachants, malgres leur morale inexistante et leur facheuse tendance a tourner casaque sans arret.
[spoiler]J'ai particulierement aime le cote humain de Monza, et ce que Cosca dit d'elle. Son sale caractere n'est qu'une facade, une maniere de survivre dans les Annees Sanglantes[/spoiler]
On est en plein dans la fantasy noire: ames sensibles, abstenez vous. De meme, les scenes erotiques ne sont pas ecrites pour les enfants. On ne lesine pas sur le detail, meme si Abercrombie n'as pas pu s'empecher de se moquer de ses personnages quelques fois. Un vrai maniaque ce type.

En somme, si vous n'avez toujours pas achete ce livre, debrouillez vous pour le faire, et vite! Vous n'avez jamais rien lu de semblable, malgre ce que vous pensez d'apres le resume. Et surtout, lorsque vous poserez la quatrieme de couverture sur les pages, lorsque vous vous direz "J'ai lu Servir-Froid", vous ne verrez pas le monde de la meme facon.

par Foxi1309
Les Héros Les Héros
Joe Abercrombie   
Une plongée totale en pleine bataille, un conflit qui fait s'affronter le nord contre le sud et je peux vous dire que la violence y est omniprésente mais pas que .....
Joe Abercrombie à le don de créer des personnages profonds qui paraissent réels et je peux vous dire que vous allez faire bouger vos neurones car ils sont nombreux, aussi bien sudistes que nordiques et c'est un régal de traîtrise, revirements, agrémenté d'un humour caustique bienvenu qui allége le récit et fait apprécier encore plus les persos même les plus tordus et par ci par là des petites phrases sur la guerre, les hommes et leurs chefs incompétents qui nous donne de bons moments de réflexion.
Mon préféré, Whirrun le cinglé, pas tant que ça d'ailleurs ...
J'aime vraiment l'écriture de cet auteur.
Pays rouge Pays rouge
Joe Abercrombie   
Dans la trilogie "Terres de sang" c'est le tome que je préfère, on y suit Farouche, qui, de retour de la ville où elle a écoulé ses sacs de farine, découvre avec effroi sa ferme incendiée, son vieil employé pendu et criblé de flèches, ainsi que son frère et sa soeur kidnappés par une vingtaine d'hommes sans scrupules qui écument les fermes du coin en massacrant leurs habitants et emprisonnant les enfants de moins de 10 ans.
Rien ne l'arrêtera pour les retrouver ni le nombre qu'ils sont, ni le désert et ses sauvages fantôme, ni la ville de Fronde ou la décadence et la mort règnent, ni la compagnie de mercenaires dirigée par le général Cosca sous contrat avec l'inquisition.
Pour cela, Farouche va être accompagnée par placide, qui ne porte vraiment pas bien son nom et qui lui sert de père depuis son enfance et de Temple, un beau jeune homme péché dans la rivière à moitié noyé qui a comme métiers, juriste, charpentier, boucher et bien d'autres encore, tout en ayant la particularité d'être sacrément lâche, et là encore, le talent de l'auteur fait que nous arrivons à craquer pour ce perso à la langue bien pendue.
Si mon résumé vous tente n'oubliez pas que l'univers de Joe Abercrombie est empli de combats avec son lot de sang, de corps non lavés qui évoluent dans la boue des ruelles malodorantes et de morts violentes pleines d'injustices ou pas. ?...
Et bien sûr le plaisir de découvrir au tournant d'une page des persos des tomes précédents.
Double Tranchant Double Tranchant
Joe Abercrombie   
Comme dit dans la présentation, ici, Joe Abercrombie nous propose une anthologie avec divers récits se passant dans l'univers de trois tomes : Servir Froid, Les Héros et Pays Rouge.

Et comme c'est souvent le cas dans les anthologies, l'intérêt et l'attrait des récits sont assez inégaux. Ainsi pour le premier récit "Un beau salopard", j'ai trouvé celui-ci assez moyen, je me suis pas attaché aux personnages, et ils m'étaient au mieux antipathiques, du coup j'ai remercié que ce récit soit assez court.
Au contraire, les récits "Un peu de gentillesse", "Quitter la ville", "Jamais Deux...", "...sans trois" et "Les temps sont durs pour tout le monde" avec les personnages de Shevedieh et Javre, m'ont bien plu. J'ai apprécié la dynamique des personnages, et puis il faut dire qu'on ne s'ennuyait pas une minute avec ces deux là.
Et puis après il y avait des récits plus indépendants mais qui faisaient intervenir des personnages que l'on connaissait je pense notamment à "Une mission foireuse" où l'on retrouve Craw, l'histoire est assez simple, ils doivent récupérer un objet, mais personne ne sait exactement ce que c'est. La dernière également "J'ai créé un monstre" qui se concentre sur Bethod et son amitié avec le Neuf-Sanglant est pas mal, parce que même si on sait ce qui va advenir dans l'avenir, on a envie d'y croire malgré tout.
Ensuite le récit "L'enfer" est assez captivant et donc j'ai assez bien accroché, malgré le fait que je ne connaissais pas du tout les personnages, et l'ambiance de cette partie du monde, enfin par là j'entends les enjeux politiques. Un autre récit "Sacrée hors-la-loi" ne manque pas d'intérêt non plus, on suit les déboires de Farouche qui essaye de fuir ses poursuivants.
Dans les récits qui ne m'ont pas plus marqué je noterai "Au mauvais endroit, au mauvais moment" ou bien "Hier, près d'un village nommé Barden...", même si le deuxième était plus sympa, ces deux récits ne m'ont pas plus interpellé que ça. Enfin le récit "Liberté!" rejoint également cette dernière catégorie.

Au final, même si l'intérêt n'est pas constant suivant les récits de cette anthologie, l'ensemble reste malgré tout tout à fait sympathique pour se replonger dans l'univers des Terres de Sang.

par Gkone

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode