Livres
429 656
Membres
351 565

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Cycle d'Ender - La série

  • Nombre de tomes :
  • 7
  • Nombre de lecteurs :
  • 940
  • Classée dans le top série booknode :
  • # 480
  • Classement en biblio :

La liste des tomes


Cinq nouvelles sur la genèse de «La stratégie Ender» Présentation de l'éditeur Le sort d'un héros de guerre n'a rien d'enviable. Envoyé dans l'espace dans le seul but de revenir à temps pour contrer la deuxième offensive des doryphores, le commandant Mazer Rackham a dû abandonner femme et enfants. C'est le prix à payer pour offrir à l'humanité une infime chance de survivre à une nouvelle confrontation. Mais cela suffira-t-il ? Ce n'est pas l'avis du lieutenant Graff, qui, sur Terre, tente de mettre en place un programme de recrutement et de formation des plus brillants esprits que compte la planète. Le futur sauveur de l'espèce humaine figure sans nul doute parmi Les candidats. Ce sera peut-être Bonito, s'il arrive à échapper à l'amour écrasant de son père ? Han Tzu, le petit génie dans sa prison dorée ? Ou Zeck, le jeune fondamentaliste chrétien ? Il en est un qui semble cependant les surclasser tous, un petit garçon qu'on surnomme déjà Ender.
Voir la fiche
Description
Cinq nouvelles sur la genèse de «La stratégie Ender» Présentation de l'éditeur Le sort d'un héros de guerre n'a rien d'enviable. Envoyé dans l'espace dans le seul but de revenir à temps pour contrer la deuxième offensive des doryphores, le commandant Mazer Rackham a dû abandonner femme et enfants. C'est le prix à payer pour offrir à l'humanité une infime chance de survivre à une nouvelle confrontation. Mais cela suffira-t-il ? Ce n'est pas l'avis du lieutenant Graff, qui, sur Terre, tente de mettre en place un programme de recrutement et de formation des plus brillants esprits que compte la planète. Le futur sauveur de l'espèce humaine figure sans nul doute parmi Les candidats. Ce sera peut-être Bonito, s'il arrive à échapper à l'amour écrasant de son père ? Han Tzu, le petit génie dans sa prison dorée ? Ou Zeck, le jeune fondamentaliste chrétien ? Il en est un qui semble cependant les surclasser tous, un petit garçon qu'on surnomme déjà Ender.
Andrew Wiggin, dit Ender, n'est pas un garçon comme les autres. Depuis sa naissance, ses faits et gestes sont observés par l'intermédiaire d'un moniteur greffé dans son cerveau. Car ceux qui l'ont conçu ambitionnent de faire de lui le plus grand général de tous les temps, le seul capable de sauver ses semblables de l'invasion des doryphores. Et alors qu'Ender suit pas à pas le dur chemin de son apprentissage de guerrier, ses créateurs mesurent la gravité de leur choix : en donnant naissance à un monstre, n'ont-ils pas condamné l'humanité elle-même ? De confession mormone, Orson Scott Card s'est toujours attaché à défendre une science-fiction initiatique et humaniste. "La stratégie Ender", que d'aucuns considèrent comme le chef-d’œuvre de cet auteur contemporain majeur,sera adapté au cinéma par le réalisateur Gavin Hood ("Mon nom est Tsotsi", "X-Men origins : Wolverine") et sortira sur nos écrans en Novembre 2013. Source : J'ai lu, Collection : Nouveaux Millénaires.
Voir la fiche
Description
Andrew Wiggin, dit Ender, n'est pas un garçon comme les autres. Depuis sa naissance, ses faits et gestes sont observés par l'intermédiaire d'un moniteur greffé dans son cerveau. Car ceux qui l'ont conçu ambitionnent de faire de lui le plus grand général de tous les temps, le seul capable de sauver ses semblables de l'invasion des doryphores. Et alors qu'Ender suit pas à pas le dur chemin de son apprentissage de guerrier, ses créateurs mesurent la gravité de leur choix : en donnant naissance à un monstre, n'ont-ils pas condamné l'humanité elle-même ? De confession mormone, Orson Scott Card s'est toujours attaché à défendre une science-fiction initiatique et humaniste. "La stratégie Ender", que d'aucuns considèrent comme le chef-d’œuvre de cet auteur contemporain majeur,sera adapté au cinéma par le réalisateur Gavin Hood ("Mon nom est Tsotsi", "X-Men origins : Wolverine") et sortira sur nos écrans en Novembre 2013. Source : J'ai lu, Collection : Nouveaux Millénaires.
Après avoir suivi l'éducation, la formation du plus jeune stratège génial de l'humanité, Ender est devenu pour ainsi dire un paria après son rôle dans l'éradication des Doryphores. Son statut de héros s'est peu à peu transformé en rôle de boucher, d'éradicateur de la vie extra-terrestre. Il a donc décidé de se faire oublier et d'être le parleur pour les morts, sous une autre identité. Sa nouvelle mission est donc d'aider et rendre hommage aux victimes de toute nature. Or, Lusitania est une planète sur laquelle la vie extra-terrestre intelligente a été rencontrée, sous la forme d'hybrides cochons bipèdes humanoïdes, et avec le contact s'avère difficile. La colonie est sous tension depuis certaines morts dont ils semblent responsables. Le Porte-parole des morts Andrew Wiggin aka Ender est en route pour cette colonie.
Voir la fiche
Description
Après avoir suivi l'éducation, la formation du plus jeune stratège génial de l'humanité, Ender est devenu pour ainsi dire un paria après son rôle dans l'éradication des Doryphores. Son statut de héros s'est peu à peu transformé en rôle de boucher, d'éradicateur de la vie extra-terrestre. Il a donc décidé de se faire oublier et d'être le parleur pour les morts, sous une autre identité. Sa nouvelle mission est donc d'aider et rendre hommage aux victimes de toute nature. Or, Lusitania est une planète sur laquelle la vie extra-terrestre intelligente a été rencontrée, sous la forme d'hybrides cochons bipèdes humanoïdes, et avec le contact s'avère difficile. La colonie est sous tension depuis certaines morts dont ils semblent responsables. Le Porte-parole des morts Andrew Wiggin aka Ender est en route pour cette colonie.
Lusitania... enfin un havre de paix pour les doryphores ? Pour Ender ? E le croyait. Hélas ! rien ne se passe comme prévu. Les Lusitaniens ont déjà du mal à accepter les piggies, ces drôles de petits cochons intelligents mais si différents d'eux. Et ils ne savent pas le pire le virus de la descolada, mortel pour les humains, est indispensable au cycle génétique des piggies. Ils ne peuvent donc pas le détruire, sous peine d'exterminer la race. Dilemme crucial pour les biologistes, car la descolada mute au fur et à mesure qu'ils découvrent de nouveaux traitements. Mais un danger plus imminent menace la planète le Congrès Stellaire lui a envoyé une flotte équipée du « Petit Docteur », un désintégrateur capable de la réduire en poussière. Un nouveau xénocide ? Pas sûr, car Ender a encore quelques cartes dans sa manche...
Voir la fiche
Description
Lusitania... enfin un havre de paix pour les doryphores ? Pour Ender ? E le croyait. Hélas ! rien ne se passe comme prévu. Les Lusitaniens ont déjà du mal à accepter les piggies, ces drôles de petits cochons intelligents mais si différents d'eux. Et ils ne savent pas le pire le virus de la descolada, mortel pour les humains, est indispensable au cycle génétique des piggies. Ils ne peuvent donc pas le détruire, sous peine d'exterminer la race. Dilemme crucial pour les biologistes, car la descolada mute au fur et à mesure qu'ils découvrent de nouveaux traitements. Mais un danger plus imminent menace la planète le Congrès Stellaire lui a envoyé une flotte équipée du « Petit Docteur », un désintégrateur capable de la réduire en poussière. Un nouveau xénocide ? Pas sûr, car Ender a encore quelques cartes dans sa manche...
Quatrième volet de la saga commencée avec La stratégie Ender, Les enfants de l'esprit reprend la où s'était arrêté Xénocide : le Congrès Stellaire a envoyé une flotte détruire la planète Lusitania qui abrite le virus mortel de la descolada, mais où se trouvent aussi, outre les colons humains, les seuls représentants de deux races extraterrestres, les pequeninos et les doryphores. Le Congrès Stellaire prépare également la coupure du réseau ansible permettant la communication instantanée entre les diverses planètes humaines, effrayé qu'il est par la découverte de l'existence de Jane, la conscience née de ce gigantesque réseau informatique. Jane se retrouve donc menacée de disparaître à tout instant.
Voir la fiche
Description
Quatrième volet de la saga commencée avec La stratégie Ender, Les enfants de l'esprit reprend la où s'était arrêté Xénocide : le Congrès Stellaire a envoyé une flotte détruire la planète Lusitania qui abrite le virus mortel de la descolada, mais où se trouvent aussi, outre les colons humains, les seuls représentants de deux races extraterrestres, les pequeninos et les doryphores. Le Congrès Stellaire prépare également la coupure du réseau ansible permettant la communication instantanée entre les diverses planètes humaines, effrayé qu'il est par la découverte de l'existence de Jane, la conscience née de ce gigantesque réseau informatique. Jane se retrouve donc menacée de disparaître à tout instant.
À douze ans, Ender Wiggin a sauvé l’humanité de la menace extraterrestre des « doryphores », mais il n’aura pas droit à un retour triomphal sur Terre : les rivalités nationales ont repris et les jeunes prodiges de l’école de guerre suscitent convoitises et craintes. On lui propose l’exil vers la première colonie humaine sur une planète prise aux doryphores, dont il deviendra le gouverneur. Mais pour cela il devra s’imposer face à un amiral à l’ancienne qui n’est pas prêt à s’en laisser conter par un gamin. Cependant Ender reste rongé par son crime, le génocide de toute une espèce. Il n’a de cesse que de la comprendre et de la réhabiliter. Pour cela, il découvrira le dernier œuf de reine et cherchera désormais la planète qui saura tolérer la réapparition de la plus grande menace envers l’humanité… C’est le début d’un long périple qui durera plus de trois mille ans et s’achèvera dans La voix des morts.
Voir la fiche
Description
À douze ans, Ender Wiggin a sauvé l’humanité de la menace extraterrestre des « doryphores », mais il n’aura pas droit à un retour triomphal sur Terre : les rivalités nationales ont repris et les jeunes prodiges de l’école de guerre suscitent convoitises et craintes. On lui propose l’exil vers la première colonie humaine sur une planète prise aux doryphores, dont il deviendra le gouverneur. Mais pour cela il devra s’imposer face à un amiral à l’ancienne qui n’est pas prêt à s’en laisser conter par un gamin. Cependant Ender reste rongé par son crime, le génocide de toute une espèce. Il n’a de cesse que de la comprendre et de la réhabiliter. Pour cela, il découvrira le dernier œuf de reine et cherchera désormais la planète qui saura tolérer la réapparition de la plus grande menace envers l’humanité… C’est le début d’un long périple qui durera plus de trois mille ans et s’achèvera dans La voix des morts.
Redoutant une invasion extraterrestre, la Terre est en quête de petits génies pour commander sa flotte spatiale. L'École de guerre fonde ses espoirs sur Ender, huit ans. Voici La " stratégie Ender ", une longue nouvelle qui allait donner naissance au roman du même titre, couronné par les prix Hugo et Nebula. Deux autres textes, inédits ceux-là, permettent de découvrir les antécédents familiaux d'Ender Wiggin : un "petit Polonais" précoce pour père, une mère enseignante et chercheuse, et l'histoire de leur rencontre. La dernière nouvelle, inédite aussi, prend place entre La " stratégie Ender " et " La voix des morts "; elle raconte comment Ender fait la connaissance de Jane, cette mystérieuse entité informatique qui l'accompagne ensuite dans ses errances interplanétaires.
Voir la fiche
Description
Redoutant une invasion extraterrestre, la Terre est en quête de petits génies pour commander sa flotte spatiale. L'École de guerre fonde ses espoirs sur Ender, huit ans. Voici La " stratégie Ender ", une longue nouvelle qui allait donner naissance au roman du même titre, couronné par les prix Hugo et Nebula. Deux autres textes, inédits ceux-là, permettent de découvrir les antécédents familiaux d'Ender Wiggin : un "petit Polonais" précoce pour père, une mère enseignante et chercheuse, et l'histoire de leur rencontre. La dernière nouvelle, inédite aussi, prend place entre La " stratégie Ender " et " La voix des morts "; elle raconte comment Ender fait la connaissance de Jane, cette mystérieuse entité informatique qui l'accompagne ensuite dans ses errances interplanétaires.

Commentaires


Activité récente



Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode