Livres
433 760
Membres
355 899

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Seuls les enfants savent aimer



Description ajoutée par Framb0ise 2017-12-08T11:28:55+01:00

Résumé

L'enfance et ses blessures, sous la plume de Cali.

Seuls les enfants savent aimer.

Seuls les enfants aperçoivent l'amour au loin, qui arrive de toute sa lenteur, de toute sa douceur, pour venir nous consumer.

Seuls les enfants embrassent le désespoir vertigineux de la solitude quand l'amour s'en va.

Seuls les enfants meurent d'amour.

Seuls les enfants jouent leur coeur à chaque instant, à chaque souffle.

À chaque seconde le coeur d'un enfant explose.

Tu me manques à crever, maman.

Jusqu'à quand vas-tu mourir ?

(Source : Le Cherche Midi)

Afficher en entier

Classement en biblio - 14 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Lusylila 2018-04-04T14:13:40+02:00

"Je suis né; ça n'a d'intérêt que pour suivre chacun de tes pas. C'est le bon sens, le sens de la vie. A quoi bon si je ne peux pas te parler de mes joies et de mes souffrances? Pourquoi les affronter sans toi?"

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par LoliV 2018-05-07T08:06:38+02:00
Argent

Une longue plainte, touchante et émouvante, déchirante d'un petit garçon de 6 ans pour sa chère maman trop tôt disparue.

A l'image du chanteur, Cali, tel un écorché vif, sait nous toucher par des phrases courtes, des mots simples, poétiques, parfois brutaux et sans fioritures, mais tellement sincères, qu'ils en deviennent bouleversant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lusylila 2018-04-04T14:26:31+02:00
Argent

Comment ne pas comprendre? Comment ne pas être émue? Bouleversée? Touchée?

J'avais 16 ans quand j'ai perdu la mienne, mais peut importe l'âge que l'on a, quand on perd sa mère, nous sommes tous des enfants...

C'est une absence que rien, jamais, ne pourra combler. C'est un trou au milieu du cœur, qui grandit, grandit, toujours plus profond, toujours plus douloureux.

Ce sont des souvenirs qui s'estompent au fil du temps et d'autres qu'on aura jamais la chance de se créer.

J'ai compris cette solitude si vive, si dévastatrice, et si apaisante aussi. Parce qu'au final, mieux vaux la solitude, que tous ces élans d'amitié ou d'amour, aussi maladroits et inefficaces les uns que les autres...

Personne ne sera jamais à la hauteur, maman...

Il n'y a que toi qui comptait...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Framb0ise 2018-03-02T12:23:22+01:00
Bronze

Je suis fan de Cali depuis plus de 10 ans (déjà !) et j'ai aimé partager un petit bout de son univers et de son enfance dans son livre. J'ai trouvé l'écriture très jolie, beaucoup de belles citations, beaucoup de sentiments bruts, d'émotions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par domenica 2018-02-11T13:25:07+01:00
Diamant

Outre le fait que j'adore l'artiste et que je vais le voir en concert j'ai été énormément heureuse de recevoir son livre.

Cali nous dépeint son enfance avec tous ces souvenirs de petit garçon.

Souvenirs personnels touchant et cette admiration et surtout cet amour qu'il voue a sa mère.

Cette solitude qui nous assaille quand on perd un être cher, avec des mots simples et sincères ils nous livre son ressenti, sa peine, sa détresse, l'incompréhension ressenti quand on a que 6 ans et que l'on ai confronté a un deuil.

Un manque maternel, une souffrance toujours présente, qui de nous n'as pas ressenti ça ?

Merci a Bruno de nous avoir livrer un moment fort de sa vie.

Afficher en entier

Date de sortie

Seuls les enfants savent aimer

  • France : 2018-01-18 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 14
Commentaires 4
Extraits 3
Evaluations 5
Note globale 8.6 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode