Livres
524 021
Membres
542 066

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Seule la fleur sait, Tome 1



Description ajoutée par Tsukimi 2017-10-29T16:04:44+01:00

Résumé

Un après-midi d'un jour ensoleillé sur le campus...un soir de pluie à la gare...Misaki et Arikawa se sont rencontrés.

Ils ignorent le nom de l'autre, ne s'étaient jamais vus, mais c'est le commencement de tout.

Ils vont se rapprocher peu à peu, mais...

Afficher en entier

Classement en biblio - 291 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Nocturis 2020-04-10T21:43:01+02:00

Professeur Tsujimura: - Il a l'air de s'amuser…

Misaki: - C'est si distrayant que ça de compter des micro-organismes ? Pour moi oui, mais…

Professeur Tsujimura: - HaHaHa ! Mais non, c'est parce qu'il est avec toi.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Karine6284 2020-09-18T14:14:40+02:00
Or

Quand la rencontre entre Misaki et Arikawa se produit, c'est le débit d'une belle histoire

Ce premier tome est tout en douceur, autant Arikawa est déjà tellement sûr de lui, alors que Misaki réprime ce qu'il ressent par une sorte de rejet. On comprend finalement le pourquoi de son comportement et je me suis posé beaucoup de questions sur comment allait évoluer cette situation. Malgré tout, les deux étudiants de rapprochent petit à petit et Misaki s'ouvre chaque jour au contact de Arikawa.

De belles scènes mignonnes entre les deux hommes que j'ai beaucoup aimées. Malgré des malentendus et quiproquos, Misaki et Arikawa finissent toujours par retourner l'un vers l'autre. Une belle amitié qui se construit, pour commencer. Même s'ils n'osent pas encore faire évoluer plus avant leur relation, on sent bien le lien qui se tisse.

Les personnages sont vraiment bien construits et attachants. Et mention spéciale pour le prof de labo de Misaki qui m'a beaucoup fait rire. Arikawa et Misaki sont les parfaits opposés et c'est ce qui va les aider autant l'un que l'autre.

Un premier tome qui pose les bases d'une jolie histoire, de jolies scènes entre nos deux héros. On retrouve la douceur dans les dessins également, j'ai apprécié.

Ma note : 5/5

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nocturis 2020-04-10T21:38:38+02:00
Or

Un premier tome tendre et qui pose les bases d'une histoire d'amour sous le signe des sentiments et des fleurs.

Lorsque Misaki et Arikawa se rencontrent (assez brutalement la première fois), il s'agit du début d'une histoire d'amour qui laissera des traces sur ces deux jeunes hommes.

Ce premier tome présente les deux héros et introduit déjà quelques scènes très jolies. Arikawa est très franc et libre alors que Misaki est plus timide et sensible. Les planches sont également très belles.

J'ai hâte de pouvoir lire la suite de cette histoire d'amour très tendre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gaali 2019-12-13T10:44:06+01:00
Bronze

Le début est un peu confus mais après c'est tout mignon.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chloe_n 2019-09-04T18:57:27+02:00
Diamant

J’hésitais à commencer cette série. Je ne le regrette pas du tout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sokingu 2019-04-12T14:13:52+02:00
Diamant

J'affectionne particulièrement cette histoire, c'était mon premier yaoi, le premier d'une longue liste ... Car après l'avoir lu je suis devenue complètement accro au genre et également aux livres de l'auteure. J'aime énormément le style graphique de Rihito Takarai, cette histoire est vraiment belle et captivante, et cet amour qui se développe entre les personnages est vraiment touchant. Je ne remercierais jamais assez ce manga de m'avoir fait découvrir ce genre que j'aime avec passion, pourtant ça ne serait pas lui que je recommanderais de lire pour un premier yaoi, car il contient quand même des scènes de sexe "hot". Je pense que pour commencer en douceur il faut plutôt s'orienter vers des mangas de Kotetsuko Yamamoto par exemple, et ensuite lire Seul la fleur sait qui reste quand même très doux et romantique ~.

Afficher en entier
Pas apprécié

Je n'ai pas du tout aimé ce manga. Les dessins sont pas mal mais je n'ai pas accroché à l'histoire ni aux personnages. C'était mon premier yaoi et ce sera sûrement le dernier également. Les scènes de sexe, auxquelles je ne suis pas habituée dans les shojos que je lis, ne m'ont pas vraiment plu. Bref, j'ai quand même lu les 4 tomes puisque je les avais tous commandés et même en refermant le dernier mon avis reste inchangé : j'ai trouvé ça vraiment mauvais (et comme c'était mon premier yaoi et que tout le monde l'a aimé, je pense maintenant ne pas être faite pour ce genre).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par luciemichaud 2018-01-21T20:25:43+01:00
Or

Sublime, merveilleux. Je n'ai pu m'en détacher jusqu'à ce qu'il soit clos ! L'histoire est très belle et touchante !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaevaCerise 2017-11-29T15:16:39+01:00
Or

Des dessins doux et magnifiques, une histoire belle et délicate, de l'amour et des sentiments tout en douceur et en poésie. Je trouve ce manga dans sa conception et ses dessins très délicat et poétique. Le lire est si facile et touchant. Misaki a l'air fragile et blessé comme un petit oiseau et Arikawa a l'air si spontané et libre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Isidara 2017-11-07T15:10:26+01:00
Or

Une très belle histoire, personnellement j’aime beaucoup les dessins, je les trouve très doux, très légers et pour moi c’est vraiment ce qui donne cette délicatesse et ce romantisme à l’histoire.

L’histoire est soft et plutôt basée sur les sentiments des personnages, j’ai beaucoup aimé que l’on parle des fleurs, c’est ce qui a donné le côté poétique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilylelfe 2017-04-28T23:24:30+02:00
Diamant

Un manga tout doux et très poétique, signée par une mangaka incontournable (dont je vous ai déjà parlé puisqu’elle est également l’auteure de 10 Count).

« Seule la fleur sait », c’est du lyrisme à l’état pur. L’histoire de deux adolescents très différents l’un de l’autre, dont la rencontre brutale (littéralement, puisque les deux garçons se foncent dedans les deux premières fois, sans le vouloir bien sûr) va chambouler leurs univers.

Arikawa est un garçon très sociable, toujours souriant, ouvert et très joyeux. Un peu naïf et fleur bleue, également ! Il a une personnalité très lumineuse et énergique. Il a un souci de vue (myopie je pense, vu sa façon de voir sans lunettes) qui l’oblige à porter des lentilles (ou des lunettes chez lui). Très intelligent, il fait des études de droit, mais se retrouve à aider au labo de botanique parce qu’il a « une dette » envers le professeur qui gère le labo.

Misaki est tout l’inverse. Très sensible, très renfermé sur lui-même, il passe tout son temps libre dans le labo, avec les plantes qu’il semble affectionner plus que les humains. Il est timide et manque d’assurance, n’a pas vraiment d’amis, à part le professeur, qu’il considère comme son mentor. C’est un personnage plus sombre qu’Arikawa, plus touchant, également.

Lors de leurs deux premières rencontres, Arikawa a des soucis avec ses lentilles, et il ne peut pas voir Misaki autrement que flou. La seule chose dont il se souvient de ces rencontres, c’est le bijou en forme de fleur (pour les filles, mais qui lui va si bien !) que Misaki portait autour du cou, et dont la chaine s’est brisée lors de leur second accrochage et finit entre les mains d’Arikawa. Mais si Arikawa ignore tout de ce garçon mystérieux, il se met pourtant à rêver d’une personne nommée Misaki, et dont il serait éperdument amoureux. Il est absolument incapable de savoir qui est cette mystérieuse Misaki dont il rêve, et dont sa petite-amie, ayant entendu le nom, est jalouse… C’est au détour d’un document scolaire sur lequel est inscrit le nom de Misaki (qui se révèle être un garçon… notre second héros) qu’Arikawa apprend qui est cette personne à laquelle il ne cesse de penser. A peine a-t-il découvert la vérité qu’il se jette sur Misaki pour lui dire qu’il l’aime beaucoup… en plein milieu de l’école. Misaki fuit, et Arikawa, dont l’innocence est aussi touchante qu’elle donne envie de le secouer, ne comprend pas ce qui lui arrive… Pas plus qu’il ne sait où il a rencontré ce garçon timide et adorable qui lui affirme ne pas le connaitre (il ne l’a pas reconnu, puisqu’il voyait flou, mais il a l’impression de l’avoir déjà rencontré, pourtant).

Voilà un démarrage haut en couleur et très dynamique, mais aussi poétique, avec l’introduction de ces rêves, notamment, et aussi de la présence du bijou fleur, et de l’univers des plantes, qui semble passionner Misaki. Et il faut le dire, ces deux adolescents sont très touchants, leur douceur et leur pureté sont désarmantes.

Suite à ces premières rencontres très mouvementées, Arikawa va commencer à travailler au labo de botanique, et donc à côtoyer au quotidien Misaki, qu’il n’a de cesse que de tenter d’apprivoiser. Mais derrière la retenue et la timidité de Misaki, se cachent bien des secrets… Une histoire de vie difficile, chaotique, peuplée de pleurs, de peurs et de solitude, qui fait de Misaki un personnage à la fois un peu mystérieux, et surtout très émouvant. On comprend peu à peu sa peur d’approcher d’Arikawa, au fur et à mesure que les sentiments des deux adolescents se précisent et s’intensifient… On apprivoise ses réactions, qu’Arikawa ne comprend pas toujours, mais dont il découvre les raisons au fil de ces trois magnifiques mangas au lyrisme féerique. Tendresse, complicité, bouleversement, amour, les ingrédients de « Seule la fleur sait » sont un peu magiques, et la recette marche vraiment bien… On est sous le charme, du début à la fin, et c’est avec une immense nostalgie, peuplée de joie émue, qu’on repose le troisième volume en rêvant à la suite (suite qui, d’ailleurs, a été écrite dans un court opus supplémentaire tout aussi magique).

Et que dire des dessins ? Je suis encore une fois sous le charme, comme dans chacun des mangas de Rihito Takarai. Cette mangaka possède un talent unique, ses dessins sont tout simplement merveilleux. Des traits plutôt simples, mais d’une pureté aveuglante, d’une beauté qui ne peut pas laisser indifférent. Arikawa et Misaki sont magnifiques, leurs expressions sont très travaillées, douces et intenses à la fois. Leurs émotions défilent sur leurs visages, parfaitement lisibles. Les couvertures sont à tomber par terre tant elles sont belles. Je rêverais de les avoir en grand dans mon salon !! ^^

C’est un manga incontournable, pour moi, que je ne saurais que vous conseiller. Les scènes de sexe sont très peu nombreuses, et relativement soft, ce qui fait que ce manga est classé en 14+, et vraiment, même ceux d’entre vous qui ne sont pas amateurs de scènes érotiques ne devriez pas être choqués ici. Et puis c’est fait avec une telle douceur et une telle poésie…

Aurélie, pour le blog d'Amabooksaddict http://amabooksaddict.blogspot.fr/2017/09/chronique-seule-la-fleur-sait-rihito.html

Afficher en entier

Date de sortie

Seule la fleur sait, Tome 1

  • France : 2012-03-08 (Français)

Activité récente

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 291
Commentaires 29
extraits 3
Evaluations 67
Note globale 8.3 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode