Livres
512 612
Membres
524 016

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par mademoisellle 2018-12-25T16:11:09+01:00

Les femmes, siffla Morveer en serrant les dents.

— Quoi, les femmes ? gronda Vitari.

— Si on omet la présente compagnie, elles ont tendance à penser davantage avec le cœur qu’avec l’esprit.

— Au prix où elle nous paie, elle peut penser avec son cul, ça me va.

— Un mort riche reste un mort.

— Il est tout de même mieux qu’un mort pauvre, intervint Shivers.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mademoisellle 2018-12-25T15:32:55+01:00

— Pourquoi il m’arrive toujours des trucs comme ça ?

— Parce que t’es quelqu’un de mauvais, de très mauvais, dit Cosca par-dessus son épaule.

Une ombre assombrit le visage de Shivers. Il leva les yeux et vit un corps nu s’écraser tête la première dans le cercle, tombant du ciel, éclaboussant de sang la foule déjà choquée.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mademoisellle 2018-12-25T15:15:51+01:00

« Confronté à deux chemins sombres », écrivait Stolicus, « un général devrait toujours choisir le plus éclairé. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par mademoisellle 2018-12-25T15:14:37+01:00

— Quelle chambre… (Il s’éclaircit la voix.) … plaisante.

— Il en faut peu pour vous combler.

Il gloussa.

— Ma femme n’en dirait pas tant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mademoisellle 2018-12-25T15:01:13+01:00

— Vous êtes ravissante, murmura-t-il en baissant son chapeau à l’intention d’une blonde qui passait par là.

— Tiens-t’en aux invités, gronda-t-elle d’un air vicieux, tout près de son visage.

— J’essayais seulement de détendre l’atmosphère, ma belle. Je suis là pour aider.

— Si tu veux aider, alors tu peux en sucer un ou deux ! J’ai assez à faire de mon côté.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mademoisellle 2018-12-25T14:55:50+01:00

— On est belles, toutes les deux, ricana Monza en s’approchant. Un général habillé en pute et une pute habillée en reine. On fait tous semblant d’être quelqu’un d’autre ce soir.

— C’est de la politique, dit la maîtresse d’Ario.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mademoisellle 2018-12-25T14:51:08+01:00

— J’ai toujours pensé que ça devait être un bon métier, pute. Enfin, pute de luxe, du moins. T’as des jours de congé, et quand on t’appelle pour travailler, tu peux en faire la plus grande partie allongée.

— Mais c’est pas très honorable, commenta Shivers.

— Même la merde, ça peut servir d’engrais. Alors que l’honneur, ça sert vraiment à rien.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mademoisellle 2018-12-25T14:33:25+01:00

« Les gens préfèrent de loin un chef qui semble grand », écrivait Bialoveld, « à un chef qui l’est réellement. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par mademoisellle 2018-12-25T14:26:25+01:00

Il est encore en vie, ce vieux salaud.

— Mais il aurait bien besoin de repos, murmura Monza. Il lui faut un cercueil.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mademoisellle 2018-12-25T14:24:52+01:00

Si vous aviez vu le monde dans les rues d’Osprie après ma victoire lors de la bataille des Îles, jetant une multitude de fleurs en l’air… Ils étaient au moins deux fois plus nombreux. Il fallait être là !

— J’y étais, moi, dit Vitari. Ils étaient deux fois moins nombreux.

— Ça t’amuse de pisser sur mes rêves ?

— Un peu.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode