Livres
524 790
Membres
543 223

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sexe à Seattle, Tome 2 : Crise existentielle rime avec Daniel



Description ajoutée par Mihai_Diana 2018-07-08T14:41:20+02:00

Résumé

Daniel Derenzo, magnat des affaires, ne se consacre qu’à son travail jusqu’au jour où son père mourant lui rappelle que la vie est courte. Lorsque Daniel commence à réévaluer ses choix, il réalise qu’il est attiré par Nick, son collègue et meilleur ami, alors qu’il s’est toujours cru hétéro. Fidèle à lui-même, Daniel étudie ce désir qu’il vient de découvrir avec l’aide des experts de chez Nouveaux Horizons, et décide de poursuivre Nick avec cette même détermination farouche qui lui a permis de réussir en affaires.

Lorsqu’ils étaient colocataires à l’université, Nick Ross, qui n'a jamais caché sa bisexualité, en pinçait pour Daniel. Mais celui-ci était hétéro, et Nick a fini par panser son cœur meurtri en épousant Marcia, qui a toujours su pour sa bisexualité. Deux enfants et quatorze ans plus tard, leur mariage est devenu une routine des plus banales, mais les enfants de Nick sont tout pour lui, et il craint de ne jamais obtenir la garde alternée en cas de divorce. S’il parvient à confier son cœur à un Daniel qui s’éveille à de nouvelles pulsions, chacun pourrait trouver son bonheur, comme dans un conte de fées.

Afficher en entier

Classement en biblio - 75 lecteurs

extrait

Merde. Merde, merde, merde. Nick sut qu’il avait merdé de façon monumentale à la minute où Daniel était parti sans un mot. L’expression sur son visage, Seigneur Dieu.

Nick trouva Daniel assis sur le rebord du ponton. Ses jambes pendaient dans le vide, se balançant au-dessus de l’eau, et il avait la tête baissée. Il ne bougea pas à l’approche de Nick, ni quand il s’assit à côté de lui.

- Je pense que vous devriez tous rentrer chez vous demain, dit Daniel, sa voix froide. J’ai merdé avec Jenny. Je suis désolé. Mais je pense qu’il serait préférable que vous partiez. C’est trop, avec mon père et tout le reste. Je…

Nick fit taire Daniel en posant une main sur sa jambe. Daniel se figea.

(...)

Sans savoir comment, sa main était revenue sur la jambe de Daniel. Il ne l’avait même pas consciemment mise là. Ses doigts reposaient sur la peau nue au-dessus du genou de Daniel, là où le short ne le couvrait pas. Nick sentit la charge émotionnelle entre eux commencer à se répandre, mais elle était atténuée par ce mur que Daniel dressait. Nick ne voulait pas ressentir ça. Il voulait ressentir ce qu’il avait ressenti quand son ami lui avait massé les épaules – vivant, empli de désir. Mon Dieu, il en mourait d’envie.

- Daniel, s’il te plaît. J’ai besoin que tu me parles. Je ne peux pas… j’ai l’impression que je deviens fou. J’ai besoin que tu me dises si j’imagine des choses afin de… de ne pas me ridiculiser.

Finalement, Daniel le regarda, mais son expression fut perdue dans l’ombre.

- Quelles choses imagines-tu, Nick ?

Nick essaya de lire quelque chose, n’importe quoi, sur le visage de Daniel, mais il n’y parvint pas.

- Je ne sais pas. Que tout ça…

Il prit une profonde inspiration.

- … que ça n’est pas seulement à propos d’amitié. Je perds probablement la tête, mais…

- Et qu’en penserais-tu ? demanda calmement Daniel.

Nick arrêta de parler et le regarda. Son cœur essayait de s’échapper de sa poitrine.

Daniel se pencha davantage vers lui. Ce fut suffisant pour révéler ses yeux dans la lumière qui éclairait le ponton, suffisant pour voir que Daniel se rapprochait de lui après ce que Nick avait dit, et non qu’il s’éloignait, et cela voulait dire quelque chose, n’est-ce pas ? Ils n’étaient plus qu’à quelques centimètres d’écart. Les yeux de Daniel plongeaient directement dans ceux de Nick. Un homme hétéro ne regardait pas un autre homme de cette façon, ne s’approchait pas autant. Nick fit un petit bruit de gorge, involontaire.

- Qu’en penserais-tu, Nick ? répéta Daniel.

Il regarda la bouche de Nick.

Mais la gorge de Nick s’était comprimée et il était incapable de parler. Alors il leva son autre main vers la chemise de Daniel et s’y accrocha, la serrant dans son poing comme si c’était une bouée de sauvetage.

- Putain, oui, s’entendit dire Nick d’une voix tremblante.

Et alors, ils s’embrassèrent. Nick ignorait qui avait bougé en premier, et cela n’avait pas d’importance. La bouche de Daniel était sur la sienne et il l’embrassait avec force et avidité. Nick suça la langue de Daniel et gémit. Mon Dieu, il voulait ça. Il le désirait tellement. Son corps se languissait de contact, et c’était Daniel. Une petite voix se fit entendre au fond de son esprit, disant ne fais pas ça, disant marié, mais Nick la repoussa impitoyablement. Ce moment était un rêve auquel il s’était accroché depuis très, très longtemps, et il avait été désintéressé pendant de nombreuses années. Il n’allait pas se refuser ça.

Le monde tourna, lui faisant perdre l’équilibre, et Nick réalisa qu’il était poussé à s’allonger sur le bois du ponton. Daniel le poussait, l’embrassant toujours passionnément et faufilant une main sous son tee-shirt, le bout des doigts embrasant sa peau. Oh mon Dieu, ils allaient vraiment faire ça.

- Attends.

Nick lui arracha sa bouche.

Daniel immobilisa sa main sur les côtes de Nick. Il enfouit son visage dans son cou, inspirant avec force. Son sexe lui semblait une barre de fer contre la hanche de Nick. Il grogna.

- Seigneur, je te veux tellement, Nick. Ne me dis pas d’arrêter.

Les mots, et la preuve de l’excitation de Daniel, envoyèrent un frisson de pur plaisir dans son corps. S’il lui était resté la moindre crainte que Daniel soit hétéro et qu’il ne pouvait vraisemblablement vouloir cela, elle fut dissoute à ce moment-là. Et peut-être qu’ils devraient en parler, mais, bon sang, pas maintenant.

- Herbe, dit Nick brutalement, faisant glisser ses mains dans le dos de Daniel. Couverture. Obscurité.

C’était le mieux qu’il pouvait articuler à cet instant.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Je dirai que j'ai autant aimé que le premier même si je trouve que ce tome aurait peut-être dû venir après le tome 3... Les personnages sont tout nouveau sans grand lien avec le premier couple alors que le tome 3 part sur un personnage qu'on connait déjà, ça aurait été plus logique pour moi.

Ici nous avons donc Daniel, qui se réveille enfin après avoir passé sa vie à travailler comme un forcené, il passait tellement de temps dans son travail qu'il ne voyait pas qu'il n'avait aucun loisir, aucun moment de détente mais son père va lui donner ses sages paroles de fin de vie pour qu'il se réveille. Et ça va fait tilte d'un coup dans sa tête. Il va comprendre qu'il est amoureux de son meilleur ami Nick. Son personnage est assez simple, même finalement plus beta puisqu'il ne veut plus perdre de temps il y va et puis c'est tout. Il a déjà trop perdu de temps pour lui. Il va donc consulter notre sexologue du tome précédent pour mettre rapide son plan d'action en place puis se jeter à la poursuite de Nick.

Nick qui est... eh bien amoureux de Daniel depuis toujours mais ayant perdu espoir, il s'est coincé dans un mariage malheureux. Il a deux enfants qu'il aime plus que tout mais une femme et une belle-mère digne d'être le meilleur stéréotype des insultes commençant pas S et C... Bref, il est vraiment mou comme personnage il fuit beaucoup le conflit et se plonge dans son destin malheureux en se disant que son seul bonheur serait d'être l'ami et partenaire de business de son grand amour Daniel. Son personnage ne m'a pas beaucoup accrocher, son comportement un peu fuyard était blessant pour Daniel qui se donnait du mal puis... faut pas non plus être idiot pour croire à ce point à ce que racontait sa femme... elle le menace de lui prendre la garde de ses enfants mais... c'est qui qui à l'argent ? Bah c'est Nick, alors même si elle mise sur l'homophobie est qui plutôt ridicule pour l'Etat dans lequel ils sont, Nick est quand même riche... elle n'a pas de travail alors pas d'argent pour avoir le meilleur des avocats... donc bon... tristement pour certain cas, la plupart des richards s'en sortes car ils ont les moyens d'avoir la meilleure équipe juridique... que Nick ne comprenne pas ça, je trouvais ça très très gros... et ça m'a gêné, surtout que Daniel va lui foutre l'évidence devant les yeux, qu'à eux deux ils peuvent facilement tout anticiper mais non... il fuit car il a peur de perdre un combat déjà gagner d'avance... sur le coup ça m'énervait et ça a rendu le récit trop nias.

La romance après est comme le tome précédent, très douce, sans gros problème et va aller assez vite puisque les deux personnages sont déjà amoureux. Il faut juste sortir Nick de la prison dans laquelle il s'est mis.

Comme le tome précédent, on passait un bon moment sans trop d'embuche, il faut pouvoir supporter le personnage de Nick qui est trop mou et craintif à mon goût mais celui de Daniel qui est un peu l'image de "on a qu'une vie" en action est très sympathique. Je vais continuer avec le tome suivant qui m'intéressait déjà depuis le premier tome :D

Afficher en entier
Lu aussi

Daniel Derenzo, divorcé, a fondé DRE avec Nick, son ami depuis l'université. DRE est spécialisée dans le rachat d'entreprises pour les restructurer et les revendre avec un gros bénéfice, et Daniel est un requin à sang froid, parfait pour ce secteur.

Nick, marié à Marcia, deux enfants de 13 et 8 ans, est si soucieux des autres qu'il est celui qui gère les réorganisations au sein des entreprises, toujours à l'écoute et détestant plus que tout les conflits.

Le père de Daniel, bourreau de travail du temps de sa vie active, en phase terminale des suites d'un cancer, le pousse à réfléchir sur ses priorités dans la vie. Et une soirée professionnelle à Hong Kong avec Nick le laisse suffisamment perplexe pour envisager un rendez-vous à Nouveaux Horizons avec Jack Halloran, thérapeute sexuel.

Et là, tout est clair : il est en fait gay et totalement amoureux de Nick. Et il va lancer une OPA hostile sur Nick.

Bien que l'histoire soit bien écrite et que l'idée de présenter cette conquête amoureuse comme une OPA soit amusante, je n'ai pas retrouvé l'humour totalement barré du tome 1 et je n'a pas eu ce coup de cœur. Sans doute que le fait que je n'ai pas accroché avec le couple présenté dans ce tome y soit pour quelque chose : même si on comprend au fil du roman les raisons d'agir de chacun, je n'ai pas pu m'enlever de la tête l'idée que Daniel était un rouleau-compresseur qui agissait par caprice et que Nick se contentait finalement de passer de l'emprise de sa femme à celle de Nick. Et le revirement de Marcia à la fin m'a semble un peu tarabiscoté.

En bref, une histoire sympathique ou j'ai eu le plaisir de retrouver Jack et son partenaire Tony.

Afficher en entier
Argent

Sympa

Aussi bien que le premier tome, je me suis régalée ! J'ai eu peur à certains moments, craignant que l'auteur choisisse la facilité, mais non, absolument pas !

Une superbe lecture qui m'a fait passer un super moment.

Afficher en entier
Argent

Là aussi, le livre est un peu court. J'aurais aimé que Daniel ait plus de temps avec son père. Le personnage de Nick m'a semblé un peu terne.

Afficher en entier
Or

Daniel est un homme d’affaires qui ne vit que pour son travail. Son père est mourant et lui fait comprendre qu’il doit changer et en profiter s’il ne veut pas finir comme lui : riche mais seul. Lors d’un voyage à Hong Kong, Daniel ne comprend pas la poussée de désir qu’il ressent pour son meilleur ami et associé Nick. Daniel va essayer de trouver des réponses auprès du Dr Jack Halloran. Dès qu’il accepte ses sentiments, il va essayer de séduire Nick mais ce dernier est marié, père de 2 enfants et il a peur de tout gâcher… Un 2ème tome aussi prenant que le 1er où l’on retrouve avec joie Tony et Jack. Un très bon moment en compagnie de Daniel et Nick, des personnages touchants et attachants.

Afficher en entier
Or

j'ai eu la bonne idée d'attendre la sortie des 3 tomes avant de commencer ma lecture je viens donc d'enchainer avec ce deuxieme tome.Bien qu'ayant preféré le premier j'ai bien aime l'histoire de Nick et Daniel . Daniel quand il prend conscience de ce qu'il veut fait tout pour l'obtenir je l'adore !!! Je suis un peu plus reservée en ce qui concerne Nick et sa peur maladive de provoquer l'irréparable en se separant de sa femme je l'ai moi aussi trouve un peu chochotte notamment quand Marcia debarque au chalet. Les enfants sont adorables !!! et bon point pour l'auteur l'ex que l'on juge garce au depart ne l'ai pas tant que ça et a droit aussi a un happy end. L'epilogue arrive rapidement mais il est parfait !!

Afficher en entier
Lu aussi

Le problème quand on aime vraiment beaucoup un auteur c'est que cela crée des attendes. Et je dois dire qu'ici j'ai été fort déçue. Le problème principal pour moi vient du personnage de Nick. Il n'a aucune personnalité, aucune profondeur. Son seul trait de caractère est d’être "gentil" Mais contrairement à d'autres personnages pourtant du même auteur il n'est pas gentil/attachant mais plutôt gentil/je-suis-une-carpette-martyrisez-moi. Je me suis plus attachée à ses enfants qu'a lui et même sa femme est plus approfondie (bon point, l'auteur n'en a pas fait une garce manichéenne et ça change d'autres histoires du même genre). Ok il n'aime pas les disputes mais il ne semble y avoir aucune raisons profondes à cela (ou en tout cas elles ne sont pas expliquées, du coup ça revient au même) du coup on dirait juste qu'il n'a aucun caractère.

En fait c'est le personnage le plus vide de l'histoire... et pour le second perso principal c'est vraiment dommage. Daniel est vraiment chouette en plus. J'ai passé la deuxième moitié du roman à lui souhaité de rencontrer un gars un peu plus dégourdi et laisser tomber cette chiffe molle de Nick...

Afficher en entier
Or

Ma lecture du premier remontait un peu, mais j'adore Eli Easton donc je n'ai pas hésité et je n'ai pas été déçue. J'ai passé un excellent moment, à la fois sérieux et léger, à la fois drôle et émouvant. J'ai complètement craqué pour Daniel et sa façon compulsive de gérer les choses, organisée et déterminée à la fois. Dès qu'il a pris sa décision, il met le paquet et c'est plutôt drôle de voir les mailles se resserrer autour d'un Nick un peu déconcerté. J'ai également apprécié la petite famille de Nick et la façon dont l'histoire avec l'ex-femme a été gérée nous offrant une fin parfaite.

Une petite pépite.

Afficher en entier
Or

Un roman de moins de 200 pages mais avec une histoire assez dense. Des personnages très bien décrits, une romance magnifique

Afficher en entier

Date de sortie

Sexe à Seattle, Tome 2 : Crise existentielle rime avec Daniel

  • France : 2018-07-20 (Français)

Activité récente

hamered l'ajoute dans sa biblio or
2020-06-07T18:51:20+02:00

Titres alternatifs

  • The Enlightenment of Daniel (Sex in Seattle #2) - Anglais

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 75
Commentaires 9
extraits 4
Evaluations 30
Note globale 7.55 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode