Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de sepho111 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Une guitare pour deux Une guitare pour deux
Mary Amato   
J'adore. C'est un ami qui m'a offert ce livre et je l'en remercie. Ça se lit hyper facilement. L'histoire est vraiment passionnante et l'idée est vraiment superbe. C'est aussi comique par moment.
Franchement je vous le conseil vivement il faut au moins l'avoir lu une fois dans sa vie
Femmes et filles Femmes et filles
Elizabeth Gaskell   
Je dois préciser que je n'ai pas apprécié ce livre autant que je l'aurait pu : une avalanche de bons livres m'est tombé dessus au cours de ma lecture et j'ai eu toutes les peines du monde à m'accrocher aux histoires sentimentales de Molly et Cynthia.

Tout d'abord, ce qui m'a marquée et embêtée, pour une fois, c'est que ce livre est un ENORME pavé. 650 pages dans mon édition, mais qui en valent facilement le double, tant l'écriture est petite et les pages grandes. 1300 pages, donc, de littérature victorienne : cela se digérerait relativement bien en temps normal, mais en raison des circonstances, j'ai été frustrée et impatientée et je suis soulagée d'avoir fini ma lecture !

Concernant l'histoire elle-même : nous avons deux jeunes filles, demi-sœurs par le mariage de leurs parents. L'une, Molly, est douce, réservée et bonne, l'autre, Cynthia, est gentille, scintillante et charme tout le monde.
C'est la personnalité de Cynthia qui est la plus intéressante et son histoire recèle quelques mystères, alors que Molly a toutes les qualités, parfois un peu fades, de l'héroïne victorienne.
Nous avons aussi une belle-mère niaise et calculatrice (deux défauts antinomiques qui trouvent pourtant leur paroxysme chez Mrs. Gibson), une famille noble et riche et une famille ancienne et moins riche. Des demandes en mariage, des amoureux éconduits... Toute une galerie de personnages hauts en couleur, dont certains, comme Lady Harriet ou Hollingford, auraient mérité une plus grande place dans l'histoire à mon goût.

Par ailleurs, nous sommes privés de la fin de l'histoire par le décès de l'auteure elle-même : son roman est paru pendant 2 ans sous forme de feuilleton dans un magazine, auxquels elle n'a pu rédiger le dernier chapitre (nous y avons tout de même droit, même si l'on se doute du dénouement - il n'empêche qu'il me reste un goût d'inachevé, après avoir ingurgité vaillamment tout le roman...).

Ce que j'ai particulièrement apprécié, c'est la psychologie des personnages. Celle-ci, qui m'apparaissait moins clairement dans Nord et Sud, est ici magnifiquement travaillée : Elizabeth Gaskell a parfaitement su saisir quelques manières d'être et de faire, quelques hypocrisies, dont certaines ont toujours cours aujourd'hui et que je n'avais relevé dans aucun autre livre à ce jour. L'auteure a toujours explicité les raisons d'agir de ses personnages, en distinguant nettement le conscient et l'inconscient, ce qui a été un vrai délice. C'est sans doute ce que j'ai préféré dans cette lecture !

Une lecture que j'ai apprécié, qui m'a déçue par certains aspects et quelques longueurs, mais qui reste sans nul doute un classique de la littérature victorienne : je la recommande aux amateurs !
L'Équation de l'amour et du hasard L'Équation de l'amour et du hasard
Jennifer E. Smith   
Un roman dont le dénouement est prévisible et un peu trop long. j'ai trouvé l'histoire jolie mais elle traîne trop en longueur sauf la fin qui elle au contraire me semble presque bâclée. Je suis restée sur ma faim...
Qu'advient-il d'Ellie et Graham une fois qu'il est repartie???
Bref avec 50 pages de moins et un épilogue j'aurai probablement adoré mais là... juste un bon moment mais pas inoubliable.



par vivie2508
Je t'aime ! Je t'aime !
Elodie Guitard   
Ce livre raconte la vie que chaque adolescente peut avoir, il est très intéressant.
Et je dois dire que les lieux sont très bien décrits, puisque je suis moi-même dans le lycée où le personnage Claire est!
Je le trouve très réaliste, et très bien construit pour une jeune fille qui a commencé à écrire à 16 ans...

par -Marine-
Forget You Forget You
Jennifer Echols   
Une romance aux allures dramatiques comme sait si bien les écrire Jennifer Echols. Les personnages sont attachants et dramatiques à souhait, torturés par leur passé ou par ce dont ils n’ont aucun souvenir. Bien que l’on sait dès le début comment le roman risque de finir (ou du moins quel sera le couple final, quand on a compris comment Jennifer Echols construit ses romans) cela n’en diminue pas moins notre délectation de sa lecture. Les personnages sont mignons à souhaits (surtout Doug, qui s’inquiète pour Zoey en permanence) et pleins de mystère ; leurs crises de colère sont moins tempétueuses que celles des deux héros de Love Story, même si elles demeurent toutes aussi déchirantes. On partage le tourment de Zoey lorsqu’elle ne se remémore pas la nuit de son accident, et on s’angoisse avec elle durant son parcours pour découvrir la vérité. Tous les vieux secrets resurgissent, expliquant de nombreux évènements passés, et dramatisant encore plus l’intrigue. Au final, un excellent roman pour améliorer son anglais et pour se changer les idées !

par Selenna
Piégée Piégée
Heather Dixon   
Absolument génial !
J'avais tout d'abord été attirée par la couverture magnifique, et le résumé avait renforcé mon choix, autant dire que je ne suis pas déçue.

Je n'ai jamais lu le conte original du Bal des Douze princesse, je connais en gros les bases, donc je ne pourrais pas dire si ce livre le suit fidèlement ou pas. Je ne pense pas, on retrouve les bases des douze princesses qui dansent toutes les nuits dans un endroit magique, mais je crois que le gros de l'histoire n'a pas grand chose à voir, et c'est ce qui permet d'en faire un roman.

On pourrait penser que l'histoire est un peu lente à démarrer, et si on cherche de l'action (ce qui serait bizarre en lisant une nouvelle version de ce conte, m'enfin...) on ne la trouve qu'à la fin. Mais plus que le scénario, il y a quelque chose d'envoûtant dans ce livre. La part de magie tout bonnement ensorcelante, et pas seulement les nuits où elles dansent même si ça représente une grosse majorité, mais l'ensemble du bouquin, je sais pas trop, ça dégage quelque chose qui accroche l'attention, et m'a totalement captivée.

D'autant que l'intrigue en elle-même est bien trouvée. Bon, il y a cette passion sur la dance... Je n'étais pas sûre d'accrocher, parce que des filles qui passent leur temps à danser, sur autant de pages, ça aurait pu être ennuyeux, mais pas du tout. Et puis les autres éléments viennent s'enchaîner plutôt bien, et on perçoit l'évolution de certains personnages qui au final est plutôt étonnante [spoiler]Notamment le roi qui perd un peu de son côté froid et distant à la fin[/spoiler]

Le style d'écriture est élégant et permet de bien rentrer dans l'histoire, le tout raconté de telle façon que j'avais l'impression d'y être moi aussi. C'est vraiment étonnant, et passionnant à la fois. Bon, la plupart des éléments sont un peu prévisibles, mais on ne lit pas ce genre de livre pour le suspense, donc peu importe.

Les personnages sont plutôt pas mal. Au début, je m'y perdais un peu, c'est le problème quand on a les douze personnages phares que sont les princesses. J'ai eu du mal à retenir tous leurs noms et de savoir qui était qui, mais à la fin, on s'y repère. Et globalement, elles sont toutes adorables. Certaines se démarquent plus que d'autres, forcément. Les plus âgées, d'ailleurs. Bien sûr Azalea est le personnage principal, mais autre qu'elle, on voit que Bramble et Clover ont par exemple plus d'importance que Jessamine ou Kale. D'ailleurs, j'ai adoré Bramble, elle m'a bien fait rire.

La fin était sublime, et c'est dingue comment d'un coup on a totalement changé d'ambiance. [spoiler]Parce que bon, tout le long on a été habitué au cadre même du conte de fées ensorcelant et magique, puis lorsque le Keeper a enfin fait bouger les choses, c'est devenu totalement différent dans l'ambiance, et un peu plus... Bah violent. Même si on le sentait arriver, ça m'a quand même surprise. [/spoiler]

Bref une lecture totalement fascinante d'un conte magnifiquement bien revisité. *.*

par Jenna95
L'Impératrice des Sept Collines L'Impératrice des Sept Collines
Kate Quinn   
Un second tome puissant !

Cette série est un énorme coup de cœur décidément, certainement l’un de mes plus grands de l’année ! Mon dieu, quel roman ! Eh bien que ce deuxième tome soit un chouia moins bien que le premier, il reste magnifique, magique, dévastateur, à coupée le souffle ! Kate Quinn me fait découvrir une période de la Rome antique que je connaissais peu, je suis surtout sur la République romaine, alors que cette série se passe au moment de l’Empire romain. Et c’est juste fascinant, terriblement prenant !

Vix, le fils aîné de Thea et Arius, est las de sa vie en Bretagne sur une montagne avec ses parents et ses frères et sœurs. Combattant dans l’âme, il décide de retourner à Rome dans l’idée d’entrer dans les légions. A cette époque, Rome est gouverné par l’empereur Trajan, adoré de tout le monde. Là-bas, Vix retrouve Sabine, cette mystérieuse jeune fille qui rêve d’aventure, et dont il va s’éprendre. Mais Sabine sait que si elle veut réaliser ses rêves, elle ne peut pas se contenter d’un ancien gladiateur. Et voilà que l’impératrice Plotine essaie de la mariée à Hadrien, la pupille de Trajan… Une bonne possibilité. Mais tout va se révéler plus compliqué que prévu, et surtout plus dangereux.

On retrouve Sabine et Vix, la première fille de l’horrible Lepida et du gentil Marcus, le deuxième fils de Thea et Arius. On les connaissait déjà enfants dans le tome 1, et là on suit toutes leurs vies. J’avoue avoir au début eu du mal avec eux. Ils ont parfois des réactions détestables et un comportement insupportable, mais avec l’âge, ils mûrissent dans leurs têtes et j’ai fini par m’attacher à eux et à leur excentricité. Mais mon gros coup de cœur du roman, c’est Trajan. Il m’a complètement séduite, je l’adore tout simplement, il est merveilleux ! J’ai eu aussi un petit coup de cœur pour Titus et Faustine, deux personnages forts. Sinon, niveaux méchants, Lepida et Domitien ont laissée place à Plotine et Hadrien, deux personnages très différents de leur prédécesseur. Lepida était une horrible garce et une fille facile, elle n’avait aucune morale et ne pensait qu’à elle. Plotine aussi est une garce, mais d’un genre très différent. C’est plutôt le genre belle-mère maléfique. Elle est très accrochée aux convenances et ne pense qu’à son cher fils adoptif, Hadrien. Elle est prête aux pires machinations pour qu’il devienne empereur. Je ne déteste pas particulièrement Hadrien, il n’est pas méchant en soi, mais il est cruel et froid.

Ce qui est marrant dans ces livres, c’est qu’on déteste les méchantes – Lepida et Plotine – mais qu’on adore les passages à leurs yeux. Ils sont les plus angoissants, les plus forts et les plus frustrants. Sinon, ce deuxième tome est plus doux que le premier, il n’est pas aussi hard. Dans le premier tome, il y’avait de l’horreur dès le début du roman et ça n’a pas cessée une seconde. Dans celui-là, il y’en à beaucoup moins, c’est plus calme, mais tout aussi forts, j’ai pleurée à chaudes larmes à deux reprises. Franchement, cette série, on ne peut pas la détester. C’est impossible. L’écriture est magnifique, l’histoire bouleversante et quasiment réel en tout, c’est le genre de romans qui nous prend par les tripes et qui joue bien avec nous avant de nous lâcher. Cette série, c’est juste une merveille. Et ce deuxième tome est juste magnifique !

Dire que je vais devoir attendre au moins 1 an pour avoir le tome 3. Je veux mourir…

L'espionne de Tanger L'espionne de Tanger
María Dueñas   
La guere civile espagnole vient d'éclater .
Sira aime Ramiro .Il décide ,sur un coup de tête ,de partir pour Tanger .Elle le suit .
Mais,trahie par l'homme qu'elle aime ,elle se retrouve seule ;elle a 20 ans .
Elle crée un atelier de confection .Sira est bientôt contactée par les services secrets britaniques . Elle leur rapporte les propos tenus par sa clientèle allemande . Dans ses patrons de couture ,ele introduit des messages codés en morse. Elle vouage entre Tétouan ,Tanger ,Madrid ,Lisbonne ...
Sira ,le personnage principal ,subit un evéritable transformation :d'une jeune fille apeurée et naÏve elle deviendra une femme indépendante et pleine de caractère .
Une histoire originale,prenante .
Nous percevons la deuxième guerre mondiale d'un oeil nouveau ,les alliés ,les partisans de l'Axe .

par 21la
Pierre, feuille, ciseaux Pierre, feuille, ciseaux
Catherine Kalengula   
Une histoire touchante, très bien écrite, avec le point de vue des 2 protagonistes, un vrai plaisir à lire, de plus, les échanges entre Shane et Alice sont à croquer.

Alice est une jeune fille en pleins tourments suite au décès de ses parents, elle se laisse aller, n'a plus de but dans la vie, comme morte elle aussi mais à l'intérieur.

Shane lui, est en pleine crise identitaire, adopté, il se sent rejeté par ses parents, ne sait plus qui il est réellement, alors il accumule les filles et les conneries.

Le destin va les réunir lors d'une panne d'ascenseur, ils se retrouvent tout les 2 coincés....se passe alors un moment magique ....et tout change !


par toutoun
Monsieur le commandant Monsieur le commandant
Romain Slocombe   
La 2de guerre du point de vue d'un antisémite notoire et collabo fier de l'être... ce livre, bien écrit, m'a laissé une désagréable impression : je l'ai trouvé presque malsain.