Livres
546 367
Membres
582 415

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Anthologie des Imaginales - La série


La liste des tomes


« Je suis un guerrier. Capitaine d une unité d élite. Nombre diraient un assassin, un boucher, ou un fou, mais ces mots n ont pas de sens pour moi. Le bien, le mal... Tout cela n est que balivernes. Si vous me demandez mon avis, je vous dirais bien volontiers que la réalité d un champ de bataille est tout autre, que ce n est qu affaire de point de vue : seules comptent la victoire ou la défaite. » Biographie de l'auteur Critique littéraire, essayiste, formatrice, anthologiste, rédactrice en chef de la revue Galaxies de 1996 à 2007, Stéphanie Nicot compte parmi les meilleurs spécialistes des littératures de l imaginaire. Elle assure depuis sa création, en 2002, à Épinal, la direction artistique du festival Imaginales. Cette anthologie allie l enthousiasme des concepteurs au talent des auteurs : Claire & Robert Belmas, Pierre Bordage, Armand Cabasson, Lionel Davoust, Thomas Day, Julien d Hem, Catherine Dufour, Johan Heliot, Jean-Philippe Jaworski, Laurent Kloetzer, Maïa Mazaurette, Rachel Tanner
Voir la fiche
Description
« Je suis un guerrier. Capitaine d une unité d élite. Nombre diraient un assassin, un boucher, ou un fou, mais ces mots n ont pas de sens pour moi. Le bien, le mal... Tout cela n est que balivernes. Si vous me demandez mon avis, je vous dirais bien volontiers que la réalité d un champ de bataille est tout autre, que ce n est qu affaire de point de vue : seules comptent la victoire ou la défaite. » Biographie de l'auteur Critique littéraire, essayiste, formatrice, anthologiste, rédactrice en chef de la revue Galaxies de 1996 à 2007, Stéphanie Nicot compte parmi les meilleurs spécialistes des littératures de l imaginaire. Elle assure depuis sa création, en 2002, à Épinal, la direction artistique du festival Imaginales. Cette anthologie allie l enthousiasme des concepteurs au talent des auteurs : Claire & Robert Belmas, Pierre Bordage, Armand Cabasson, Lionel Davoust, Thomas Day, Julien d Hem, Catherine Dufour, Johan Heliot, Jean-Philippe Jaworski, Laurent Kloetzer, Maïa Mazaurette, Rachel Tanner
♦ Textes réunis par Stéphanie NICOT. ♦ Réalisée en partenariat avec les Imaginales, le festival d'Épinal où le meilleur des auteurs de la fantasy française et mondiale se retrouve chaque année, Magiciennes et Sorciers s'inscrit dans la lignée de Rois et Capitaines, salué par une critique enthousiaste qui y a vu « sans doute la meilleure anthologie de fantasy francophone parue à ce jour » (ActuSF). Autour de l'un des grands thèmes du genre, cette seconde anthologie a convoqué les maîtres de la lantasy épique — et quelques révélations issues de la nouvelle génération — , victimes des sorts les plus puissants. Magicienne du « Vieux Rovaume » ou sorcière basque, femme humiliée vengeresse ou victime des forces du Mal, sinistres Moires de la famille Tengelli ou « chiens rouges » revenus d'entre les morts, ils sont tous là... Entrez dans les mondes fascinants de Magiciennes et Sorciers ! ♦ Sommaire : 1 - Stéphanie NICOT, Préface 2 - SIRE CÉDRIC, Cœur de serpent 3 - Laurent GIDON, Djeeb l'encharmeur 4 - Charlotte BOUSQUET, Toiles déchirées 5 - Maïa MAZAURETTE, Exaucée 6 - Justine NIOGRET, T'humilierai 7 - Erik WIETZEL, L'Ultime illusion 8 - Rachel TANNER, In caude venimum 9 - Julien D'HEM, Margot 10 - Sylvie MILLER & Philippe WARD, Le Crépuscule des maudites 11 - Pierre BORDAGE, L'Autre... 12 - Jean-Claude DUNYACH, Respectons les procédures 13 - Lionel DAVOUST, Quelques grammes d'oubli sur la neige 14 - Jean-Philippe JAWORSKI, La Troisième hypostase 15 - Fabien CLAVEL, Chamane
Voir la fiche
Description
♦ Textes réunis par Stéphanie NICOT. ♦ Réalisée en partenariat avec les Imaginales, le festival d'Épinal où le meilleur des auteurs de la fantasy française et mondiale se retrouve chaque année, Magiciennes et Sorciers s'inscrit dans la lignée de Rois et Capitaines, salué par une critique enthousiaste qui y a vu « sans doute la meilleure anthologie de fantasy francophone parue à ce jour » (ActuSF). Autour de l'un des grands thèmes du genre, cette seconde anthologie a convoqué les maîtres de la lantasy épique — et quelques révélations issues de la nouvelle génération — , victimes des sorts les plus puissants. Magicienne du « Vieux Rovaume » ou sorcière basque, femme humiliée vengeresse ou victime des forces du Mal, sinistres Moires de la famille Tengelli ou « chiens rouges » revenus d'entre les morts, ils sont tous là... Entrez dans les mondes fascinants de Magiciennes et Sorciers ! ♦ Sommaire : 1 - Stéphanie NICOT, Préface 2 - SIRE CÉDRIC, Cœur de serpent 3 - Laurent GIDON, Djeeb l'encharmeur 4 - Charlotte BOUSQUET, Toiles déchirées 5 - Maïa MAZAURETTE, Exaucée 6 - Justine NIOGRET, T'humilierai 7 - Erik WIETZEL, L'Ultime illusion 8 - Rachel TANNER, In caude venimum 9 - Julien D'HEM, Margot 10 - Sylvie MILLER & Philippe WARD, Le Crépuscule des maudites 11 - Pierre BORDAGE, L'Autre... 12 - Jean-Claude DUNYACH, Respectons les procédures 13 - Lionel DAVOUST, Quelques grammes d'oubli sur la neige 14 - Jean-Philippe JAWORSKI, La Troisième hypostase 15 - Fabien CLAVEL, Chamane
« Venant du couloir, je perçois de temps à autre des voix. Les gardiens, sans doute, chargés de surveiller les geôles. Je pourrais crier, pleurer, appeler à l’aide, supplier qu’on ôte mes chaînes le temps que je me soulage ailleurs que sur cette paillasse, tachant mon boubou et mes jambes – quelqu’un finirait par venir, fût-ce pour m’ordonner de me taire. Mais je devine que c’est exactement ça qu’ils attendent. Ils veulent que je me dépouille peu à peu de ma fierté. Ils veulent me peler comme un oignon, m’arracher toute dignité. Hors de question. Je ne les laisserai pas faire. » Victimes et Bourreaux… Réalisée en partenariat avec les Imaginales, le festival d’Épinal où le meilleur des auteurs de la fantasy française et mondiale se retrouve chaque année, cette anthologie s’inscrit dans la lignée de Magiciennes et Sorciers et de Rois et Capitaines, salués par une critique enthousiaste qui y a vu « sans doute la meilleure anthologie de fantasy francophone parue à ce jour » (ActuSF). Chef de guerre perdu en territoire hostile, épouse martyrisée par le mari que pourtant elle aime, nains terrifiés par un dragon endormi, gourou indifférent à la souffrance de ses adeptes, criminel de guerre en quête d’une impossible rédemption : vous n’oublierez pas de sitôt les héros de Victimes et Bourreaux !
Voir la fiche
Description
« Venant du couloir, je perçois de temps à autre des voix. Les gardiens, sans doute, chargés de surveiller les geôles. Je pourrais crier, pleurer, appeler à l’aide, supplier qu’on ôte mes chaînes le temps que je me soulage ailleurs que sur cette paillasse, tachant mon boubou et mes jambes – quelqu’un finirait par venir, fût-ce pour m’ordonner de me taire. Mais je devine que c’est exactement ça qu’ils attendent. Ils veulent que je me dépouille peu à peu de ma fierté. Ils veulent me peler comme un oignon, m’arracher toute dignité. Hors de question. Je ne les laisserai pas faire. » Victimes et Bourreaux… Réalisée en partenariat avec les Imaginales, le festival d’Épinal où le meilleur des auteurs de la fantasy française et mondiale se retrouve chaque année, cette anthologie s’inscrit dans la lignée de Magiciennes et Sorciers et de Rois et Capitaines, salués par une critique enthousiaste qui y a vu « sans doute la meilleure anthologie de fantasy francophone parue à ce jour » (ActuSF). Chef de guerre perdu en territoire hostile, épouse martyrisée par le mari que pourtant elle aime, nains terrifiés par un dragon endormi, gourou indifférent à la souffrance de ses adeptes, criminel de guerre en quête d’une impossible rédemption : vous n’oublierez pas de sitôt les héros de Victimes et Bourreaux !
Depuis 2009, les Éditions Mnémos publient en partenariat avec le festival, les Imaginales d'Epinal une anthologie annuelle de Fantasy. Après Rois & Capitaines, Magiciennes & Sorciers et Victimes & Bourreaux, toutes trois dirigées par Stéphanie Nicot, anthologiste et directrice artistique du festival, l'édition 2012 est co-dirigée par Sylvie Miller et Lionel Davoust. Le sommaire de Reines & Dragons : Chantal Robillard : Le dit du Drégonjon et de son Elfrie Thomas Geha : Chuchoteurs du dragon Adrien Tomas : Ophëa Anne Fakhouri : Au coeur du Dragon Justine Niogret : La grande déesse de fer de la miséricorde Pierre Bordage : Morflam Charlotte Bousquet : Azr'Khila Vincent Gessler : Où vont les reines Erik Wietzel : Le monstre de Westerham Mathieu Gaborit : Under a Lilac Tree Nathalie Dau : Cet oeil brillant qui la fixait Mélanie Fazi : Les Soeurs de la Tarasque
Voir la fiche
Description
Depuis 2009, les Éditions Mnémos publient en partenariat avec le festival, les Imaginales d'Epinal une anthologie annuelle de Fantasy. Après Rois & Capitaines, Magiciennes & Sorciers et Victimes & Bourreaux, toutes trois dirigées par Stéphanie Nicot, anthologiste et directrice artistique du festival, l'édition 2012 est co-dirigée par Sylvie Miller et Lionel Davoust. Le sommaire de Reines & Dragons : Chantal Robillard : Le dit du Drégonjon et de son Elfrie Thomas Geha : Chuchoteurs du dragon Adrien Tomas : Ophëa Anne Fakhouri : Au coeur du Dragon Justine Niogret : La grande déesse de fer de la miséricorde Pierre Bordage : Morflam Charlotte Bousquet : Azr'Khila Vincent Gessler : Où vont les reines Erik Wietzel : Le monstre de Westerham Mathieu Gaborit : Under a Lilac Tree Nathalie Dau : Cet oeil brillant qui la fixait Mélanie Fazi : Les Soeurs de la Tarasque
Les Elfes sont beaux, puissants, séducteurs; ou bien sombres, dominateurs et effrayants... Dans l'ombre, les assassins se montrent froids, méthodiques, grisés par la chasse, mais ils sont parfois fragiles, rongés par le doute, ou encore poussés par une cause qui les dépasse. A travers toutes les nuances de la fantasy, médiévale, héroïque, urbaine voire post-apocalyptique, découvrez leurs aventures et leurs mystères, de la tragédie à l'humour, de l'épique à l'émotion, entrez dans la danse des Elfes et Assassins.
Voir la fiche
Description
Les Elfes sont beaux, puissants, séducteurs; ou bien sombres, dominateurs et effrayants... Dans l'ombre, les assassins se montrent froids, méthodiques, grisés par la chasse, mais ils sont parfois fragiles, rongés par le doute, ou encore poussés par une cause qui les dépasse. A travers toutes les nuances de la fantasy, médiévale, héroïque, urbaine voire post-apocalyptique, découvrez leurs aventures et leurs mystères, de la tragédie à l'humour, de l'épique à l'émotion, entrez dans la danse des Elfes et Assassins.
Ensorceleuses précipitant les marins à leur perte, ou symboles d’un amour inaccessible, les sirènes fascinent autant que les abysses dont elles sont issues. Pour ces maîtresses du chant, la rencontre du barde est inévitable ; artisans des mots et de la musique, usés par la route et les tragédies, ils tissent eux-mêmes sur le cœur des hommes leurs propres enchantements… Toutes les nuances de la fantasy sont au rendez-vous de Bardes et Sirènes : des racines médiévales du genre à notre époque désenchantée, onze rencontres épiques, émouvantes, drôles ou cruelles vous attendent ! Réalisée en partenariat avec les Imaginales, le festival d’Epinal où les plus grands auteurs d’imaginaire du monde entier se retrouvent chaque année, l’anthologie Bardes et Sirènes est le sixième volume d’une série initiée par Rois et Capitaines, suivi par Magiciennes et Sorciers, Victimes et Bourreaux et Reines et Dragons, des recueils salués par une critique enthousiaste qui y voit le meilleur de la fantasy francophone. Au sommaire: - Samantha Bailly, « Plaie étoilée » - Pierre Bordage, « Le Chant du solstice » - Anne Fakhouri, « Ci-gît mon cœur » - Estelle Faye, « La Tête de singe » - Mélanie Fazi, « Le Chant des autres » - Thomas Geha, « Le Guetteur de nuages » - Régis Goddyn, « Tant qu’il y aura des sirènes » - Maïa Mazaurette, « La Mise en pièces » - Frédéric Petitjean, « Au bar des sirènes » - Carina Rozenfeld, « La Boîte à musique » - Yann de Saint-Rat, « Tant que nous demeurons ensemble »
Voir la fiche
Description
Ensorceleuses précipitant les marins à leur perte, ou symboles d’un amour inaccessible, les sirènes fascinent autant que les abysses dont elles sont issues. Pour ces maîtresses du chant, la rencontre du barde est inévitable ; artisans des mots et de la musique, usés par la route et les tragédies, ils tissent eux-mêmes sur le cœur des hommes leurs propres enchantements… Toutes les nuances de la fantasy sont au rendez-vous de Bardes et Sirènes : des racines médiévales du genre à notre époque désenchantée, onze rencontres épiques, émouvantes, drôles ou cruelles vous attendent ! Réalisée en partenariat avec les Imaginales, le festival d’Epinal où les plus grands auteurs d’imaginaire du monde entier se retrouvent chaque année, l’anthologie Bardes et Sirènes est le sixième volume d’une série initiée par Rois et Capitaines, suivi par Magiciennes et Sorciers, Victimes et Bourreaux et Reines et Dragons, des recueils salués par une critique enthousiaste qui y voit le meilleur de la fantasy francophone. Au sommaire: - Samantha Bailly, « Plaie étoilée » - Pierre Bordage, « Le Chant du solstice » - Anne Fakhouri, « Ci-gît mon cœur » - Estelle Faye, « La Tête de singe » - Mélanie Fazi, « Le Chant des autres » - Thomas Geha, « Le Guetteur de nuages » - Régis Goddyn, « Tant qu’il y aura des sirènes » - Maïa Mazaurette, « La Mise en pièces » - Frédéric Petitjean, « Au bar des sirènes » - Carina Rozenfeld, « La Boîte à musique » - Yann de Saint-Rat, « Tant que nous demeurons ensemble »
Réalisée en partenariat avec les Imaginales, le festival d’Épinal où les plus grands auteurs de l’imaginaire se retrouvent chaque année, l’anthologie Trolls et Licornes s’inscrit dans la lignée de Rois et Capitaines, Magiciennes et Sorcières, Victimes et Bourreaux, Reines et Dragons, Elfes et Assassins et enfin Bardes et Sirènes, des recueils salués par une critique enthousiaste qui y voit le meilleur de la fantasy francophone. Quoi de commun entre la lourdeur disgracieuse d’un troll et la noble légèreté d’une licorne ? Entre une créature que la légende populaire associe à la virginité et une autre qui patauge dans la boue des bas-fonds ? Dix auteurs (dont un bicéphale) ont imaginé des rencontres improbables entre ces deux figures classiques de l’imaginaire, pour bousculer un brin les évidences et rappeler que les contes sont faits pour être détournés. L’anthologie comporte des textes plus gais que désespérants, l’époque ayant bien besoin de tendresse, d’humour et de licornes. De trolls aussi, soyons justes…
Voir la fiche
Description
Réalisée en partenariat avec les Imaginales, le festival d’Épinal où les plus grands auteurs de l’imaginaire se retrouvent chaque année, l’anthologie Trolls et Licornes s’inscrit dans la lignée de Rois et Capitaines, Magiciennes et Sorcières, Victimes et Bourreaux, Reines et Dragons, Elfes et Assassins et enfin Bardes et Sirènes, des recueils salués par une critique enthousiaste qui y voit le meilleur de la fantasy francophone. Quoi de commun entre la lourdeur disgracieuse d’un troll et la noble légèreté d’une licorne ? Entre une créature que la légende populaire associe à la virginité et une autre qui patauge dans la boue des bas-fonds ? Dix auteurs (dont un bicéphale) ont imaginé des rencontres improbables entre ces deux figures classiques de l’imaginaire, pour bousculer un brin les évidences et rappeler que les contes sont faits pour être détournés. L’anthologie comporte des textes plus gais que désespérants, l’époque ayant bien besoin de tendresse, d’humour et de licornes. De trolls aussi, soyons justes…
"La présentation de Jean-Claude Vantroyen Les Imaginales publient tous les ans une anthologie de fantasy, sorte de manifeste de la vivacité du genre en langue française. Cette année, le thème est Fées et Automates. Qui ose le face à face entre deux personnages archétypaux provenant de mondes différents. La fée est un personnage principal de la rêverie médiévale, du fantastique, de la fantasy. L’automate est un produit de la culture quasi industrielle, de la pensée scientifique, de la science-fiction. On connaît bien la fée. Elle est femme, certes, mais elle peut prendre des formes diverses et effectuer des missions variées selon les folklores, les traditions, les histoires. De la fée marraine bienveillante à la fée sournoise et enjôleuse, de la fée qui remplace les bébés par des changelings aux Morgane et Viviane qui gèrent leur monde, anges déchues ou forces élémentaires liées à la nature. On connaît aussi l’automate. Ce n’est plus vraiment un personnage, mais un appareil, un objet, un dispositif, censé obéir aux injonctions que son créateur, son inventeur, son maître lui donne. C’est un objet programmé. Soit il reproduit les mouvements et les attitudes d’un être vivant ; soit, plus subtilement, il renferme des dispositifs électriques qui lui permettent de se mouvoir et d’agir ; soit même, c’est une machine électronique dotée d’une certaine autonomie, et on atteint là les modèles des androïdes, des robots, des cyborgs chers à la science-fiction. Ce qui est nouveau, dans cette anthologie, c’est de confronter ces deux univers qui s’opposent la plupart du temps. De confronter la fée et l’automate, qui peuvent se combattre ou collaborer, s’estimer ou se haïr. Ils sont porteurs de leurs mondes respectifs qui vont s’entrechoquer. Le thème ouvre une multitude de possibilités. Et vous pouvez compter sur les quatorze auteurs pour faire preuve d’imagination, d’originalité et de profondeur." (Source : Site des Imaginales)
Voir la fiche
Description
"La présentation de Jean-Claude Vantroyen Les Imaginales publient tous les ans une anthologie de fantasy, sorte de manifeste de la vivacité du genre en langue française. Cette année, le thème est Fées et Automates. Qui ose le face à face entre deux personnages archétypaux provenant de mondes différents. La fée est un personnage principal de la rêverie médiévale, du fantastique, de la fantasy. L’automate est un produit de la culture quasi industrielle, de la pensée scientifique, de la science-fiction. On connaît bien la fée. Elle est femme, certes, mais elle peut prendre des formes diverses et effectuer des missions variées selon les folklores, les traditions, les histoires. De la fée marraine bienveillante à la fée sournoise et enjôleuse, de la fée qui remplace les bébés par des changelings aux Morgane et Viviane qui gèrent leur monde, anges déchues ou forces élémentaires liées à la nature. On connaît aussi l’automate. Ce n’est plus vraiment un personnage, mais un appareil, un objet, un dispositif, censé obéir aux injonctions que son créateur, son inventeur, son maître lui donne. C’est un objet programmé. Soit il reproduit les mouvements et les attitudes d’un être vivant ; soit, plus subtilement, il renferme des dispositifs électriques qui lui permettent de se mouvoir et d’agir ; soit même, c’est une machine électronique dotée d’une certaine autonomie, et on atteint là les modèles des androïdes, des robots, des cyborgs chers à la science-fiction. Ce qui est nouveau, dans cette anthologie, c’est de confronter ces deux univers qui s’opposent la plupart du temps. De confronter la fée et l’automate, qui peuvent se combattre ou collaborer, s’estimer ou se haïr. Ils sont porteurs de leurs mondes respectifs qui vont s’entrechoquer. Le thème ouvre une multitude de possibilités. Et vous pouvez compter sur les quatorze auteurs pour faire preuve d’imagination, d’originalité et de profondeur." (Source : Site des Imaginales)
Autour du thème des Imaginales 2017, Destinations, l’anthologie officielle du festival, offre ses multiples feux, entre lieux étranges et voyages initiatiques, espaces lointains et abysses glacés, îles englouties et messages de la Voie lactée. Bienvenue au pays de tous les imaginaires ! L’anthologie réunit quatorze textes, entre fantasy et science-fiction. Polysémique, notre sujet a entraîné nos auteurs – maîtres du genre et nouvelles plumes – à s’intéresser à la naissance des nations (Le Roi Cornu), au destin de personnages misérables (L’Aiguillon de l’amour), aux vaisseaux spatiaux lancés dans l’espace (Sans destination, Essaimage, Hoorn), ou à une planète apparemment banale (Chrakrouar III). D’autres assument avec brio les archétypes de la fantasy (Bucéphale au coeur des ombres, La Voix des renards pâles, La Source) ou mélangent les genres (FIN, Ivresses et profondeurs, Jehan de Mandeville, Le Livre des merveilles du monde, La Voix des profondeurs). Une Forme de démence clôt ce volume en nous contant avec émotion le plus étrange des voyages : celui que nous faisons dans l’imaginaire des écrivains. Partenaire de longue date des Imaginales, Mnémos publie chaque année l’anthologie officielle du festival des mondes imaginaires d’Épinal. Anthologiste, directrice de collection, rédactrice en chef de la revue Galaxies de 1996 à 2007 (ce qui lui a valu le Grand Prix de l’imaginaire en 2000), Stéphanie Nicot compte parmi les meilleurs spécialistes des littératures de l’imaginaire. Elle assure depuis sa création, en 2002 à Épinal, la direction artistique du festival Imaginales.
Voir la fiche
Description
Autour du thème des Imaginales 2017, Destinations, l’anthologie officielle du festival, offre ses multiples feux, entre lieux étranges et voyages initiatiques, espaces lointains et abysses glacés, îles englouties et messages de la Voie lactée. Bienvenue au pays de tous les imaginaires ! L’anthologie réunit quatorze textes, entre fantasy et science-fiction. Polysémique, notre sujet a entraîné nos auteurs – maîtres du genre et nouvelles plumes – à s’intéresser à la naissance des nations (Le Roi Cornu), au destin de personnages misérables (L’Aiguillon de l’amour), aux vaisseaux spatiaux lancés dans l’espace (Sans destination, Essaimage, Hoorn), ou à une planète apparemment banale (Chrakrouar III). D’autres assument avec brio les archétypes de la fantasy (Bucéphale au coeur des ombres, La Voix des renards pâles, La Source) ou mélangent les genres (FIN, Ivresses et profondeurs, Jehan de Mandeville, Le Livre des merveilles du monde, La Voix des profondeurs). Une Forme de démence clôt ce volume en nous contant avec émotion le plus étrange des voyages : celui que nous faisons dans l’imaginaire des écrivains. Partenaire de longue date des Imaginales, Mnémos publie chaque année l’anthologie officielle du festival des mondes imaginaires d’Épinal. Anthologiste, directrice de collection, rédactrice en chef de la revue Galaxies de 1996 à 2007 (ce qui lui a valu le Grand Prix de l’imaginaire en 2000), Stéphanie Nicot compte parmi les meilleurs spécialistes des littératures de l’imaginaire. Elle assure depuis sa création, en 2002 à Épinal, la direction artistique du festival Imaginales.
Golem aux multiples visages (L’Homme d’argile) ou intelligence artificielle en quête de soi (La Machine différente), FFI de 1944 confrontés à des créatures lovecraftiennes (Le Nid de la Sphinge) ou soldat du futur étrangement lié à ceux qu’il a combattus (Casser la coquille), alcoolique au bout du rouleau re-boosté par une fée (Une petite fleur) ou colonie humaine résistant aux extraterrestres (La Traductrice et les monstres), les récits proposés par les quatorze auteurs de l’anthologie des Imaginales 2018 soulignent qu’une créature peut en cacher une autre (En commençant par la faim). Entre lieu étrange (Pied d’ombre) et futur inquiétant (Desdemona), univers parallèles (Les Portes du monde) et île mythique (Légende du premier monde), mais aussi Dr Jekyll et Mr Hyde (La Sixième victime), Créatures nous rappelle également, par-delà la diversité des thèmes abordés, que les dieux aveuglent ceux qu’ils veulent perdre (Les Rêves de Venn Colomax). Elle a tes yeux, affirme pour sa part le narrateur d’Estelle Faye, évoquant un amour qui résiste à la mort, pour s’interroger au final sur ce qui définit l’humain – et donne sens à nos vies. Les auteurs : Claire & Robert BELMAS, Fabien CERUTTI, Jean-Laurent DEL SOCORRO, Jean-Claude DUNYACH, Estelle FAYE, Fabien FERNANDEZ, Olivier GECHTER, Anthelme HAUCHECORNE, Gabriel KATZ, Helene LARBAIGT, Patrick MORAN, Adrien TOMAS, Jean-Louis TRUDEL, Elisabeth VONARBURG
Voir la fiche
Description
Golem aux multiples visages (L’Homme d’argile) ou intelligence artificielle en quête de soi (La Machine différente), FFI de 1944 confrontés à des créatures lovecraftiennes (Le Nid de la Sphinge) ou soldat du futur étrangement lié à ceux qu’il a combattus (Casser la coquille), alcoolique au bout du rouleau re-boosté par une fée (Une petite fleur) ou colonie humaine résistant aux extraterrestres (La Traductrice et les monstres), les récits proposés par les quatorze auteurs de l’anthologie des Imaginales 2018 soulignent qu’une créature peut en cacher une autre (En commençant par la faim). Entre lieu étrange (Pied d’ombre) et futur inquiétant (Desdemona), univers parallèles (Les Portes du monde) et île mythique (Légende du premier monde), mais aussi Dr Jekyll et Mr Hyde (La Sixième victime), Créatures nous rappelle également, par-delà la diversité des thèmes abordés, que les dieux aveuglent ceux qu’ils veulent perdre (Les Rêves de Venn Colomax). Elle a tes yeux, affirme pour sa part le narrateur d’Estelle Faye, évoquant un amour qui résiste à la mort, pour s’interroger au final sur ce qui définit l’humain – et donne sens à nos vies. Les auteurs : Claire & Robert BELMAS, Fabien CERUTTI, Jean-Laurent DEL SOCORRO, Jean-Claude DUNYACH, Estelle FAYE, Fabien FERNANDEZ, Olivier GECHTER, Anthelme HAUCHECORNE, Gabriel KATZ, Helene LARBAIGT, Patrick MORAN, Adrien TOMAS, Jean-Louis TRUDEL, Elisabeth VONARBURG
Arbres insurgés (Je suis forêt) et dieu des eaux déprimé (Mal de mer), affrontement d’alpinistes-sorciers sur les pentes de l’Himalaya (Les Enfants d’Inanna) et lutte désespérée contre un désastre écologique (La Lumière de Malia), ou animaux annonçant le début des représailles (La Mer monte), les récits proposés par les seize auteurs de l’anthologie des Imaginales 2019 nous rappellent que la nature est belle, mais fragile, et qu’il va falloir se battre pour la protéger. Entre crise intérieure (La Traversée du désert) et loup-garou en fuite (L’âme et le coeur), petite fille discriminée (Comme ça) et dystopie cruelle (Seigneur de Colère), ou ruines hantées par le souvenir d’un animal féroce (Qui se souvient des hômlas ?), Natures nous annonce que, si le passé n’a pas toujours été facile, le futur risque d’être pire encore. Préparons-nous à la grande pandémie (Malaria), essayons de ne pas oublier d’où nous venons (Par-delà les ruines), et fuyons à temps une Terre bientôt ravagée (Jardins). Pourtant, ici ou là, l’espoir en l’être humain persiste : Armée d’un livre et d’un crayon, une petite fille trace une voie. Résistance ! Les auteurs : Claire & Robert Belmas, Charlotte Bousquet, David Bry, Grégory Da Rosa, Jean-Laurent Del Socorro, Estelle Faye, Loïc Henry, Ariel Holzl, Vincent Mondiot, Stefan Platteau, Jean Pruvost, Ketty Steward, Philippe Tessier, Estelle Vagner, Aurélie Wellenstein Partenaire de longue date des Imaginales, Mnémos publie chaque année l’anthologie officielle du festival des mondes imaginaires d’Épinal. Anthologiste, directrice de collection, rédactrice en chef de la revue Galaxies de 1996 à 2007 (ce qui lui a valu le Grand Prix de l’imaginaire en 2000), Stéphanie Nicot compte parmi les meilleurs spécialistes des littératures de l’Imaginaire. Elle assure depuis sa création, en 2002 à Épinal, la direction artistique du festival Imaginales.
Voir la fiche
Description
Arbres insurgés (Je suis forêt) et dieu des eaux déprimé (Mal de mer), affrontement d’alpinistes-sorciers sur les pentes de l’Himalaya (Les Enfants d’Inanna) et lutte désespérée contre un désastre écologique (La Lumière de Malia), ou animaux annonçant le début des représailles (La Mer monte), les récits proposés par les seize auteurs de l’anthologie des Imaginales 2019 nous rappellent que la nature est belle, mais fragile, et qu’il va falloir se battre pour la protéger. Entre crise intérieure (La Traversée du désert) et loup-garou en fuite (L’âme et le coeur), petite fille discriminée (Comme ça) et dystopie cruelle (Seigneur de Colère), ou ruines hantées par le souvenir d’un animal féroce (Qui se souvient des hômlas ?), Natures nous annonce que, si le passé n’a pas toujours été facile, le futur risque d’être pire encore. Préparons-nous à la grande pandémie (Malaria), essayons de ne pas oublier d’où nous venons (Par-delà les ruines), et fuyons à temps une Terre bientôt ravagée (Jardins). Pourtant, ici ou là, l’espoir en l’être humain persiste : Armée d’un livre et d’un crayon, une petite fille trace une voie. Résistance ! Les auteurs : Claire & Robert Belmas, Charlotte Bousquet, David Bry, Grégory Da Rosa, Jean-Laurent Del Socorro, Estelle Faye, Loïc Henry, Ariel Holzl, Vincent Mondiot, Stefan Platteau, Jean Pruvost, Ketty Steward, Philippe Tessier, Estelle Vagner, Aurélie Wellenstein Partenaire de longue date des Imaginales, Mnémos publie chaque année l’anthologie officielle du festival des mondes imaginaires d’Épinal. Anthologiste, directrice de collection, rédactrice en chef de la revue Galaxies de 1996 à 2007 (ce qui lui a valu le Grand Prix de l’imaginaire en 2000), Stéphanie Nicot compte parmi les meilleurs spécialistes des littératures de l’Imaginaire. Elle assure depuis sa création, en 2002 à Épinal, la direction artistique du festival Imaginales.

Commentaires


Activité récente


Séries du même auteur



Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode