Livres
528 319
Membres
548 350

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de seve61300 : Ma PAL(pile à lire)

Lucian Lucian
Isabel Abedi   
Aie. Une grosse déception pour Lucian. Moi qui me faisait une joie de lire ce livre et bien je suis tombée de haut. Je ne dirais pas que je n'ai pas aimé, mais c'était bof.

Les deux cents premières pages sont très dures à passées. En fait, c'est ça qui m'a vraiment dérangé. La fin est plutôt pas mal, malheureusement elle ne relève pas assez le niveau. Ce qui n'a pas aidé c'est le début. On a beaucoup de mal à situer les personnages. Qui est qui ? C'est assez bizarre que Rebecca appelle sa mère Jeanne nan ? En tout cas, pour ma part ça m'a perturbé. Une fois c'était Jeanne une fois "maman". Quant à Fauvette j'ai aussi eu du mal à la situer dans tout ça. Du coup ça ne m'a pas aider à bien me mettre dans l'histoire.

Ensuite, j'ai trouvé qu'il y avait pas mal de longueurs. On s'étale en long en large et en travers sur ce qu'elles trouvent dans le grenier, sur les oiseaux et enfin sur le livre d'un de ces ancêtres. J'avoue que ces passages là, je les ai lu en diagonale... pourtant je n'aime vraiment pas faire ça... mais j'étais obligée, sinon je savais que je ne finirais pas le livre.

Parlons des autres personnages : Sebastian. Honnêtement, il est tout ce que je n'aime pas. Le meilleur ami, casse-pied, qui ne comprend pas qu'il n'a pas la place de petit ami. Quand à Suze, j'ai bien aimé son personnage. Elle apportait un petit quelque chose en plus. Et enfin Lucian. Mystérieux, c'est le mot qui le définit le mieux. Nos deux personnages principaux ne m'ont pas vraiment touchés. J'ai eu du mal à m'attacher à eux. C'est vraiment dommage.

Concernant la fin de l'histoire, parce que comme je l'ai dit plus haut les 2/3 du livres n'ont pas apporté grand chose, elle devenait plus intéressante. Mais ça allait trop vite, comme un surplus d'information. Inutile de dire qu'il fallait s'accrocher pour comprendre.

Je reste donc pas mal déçue de ma lecture. D'ou ma note : 4/10. C'est dommage.

par Carole94P
Le Pacte des Coeurs Brisés Le Pacte des Coeurs Brisés
Sarah Ockler   
Livre vraiment super !! Alors oui l'Histoire est un peu clichée ... une jolie fille avec un sale caractère et un bel hispanique qui joue de son charme ... Blablabla
Mais ce que j'ai vraiment appréciée dans cette histoire (et qu'on ne trouve pas beaucoup) c'est la réalité qu'on peut voir : la maladie du père de Jude est malheureusement d'actualité de nos jour et voir le quotidien de cette fille qui doit vivre avec son papa (un homme qu'elle aime plus que tout au monde), qui doit apprendre à accepter cette maladie, ... C'est un livre qui, outre le côté un peu cliché du beau mec qui se ramène avec sa super moto (oui je sais ... mais on aime bien quand même non ?), fait ressortir énormément d'émotions, d'amour et de complicité entre les membres de cette famille qui doivent ensemble faire face à la maladie.
Une semaine avec lui Une semaine avec lui
Monica Murphy   
C'est super prévisible comme histoire, mais ça n'en reste pas moins intense et addictif puisqu'on veut à tout prix savoir ce qu'ils cachent tous les deux...

par Lusylila
L'été où je suis devenue jolie, Intégrale L'été où je suis devenue jolie, Intégrale
Jenny Han   
L’été où je suis devenue jolie est l’histoire de Betty mais pas seulement. C’est aussi celle de Conrad et Jeremiah Fisher.

A première vue, il semblerait qu’il s’agisse d’une romance des plus classiques portant sur un tout aussi classique triangle amoureux. Très simple en apparence, ce livre, en réalité, va aborder des sujets beaucoup plus profonds et complexes. Je craignais qu’il ne soit superficiel et très prévisible et, vu son épaisseur, de m’ennuyer. Or il n’en a rien été, au contraire !

Ce livre est une romance qui sent bon l’été, le soleil et la mer. Je ne peux donc que la conseiller à tous les amateurs de jolies histoires d’amour. Simple et rafraichissante, cette romance addictive se lit très rapidement.

Notre chronique : http://drunkennessbooks.blogspot.fr/2014/07/lete-ou-je-suis-devenue-jolie.html
À pile ou face À pile ou face
Samantha Bailly   
"Wouaa bah bah bah !" Voila comment je pourrai résumer ce gros coup de coeur !
Il faut savoir qu'en temps normal je ne lis pas de thriller, ce n'est pas un genre qui m'attire beaucoup. Mais ayant adoré "Ce qui nous lie" de Samantha Bailly, j'ai eu envie de me lancer dans la découverte de ce genre aux côtés de sa plume et de son imagination. J'en ressors complètement conquise ! J'adopte le thriller psychologique et une fois encore j'adhère à tout ce qu'elle a su créer, modeler et faire vivre.

L'intrigue est vraiment bien construite. Coïncidences ou prédictions? Toute la trame de l'histoire repose sur ça. Les évènements sont-ils le fruit du Hasard ou peuvent-ils être décelés et interprétés?

Emma ne croit pas en tout ça, elle ne s'est même jamais posée la question, mais voila que quelques mois après le décès de son frère, elle reçoit un mail de lui, lui expliquant les bases du Yi-King: il suffit de poser une question, de lancer des pièces, de noter de quels côtés elles tombent et de déchiffrer grâce aux livres de mutations leurs significations. D'abord septique, elle se rend compte très vite que toutes ces réponses tombent justes.
A la suite de cette découverte s'en suit: la disparation d'une fille de son lycée, la rencontre avec un groupe nommés Mantis, des menaces, une enquête... Tout cela est-il lié? Jusqu'où? Quel était le rôle de son frère dans tout ça? Qui croire? Les idées et les soupçons ont défilé dans ma tête, sans avoir vraiment le temps de se poser, qu'un nouvel indice ou évènement faisait alors son apparition et venait tout chambouler!

La construction du roman est excellente ! Alternant évènements présents et souvenirs (date et personnage en entête pour nous situer) nous évoluons dans un brouillards exquis. Les premiers souvenirs soulèvent les questions, le présent apportent des prémices de réponses, pose de nouvelles interrogations, puis les derniers souvenirs viennent tout éclairci. C'était très souvent frustrant mais au combien passionnant !

Comme pour le Yi-King, le pile ou face, le yin et le yang, le roman à un autre côté, l'histoire d'une jeune fille, faisant le deuil de son frère, vivant en internat, avec une meilleure amie, un béguin et un bac à passer à la fin de l'année. Il est important dans ce genre de souffler un peu, et j'ai vraiment apprécié la façon dont l'auteure a fait cohabiter les deux "vies" d'Emma.

On rencontre divers personnages, je ne m'attarderais pas sur chacun d'eux mais ils ont tous un rôle à jouer, que se soit pour être dans le camp des suspects, des alliés, ou tout simplement pour apparaitre en toile de fond. Ils ne sont pas tous approfondis mais chaque caractères apportent un fil conducteur permettant l'évolution des idées, de l'intrigue, et au final de la vie en général.

J'ai adoré la toute dernière scène, qui clôt à la perfection ce roman, laissant le sourire au lecteur et une porte ouverte vers un nouveau grand hasard.

http://regina-falange.skyrock.com/3134817956-A-pile-ou-face-Samantha-Bailly.html
Ces scandaleux Ravenhurst, Tome 4 : Le mystérieux lord Ravenhurst Ces scandaleux Ravenhurst, Tome 4 : Le mystérieux lord Ravenhurst
Louise Allen   
http://megworld.over-blog.com/article-petits-secrets-et-grand-mariage-louise-allen-121143661.html

Je connais surtout les romans Darkiss des éditions Harlequin mais j'ai eu envie de découvrir leur nouvelle collection de romances : H&. La couverture de ce titre m'a tout de suite interpellée. Je l'ai trouvé magnifique et en accord avec le contenu. Dans l'ensemble, j'ai apprécié ce roman même s'il a quelques défauts.

Au début de l'histoire, nous rencontrons notre héroïne : Elinor. Elle passe le plus clair de son temps à dessiner et à reproduire des œuvres d'art pour le compte de sa mère, qu'elle assiste. Elle est certaine de devenir vieille fille avant de retrouver son cousin : Théo. L'amour entre cousin/cousine peut choquer en 2013 mais à une certaine époque, c'était tout à fait acceptable et même courant. Personnellement, je n'ai pas eu de problème à me placer dans le contexte et à adhérer à cette jolie romance.
La construction est intéressante puisqu'on a un point de vue omniscient qui passe de Elinor à Théo sans arrêt. Nous savons ainsi dès le début qu'ils ont des sentiments l'un pour l'autre même si eux n'en ont pas conscience.

La romance est l'élément central de ce livre mais ce n'est pas le seul. J'ai préféré les deux premiers tiers de l'histoire car nous avons aussi une enquête. Elinor (que Théo surnomme bientôt Nell) et son cousin sont en effet à la recherche d'un objet qui a été dérobé alors que Théo le rapportait à son acheteur. Il s'agit d'un calice à caractère érotique ayant servi à son ancien propriétaire pour des pratiques... peu conventionnelles! Théo et Nell vont devoir démasquer le voleur et récupérer le calice au plus vite. J'ai surtout aimé les passages dans le château où les nuits de nos héros sont peuplées d'escapades nocturnes. Ils se retrouvent alors seuls et ont du mal à résister à leur attirance.
Ce que j'ai regretté, c'est que la relation entre Nell et Théo stagne dans le dernier tiers. Ils s'aiment sans se l'avouer et il n'y a que très peu d'évolution jusqu'à la fin. J'ai eu du mal à croire qu'ils soient si aveugles et qu'ils évitent à ce point le sujet. Leurs conversations se répètent : Théo veut l'épouser (mais sans lui avouer qu'il l'aime) et Elinor refuse (car elle pense qu'il ne l'aime pas). Le suspense du début a disparu et on tombe malheureusement dans le classique et le déjà-vu.

Elinor est une femme moderne pour l'époque. Elle change radicalement de caractère en rencontrant Théo. Elle était jusque là effacée et soumise à sa mère et se découvre finalement un fort caractère. Elle est têtue et n'a pas peur de briser les règles avec Théo. Même si son évolution m'a semblé parfois un peu trop rapide, j'ai apprécié cette jeune aventurière dans l'âme. Théo est aussi un personnage attachant. Malgré un passé de coureur de jupon, dès qu'il tombe sous le charme de sa cousine, il ne pense plus à aucune autre. Comme je le disais plus haut, nous sommes ici dans une romance très fleur bleue qui plaira aux grandes romantiques.

Enfin, le style est agréable malgré quelques répétitions par-ci par-là. L'auteure a choisit de faire parler les personnages comme à l'époque, ce qui est appréciable dans une romance historique. Même si l'on retrouve des éléments trop modernes pour le contexte (notamment une héroïne qui est bien trop à l'aise avec le contact physique!), on se laisse prendre au jeu et on visualise plutôt bien les lieux et les vêtements des différents protagonistes.

Pour conclure, "Petits secrets et grand mariage" est une romance toute mignonne et parfaite pour une lecture détente. Même si l'histoire d'amour ne m'a pas bouleversée comme d'autres, j'ai passé un agréable moment. Si vous êtes sentimentale et que vous recherchez une histoire pleine de tendresse, n'hésitez pas à vous procurer ce titre! Merci à Romy et aux éditions Harlequin pour ce partenariat.


3,5/5

par megmars
Tes mots sur mes lèvres Tes mots sur mes lèvres
Katja Millay   
The Sea of tranquility est un véritable diamant l'état brut...3 mots pour le décrire : émotions, émotions et émotions....Fucking hard emotions!!

Entrer dans ce the Sea of Tranquility, c'est d'abord aborder un roman mystérieux,ou on se pose des tas de questions et pourquoi et pourqoui..et on se frustre, mais de cette frustration naît une véritable de soif de révélations, donc on continue a naviguer à travers les pages jusqu’à que ce livre fasse intégralement partie de votre vie..Une intrigue crescendo comme je les aime, de personnages réels , attachants, brisés,puissant, en totale perdition..c'est au fil de la lecture, chaperonnée d'un talent fou, que Katja Millay,, insinue ses protagonistes jusqu'à qu ils ne fassent plus qu'un avec vous.

On devient Josh et on devient Nastya...et attention car il est très difficile de s'en défaire...et toutes leurs émotions, ce qu'ils peuvent penser ou dire vont imploser en vous et attention les dégâts.

Je ne parlerai pas des sujets sur lesquels repose roman car je vous enlèverai tout ce qu'il y'a découvrir, et il y'a tellement à découvrir.

Un premier roman de cette auteure..et vraiment un des plus beaux que j'ai pu lire...dans mes favoris pour l'année 2013.

par Lylie34
Losing It, Tome 1 : Ce si joli trouble Losing It, Tome 1 : Ce si joli trouble
Cora Carmack   
Alors je sens déjà qu'on va surement se moquer de moi...Mais j'ai vraiment adorée ce roman alors non ce n'est pas Victor Hugo (ou autres)mais je pense que des fois ce genre de lecture fraîche et pleine d'humour peut (largement) se placer au niveau de Victor Hugo.Enfin non pour être plus claire je pense qu'on ne peut pas comparer deux styles de romans aussi différents car après tout ce n'est pas forcément la "grandeur" de l'écriture mais ce qu'elle nous fait ressentir au fond de nous et ce livre m'a fait rire,désirer d'être à la place de Bliss...Enfin bon après cette petite parenthèse qui ne servait (surement)à rien :) Je vais parler du roman (enfin!),quand je l'ai lue je souriais et rigolais environ euh....Tout le temps?.Ha Ha je dois paraître complétement niaise mais c'est juste que le côté romance interdite c'est tellement séduisant et désoler est un système qui marchera encore pas mal de temps (pour ne pas dire toujours...). Beaucoup se plaigne que les auteurs ramènent toujours les mêmes sujets (ex:Romance interdite,triangle amoureux...) et je suis d'accord avec vous complètement !! Mais je pense le problème ce n'est pas les sujets mais comment c'est écrit je veux dire il y a des auteurs qui arrivent à bien les mettre en place et d'autres non...Bon je crois que je me suis un peut emballée dans ce commentaire^^mais en tout cas un roman parfait pour l'été ;)

par kiwiixx
Les Spellman, tome 5 : Rien ne va plus chez les Spellman ! Les Spellman, tome 5 : Rien ne va plus chez les Spellman !
Lisa Lutz   
Encore un excellent moment en compagnie des Spellman, les personnages évoluent tous à leur façon et le rythme du récit nous tient toujours en haleine et nous intrigue toujours pour savoir quel subterfuge emploie chacun des personnages pour mettre des bâtons dans les roues des autres.
Je recommande!

par lettore
Le Journal malgré lui de Henry K. Larsen Le Journal malgré lui de Henry K. Larsen
Susin Nielsen   
Ce livre a reçu de nombreuses éloges, et il les a bien mérité. Au début, le livre peut ne pas paraître si agréable à lire, surtout parce que Nielsen place Henry, le personnage principal, en légère empathie avec le lecteur. Du coup, on a plus de mal à ressentir de la compassion à son égard, peut être aussi parce qu'il ne raconte pas tout de suite le drame qui l'a frappé, lui et sa famille. Le fait, justement, de l'évoquer mais par des petites allusions qui ne disent rien, est intéressant.

On s'attache petit à petit au personnage principal, ce qui nous rend plus proche de lui. L'écriture est réaliste, au début plutôt froide, puis l'auteur se confie de plus en plus à mesure qu'il prend plaisir à écrire. Le livre nous emporte vraiment, je l'ai d'ailleurs lu presque d'une traite, et pourtant cela ne m'a pas dérangé. La lecture est très fluide, très agréable.

J'ai facilement identifié ce livre à Wonder, tout d'abord parce qu'ils traitent tout deux d'un sujet grave, mais à la première personne (ce qui nous rapproche du narrateur) et d'un style plutôt léger. On mêle donc l'humour avec le drame. Pourtant, j'ai le souvenir que Wonder m'avait plus ému.

J'ai également identifé ce livre à Hate List, même si hate List est écrit avec une écriture bien plus grave. C'est peut être pour ça que j'ai préféré Le Journal malgré lui de Henry K. Larsen, même si le sujet de l'intégration dans un milieu scolaire après un drame terrible était mieux abordé.

Quelque chose qui m'a déplu, néanmoins, et que j'avais aussi retenu dans Wonder, c'est que le livre garde, malgré tout cela, une part de naïvité. C'est sans doute dur de dire ça, mais je vais essayer de vous l'expliquer clairement. Même si tout n'est certainement pas brillant après son drame, tout va s'améliorer au fil du livre, pour finir par un happy end. D'abord, il y a des gens qui peuvent paraître pas sympa, mais qui finalement sont à l'écoute, ils peuvent très bien le comprendre, et ils sont très gentils envers lui. Après, il y a des très bons amis à son collège, sur qui il pourra toujours compter.

En fait, au début, rien ne va, personne n'est sympa, et à mesure que le livre avance, et que l'humeur de Henry s'améliore, chacun se révèle sympa et prêt à l'aider. Alors, ok, des accidents come ceux-là n'arrivent pas souvent, mais autant de personnes "appropriés" pour aider le héros, c'est encore plus rare. Bref, c'est juste cette petite part de naïvité qui m'a déplu. Parce que sinon, l'évolution de l'entourage et de l'humeur du héros est agréable et fait chaud au coeur.

C'est donc un bon livre, agréable à lire et très bien construit. Une histoire très émouvante qui ne vous laissera certainement pas insensible.

par legolas

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode