Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de sepora44 : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Psi-Changeling, Tome 16.5 : Chants de Chasse Psi-Changeling, Tome 16.5 : Chants de Chasse
Nalini Singh   
Excellent recueil de nouvelles qui complète bien la série principale! Comme toujours des petits détails mentionnés dans un tome prennent leur sens plus tard comme ici dans ces nouvelles. Par exemple, le fait que Hawke pensait Sienna trop jeune pour lui et qu'on lui fasse remarquer que la relation Tammy/Nate était à peu près similaire : nous avons droit ici à leur histoire dans Beat of Temptation [spoiler]Nate et Tammy ont découvert qu'ils étaient fait l'un pour l'autre très tôt, du moins dans le cas de Tammy : le mating bond s'est instauré quand elle avait 15 ans et Nate 25! Dans cette nouvelle, on apprend comment ils ont fini par être ensemble et avoir leurs deux petits monstres que l'on voit apparaître dès le tome 1 avec la superbe scène de la botte de Sasha! Nate étant particulièrement insistant sur le fait qu'elle ne doive pas s'engager dans la voie du mating si jeune (connaissant le résultat catastrophique avec ses parents mais qui eux n'avaient pas de mating bond), il n'a pas concrétisé leur relation quoique très possessif et protecteur envers elle et qu'il considère comme sienne bien qu'il soit frustré sexuellement! Tammy en revanche recours à tous les moyens pour le faire céder et finit par y arriver : on a droit à de magnifiques scènes émouvantes (comme la scène entre la mère de Tammy et Nate) et passionnées (comme la scène de la cabine, la scène des orchidées). L'épilogue se situe 18 ans plus tard et est tout aussi beau et émouvant : Nate offrant des orchidées à Tammy comme chaque année depuis leur mating avec l'histoire des pots de crème....coquins![/spoiler] ou encore la mention de Cooper, un des lieutenants de Hawke et ami de Riaz dans le tome 10 et 11 comme étant heureux de son mating et qui perd la tête pour son âme soeur Grace : on apprend comment il a fini par s'unir à elle et les difficultés rencontrées [spoiler]notamment dûes au fait que Cooper est un lieutenant SnowDancer, mâle dominant et que Grace est une louve "soumise" : un gap niveau hiérarchie qui complique singulièrement leur relation s'ajoutant à cela les réminiscences du passé douloureux de Cooper avec la perte de ses parents...[/spoiler] dans Declaration of Courtship. On a également droit à un développement plus approfondi du couple Walker/Lara qui complète les événements du tome 10 avec la nouvelle Texture of Intimacy [spoiler]On en apprend plus sur Walker notamment les "méfaits" de Yelene, la mère biologique de sa fille Marlee, Walker se sentant responsable...Les moments Walker/Lara sont juste à la fois touchants et merveilleux, leur couple magnifique! Walker étant un de mes personnages préférés de la série : une volonté de fer, une capacité à aimer incroyable, protecteur des enfants, une figure familiale puissante et un merveilleux compagnon! L'épilogue relate leur cérémonie d'union avec une superbe et romantique déclaration d'amour de Walker à Lara par télépathie! [/spoiler] A noter aussi que l'on mentionne la grossesse de Annie, un des personnages principaux de la nouvelle Stroke of enticement [spoiler]Zach, un soldat DarkRiver trouve son âme soeur en la personne de Annie Kindcaire, un professeur humain ayant eu un accident jeune qui a pratiquement détruit sa jambe (et en relisant le tome 12 après celui-ci, il semblerait que ce soit Kaleb dans son enfance qui aurait sauvé Annie en soulevant le train!!)! Une belle histoire d'amour entre un mâle dominant changeling intimidant et ravageur et une humaine, avide d'indépendance qui ne veut pas s'attacher à quelqu'un de peur que l'amour et la passion s'évanouissent avec le temps laissant qu'un froid désintérêt comme la relation entre les parents d'Annie! Couple d'ailleurs que l'on mentionne dans le tome 6[/spoiler]! L'univers de Nalini Singh est tellement riche et compliqué mais n'en reste pas moins cohérent : que ce soit une notion de temps -comme l'ordre chronologique des événements (je pense surtout à la nouvelle concernant Tammy et Nate se passant 18 ans avant le début de la série principale et où on retrouve les versions jeunes de Lucas, Vaughn, Dorian... et où on découvre le précédent alpha de DarkRiver...)- ou au niveau des relations entre les personnages; et chaque élément, chaque détail a sa valeur, le tout donnant un réel plaisir à la lecture en l'enrichissant! Une lecture vraiment plaisante qui m'a donné envie de relire encore une fois les autres tomes de la série et qui m'a permis d'atténuer ne serait-ce qu'un peu mon impatience quant à la sortie du tome 13 de Psy Changeling!

par Elfe
Les Kergallen, tome 5 : Azilis Les Kergallen, tome 5 : Azilis
Aurore Aylin   
La sortie de ce tome 5 est prévue pour septembre sur Amazon, format Kindle et papier.
Les Kergallen, tome 1 : Thaïs Les Kergallen, tome 1 : Thaïs
Aurore Aylin   
Je vous invite donc à découvrir les aventures de Thaïs, la sorcière qui ne veut plus faire de magie, et de Kieran, le druide devenu par accident un fantôme suite à une cérémonie rituelle, il y a 400 ans. Surtout ne vous en privez pas !!
J'ai eu la chance d'être choisie comme bêta-lectrice par l'auteure, et j'ai vraiment adoré cette histoire... La fin m'a surprise (bon, elle m'avait prévenue, mais j'ai été surprise quand même !!), et je suis fan de Joanna, la cousine de Thaïs. Quant à Kieran... Moi, je n'aurais pas pu rester aussi impassible que Thaïs dans certaines situations !! Il y a notamment une scène hilarante dans la boutique d'antiquités, sans parler de Kieran qui découvre l'électro-ménager...
Les Kergallen, tome 2 : Joanna Les Kergallen, tome 2 : Joanna
Aurore Aylin   
Il y a des livres où il faut plusieurs chapitres pour savoir si on va aimer, d’autres où on sait tout de suite qu’on aimera pas et d’autres où dès les 1ers mots on sait qu’on va aimer. Ce livre fait partie de la dernière catégorie.
C’est frais, drôle et sexy. Exactement le genre de lecture dont j’avais envie.

Alors que le 1er tome tournait presque exclusivement autour de Thaïs et Kieran, ce tome nous en apprend plus sur la famille et laisse une jolie place aux autres membres de cette tribu complètement barrée et délicieusement loufoque. En ce sens, ce 2ème tome est plus approfondi et plus fouillé.

La romance est bien traitée : Johanna et Dragan se plaisent et n’ont pas peur de se le montrer. Pas de quiproquo inutile pour maintenir un faux suspens sur l’issu la romance, pas de drame, pas de tergiversation stérile. J’ai trouvé malin de la part de l’auteur (et j’ai apprécié) de ne pas nous faire attendre la moitié du livre pour voir un rapprochement que le sait de toute façon inévitable.

Et puis il y a tout l’univers créé par Aurore Aylin que j’aime beaucoup : la magie, les légendes, les anges et les démons. Tout se mêle habilement et avec beaucoup de naturel.

Et j’ai beaucoup apprécié les clins d’œil à la famille de Chânais (de Ysaline Fearfaol). Ca m’a fait me demander ce que donnerait un livre écrit à 4 mains par ces deux auteurs : une chipie du clan Kergallen qui se frotterait à un loup de la meute de Chânais… Je suis sûre que ça serait explosif !

Si je devais faire un léger reproche à ce tome, c'est que j'ai trouvé que la fin tirait un peu en longueur.

Quoiqu'il en soit, si vous ne connaissez pas encore cette auteur, je vous invite à découvrir sans plus tarder le monde magique des femmes Kergallen. Quant aux autre.. Quoi vous n'avez pas encore lu le tome 2? ^^
Les Kergallen, tome 3 : Nina Les Kergallen, tome 3 : Nina
Aurore Aylin   
J'ai lu avec enthousiasme ce troisième tome des Kergallen pour découvrir l'histoire de Nina et Marzhin et dès que je l'ai eu entre mes mains je ne l'ai quasiment pas lâchée et me suis régalée. On découvre des réponses à nos questions derrière l'histoire de ce couple qui réapprends à ce connaitre après 3000 ans de séparation.
Cette famille est toujours aussi attachantes et complètement dingue, j'adore Corentin, on les retrouve avec joie et on a encore envie de voir ce qu'ils vont devenir.
J'aime vraiment l'histoire avec Nina qui cherche à se rapprocher de Marzhin mais, qui, au début, à peur. A travers leur recherche pour trouver une réponse à leurs questions sur leur fille ils vont voyager entre plusieurs dimensions et c'est coool, je trouve. [spoiler]On retrouve même Ysolda en Avalon![/spoiler]

par Aki-
Les Kergallen, tome 3,5 : Nouvelles Les Kergallen, tome 3,5 : Nouvelles
Aurore Aylin   
J'ai beaucoup appréciée ces nouvelles qui nous en apprennent un peu plus sur les personnages que se soit pour l'approfondissement des pouvoirs de certains ou tout simplement des moments de leurs vie entre 2 tomes. Se sont des nouvelles drôles, rafraîchissantes, émouvantes et on en redemande encore :) Alors vivement la suite des aventures Kergallenesques !

par cotilite
Les Kergallen, tome 4,5 : Nouvelles Les Kergallen, tome 4,5 : Nouvelles
Aurore Aylin   
C'est toujours un plaisir de replonger dans l'univers des sorcières facétieuses, avec le clin d’œil des Loups et des Anges. Les personnages prennent vie comme des acteurs en tournée promotionnelle. On se remet dans l'ambiance pour patienter jusqu'au tome consacré à Azilis.. A suivre !
Les Kergallen, tome 4 : Sélène Les Kergallen, tome 4 : Sélène
Aurore Aylin   
http://boulimiquedeslivres.blogspot.fr/2017/04/mon-avis-sur-les-kergallen-tome-4.html

Ah! Que c'est agréable de replonger dans l'ambiance si poétique et bienfaisante crée par Aurore Aylin. C'est toujours un enchantement que de retrouver cette famille si atypique et si attachante.
À chaque fois que je dévore un tome de cette saga, je n'éprouve toujours qu'un seul regret, celui de devoir fermer le livre lorsque celui-ci est terminé.



Un point que j'apprécie tout particulièrement avec cette série, c'est qu'à chaque tome, nous avons l'impression de changer d'univers. Pourquoi? Eh bien! Parce qu'à chaque fois, nous découvrons une nouvelle légende et de nouveaux êtres magiques.
Après le highlander fantôme, l'ange ténébreux (mon chouchou!!) et le dragon enchanteur, cette fois nous faisons la connaissance avec Korenn. Un jeune homme.... très félin.
Comme tous les autres mâles que nous croisons dans cette contrée, il est lui aussi à croquer (miam miam!). Ah comme j'aimerai moi aussi être une sorcière Kergallen!!!!

Cette fois, c'est la mystérieuse Sélène, amoureuse des animaux, qui est mise en avant. Jusqu'à présent, j'avais eu un peu de mal avec ce personnage croisé bien trop rapidement dans les précédents tomes. Sélène est une jeune femme adorable, mais qui comme toutes les autres sorcières de la famille, peut se révéler explosive et teigneuse. Elle est une fervente protectrice de ses petits protégés et mieux vaut éviter de se mettre sur son chemin ou de vouloir leur faire du mal.
Elle a une vie assez tranquille, bien que très remplie. Elle passe son temps à vouloir aider les animaux ce qui fait que son arche ne désemplit pas.


Korenn s'est enfui du royaume de Tir na nOg où il était retenu prisonnier par une famille de sorciers pratiquant la magie noire. Arrivé sur Terre, complètement perdu, il va se trouver sur le chemin de Sélène, la seule capable de pouvoir l'aider.
Si les débuts sont assez houleux, au fil du temps, ils vont de plus en plus s'apprécier au point de chacun vouloir se sacrifier pour l'autre.


Franchement, avec Korenn, Aurore ne pouvait pas trouver meilleur compagnon pour Sélène.



Une chose est certaine, Aurore aime les animaux, particulièrement les chats. J'ai beaucoup aimé les anecdotes tournant autour d'eux, en particulier sur leur côté précieux et difficile (j'ai les même à la maison).


Encore une fois, personne n'est oublié. Nous retrouvons le clan dans son entier, même si certains membres ne font qu'un passage furtif. Corentin et Sophie sont particulièrement mis en avant. Nous découvrons un jeune homme plus sérieux et bien plus mature qu'il ne le laisse à penser. Quant à Sophie, désormais libérée de sa folie, elle peut se révéler très puissante, mais surtout très maligne.


Ce tome illustre parfaitement le combat entre le bien et le mal. Vers la fin, nous sommes plongés dans un combat difficile où tous les coups sont permis. Heureusement, l'union fait la force comme à chaque fois.

Et bien entendu, l'humour est encore très présent dans ce quatrième tome. Que serait une histoire des Kergallen sans les célèbres blagues de Corentin et les échanges piquants avec cette chère Naïs!!!



En bref, encore un tome excellent. Vivement la suite!!!


Boulimique des livres

par silbert
Rock You intégrale Rock You intégrale
Nina Marx   
Très belle histoire !! Remplis de rebondissement ! Ils y a tout les personnages qui font une bonne histoire une fille, un garçon et des personnes qui leurs veulent du mal. Mais leur relation devient de plus en plus solide et évoluer dans une sublime histoire d'amour sublime pleine de romance, d'amour et de passion.
Marvin malgré la célébrité reste quelqu'un de simple et merveilleusement attention envers toute les personnes qui l'entoure malgré les difficultés qu'il a pu rencontrer étant enfants. Son histoire est également bouleversante ! C'est un livre remplis d'émotions que j'ai beaucoup aimé lire.
Tout les personnages sont fantastique j'ai eu l'impression de faire partie de l'histoire car les personnages sont décrit de manière très réel et leur histoire pourrait dans la vraie vie.
J'aurai toutefois aimé avoir un peu plus ! Mais au moins c'est un happy end !!!

par Heros
Marked Men, tome 5 : Rowdy Marked Men, tome 5 : Rowdy
Jay Crownover   
C’est toujours un vrai bonheur d’attendre le prochain tome d’une série chouchou. Je remercie énormément les adorables attachées presses de chez Hugo Roman, car Marked Men fait partie de ces sagas qui auront marqué ma vie de lectrice. Je me rends compte, que j’ai énormément de chose à dire, alors que Rowdy est jusqu’ici resté très en retrait dans les autres tomes. Ce qui est intéressant avec ce tome, c’est que Jay Crownover a réussi à me rendre curieuse d’un personnage qui était tellement discret, que j’étais à la fois impatience et soucieuse de découvrir ce que l’histoire allait me réserver.

A l’image des tomes précédents, l’enfance de Rowdy s’est passé dans l’indifférence la plus totale jusqu’à ses dix ans. Alors qu’il était un petit garçon triste et seul, ses deux voisines vont lui offrir la chance de s’épanouir comme tous les petits garçons et cette rencontre va être déterminante dans sa vie. Rapidement il tombe sous le charme de Poppy la plus jeune et se lie d’une amitié intense avec Salem la plus grande. Alors que leur situation n’est pas enviable l’un à l’autre, il développe un fort lien qui va les amener à se confier pendant les moments difficiles, comme s’ils s’étaient toujours connu.

Ce lien va se briser quand Salem abandonne sans une explication sa vie au Texas, laissant Rowdy seul. Désireux de s’en sortir, il décide de montrer à Poppy qu’elle n’est pas obligée d’écouter son père en étant une petite fille modèle, mais la situation va dégénérer et le jeune homme va à son tour tout quitter pour se consacrer à sa passion pour le dessin et faire une rencontre déterminante avec Phil Donovan.

Aujourd’hui le petit garçon a bien grandi, et il peut se féliciter d’être devenu un homme intègre, qui peut enfin laisser libre cours à son don pour le dessin. A l’image de ses frères de cœur, le jeune homme n’hésite pas à user de ses charmes et ne se gêne pas pour obtenir ce qu’il désire avec la plus grande facilité. Désormais heureux et casé, le petit groupe va pourtant se faire du souci pour leur ami, qui semble avoir du mal à se poser avec une femme. Quand son passé va franchir la porte du salon de tatouage, il va prendre une claque mémorable et tenter de rester éloigner de celle qu’il n’a jamais pardonnée de l’avoir quitté.

Salem Cruz a été élevé dans la religion par un père tyrannique qui voulait simplement que ses filles rentrent dans le moule, alors que sa jeune sœur est prête à tout pour être une fille modèle, Salem est étouffé par les obligations et ne supporte plus de ne pas pouvoir être celle qu’elle a toujours rêvée d’être. A 18 ans, elle décide de tout laisser derrière elle et malgré les regrets elle n’oubliera jamais celui qui a fait battre son cœur de jeune femme. Malgré dix années écoulées, Salem va voir une opportunité de se racheter et de se rapprocher de Rowdy. Même si le jeune homme semble vouloir la tenir à distance, elle va tenter de lui prouver que même s’il a grandi en ne voyant en elle qu’une simple amie, elle est prête à tout pour qu’il lui pardonne et lui laisse sa chance. Cette amitié particulière, c’est aujourd’hui transformé en une attirance puissante, qu’ils vont avoir bien du mal à ignorer.

Je dois admettre que Rowdy aurait presque pu rivaliser avec les frères Archer et il peut se féliciter d’avoir atteint le top 3 de mes Marked Men chouchous sans même que je m’y attende. Ce qui m’a sauté aux yeux, c’est la complémentarité de ces deux personnages, même en étant dix ans sans se voir, leur passé commun est ancré dans leur vie d’adulte et lorsqu’ils vont enfin se donner une chance, j’ai aimé avoir à quel point ils ne pourraient plus jamais avoir le sentiment de se sentir seuls. Rowdy est un homme passionné d’une grande gentillesse, son charme associé aux descriptions de Jay Crownover rend ce héros diablement sexy, avec une part de vulnérabilité qui le rend attachant et unique. Il fait partie des personnages les plus posés du groupe et malgré son côté secret, il est prêt à tout pour ceux qu’il considère comme sa famille. Il a une manière de croire en Asa qui m’a également redonné confiance en ce personnage qui avait pourtant conservé une image assez négative depuis le tome 2 et c’est appréciable pour savourer le prochain.

Après cinq tomes, Jay Crownover arrive encore à me surprendre. Ces hommes et ces femmes que nous avons suivi, sont désormais une famille et l’intérêt de cette série, c’est que chaque tome arrive à apporter un élément nouveau tout en conservant les codes que l’auteur s’était fixé. L’univers du tatouage rend la lecture intense et ses personnages font rapidement grimper la température. Même s’il est difficile de ne pas émettre des comparaisons, toutes ces histoires, ces personnages qui nous ont fait passer par toutes les émotions m’ont marqué à leur manière et même s’ils se démarquent les uns des autres, certains personnages m’ont plus touché que d’autres. Un tome qui fait honneur à cette série riche en émotion.

http://wp.me/p4u7Dl-3bG

par Luxnbooks