Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sevennah : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Moriarty, Tome 4 Moriarty, Tome 4
Miyoshi Hikaru    Ryousuke Takeuchi   
J'ai un gros problème avec ce manga, des sensations contraires s'affronte:
D'un coté je trouve l'histoire cliché, la méchante noblesse qui doit être éliminé pour créer une société égale et tout les trucs de ce genre. Je ne suis que moyennement fan de ces interprétations de Moriarty, Sherlock et Watson, trop lissées à mon gout. Même si elles respectent bien dans un sens les personnages de Doyle.
Et d'un autre coté (mon coté fangirl) JE MEURS D'AMOUR pour les personnages, tellement MAGNIFIQUES physiquement, tellement classes, cool, dans leur attitude, leurs interactions!
Ce qui fait qu'à chaque fois je commence un tome en levant les yeux au ciel -- devant cet énième affrontement entre lutte pour l'égalité et la noblesse - et à la fin je me retrouve à l'agonie devant la classe et la beauté suprême de tel ou tel personnage.
Du coup si je devais vraiment classer ce tome (comme les autres) je le mettrais en or pour les personnages, leurs personnalités et les dessins, en bronze pour l'histoire et l'adaptation.
Ainsi battent les cœurs amoureux Ainsi battent les cœurs amoureux
Lily Haime   
C'est encore une claque. Un coup en pleine poitrine. Un livre qui vous transcende, qui vous déchire tout en vous réparant.

Si j'avais qu'une chose à dire ce serait que c'est un Haime. À mon sens ça résume plutôt tout ce qu'il y a en dire.

Sa plume, la psychologie profonde des personnages, cette destruction et cette passion qu'elle dépeint sont toujours à vous arracher le cœur.

Dorian est un peu de chacun de ses personnages précédent tout en étant unique c'est ça aussi la magie de Haime. Même si vous retrouvez ses sujets de prédilection la destruction, la reconstruction, la passion et les amours destructeur il y aura toujours cet nouveauté qui par la force de sa poésie vous accroche encore et toujours.

Cette auteurs me bouffe à chacun de ses romans, je sais que j'en ressors jamais tout à fait la même. Il y a tellement à apprendre de ses écrits. Les moralité et l'apprentissage qu'on peut en retirer.

Lire un Haime c'est comme rentrer à la maison, jamais je n'ai lu aucun livre capable de me déchirer, de me réparer, de me faire sourire, et de m'apaiser tout en m'agitant qu'un Haime. Jamais aucune auteurs n'a été capable à ce point de me faire réfléchir sur moi-même, sur le monde qu'elle. Elle vous dépeint la passion, la souffrance psychique avec une tels force qu'il est impossible d'en ressortir sans avoir compris de deux, trois truc. Haime est l'auteur que je cite le plus.

J'aime à dire que ses livres sont plus qu'une romance et à mon sens ces le cas. Ce sont plus que des romance. Ce sont des messages d'espoir, un retour à la réalité, et à toutes ces souffrance dont ont s'éloigne souvent dans la lecture.

Si elle reste mon auteur préféré c'est pour ça : parce qu'elle s'accroche à une réalité. Rien n'est plus tangible que la réalité des émotions qui découle de ses romans.


Alors oui c'est un coup de cœur parce que encore une fois elle n'a rien laissé de côté.
Legendary Love, tome 4 Legendary Love, tome 4
Keiko Sakano   
Un tome extra, captivant et avec une très bonne dose de rebondissement. Par contre, vu la fin, cela va être une torture d'attendre la suite....

par Elyas
Abîmes et ténèbres, Tome 2 : La prophétie Abîmes et ténèbres, Tome 2 : La prophétie
Nora Roberts   
Superbe 2e tome. Moins sombre que le 1er puisque le récit porte surtout sur Fallon (même si les autres personnages sont très présents) et son apprentissage. Vivement le tome 3.
M, le bord de l'abîme M, le bord de l'abîme
Bernard Minier   
Ce livre n’est pas un simple thriller. Bien plus que cela, il est une prise de conscience sur le monde technologique dans lequel nous vivons.

On se retrouve immergé dans la ville de Hong Kong. Une ville aux gratte-ciels vertigineux, où la technologie est en plein essor. Grâce aux nombreuses descriptions de l’auteur on a véritablement l’impression d’y être.

Un récit riche et très documenté. On y découvre une technologie qui nous apparaît d’abord comme alléchante mais qui, très vite, nous fait peur. Trop de pouvoirs dans de simples machines. Les promesses sont belles mais la réalité fait sournoise. Surtout si une âme malveillante décide de se mêler de son développement. Une technologie qui ferait tout à notre place, avec laquelle l’être humain perdrait sa volonté de réfléchir par lui-même par facilité, par fainéantise.

Un tueur redoutable qui commet des crimes d’une atrocité ultime et qui ne laisse aucune trace. Des descriptions de sévices qui font froid dans le dos.

Une intrigue fournie et prenante autour d’un tueur et d’une technologie. Les deux étant tout aussi dangereux. Dans une ambiance lourde, pesante dans laquelle on est jamais vraiment tranquille.

De très bons rebondissements et des révélations sur les personnages qui nous laissent sans voix. Un tueur tout aussi intelligent que tordu.

J’ai apprécié que l’auteur y glisse une petite touche de tendresse, de douceur. Des instants qui permettent d’oublier, durant quelques minutes, la paranoïa qui fini par nous habiter.

Une lecture aux nombreuses descriptions, aux nombreux aspects qui font peurs parce que l’auteur, tout en se documentant, nous livre des vérités sur l’avenir, sur les dangers de la technologie. On voudrait que notre vie soit simplifiée mais, à force de laisser aux ordinateurs trop de pouvoirs de décision, ne nous mettons pas nous-mêmes en danger!?

Au fil de cette lecture, j’ai passé un excellent moment, j’ai vécu une enquête palpitante et j’ai également le sentiment d’en ressortir moins bête.
Siobhan, fille d'Odin, Tome 1 : Dissonance Siobhan, fille d'Odin, Tome 1 : Dissonance
Angélique Malakh   
Super tome ! Je n'ai pas pu le lâcher avant la dernière page. J'ai vraiment apprécié de suivre une héroïne qui a un côté très sombre c'est vraiment revigorant. On n'est pas avec la demoiselle en détresse mais avec une prédatrice. Ça change et ça donne de l'originalité. Une louve déguisée en agneau. Les personnes et l'intrigue sont bien construit et pleine de suspense. Surtt qu'on reste vraiment sur notre fin. Je suis désespérée de devoir attendre jusqu'en octobre pour savoir ce qui va se passer !!! Un bon bit-lit n'hésitez pas
Elia, la Passeuse d'Âmes - tome 3 : Saison Chaude Elia, la Passeuse d'Âmes - tome 3 : Saison Chaude
Marie Vareille   
http://www.my-bo0ks.com/2019/02/elia-la-passeuse-d-ames-tome-3-saison-chaude-marie-vareille.html

Souvenez-vous, il y a un peu plus d'un an, à la lecture du second tome j'avais plus que hâte d'avoir ce troisième et dernier tome d'Elia la passeuse d'âmes. Et puis quand je l'ai finalement eu entre mes mains, en décembre dernier, j'ai eu l'envie de le lire immédiatement, dans le salon, parce que avouons-le, ce troisième tome s'annonçait tout simplement génial. Finalement, en rentrant chez moi, j'ai préféré attendre un peu pour éviter d'être trop excitée à l'idée de le poursuivre et d'avoir finalement trop d'attentes. Deux mois plus tard, j'ai commencé Saison chaude et je dois dire que j'ai vraiment beaucoup aimé !

Pour ceux qui auraient l'appréhension de ne plus se rappeler trop de l'histoire et de ses moments clés, pas d’inquiétude, notre chère Marie Vareille pense à tout. Un récapitulatif en début de tome et des infos clés sur les personnages. Ajouté à cela de bref rappels en cours de lecture et le tour est joué. Vous l'aurez compris, on se replonge facilement dans ce troisième tome d'Elia la passeuse d'âmes.

Je dois l'avouer, les cent à cent cinquante premières pages m'ont paru assez longues. Pour la simple et bonne raison que nos personnages principaux se croyaient tout deux morts... Surtout Sol. Du coup, ils sont chacun de leur côté et j'avoue avoir attendu avec impatience leurs retrouvailles. Il faut dire qu'ils passent déjà le second tome de cette façon alors leur petit duo me manquait cruellement.

Fort heureusement, passé ce début, j'ai ensuite retrouvé tout ce que j'aimais dans les deux premiers tomes. Il faut dire que Marie Vareille n'hésite pas à nous en mettre plein la vue. Rebondissements, révélations, retournements de situations, préparez-vous, le lecteur ne pourra pas s'arrêter avant de l'avoir fini. Et c'est d'ailleurs ce qu'il s'est passé pour moi.

Dans ce troisième tome, Saison froide, j'ai apprécié en apprendre plus sur les personnages. Pas seulement Elia et Sol. On découvre vraiment plus de choses sur les autres. Je pense notamment à Arhia, Alek, Tim ou encore Max. J'ai trouvé d'ailleurs intéressant de voir que les personnages secondaires ne jouaient pas simplement un rôle de figurant dans l'histoire mais sont de réels acteurs de la tournure des événements. Car finalement, c'est les actes de chacun qui donne ce résultat. Nos deux héros sont comme pour les précédents tomes aussi courageux, attachants et suffisamment mignons tous les deux pour nous donner envie de les voir enfin réunis.

Arrivée vers la fin de ma lecture, je m'attendais vraiment au pire. Vous savez, comme cette sensation indescriptible qui vous dit que quelque chose va mal se passer. Il faut dire que les pages défilaient encore plus vite (moi, pressée de savoir la conclusion ?), la tension était à son comble et je me demandais comment Marie Vareille voulait achever son histoire.

Autant vous dire que vous serez surpris. Moi-même je l'ai été et je ne m'attendais vraiment pas à ça. Les derniers bouleversements de l'histoire arrivent très vite et nous laisse totalement sur le c*l. Vous l'aurez compris, c'est une fin à laquelle on ne s'attend pas et surtout assez rapide pour nous lecteurs. Je crois que finalement, même en sentant venir, je n'y étais pas préparée. Mais est-on vraiment préparé à finir une trilogie aussi géniale ?

En conclusion, malgré son début assez lent, la suite et surtout la fin m'ont totalement convaincue. J'ai apprécié ces multiples retournements de situations et ces révélations. Je n'avais pas envie de quitter les personnages et pourtant, en tournant la dernière page, j'étais heureuse d'en connaitre l'issue. Je ne peux donc que vous conseiller cette trilogie, écrite par la talentueuse Marie Vareille.

par Carole94P
Haute-école Haute-école
Sylvie Denis   
La magie n’est pas dans la nature de l’homme. Elle lui a été donnée par des dieux fantasques et capricieux qui se sont empressés de l’abandonner dès qu’ils ont vu qu’il n’était pas capable de s’en servir à bon escient. Souvenez-vous-en chaque fois que vous verrez des hommes se comporter de façon étrange : la magie vient d’ailleurs ; très rares sont les êtres capables de l’apprivoiser totalement.
L'Exploratrice Impériale, Tome 1 : Quand vient la tempête L'Exploratrice Impériale, Tome 1 : Quand vient la tempête
Heather Fawcett   
Un immense merci à la FairyLoot sans qui je serai passée à côté d’un joli petit bijou. J’avais quelques appréhensions et finalement on est passé tout près du coup de cœur. Les décors sont sublimes et les personnages terriblement attachants. Un roman à découvrir !!

Kamzin ne rêve que d’aventures et d’exploration. Elle est faite pour ça, elle le sait. Or, en tant que fille du Chef, sa destinée est déjà toute tracée. Alors, lorsque le célèbre explorateur, River Shara, débarque à Azmiri avec pour mission de gravir la plus haute montagne, Raksha, l’opportunité est bien trop belle et Kamzin ne peut refuser. Elle se retrouve alors embarquée dans un voyage auquel elle n’était pas préparée. Sorcières, démons et autres créatures vont croiser leur route…celle-ci sera longue et périlleuse.

J’avoue avoir eu quelques réticences à me lancer. Le fait qu’Even the Darkest Stars nous entraîne au cœur de montagnes m’a immédiatement fait penser à deux hobbits, tous deux égarés en plein Mordor, à la recherche d’un moyen de détruire un certain anneau. Je n’ai rien contre les deux hobbits en question, simplement je m’étais un peu lassée de les voir monter et descendre des monts pour ensuite manquer de se noyer dans un marécage…et ainsi de suite pendant plusieurs centaines de pages.

Je suis donc partie avec quelques a priori, qui se sont révélés totalement infondés. Heather Fawcett a bien construit son récit. C’est parfaitement rythmé pour que l’on puisse profiter des superbes paysages autour du Mont Raksha tout en ayant une histoire dynamique et entrainante. Chaque décor est minutieusement mis en scène et vient servir le récit. C’est joliment orchestré. L’écriture est à la fois très visuelle, avec des descriptions détaillées qui nous plonge aux côtés des personnages, et aussi très vivante dans les scènes d’action. Je ne me suis pas ennuyée une minute.

Even the Darkest Stars, c’est aussi un très bel imaginaire. Tout particulièrement les sorcières, qui sont présentées comme sans pitié. Elles vivent dans l’ombre, en pleine forêt, sont rongées par la haine depuis des années et peuvent frapper à tout moment. Cette présence diffuse ne les rend que plus effrayantes et dangereuses. Peut-être pas autant toutefois que ces monstres et démons qui peuplent les montagnes. Mais là, mieux vaut se faire un avis soi-même ;)

Présentée comme une héroïne de caractère, je reconnais que Kamzin se montre tout à fait à la hauteur. Avec tout ce qui lui arrive, elle réussit à garder la tête hors de l’eau. Elle a quelques moments de doute et de faiblesse néanmoins elle possède une force qui m’a beaucoup plu. Indépendante, courageuse...elle a tout pour plaire. Mais encore une fois, celui qui a volé mon cœur pendant ma lecture c’est le protagoniste entouré de mystères et plein de secrets. Ici, il se nomme River…et qu’est ce que je l’ai aimé. Et ce jusqu’au bout. Je me doute que tout le monde ne sera pas d’accord mais j’adore ce genre de personnage. River me fascine et je suis plus que pressée de le revoir. Comment…? Pourquoi ?!!? Argh…je veux des réponses !!

Ce roman, c’est une montée en puissance à chaque page, chaque chapitre. Tout est possible et l’auteure n’a pas peur de tuer ou blesser ses personnages. Heather Fawcett m’a complètement bluffée à plusieurs reprises. De vrais montagnes russes émotionnelles se cachent dans ce roman. Cependant rien ne m’avait préparé à ce final !! Dès le départ, un mystère plane autour de cette excursion, on sent qu’on ne nous dit pas tout, et quand vient le moment de tout révéler… c’est un choc. Je ne voulais pas y croire et en même temps je trouvais ça absolument génial. J’ai adoré les derniers chapitres et la façon dont l’auteure achève ce premier tome est terrible. J’ai dévoré ces derniers instants avec River et Kamzin.

Une lecture qui s’est révélée une excellente surprise. Je remercie la FairyLoot pour ce choix, qui m’a permis de découvrir un univers et une auteure absolument merveilleux. Je vous invite à faire ce voyage également. Vous verrez, ça en vaut la peine. Pour ma part, j’attends avec impatience fin 2018, date de publication de la suite pour mettre fin à tout ce suspense. C’est long !

par Mono9000
Dragon Love, Tome 2 : Rouge sang Dragon Love, Tome 2 : Rouge sang
Lil Evans   
D'après les éditions Livresque, il sort en mai 2019. A suivre