Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Seoseo : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Le Bal de Sceaux Le Bal de Sceaux
Honoré De Balzac   
Je connais Balzac pour ses romans enfin ses "grands" romans et j'ai voulu découvrir le Balzac des nouvelles.
J'ai adoré la nouvelle (très courte 90 pages) pour sa description d'une société sur les apparences et surtout les préjugés.
En effet, notre protagoniste, Emilie de Fontaine cherche à se marier avec un pair de France (un noble issu d'une famille française) donc elle va repousser tout le monde avec son caractère d'enfant gâté. Cependant, lors d'un bal, elle rencontre un homme, Maximilien Longueville qui a l'air d'être un noble. Elle tombe immédiatement amoureuse et persuadée que c'est un pair de France.
Or il s'avère que c'est un commerçant et ainsi déception et blessure pour nos 2 tourtereaux. Puis un jour, Emilie apprendra qu'il est + que ce qu'elle pensait et elle le voudra à tout prix.
J'ai apprécié donc son intrigue et aussi la fin qui n'est pas du un happy end. [spoiler]Maximilien, étant très malade suite à son chagrin d'amour, décide de partir en Italie même si Emilie le reveut (elle est sacrément égoïste je trouve car tantôt elle le rejette pour sa situation mais quand c'est un homme qui a tout sacrifié pour son frère, un politicien, là elle revient). Quelques années, plus tard, Emilie mariée revoit son premier amour qui est devenu noble et marquis (grâce à son mariage). Emilie regrette énormément.[/spoiler]
Je trouve que Balzac a bien montré notre société actuelle qui joue sur les apparences.
Ainsi, pour conclure, si vous voulez vous lancer dans un Balzac mais vous ne voulez pas des pavés, lisez-le mais aussi pour sa morale.
J'ai eu un réel coup de coeur.
La soeur de l'ombre La soeur de l'ombre
Patricia MacDonald   
Six mois après l'accident de voiture qui a coûté la vie à ses parents, Alex revient dans la maison familiale où un silence assourdissant envahit ce qui a été autrefois, un nid douillet où s'épanouir. C'est un vide insupportable et oppressant à l'approche des fêtes de Noël. Une semaine s'est-elle à peine écoulée, que le notaire remet une lettre à Alex, un pli écrit de la main de sa mère : "Il y a longtemps de ça, alors que j'étais encore adolescente, je suis tombée enceinte... Tu as une soeur... si tu désires tenter de la retrouver, tu as ma bénédiction...". Sous le choc et déstabilisée par cette révélation inattendue, Alex tente d'encaisser le coup. Drôle d'héritage ! Réticente d'abord, son envie de partir à la recherche de cette inconnue se révèle être plus qu'une évidence, une nécessité absolue. Mais Alex ignore quelques détails.

Dans la même veine que "La fille sans visage", "J'ai épousé un inconnu", "Une mère sous influence", "Origine suspecte"... ce dernier opus sera tout à fait apprécié par les fans de Patricia MacDonald et par les personnes qui prennent plaisir à découvrir une intrigue bien ficelée, une histoire en parfaite adéquation avec le paysage hivernal, l'ambiance propice à une enquête mêlant suspense et rebondissements. Patricia MacDonald réussit à maintenir le doute jusqu'à la fin et choisit un dénouement qui n'était pas prévisible. Un petit bémol tout de même quant à la rapidité de certains événements que je ne peux pas dévoiler et qui auraient mérité d'être traités de façon plus organisée. Mais un agréable moment de lecture assuré

par SuperNova