Livres
523 579
Membres
541 328

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La liste des tomes


Dans les anciennes légendes scandinaves, le mot berserker désignait le guerrier revêtu de sa fourrure d’ours et qui, à la veille de la bataille, entrait dans une transe furieuse pour n’être plus qu’une machine à tuer. « Ceux qui les avaient créés avaient disparu de l’univers depuis des milliers de siècles. Leur seul héritage, c’étaient ces immenses machines de mort, ces léviathans de l’espace à l’intelligence froide et aux armements quasi invincibles. Leur unique programmation : la destruction de toute vie. Voici qu’ils atteignirent les frontières de l’empire des hommes... qui ne connaîtraient plus jamais la paix. » Le thème des Berserkers, c’est celui, immémorial, de l’ennemi absolu ; le minéral contre le vivant, le métal contre le sang, la pensée artificielle et malveillante contre le cerveau imaginatif de l’homme. Les Machines de mort constitue le premier volume de cette grande saga.
Voir la fiche
Description
Dans les anciennes légendes scandinaves, le mot berserker désignait le guerrier revêtu de sa fourrure d’ours et qui, à la veille de la bataille, entrait dans une transe furieuse pour n’être plus qu’une machine à tuer. « Ceux qui les avaient créés avaient disparu de l’univers depuis des milliers de siècles. Leur seul héritage, c’étaient ces immenses machines de mort, ces léviathans de l’espace à l’intelligence froide et aux armements quasi invincibles. Leur unique programmation : la destruction de toute vie. Voici qu’ils atteignirent les frontières de l’empire des hommes... qui ne connaîtraient plus jamais la paix. » Le thème des Berserkers, c’est celui, immémorial, de l’ennemi absolu ; le minéral contre le vivant, le métal contre le sang, la pensée artificielle et malveillante contre le cerveau imaginatif de l’homme. Les Machines de mort constitue le premier volume de cette grande saga.
Héritage d'une guerre oubliée, les machines de mort hantent la galaxie. Leur unique programmation : la destruction de toute vie... Sur la planète Sirgol assiégée par la flotte ennemie, une planète singulière en ce sens qu'il est possible d'y voyager dans le temps, les berserkers font irruption dans le passé pour y détruire les racines de la vie comme de la civilisation. A leur terrorisme brutal ou sournois s'oppose le corps d'élite des Opérations du Temps. Des Premiers Ages aux fragiles progrès d'une Renaissance humaniste en butte à l'Inquisition, Derron et ses pareils interviennent pour sauvegarder leur Histoire et protéger par là-même leur monde contemporain.
Voir la fiche
Description
Héritage d'une guerre oubliée, les machines de mort hantent la galaxie. Leur unique programmation : la destruction de toute vie... Sur la planète Sirgol assiégée par la flotte ennemie, une planète singulière en ce sens qu'il est possible d'y voyager dans le temps, les berserkers font irruption dans le passé pour y détruire les racines de la vie comme de la civilisation. A leur terrorisme brutal ou sournois s'oppose le corps d'élite des Opérations du Temps. Des Premiers Ages aux fragiles progrès d'une Renaissance humaniste en butte à l'Inquisition, Derron et ses pareils interviennent pour sauvegarder leur Histoire et protéger par là-même leur monde contemporain.
Thorun se mit en marche. (...) Thomas avait l'impression d'avoir à faire à une statue. Peut-être à cause du visage, totalement inhumain malgré la conformité de chaque trait. Les dieux sont moins que des hommes, se dit-il, puisqu'ils ne sont même pas vivants ! Ils étaient venus sur le monde du Chasseur pour affronter les plus formidables gibiers de toute la Galaxie. Comment auraient-ils pu savoir qu'ils allaient être confrontés, sur cette planète verdoyante, rude mais foisonnante de vie, à un spectre venu des siècles passés ? Après cinq siècles d'oubli, la Guerre contre les Berserkers était rallumée. Mais l'ennemi avait pris un visage nouveau et terrible. Et il régnait sur une société tout entière...
Voir la fiche
Description
Thorun se mit en marche. (...) Thomas avait l'impression d'avoir à faire à une statue. Peut-être à cause du visage, totalement inhumain malgré la conformité de chaque trait. Les dieux sont moins que des hommes, se dit-il, puisqu'ils ne sont même pas vivants ! Ils étaient venus sur le monde du Chasseur pour affronter les plus formidables gibiers de toute la Galaxie. Comment auraient-ils pu savoir qu'ils allaient être confrontés, sur cette planète verdoyante, rude mais foisonnante de vie, à un spectre venu des siècles passés ? Après cinq siècles d'oubli, la Guerre contre les Berserkers était rallumée. Mais l'ennemi avait pris un visage nouveau et terrible. Et il régnait sur une société tout entière...
De temps immémorial les vaisseaux berserkers écumaient la galaxie dans leur guerre impitoyable contre toutes les manifestations de la Vie. A cet objectif unique, à cette programmation fondamentale, les machines de mort, héritage d'une espèce depuis longtemps disparue, consacraient toute leur froide ingéniosité. L'ironie voulut que devant elles se dresse l'une des plus singulières et les plus tardivement évoluées parmi les créations de la Vie : une espèce chétive à l'organisme fragile, à l'intelligence parfois défaillante. Or, de toutes celles qui sillonnaient l'espace, elle seule avait gardé intacte son agressité primitive. Elle seule pouvait faire obstacle aux berserkers : l'Homme.
Voir la fiche
Description
De temps immémorial les vaisseaux berserkers écumaient la galaxie dans leur guerre impitoyable contre toutes les manifestations de la Vie. A cet objectif unique, à cette programmation fondamentale, les machines de mort, héritage d'une espèce depuis longtemps disparue, consacraient toute leur froide ingéniosité. L'ironie voulut que devant elles se dresse l'une des plus singulières et les plus tardivement évoluées parmi les créations de la Vie : une espèce chétive à l'organisme fragile, à l'intelligence parfois défaillante. Or, de toutes celles qui sillonnaient l'espace, elle seule avait gardé intacte son agressité primitive. Elle seule pouvait faire obstacle aux berserkers : l'Homme.
Ils arrivaient de trois directions, longs, massifs et rapides. D'énormes insectes mécaniques armés de griffes et de pinces. La première machine attaqua. II feinta, bondit et, d'un geste presque désinvolte, arracha la pince du berserker... Avant sa naissance, ses parents avaient été faits prisonniers par une forteresse berserker. Et sans doute ce séjour l'avait-il marqué génétiquement. Car ce n'était pas un adolescent totalement normal que les hommes avaient choisi pour être leur champion. C'était un être différent, aux pouvoirs para-humains que cet adolescent redoutable qu'ils avaient lancé, seul, au devant des machines géantes de l'anti-vie. Tout au long de la guerre, les berserkers avaient cherché à imiter les humains. A présent, les humains leur répondaient...
Voir la fiche
Description
Ils arrivaient de trois directions, longs, massifs et rapides. D'énormes insectes mécaniques armés de griffes et de pinces. La première machine attaqua. II feinta, bondit et, d'un geste presque désinvolte, arracha la pince du berserker... Avant sa naissance, ses parents avaient été faits prisonniers par une forteresse berserker. Et sans doute ce séjour l'avait-il marqué génétiquement. Car ce n'était pas un adolescent totalement normal que les hommes avaient choisi pour être leur champion. C'était un être différent, aux pouvoirs para-humains que cet adolescent redoutable qu'ils avaient lancé, seul, au devant des machines géantes de l'anti-vie. Tout au long de la guerre, les berserkers avaient cherché à imiter les humains. A présent, les humains leur répondaient...
Avant qu'Harivarman ait pu faire le moindre geste, la porte explosa, fracas silencieux dans le vide environnant. Le mur s'effondra aussitôt, et la chose fit irruption, plus grande que l'encadrement de l'ouverture. Elle se déplaçait sur six longues pattes articulées. Son ventre béait encore, à demi éviscéré, et des câbles trainaient derrière elle, dans le local où Harivarman avait pratiqué l'opération. Mais ses pattes étaient à présent déployées, quatre d'entre elles au moins valides, ce qui suffisait au berserker pour atteindre la vitesse d'un homme. L'impératrice des Huit Mondes vient d'être assassinée ; le prince Harivarman sait que son tour est venu. Exilé, prisonnier de la forteresse des Templiers, construite autour d'un « radiant », étrange objet céleste, il joue les archéologues... et rencontre dans les galeries souterraines qu'il explore un berserker désactivé. Il découvre aussi un antique code berserker. Est-ce le code qui contrôle la machine monstrueuse ? Osera-t-il s'en servir ? Un homme enfin peut-il se faire obéir des berserkers ?
Voir la fiche
Description
Avant qu'Harivarman ait pu faire le moindre geste, la porte explosa, fracas silencieux dans le vide environnant. Le mur s'effondra aussitôt, et la chose fit irruption, plus grande que l'encadrement de l'ouverture. Elle se déplaçait sur six longues pattes articulées. Son ventre béait encore, à demi éviscéré, et des câbles trainaient derrière elle, dans le local où Harivarman avait pratiqué l'opération. Mais ses pattes étaient à présent déployées, quatre d'entre elles au moins valides, ce qui suffisait au berserker pour atteindre la vitesse d'un homme. L'impératrice des Huit Mondes vient d'être assassinée ; le prince Harivarman sait que son tour est venu. Exilé, prisonnier de la forteresse des Templiers, construite autour d'un « radiant », étrange objet céleste, il joue les archéologues... et rencontre dans les galeries souterraines qu'il explore un berserker désactivé. Il découvre aussi un antique code berserker. Est-ce le code qui contrôle la machine monstrueuse ? Osera-t-il s'en servir ? Un homme enfin peut-il se faire obéir des berserkers ?
— Un courrier robot vient d'arriver de Liaoning. Message : la colonie subit une attaque berserker et demande d'urgence du secours. — Effectif des assaillants ? — Une seule unité. Mais ils disent que leurs défenses cèdent. Ils prétendent qu'il s'agit de Léviathan. Un grand berserker bleu hante la nébuleuse du Seau de lait. Surgissant de l'espace profond, II sème la terreur parmi les colonies humaines. Les hommes l'ont nommé Léviathan. Ils en ont fait une légende. Et la fille de Miles Domingo fait partie de ses victimes. Dès lors, une obsession dévore Domingo : la vengeance. A bord de la Perle sirienne, son vaisseau de combat, il se lance sur la piste de Léviathan, à travers les brumes de la nébuleuse. Tel Achab à la poursuite de Moby Dick, la baleine blanche. Mais entre lui et son ennemi sans âme, la route sera longue, semée d'embûches et de découvertes inatten­dues. Qui le prépareront peut-être à l'ultime révélation.
Voir la fiche
Description
— Un courrier robot vient d'arriver de Liaoning. Message : la colonie subit une attaque berserker et demande d'urgence du secours. — Effectif des assaillants ? — Une seule unité. Mais ils disent que leurs défenses cèdent. Ils prétendent qu'il s'agit de Léviathan. Un grand berserker bleu hante la nébuleuse du Seau de lait. Surgissant de l'espace profond, II sème la terreur parmi les colonies humaines. Les hommes l'ont nommé Léviathan. Ils en ont fait une légende. Et la fille de Miles Domingo fait partie de ses victimes. Dès lors, une obsession dévore Domingo : la vengeance. A bord de la Perle sirienne, son vaisseau de combat, il se lance sur la piste de Léviathan, à travers les brumes de la nébuleuse. Tel Achab à la poursuite de Moby Dick, la baleine blanche. Mais entre lui et son ennemi sans âme, la route sera longue, semée d'embûches et de découvertes inatten­dues. Qui le prépareront peut-être à l'ultime révélation.
Survivance hideuse d'une guerre depuis longtemps oubliée, les berserkers croisent dans la Galaxie. Leur unique programmation : la destruction de toute vie... Lars avait vu sur ses instruments le berserker déployer des champs de force tentaculaires pour piéger son véhicule spatial, et il s'était senti attiré dans l'étreinte de la mort. Pas une mort instantanée, non ; il n'aurait pas cette chance... En effet, Lars Kanakuru, prisonnier d'une base mystérieuse en compagnie de quelques autres et d'une poignée de Carmpans, sera l'objet d'expériences mentales étranges qui lui feront vivre, sur des mondes lointains, le combat acharné des hommes contre les machines de mort. Mais pourquoi ces expériences ? Et comment parvenir à cacher certaines informations redoutables enfouies dans son esprit même ? Autour de Fred Saberhagen, six grands auteurs de science-fiction entrent dans le monde des berserkers pour collaborer à ce roman.
Voir la fiche
Description
Survivance hideuse d'une guerre depuis longtemps oubliée, les berserkers croisent dans la Galaxie. Leur unique programmation : la destruction de toute vie... Lars avait vu sur ses instruments le berserker déployer des champs de force tentaculaires pour piéger son véhicule spatial, et il s'était senti attiré dans l'étreinte de la mort. Pas une mort instantanée, non ; il n'aurait pas cette chance... En effet, Lars Kanakuru, prisonnier d'une base mystérieuse en compagnie de quelques autres et d'une poignée de Carmpans, sera l'objet d'expériences mentales étranges qui lui feront vivre, sur des mondes lointains, le combat acharné des hommes contre les machines de mort. Mais pourquoi ces expériences ? Et comment parvenir à cacher certaines informations redoutables enfouies dans son esprit même ? Autour de Fred Saberhagen, six grands auteurs de science-fiction entrent dans le monde des berserkers pour collaborer à ce roman.

Commentaires


Activité récente


Séries du même auteur



Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode