Livres
486 869
Membres
477 307

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sérotonine



Description ajoutée par Gilles51 2018-12-22T23:00:27+01:00

Résumé

« Mes croyances sont limitées, mais elles sont violentes. Je crois à la possibilité du royaume restreint. Je crois à l'amour » écrivait récemment Michel Houellebecq. Le narrateur de Sérotonine approuverait sans réserve. Son récit traverse une France qui piétine ses traditions, banalise ses villes, détruit ses campagnes au bord de la révolte. Il raconte sa vie d'ingénieur agronome, son amitié pour un aristocrate agriculteur (un inoubliable personnage de roman son double inversé), l'échec des idéaux de leur jeunesse, l'espoir peut-être insensé de retrouver une femme perdue. Ce roman sur les ravages d'un monde sans bonté, sans solidarité, aux mutations devenues incontrôlables, est aussi un roman sur le remords et le regret.

Afficher en entier

Classement en biblio - 66 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par sapho 2019-03-25T07:22:02+01:00

Ainsi, une seule opération immobilière avait suffit à son père à gagner largement davantage que ce que le mien avait mis quarante ans à péniblement amasser, à force de rédaction d'actes authentiques et d'enregistrement d'hypothèques, l'argent n'avait jamais récompensé le travail, ça n'avait strictement rien à voir, aucune société humaine n'avait jamais été construite sur la rémunération du travail, et même la société communiste future n'était pas censée reposer sur ces bases, le principe de la répartition des richesses était réduit par Marx à cette formule parfaitement creuse : « À chacun selon ses besoins », source de chicaneries et d'ergotages sans fin si par malheur on avait tenté de la mettre en pratique, heureusement cela ne s'était jamais produit, dans les pays communistes pas davantage que dans les autres, l'argent allait à l'argent et accompagnait le pouvoir, tel était le dernier mot de l'organisation sociale.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Charmeur 2019-12-30T09:22:45+01:00
Pas apprécié

Sérotonine constitue selon moi une saturation de toute l’œuvre de Houellebecq : trop plein de caricatures, trop plein de sexe, trop plein de misère humaine... L'humour traditionnellement présent chez Houellebecq ne prend plus et c'est là le drame. Le thème de l'absurde est noyé dans un flot de clichés, le personnage principal est antipathique voire stupide et l'ensemble manque de subtilité. Houellebecq serait-il arrivé au bout d'un cycle ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Janis16 2019-12-03T20:10:38+01:00
Pas apprécié

la lecture de ce roman a été une perte de temps : vulgarité gratuite dans laquelle l'auteur se complaît, on baigne dans une ambiance malsaine à tous les niveaux. Un personnage négatif et désabusé d'accord, mais tout un roman c'est pesant je ne vois pas où est le génie

Afficher en entier
Commentaire ajouté par XavierM 2019-10-19T11:41:31+02:00
Diamant

Assez éclectique dans mes lectures, je ne suis pas particulièrement fan de Houellebecq. J'ai lu deux ou trois des livres de sa période la plus glorieuse. Avec Sérotonine, devant le déferlement de critiques vengeresses et de parti pris, et d'autres exagérément élogieuses, je me suis dit que ce livre ne pouvait être indifférent.

C'est sûr qu'avec Houellebecq faut pas s'attendre à du feel-good book !

Un grand roman qui aborde beaucoup de sujets de société (notamment la mort programmée des petites exploitations agricoles et la révolte de la France rurale...) et qui dresse le constat d'impuissance d'un homme désabusé.

On s'amuse quand même au milieu de cette grisaille car avec cet auteur même la plus déprimante des histoires revêt des aspects comiques ! C'est parfois brillant.

Je pense que l'auteur a fait le tour des personnages dépressifs à la vie sexuelle morbide ou frustrée. Il a fait bien mieux dans le passé.Ce romancier connait bien la France des territoires, la France élitiste, la France laborieuse, la France oubliée,...etc ainsi que l'évolution de ce pays depuis 25 ans. Quel esprit d'analyse ! Que d'humour, dans ce roman dévoilant une France qui n'a pas forcément bien évolué, hélas... Le style inimitable de Houellebecq, franc et cru, obsédé par le sexy, l'alcool et la drogue.est toujours aussi précis et agréable à lire. Le premier roman post-gilet jaune !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mietje 2019-06-03T17:24:45+02:00

J'ai lu ce livre qui m'a été prêté. Je ne suis pas une fanne de Houellebecq mais ce livre m'a quand même intéressé. Ce livre ne fait pas partie de ma bibliothèque

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ludwigjeansebastien 2019-03-25T00:02:46+01:00

Florent-Claude Labrouste, 46 ans, ingénieur agronome chargé des dossiers européens au ministère de l’Agriculture, est un être désenchanté et même dépressif qui ne croit pas en grand-chose, même pas en lui-même. Il ne survit que grâce à l’alcool et au Captorix 10 mg, tranquillisant qui a un effet négatif sur sa libido déjà en berne. Sa dernière compagne, Yuzu, froide beauté japonaise, l’a trompé en participant à des partouzes et même en pratiquant la zoophilie canine. Pour échapper à cette relation toxique, Florent prend la décision de disparaître sans laisser d’adresse. Il plaque tout et vivra d’hôtel en gîte à la ferme, tel un SDF de luxe, grâce à un bel héritage…

« Sérotonine », roman désabusé sur un quinqua en perte de vitesse, autofiction un peu sinistre (Florent-Claude étant à l’évidence un avatar de Michel Houellebecq), ne déroge pas aux thèmes habituellement traités par l’auteur. Sexe et dépression en sont les deux pôles principaux. Le héros en fin de course, devenu quasiment impuissant, passe son temps à ruminer sur ses « exploits » avec ses anciennes conquêtes : Kate, la danoise surdouée, Claire, la comédienne alcoolique toujours en quête d’un rôle, Marie-Hélène, bipolaire ou schizophrène au choix, Camille, jeune stagiaire à la DRAF ou Tam, blackette délurée… L’amour n’étant que sexuel, il ne dure que le temps de la passion, autant dire fort peu et finit en général assez mal. Pas mal de pages sur le blues, la déprime, le mal de vivre. Là, rien de nouveau dans le petit monde glauque de l’auteur. Seule originalité de cet opus : une intéressante description de la ruine programmée des petits agriculteurs au travers du personnage d’Aymeric. Une fois de plus, Houellebecq se révèle fin observateur d’une société en pleine décadence et déliquescence. Au total, un bon cru, mais pas le meilleur du maître !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Granny-1 2019-03-03T08:16:22+01:00
Lu aussi

Bonjour les lecteurs ....

Alors... Avec Michel Houellebecq, ou cela passe, ou cela casse!!!

Moi, chez Houellebecq, j'aime tout ...

Sa dégaine

Son cynisme

Sa culture

Sa plume ...

Bref, si vous ne supportez pas "l'animal", inutile de lire ce billet

Ce livre raconte les mésaventures professionnelles et affectives de Florent.

Histoire d'un amour manqué, d'une carrière traînée comme un boulet.

C'est l'histoire d'un faible qui se rend compte que la société n'est pas faite pour lui.

C'est l'histoire d'une solitude ou la modernité a tout emporté, ou la solidarité n'existe plus.

C'est l'histoire de déceptions.

Bref..c 'est notre histoire

Comme toujours chez Houellebecq, il y a des mots crus ( il a coutume d'appeler "une chatte" une chatte ) mais passons au delà .. sans ces digressions, Houellebecq ne serait pas Houellebecq.

Entre rire et mélancolie, les pages se sont tournées beaucoup trop vite.

Le style est parfait, "houellebecquien" jusqu'au bout des ongles.

Il est des livres dont on voudrait que l'histoire continue encore et encore, "Sérotonie" fait partie de ceux-là

Du tout grand Houellebecq où l'auteur se livre un peu plus sur lui-même... magistral.

Décidément, Houellebecq fait partie des grands

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chevalerie 2019-02-23T06:52:56+01:00
Or

Négatif! Cru! Totalement en dehors des sentiers battus!

On frôle le vulgaire , on est dans l'amer....

Le tout sous une très belle écriture.

Conforme à l'idée que je m'en faisait pour mon premier Houellebecq!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lauraline-Xywz 2019-01-13T14:10:47+01:00
Bronze

Comme d'habitude, je commence ma lecture en pensant que celui-ci est mieux que les autres, mais je me lasse vite de ce style et de cette rengaine désabusée de tout et de tous... Ce que j'accorde à l'auteur, c'est de mettre le doigt, un peu avant tout le monde. sur ce qui sera un fait de société.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EntreDeuxLivres 2019-01-07T18:26:16+01:00
Argent

J’aime beaucoup la plume de l’auteur, j’attendais donc ce roman avec impatience, « Soumission » m’a complètement marquée.

Florent-Claude, 46 ans , le narrateur s’adresse directement à nous, lecteurs. Il est dans une période dépressive de sa vie et se fait médicamenter. C’est l’occasion pour lui de faire un point sur sa vie et de revoir et de nous raconter les rencontres qui ont le plus comptées dans sa vie.

Michel Houellebecq est, comme à son habitude cynique, provocateur. Il dépeint la société actuelle sans détours et nous pousse à la réflexion.

Il alterne une plume poétique et beaucoup plus brute. Il bouscule le lecteur, c’est ce que j’aime dans ses romans. Il m’a quand même beaucoup moins touchée que « Soumission ».

Soit on aime, soit on déteste, mais une chose est sûre, Michel Houellebecq ne laisse jamais indifférent.

Afficher en entier

Date de sortie

Sérotonine

  • France : 2019-01-04 (Français)

Activité récente

ben_c l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-14T03:10:30+02:00
Dalide l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-08T10:44:40+02:00
Lothar l'ajoute dans sa biblio or
2019-06-20T15:05:06+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 66
Commentaires 9
Extraits 4
Evaluations 27
Note globale 6.72 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode