Livres
554 104
Membres
598 956

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de sennyo : Mes envies

L'éducateur : bonus, John & Marie L'éducateur : bonus, John & Marie
Lola T   
C’est avec grand plaisir que j’ai retrouvé les personnages de L'Éducateur.
On se pose souvent la question et après, une fois notre lecture terminée : Que se passe-t-il ?
L’auteure nous l’a écrit, est-ce un long fleuve tranquille ou une suite mouvementée?

On retrouve nos protagonistes après leur mariage, au retour d’un voyage.
On les suit dans leur vie sociale, très importante dans le monde des vampires.
Mais aussi au sein de leur manoir.
Marie s’est bien installée dans sa nouvelle vie et commence à créer des liens importants aussi bien avec son personnel qu’avec les personnes de l’entourage de son mari.
On découvre un peu plus le passé de John.

Bien que dans le tome précédent l’enquête ait été résolue, il plane encore quelques mystères et disparitions.
Même si la relation entre Marie et John est primordiale il n’en reste pas moins une belle intrigue pleine de suspense et de rebondissements.

J’aime la confrontation entre le monde lumineux de Marie et l’obscurité de celui de John mais jamais les choses restent si tranchées et ces 2 mondes ne sont pas aussi étanches que l’on pourrait le croire.

L’auteure a le pouvoir par la finesse de sa plume lors des descriptions des tenues de Marie de nous permettre pendant quelques minutes de prendre sa place. Et de nous imaginer dans une somptueuse robe au bras de John.

Il y a une forte opposition entre Marie qui a un esprit totalement ouvert au monde et John qui est totalement ancré dans la tradition.

J’aime les valeurs défendues par l’auteure comme le respect de la femme et la bienveillance envers autrui.

Jusqu’à la fin on reste suspendus au mots de Lola T pour connaître le dénouement de l’intrigue.


Le livre papier est très beau avec un travail de calligraphie importante à chaque page ainsi qu’en début de chapitre.
Où quand l’éditeur crée un bel écrin à une belle histoire.

par Jouvea
Quelque part avant l'enfer Quelque part avant l'enfer
Niko Tackian   
Niko Tackian aborde ici dans son premier roman un thème original et qui sied bien au genre du thriller. Anna a survécue à un accident de voiture, quand elle se réveille du coma, elle est troublée, choquée par l'expérience qu'elle vient de vivre. EMI (expérience de mort imminente), c'est le diagnostique posé par un médecin pour définir ce cauchemar qui la hante et qu'elle ne peut s'expliquer...

Elle a vu un crime, et elle se sent menacée par son meurtrier... Le cauchemar débute pour elle, elle se sent perdue et seule malgré la présence de son fils et de son mari. Elle oscille entre confusion et réalité. Le traumatisme est de taille. Se pourrait t-il que le choc qu'elle vient d'éprouver l'ait rendue plus sensible ? Souffre t-elle de paranoïa ?

On se pose énormément de questions et on s'interroge sur la santé mentale de cette jeune femme qui a du mal à reprendre le fil de son existence.

L'écriture est dynamique et on enchaîne les pages pour toujours en savoir plus. La tension est extrême, l'auteur nous met à mal, tandis que nous échafaudons des pistes qui nous mènent nulle part. Un jeu périlleux et très bien maîtrisé pour ce thriller psychologique éreintant.

J'ai aimé plus que tout le thème principal sur lequel repose l'intrigue mais aussi les personnages pour lesquels il est facile d'éprouver de l'empathie.On sent que l'auteur s'est documenté sur le sujet des EMI et il n'hésite pas à illustrer son récit par des témoignages qui apportent de la matière et de la crédibilité à son histoire. Anna est entourée de personnages masculins aussi attractifs et séduisants que complexes. De quoi nous donner du fil à retordre.

Des crimes, un stress omniprésent, des souffrances pesantes pour une expérience aussi personnelle qu'impalpable. Un premier roman, mais qui m'a laissée sur les fesses.

Niko Tackian est un auteur qu'il va falloir suivre de très près assurément. Et ce n'est pas la préface de Franck Thilliez qui nous fera démentir. Bref, ce roman est l'indispensable à lire en matière de thriller en ce moment. Je vous le recommande donc chaudement !
Au bord de la rivière Cane Au bord de la rivière Cane
Lalita Tademy   
Un véritable coup de cœur! Les personnages sont extraordinaires. Un récit plein d’émotions. A lire absolument

par sentikelt
Une braise sous la cendre, Tome 2 : Une flamme dans la nuit Une braise sous la cendre, Tome 2 : Une flamme dans la nuit
Sabaa Tahir   
5/5

(spoilers tome précédent)

“So long as you fight the darkness, you stand in the light.”

J'avais adoré Une Braise sous la Cendre mais il me manquait un petit quelque chose pour que ce soit un vrai coup de cœur. Une Flamme dans la Nuit a su répondre à toutes mes attentes.

Le livre reprend exactement à l'endroit où l'on s'était arrêté dans le tome précédent. Je vous refais rapidement un petit résumé des derniers événements :
Suite aux épreuves, Marcus est devenu l'Empereur et Helene, sa Pie de Sang. Quant à Laia et Elias, ils sont parvenus à s'échapper de Blackcliff et se retrouvent dans les catacombes sous la ville de Serra. Ils vont se diriger vers la prison de Kauf, où se trouve Darin, le frère de Laia, et vont tenter de le délivrer.

Encore une fois, l'auteure parvient à capter notre attention dès les premiers chapitres. Pas le temps de s'ennuyer, on se replonge dans l'histoire très facilement car il y a déjà de nombreux obstacles qui se dressent sur le chemins de nos héros.

Cette fois-ci, les chapitres sont alternés entre trois points de vue différents : celui de Laia, de Elias ET DE HELENE.


“But you, Helene Aquilla, are no swift-burning spark. You are a torch against the night - if you dare to let yourself burn.”

J'adore le personnage de Helene et j'ai trouvé ça super intéressant de voir un peu comment ça se passe dans sa tête car dans le premier tome, on ne la connaissait que par l'intermédiaire des pensées d'Elias. On ne la voyait que comme étant la fille parfaite et aveuglée par sa loyauté envers l'Empire. Dans ce livre, elle doute, elle fait des erreurs et on la voit clairement évoluer et s'adapter à son nouveau rôle. La Pie de Sang. Helene en a tellement bavé dans ce tome qu'il était impossible de ne pas s'attacher à elle. Elle a été confronté à des choix impossibles et cruels tout au long de l'histoire. ARG. Ma pauvre Helene.

Eliaaaaas. OHMY. C'était mon personnage préféré de TOUT le livre. Je me languissais de ses chapitres ! C'était les passages les plus captivants et les plus imprévisibles. Tout ce qu'il lui arrive dans ce tome. TRUC DE FOU. La tournure des événements m'a complètement échappée. Taahir n'épargne PERSONNE. Et surtout pas Elias…

Je ne sais pas pourquoi, mais je n'arrive pas à vraiment apprécier Laia. Je ne dis pas qu'elle m'insupporte ou qu'elle me fait lever les yeux au ciel à chacun de ses chapitres. MAIS. C'est vrai que je les ai trouvé, en général, moins palpitants que les autres. Il y a quelques mystères qui tournent autour d'elle concernant sa famille, ses capacités, etc. et ça m'a permis de ne pas trop décrocher de son point de vue, mais sinon, pas grand chose d'autre à retenir sur elle !

Je n'arrive pas à me faire à l'idée du couple Laia x Elias. JE VEUX HELENE. ET. ELIAS. PLEASE.

Ce que j'ai le plus aimé dans ce livre, ce sont les révélations et toujours cette brutalité que l'on retrouve avec plaisir dans ce livre. Comme je le disais, on ne s'ennuie jamais !

“Because sane plans never work, girl”, she says. 'Only the mad ones do.' ”

Concernant une des révélations, je suis particulièrement fière de moi-même PARCE QUE JE M'EN DOUTAIS. Or, je suis très nulle pour essayer de découvrir les secrets des personnages ou les prochains coups de théâtre. Mais là, je me doutais de quelque chose. Vaguement. MAIS Ç'A ÉTÉ CONFIRMÉ MWUAHAHA. En plus, je me disais que ce serait trop bien que ce soit le cas donc je suis HYPER contente de la tournure des événements. Aaah, j'adore. J'adore ce plot twist cruel mais tellement bien introduit.

[spoiler]Keenan le traître. YASSS.[/spoiler]

En résumé, un second tome à couper le souffle. Des mystères, de l'action, de la magie, des surprises qui vous font l'effet d'un poignard dans le cœur et qui vous retournent le cerveau. Des personnages badass et INTELLIGENTS. Vous avez aimé Une Braise sous la Cendre ? Vous exploserez de bonheur en lisant Une Flamme dans la Nuit. PARCE. QUE. CE LIVRE. EST. GÉNIALISSIME.

http://www.milkywaygraph.fr/article/books/156/chronique-une-braise-sous-la-cendre-tome-2-une-flamme-dans-la-nuit-de-sabaa-tahir

par wilkymay
Une braise sous la cendre Une braise sous la cendre
Sabaa Tahir   
CE LIVRE EST ABSOLUMENT A LIRE. Trop souvent dans ce type de roman la violence est aseptiser et ne laisse aucune trace mais la c'est l'une des rare fois ou on a l'impression d'être dans un vraie monde.
Bon pour les personnages : J'ai tous simplement adoré Laia. [spoiler]Elle a beaucoup d’insécurité mais contrairement à ce qu'elle croit est très endurante. J'ai trouvé ses passages plus intéressants et j'ai préférée son personnage.[/spoiler]

Elias est un personnage que j'ai aussi appréciée mais [spoiler]des fois j'avais vraiment envie de lui mettre mon poing dans la figure. BIEN SUR QUE EL EST AMOUREUSE DE TOI IDIOT. Mais c'est rafraîchissant que pour une fois ce soit le garçons qui se torture sur l'amour. Même si des fois c'est agaçant. Mais ça rend la chose plus vraie. Par compte je le plaint sa mère est une vraie psychopathe et j'ai envie de savoir qui est son père. Je pense qu'il va finir avec Laia. Ils sont mignon ensemble même si je préfère Kennan. Après au delà des histoires de cœur j’apprécie vraiment ce personnage et son envie de rester intègre. Mais je le voie mal finir empereur. J'ai l'impression que ce qu'il veut c'est une vie simple au final. Et après tout ce qu'il a vécue c'est normal. Mais je dois avoué que la scène ou il se compare a Kennan est hilarante. Je l'ai beaucoup appréciée même si j'ai préférée Laia[/spoiler]

[spoiler]Je reste mitigée sur Hel, d'un coté elle subis aussi ce qui ce passe. Après j’espère qu'elle va briser sa promesse. J'ai un peu de mal avec les personnages qui mettent l'honneur devant tout. Et parfois je dirais même qu'il y a plus d'honneur a ne pas respecter sont serment justement.[/spoiler]

[spoiler]Kennan j'ai tellement envie de le voir plus. J’espère qu'il ne va pas mourir. Je sent que c'est le personnage qui a le plus de chance d'y rester. Quand a Cook c'est définitivement un personnage intriguant et j'ai hâte d'en savoir plus sur elle et son passé. [/spoiler]

Attendre le prochain tome va être une torture !

par Bellarke
Une braise sous la cendre, Tome 3 : Le Prix du sang Une braise sous la cendre, Tome 3 : Le Prix du sang
Sabaa Tahir   
Ma note: 5/5
Chronique disponible sur mon blog: https://callmeeluh.wordpress.com/2018/08/04/an-ember-in-the-ashes-tome-3-a-reaper-at-the-gates-de-sabaa-tahir/

“Hope is stronger than fear. It is stronger than hate.”

Première pensée en terminant A Reaper at the Gates: j’ai fini A Reaper at the Gates !

Deuxième pensée en terminant A Reaper at the Gates: J’AI FINI A REAPER AT THE GATES PUNAISE, QU’EST CE QUE JE VAIS FAIRE DE MA VIE ??

Après plus d’un an et demi d’attente, j’ai enfin lu A Reaper at the Gates. C’était l’un des livres que j’attendais le plus cette année, et même si je m’étais préparée psychologiquement à être détruite par ma lecture (notamment en voyant les avis de ceux qui ont reçu un ARC du livre), rien n’aurait pu réellement me préparer à ça.
J’ai l’impression que Sabaa m’a arraché le cœur de ma poitrine, l’a écrasé à mains nues, l’a piétiné pour faire bonne mesure, et ma laissé ramasser les morceaux.

Quelques mois se sont passés depuis les événements se passant dans A Torch Against the Night. Elias est encore en plein apprentissage pour devenir Soul Catcher, Laia continu du mieux qu’elle peut à sauver son peuple des Martiaux tout en cherchant un moyen d’arrêter le Nightbringer, et Helene quant à elle doit faire face à ses responsabilités de Blood Shrike tout en protégeant sa sœur et en faisant face au Commandant qui cherche toujours à la décrédibiliser. En tout cas une chose est sûre lorsqu’on ouvre ce tome: nos personnages ne sont pas au bout de leurs souffrances, et on va devoir s’accrocher tout au long de notre lecture.
Et ça n’a pas loupé: Elias, Laia comme Helene vont énormément souffrir, et vont se retrouver face à des choix quasi impossible à faire, choix qui auront un impact important sur ce qu’il vont devenir dans le futur.

Tout comme c’était le cas dans A Torch Against the Night, c’est Elias qui en bave le plus dans ce tome. Tout ce que je voulais durant ma lecture c’est que ça cesse et que mon bébé soit sain et sauf et heureux surtout !

Son histoire avec Laia m’a brisée du début à la fin du tome. Ils sont fait l’un pour l’autre, ils s’aiment, mais la vie en a décidé autrement et continue de les faire souffrir et de les séparer. Plus qu’à espérer qu’ils auront leur happy ending dans le dernier tome de la saga, parce que je pense pas pouvoir supporter plus de cœurs brisés (le mien est déjà en miettes en plus…).

“Love. I sigh. Love is joy coupled with misery, elation bound to despair. It is a fire that beckons me gently and then burns when I get too close. I hate love. I yearn for it. And it drives me mad.”

Il y a d’ailleurs un chapitre en particulier du point de vue de Elias qui m’a complètement brisée (ceux qui l’ont lu savent duquel je parle), et honnêtement je me demande si je vais survivre à la fin de cette série, d’autant plus qu’elle teste vraiment mes limites.

Ce tome était juste… incroyable. J’ai pas vraiment les mots pour dire à quel point j’ai aimé ma lecture. Sabaa a réellement une plume magnifique, et c’était très difficile pour moi de m’arrêter parce que chaque fin de chapitre donne envie de lire la suite.
Certes, l’action n’est pas omni-présente dans A Reaper at the Gates, et il y a beaucoup de moments plus ‘longs’, mais je ne me suis jamais ennuyée pour autant. Durant ces passages on sent la tension monter toujours plus, même quand on pense qu’elle ne peut pas monter plus.

On a peur pour nos personnages tout au long du livre, et même si on se doute de ce qu’il va se passer par la suite, on n’a aucun moyen de savoir quand ni comment, et c’est ce que j’ai particulièrement aimé: certains détails ont beau être prévisibles, au final on est malgré tout pris par surprise par la tournure des événements.

Maintenant que je l’ai fini, je ne sais vraiment pas comment je vais faire pour attendre le prochain (et dernier…) tome. J’ai tellement besoin de savoir comment tout ça va se terminer, et surtout j’ai besoin de voir mes bébés heureux. EMBER4 est normalement (accent sur ‘normalement’ parce qu’on a bien vu ce qu’il s’est passé pour A Reaper at the Gates) pour l’année prochaine, et je sais que l’attente va être très longue.

Lorsque j’ai commencé An Ember in the Ashes en octobre 2016, je n’aurai jamais imaginé à quel point je tomberai amoureuse de cette saga et de ces personnages. Aujourd’hui elle fait partie de mes séries préférées de tous les temps (elle est même dans mon top 5!), et même si elle me fait souffrir comme peu d’autres séries, je ne lui en veut pas.
En tout cas ce tome ne fait que confirmer une chose: Sabaa Tahir est l’une de mes auteures préférées.

“Curse this world for what it does to the mothers, for what it does to the daughters. Curse it for making us strong through loss and pain, our hearts torn from our chests again and again. Curse it for forcing us to endure.”

Allez lire cette série. Sérieusement. Elle en vaut vraiment la peine. Et comme elle est traduite, vous n’avez aucune raison de vous défiler !

par Callmeluh
Le Royaume de cristal, Tome 1 : Le Roi des faes Le Royaume de cristal, Tome 1 : Le Roi des faes
Milly Taiden   
Je voulais un truc marrant, sexy et pas prise de tête. Le personnage féminin avait l'air intéressant mais le livre est court et tout semble bâclé. C'est pas assez développé, la romance est expéditive et c'est niais ! Mon dieu le mélange entre la guimauve et les pensées crues de l'héroïne c'est bizarre. Rien n'est crédible, j'ai bien aimé le début pourtant. Tout ce qui se passait dans notre monde ça allait mais la partie fantasy est bâclée et le personnage masculin a autant de charisme qu'un mannequin en carton.

par Lola-61
Le Royaume de cristal, Tome 2 : Le Roi des elfes Le Royaume de cristal, Tome 2 : Le Roi des elfes
Milly Taiden   
Avery Lotusmist, une gameuse pro, est partie en camping pour fêter l'anniversaire de son amie et a fini par se faire kidnapper. Peut-être. Avery pense qu'elle est vraiment dans un rêve de jeu vidéo génial. Le défi ? Pour se réveiller et rentrer chez elle, elle doit passer tous les niveaux ! Tylen Wyndove, le roi des elfes, a tout un royaume à protéger. Quand il sauve la plus belle femme qu'il n’ait jamais vue, sur un marché aux esclaves, il réalise qu'il s’est mis dans de gros ennuis. Il sait qu'il a trouvé la femme qu'il veut et qu'aucun sorcier, orque ou légende ne lui prendra sa compagne. Et son métamorphe est entièrement d'accord, à cent pour cent. Il n'a aucune idée de ce qu’est un jeu vidéo ou un niveau, mais il est vraiment heureux qu'Avery soit aussi amoureuse de lui qu'il l'est d'elle. Les niveaux du jeu d'Avery deviennent de plus en plus difficiles à chaque seconde.

Encore une fois, tout va trop vite dans cette histoire, surtout concernant les sentiments du héros. En clair, il la rencontre et deux chapitres après il est amoureux d’elle... C’est un peu trop rapide pour moi...

De plus, le point négatif, c’est une nouvel fois le langage cru entre les scènes de sexe ou lors des scènes explicites ! La personne qui traduit cette série ne varie pas ses mots et je trouve cela énervant ! Utiliser des synonymes !!

Bref, ce tome 2 se lit facilement, mais encore une fois, il est sans plus (même si je le trouve bien meilleur que le tome 1), par contre j’espère que le tome 3 va très vite arriver !

Mon avis complet : https://www.instagram.com/p/CCSmm2yHsan/?utm_source=ig_web_copy_link
Le Royaume de cristal, Tome 3 : Le Roi des ténèbres Le Royaume de cristal, Tome 3 : Le Roi des ténèbres
Milly Taiden   
Jennifer Foxray est une pro des arts martiaux qui a fait ses preuves. Lorsqu'elle se retrouve kidnappée et amenée dans une autre dimension, ses compétences sont un atout. Elle peut prendre soin d'elle-même et sauver ses amies. Elle n'a pas besoin d'un homme pour la sauver. Hyz est parti en campagne, avec son fidèle destrier Thunder. Il a besoin de savoir si les rumeurs de guerre imminente sont fondées. Il met un frein à ses projets lorsqu'il rencontre la plus belle femme de la planète, en train de combattre une horde de mauvais gobelins. Bien qu'elle puisse clairement se défendre toute seule, Hyz intervient pour la sauver. C'est ce que font les héros. Son tigre à dents de sabre la veut pour compagne et Hyz est très, très attiré par elle. Mais elle n’est sans doute pas la femme de sa vie. Il doit attendre celle qui aura la pierre brillante. C'est une bonne chose que Jenn n’ait pas de relations amoureuses, parce que sa pierre ne brille pas en ce moment. En plus, elle a deux meilleures amies à retrouver et le monde de Hyz à sauver. Et sérieux, qui a le temps de s’occuper des sentiments et des organes féminins émoustillés quand il y a des fesses à botter et une bataille à mener pour détruire les créatures maléfiques qui essaient de prendre le contrôle du Royaume de Cristal ?

Bon que dire de plus de sur ce troisième tome ? Nous avons enfin la conclusion concernant les trois amis kidnappée et sur la fameuse prophétie établit depuis le tome 1. Je trouve encore une fois que les événements qui se produisent dans le roman arrivent bien trop rapidement, de même que les scènes de sexe.

De plus, le fin mot concernant le destin des trois filles arrive comme un cheveu sur la soupe... Enfin, je lui trouve plus sombre ce qui lui permet de se différencier des deux autres tomes.

Bref, je pense que la série devrait se conclure sur ce roman, mais l’auteur en a décidé autrement...

Mon avis complet : https://www.instagram.com/p/CE0nMhLnAO5/?utm_source=ig_web_copy_link
Le Royaume de cristal, Tome 4 : Fire King Le Royaume de cristal, Tome 4 : Fire King
Milly Taiden   
Running is Chelsea Golby's escape. Literally. She runs to get away from the pain of being rejected after asking the love of her life to marry her. Instead of wallowing in self-pity, or a pint of Ben and Jerry's, she heads to the Crystal Kingdom to hang out with her sister Avery, the new Elf Queen. With Avery busy being queen, she decides to go on a run to see the magical lands. Maybe what her grandmom said was true and Chelsea has magic in her blood too.

Zaos Firefoot,the right hand man to King Gorwin, knows his people are fading out. It’s too bad he can’t tell the dumb-ass leader exactly what he thinks about how he rules the kingdom. As much as he hates it, Zaos does what he's told. Until the day he’s sent out to question and kill a light elf. When Zaos finds out that beautiful light elf is his mate, all bets are off with the killing thing. He'll protect Chelsea with his last breath if necessary. Afterall, she's his.

The surprises don't stop at finding a mate. Someone forgot to tell Zaos he's the son of a dragon and a Dark Elf who are mortal enemies. The drama explodes until the realm is at risk and everyone's life is at stake. But Chelsea isn't one to sit idle and watch. She’s about to learn that saving a world can get a girl killed. And it'll destroy Zaos to know there’s nothing he can do to stop her.

par AMETHYST

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode