Livres
451 410
Membres
396 812

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par chouquette14K 2016-08-11T14:44:01+02:00

Pourquoi quelqu’un d’aussi beau peut-il en même temps être aussi con ? Il s’avance doucement et s’assoit à côté de moi en me fixant de ses beaux yeux verts. Je suis comme hypnotisée et incapable de dire quoi que ce soit. — Je n’ai pas été sympa avec toi. Mes neveux t’aiment beaucoup et je crois que je leur dois de faire des efforts pour que ça se passe mieux entre toi et moi

Retournement de situation, décidément je le comprends de moins en moins. Ses sautes d’humeur me donnent le tournis et ses excuses n’en sont pas vraiment.

— Pas la peine de faire des « efforts ». J’ai compris qui tu étais et franchement tes sautes d’humeur ne m’amusent pas. — Et je suis ?

— Un con !

Merde j’ai répondu un peu trop vite et je me sens rougir de gêne.

Afficher en entier
Extrait ajouté par chouquette14K 2016-08-11T14:55:16+02:00

— Je suis trop cassée psychologiquement pour m’engager dans quoi que ce soit.

Alors que nous sommes installés l’un contre l’autre dans son canapé, je me livre à lui. Je relève la tête pour le fixer.

— Je te propose un marché.

Mon Dieu, je n’en reviens pas de ce que je m’apprête à lui dire. Il me regarde incrédule et attend la suite. — Pas d’attaches, pas de sentiments, que de la baise. Toi et moi on s’amuse ensemble c’est tout. Tu en penses quoi ? — Tu veux dire genre amis amants ?

Il se mord la lèvre pour éviter de sourire. Jackpot, je crois qu’il est sur la même longueur d’onde.

— Tu serais d’accord ?

— Lola, tu réalises que c’est le rêve de la plupart des hommes. De la baise sans avoir à promettre je ne sais quelle connerie.

Il me caresse la lèvre du pouce.

— Moi non plus je ne peux pas m’investir dans une quelconque relation. Alors des parties de jambes en l’air sans aucune incidence… Il faut que je signe où ?

Nous scellons notre pacte sur le canapé alors que je suis à peine remise de notre séance en plein air.

Afficher en entier
Extrait ajouté par louisedehaene 2018-04-13T03:05:18+02:00

— Je vais y aller !

— Quoi, déjà ?

Elle prend un air dépité.

— Bon d’accord, je vais récupérer mon sac et on y va.

— Non c’est bon, tu peux rester… j’ai trouvé quelqu’un pour me raccompagner.

Je lui fais discrètement signe de regarder derrière moi. Elle se penche tellement qu’elle manque de tomber.

— Waouh, mais c’est le mec de le dernière fois ? Putain ce qu’il est beau !

Jayden patiente gentiment, voyant qu’il est épié, il nous rejoint.

— Il comprend le français ?

— Non, je ne crois pas, pourquoi ?

— Salut, beau brun ténébreux, je te confie ma copine. Merci de la culbuter jusqu’à ce qu’elle implore ta pitié, ça lui apprendra à m’abandonner pour un mec !

Jay me regarde d’un air gêné, signe qu’il n’a pas compris un traître mot de ce qu’elle a dit en français.

— Elle dit qu’elle est ravie de te rencontrer !

Afficher en entier
Extrait ajouté par chouquette14K 2016-08-11T14:52:21+02:00

— Le bain de minuit, normalement, ça se fait le cul à l’air, me dit-il le regard amusé avec son petit sourire en coin qui me fait fondre.

— Si tu voulais voir du cul fallait rester avec la blondasse.

— C’était bien toi alors ? J’ai eu l’impression d’avoir rêvé. J’ai cru te voir et l’instant d’après t’avais disparu !

— Oui, je ne m’amusais pas, j’ai préféré rentrer. Merde avec la foule qu’il y avait je ne pensais pas qu’il m’avait vue. Il m’étudie un moment comme s’il cherchait à savoir si je mens.

Afficher en entier
Extrait ajouté par chouquette14K 2016-08-11T14:36:21+02:00

Jayden et Lola dans un pub :

— Il en a vu c’est sûr, mais pas comme tu le crois. Je drague, j’en baise certaines ici, mais le seul endroit où elles ont le droit de poser leurs lèvres c’est sur ma queue !

— Q… Quoi ?

— Je n’embrasse jamais personne sur la bouche. Toi uniquement, encore une grande première dont tu peux te vanter.

Afficher en entier
Extrait ajouté par chouquette14K 2016-08-11T14:27:04+02:00

Discrètement je m’avance vers la fenêtre de ma chambre, et j’aperçois alors un homme qui tond la pelouse de la cour intérieure. Je pense voir Andrew mais en me rapprochant davantage je découvre un beau brun tranquillement installé sur un tracteur tondeuse. Il est juste canon. Il doit avoir vingt-cinq ans à tout casser et fume une cigarette. Alors que je prends plaisir à mater ce beau jardinier, il s’arrête pour enlever son tee-shirt. De ma fenêtre, je peux voir les courbes de ses abdos brillants de sueur et ses tatouages auparavant dissimulés sous son vêtement. Il ne m’en faut pas plus pour que mon imagination prenne le dessus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par chouquette14K 2016-08-11T14:28:39+02:00

Qu’est-ce-que je fous là ? Sérieux, qu’est-ce qui m’a pris de me lancer dans une aventure pareille ? C’est la seule chose à laquelle je pense, tandis que j’attends devant le tapis roulant qui n’en finit pas de dégorger sacs et valises, et que je ne vois toujours pas la mienne…

Afficher en entier
Extrait ajouté par aurelia38 2018-12-01T21:41:39+01:00

Consciemment ou non, Jay me frôle à chaque fois qu’il bouge. Son genou est appuyé contre le mien et je sens parfois son regard se poser sur moi. Je fais comme si je ne m’en rendais pas compte et fais semblant d’écouter Ben.

Afficher en entier
Extrait ajouté par aurelia38 2018-12-01T21:19:42+01:00

Son regard de braise me brûle de l’intérieur et mes papillons s’agitent sous l’effet de l’incendie qu’il vient de provoquer. Mes yeux viennent spontanément se poser sur la déformation de son pantalon qu’il ne peut dissimuler.

Afficher en entier
Extrait ajouté par aurelia38 2018-12-01T21:12:18+01:00

— Tu fais ton jaloux ? Oh c’est trop mignon !

Je lui parle avec une voix de gamine et lui donne un coup d’épaule pour le taquiner.

— Pour être jaloux, il faut déjà être amoureux.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode