Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Sexy'Lo : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Monsters in the Dark, Tome 1 : Larmes amères Monsters in the Dark, Tome 1 : Larmes amères
Pepper Winters   
ATTENTION ! LECTURE EXTREME A NE PAS METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS !

La Dark Romance, je crois que définitivement, je n'y arrive pas et c'était mon dernier essai… En fait, ça ne correspond pas du tout à ce que je m'imaginais au départ sous cette appellation… Je pensais que les deux héros souffriraient, qu'ils seraient dans un climat très dur (guerre, mafia, gangs, etc…), mais je ne pensais pas qu'il s'agissait du héros qui infligeait lui-même des horreurs à l'héroïne !

On peut créer une histoire très sombre, mais ce besoin (dans tous les romans Dark Romance que j'ai lues) d'humilier, rabaisser, violer, battre, torturer et détruire le personnage principal féminin, qui au final termine quand même par aimer ça, c'est pas possible pour moi ! (si c'était dans un livre d'horreur, un thriller ou un polar, à la limite ok, mais pour une "romance", même dark... non quoi !)

Si c'était l'héroïne contre les méchants, mais qu'au moins le personnage principal masculin était gentil et doux avec elle (lui qui la protège contre le monde cruel), je veux bien... mais faire subir les pires horreurs à une femme et qu'au final elle tombe amoureuse de vous, ça n'a pas de sens !
[spoiler]A noter qu'on essaie de faire passer Q pour un homme honorable qui récupère des femmes détruites par l'esclavage sexuel et abusées pour les aider à se reconstruire puis les renvoyer chez elles… et là, il tombe sur une femme non détruite et au lieu de la renvoyer direct chez elle, il la détruit ?!? (oui parce que TOUT ce qui lui arrive d'horrible après - les viols, les maltraitances physiques et j'en passe - c'est sa faute parce qu'il l'a gardée ! => sans compter tout ce que LUI lui fait...)[/spoiler]

Par ailleurs, concernant ce bouquin spécifiquement, je n'arrive pas à dépasser la réalité de la chose, car ce que subi le personnage féminin arrive VRAIMENT dans la vie de tous les jours à des femmes, des hommes et des enfants... mais sans tout le "romantisme" qu'on essaie de nous faire avaler ici ! Ca me révolte qu'on essaie de rendre romantique des horreurs que vivent des personnes dans la réalité !
Romanciser et érotiser les abus et l'esclavage sexuel, le kidnapping, le viol, la maltraitance, la torture et j'en passe, c'est écoeurant ! (imaginez juste de remplacer Tess par un enfant de, disons, 10 ans - mis à part l'âge, tout le reste serait pareil - c'est toujours aussi "érotique" et "romantique" ? Q est toujours un héros à vos yeux en imposant tout ça à un enfant plutôt qu'à une femme adulte non consentante ?)

Quand je lis une romance, c'est pour échapper à la dureté du monde, pour me faire rêver… et ça, en plus que le terme de "romance" accolé à ce genre de récit me dérange profondément, ça me balance juste toute l'horreur du monde dans la face, ça ne me fait vraiment pas rêver !

Je pense que pour écrire un récit tel que celui-ci (ou comme d'autres Dark Romance que j'ai testé comme Percée à Nue ou Twist me), il faut être profondément misogyne et sadique...

Vraiment trop tordu pour moi et je ne comprends absolument pas comment on peut trouver ce genre d'histoire romantique !


PS : Où est le WARNING !?!? Il me semble que pour un livre tel que celui-ci, c'est INDISPENSABLE !

par Vitany
Crossfire, Tome 1 : Dévoile-moi Crossfire, Tome 1 : Dévoile-moi
Sylvia Day   
Que dire de Dévoile–Moi ? Je ne vais pas me lancer dans une comparaison avec Cinquante Nuance de Grey, vu qu’on les compare, mais je tiens au moins à dire une chose j’ai pris plus de plaisir à le lire que le livre de madame James, maintenant place à mes sentiments sur le livre.

J’ai été sur le charme dès le début, on commence petit à petit avant d’arriver dans le vive sur sujet… Il n’y a pas d’intrigue quelconque, mais il y a une histoire, Eva notre héroïne traine un lourd passé derrière elle (cela me fait penser au livre de Megan Hart « Le Secret »), mais on l’apprendra en temps voulu, triste, mais cela ne l’empêche pas de vivre et d’aimer la vie. J’aime bien son caractère, bien qu’elle peut manquer de confiance elle, mais on arrive vite à ce faire avec ce côté de sa personnalité.

Le héros, laisser moi baver une minute et je vous en parle, ok alors Gideon Cross, un milliardaire, bien sûr de lui, traine une histoire aussi lourd qu’Eva simplement, on ne le sait pas encore, mais on devine que cela l’a détruit, on le vit en même temps qu’Eva, on a le cœur qui se serre ce disant « C’est dure… », mais on ne lui en veut pas de se refermer sur lui, au contraire d’Eva, il n’a jamais travailler sur lui pour parler de son passer ou s’ouvrir sur ce sujet.

Leur histoire, les choses se sont « bien » faite, je n’ai pas eu l’impression de parachuté dans un monde parallèle, bien sûr il y a eu des hauts et des bas, mais c’est tout à fait normal je dirais. On voit ou plutôt on lit l’amour qu’Eva ressent pour Gideon, mais on sait ou aperçoit aussi que Gideon l’aime, mais ce n’est pas facile pour lui, c’est si nouveau qu’il s’y prend à l’envers, mais Eva ne lui laisse pas si souvent l’occasion de réparer ses torts disons pas de suite, elle prend la fuite, mais c’est pour mieux se protégé… Je trouve que leur côté meurtrie fait d’eux un couple improbable, l’un a besoin de l’autre pour un degré bien défini, ils s’accrochent aussi fort que possible, cela fait mal d’aimer on le ressent, mais il ne baisse pas les bras c’est ce qui m’a charmer dans leur histoire.

Les personnages secondaires, Cary le meilleur ami d’Eva, je l’aime bien, mais lui aussi a un sacré passé, j’aurais aimé en savoir plus, il a une place importante dans la vie d’Eva, et surtout dans l’histoire, mais dommage on n’en s’est pas plus… La mère d’Eva, on la voit rarement, mais personnellement le peu que j’ai vu j’ai eu envie de la tuer, jamais vu quelqu’un d’aussi égocentrique, mais Eva est bien indulgente envers elle, donc je laisse passer. Il y a d’autre, mais je ne vais pas m’y pencher.

Simplement pour dire, que j’ai bien aimé l’histoire, je lirais la suite sans problème.


par Sexy'Lo
Crossfire, Tome 2 : Regarde-moi Crossfire, Tome 2 : Regarde-moi
Sylvia Day   
Je suis assise devant mon clavier depuis une bonne dizaine de minute déjà et je ne sais pas comment retranscrire ce que je ressens après avoir lu ce tome 2. Moi qui est une plume facile quand il s’agit de dire ce qui va et ce qui ne va pas, là je suis encore bien retourné. J’ai lu le livre en une nuit, en prenant plaisir à chaque page.

Ce tome a joué avec mes nerfs, comme toujours le couple d’Eva et de Gideon est plus qu’improbable, des secrets enfouit, un amour destructeur… Madame Day a su me faire frissonner du début à la fin. Je ne mentirais pas en disant que par moment les réactions d’Eva ne me tapait pas sur les nerfs, mais je comprends tout à fait son état d’esprit, avec un passé lourd que le sien, on doute de tout et de tout le monde et surtout que notre héros ténébreux ne facilite pas les choses, mais qui aurait pensé que tout cela était voulu ?

On reprend la suite au moment où Eva avait quitté chez elle après les conneries de son meilleur ami Cary, on plonge directement dans son histoire plus que mouvementé avec Gideon, toujours aussi directif notre Mr Noir Danger, mais l’amour ne se commande pas, ni l’instinct de protection. En fait-il trop ? Oui je ne dirais par moment c’était trop, mais on ressent à travers Eva que c’est un besoin vital pour lui de l’avoir à l’œil. Mourra-t-il sans elle ? Je me le demande, mais là encore je me dis que ce ne sont pas des sentiments qu’on peut contrôler.

J’avais l’impression que l’amour destructeur qu’ils se battaient à entre tenir à flot frôlait l’obstination et une sacrer dose d’entêtement ou je me disais autant qu’ils arrêtent les frais, je sentais mon cœur se serrer quand Eva perdait pied, elle a besoin de lui comme on a besoin d’air pour respirer de l’autre côté Gideon faisait de même, deux rescaper qui se tienne pour ne pas sombrer dans leur sombre rêve.

Ce n’est pas facile, notre Champion comme le surnomme Eva, ne veut rien dévoiler, quand il le fait c’est par petit bride, mais vers la fin il nous dit enfin ce qu’il s’est passé du moins en parti et on devinera la suite, si le cœur nous en dit pour ma part ça m’a suffi la partie de ses révélations, trop dure. Moi qui ne me laisse pas facilement atteindre, j’ai eu mal pour ce petit garçon qu’il avait été un jour.

De l’autre on a Cary, le meilleur ami que je me dis qu’il devrait un peu se secouer et arrêter lui aussi de jouer les kamikaze, mais le pauvre, il en paiera les frais, certes il ne sait pas qui et pourquoi, mais j’espérais que cela le calmera un peu eh bien, je pense qu’il est comme il est le charmant mannequin. Je l’apprécie bien, c’est un bon ami pour Eva.

Eva a pleuré, s’est laissé dépérir avant de se lancer dans une quête de vérité, j’ai applaudi (façon parler, hein je ne l’ai pas réellement fait) parce que malgré les barrières que Gideon s’efforçait de maintenir entre eux, elle a su passer à travers et dire aux gens impliquer ce qu’elle pensait. D’ailleurs une des personnages qui a bien mérité ses quatre vérités fut la mère de Gideon, je l’avais trouvé gentille dans le tome 1, je l’ai carrément détesté dans celui-ci.

Le pire cauchemar d’Eva refait surface, elle ne le sait pas, mais d’autre le savent, et de là on verra qu’est-ce que l’amour peut mener un homme à faire. Suis-je surprise de cela ? Non, il lui avait dit « Je pourrais tuer pour toi, renoncer à tout ce que je possède pour toi, mais jamais je ne renoncerais à toi » tirer les conclusions qu’il faut de cela. Je ne vous fait pas dire que j’ai bien été touché. Un peu extrême ? De la manière dont je voyais comment il réagissait je n’ai même pas été surprise de cela.

Mais dans tout cela malgré qu’on sait ce qui s’est passé dans l’enfance de Gideon, que le passé d’Eva est réellement derrière elle, il manque un point à éclaircir qu’est-ce qui pousse un homme qui fait sermon d’Hippocrate de mentir sur un cas aussi grave et détruire la vie d’un enfant ? La est l’énorme point d’interrogation qui me reste en tête, j’espère avoir la réponse dans le dernier tome, parce que ça me chiffonné réellement, même-ci j’ai ma petite idée sur la question, mais reste à savoir si elle sera confirmé ou non.

Sans oublier le père et la mère d’Eva, des êtres bien charmant chacun à leur manière. Elle, parce qu’elle aime sa fille, se sent coupable d’un côté, mais on la comprend. Lui, un homme bien perspicace dommage qu’il ne soit pas resté bien longtemps.

Je vais m’arrêter là dans ma chronique, j’ai tellement de chose en tête que cela sera trop long et puis je pense avoir dit le principal.

J’avais mis 3 fioles au début, je le retire et vais en mettre 4, c’est rare que je fasse ça, mais je dois dire que malgré les récents Romance Érotique que j’ai lu, celui-ci pour moi est l’une des meilleures, mais cela reste que mon avis.


par Sexy'Lo
Crossfire, Tome 3 : Enlace-moi Crossfire, Tome 3 : Enlace-moi
Sylvia Day   
Je ne saurais dire si je suis déçue ou juste ennuyer que ce tome 3 n’a pas été ce que j’attendais que je m’explique après les révélations qu’il a eues dans le tome 2, je m’attendais que les choses soit tout aussi fortes dans ce tome, mais non…

J’ai eu une overdose de « Mon Ange » de la part de Gideon, de « Champion », « Mon Amour » de Eva et encore des « Je t’aime » c’est bien beau on savait qu’il n’arrivait à se lâcher tous les deux, que leur amour est si destructeur, mais qu’ils s’aiment à en mourir « Je t’aime tellement que ça fait mal » dit Gideon, bon OK je vois, mais ça, c’est dès le début ça n’avance à rien ici… Puis moi je voulais savoir le mystère du Dr Lucas j’ai bien embêté Sylvie avec cela pour voir comment la vérité arrive, plus que déçue cette fois-ci, vraiment, déçue de déçue vu la manière dont il amène le sujet…

Mais j’ai pris mon mal en patience et j’ai continué puis a un moment donner j’ai visualisé une scène quand Eva ce plaint ne pas pouvoir être en public avec Gideon, mettant sa main sur son front en simulant de s’évanouir c’est pour vous dire comment je ne tenais plus de tout ce retour en arrière, un vrai rond-point…

Tout cela n’est pas tout, Eva comme son… Gideon me stressait, non vraiment, quelqu’un peut m’expliquer comment ils arrivent à enchainer autant de fois ? OK ils ont été séparés quoi deux semaines maxi un mois, mais pires que des lapins, heureusement que par moment ce n’était pas détaillé j’aurais fini par ne pas le finir le livre…

Mais dans tout ça on n’oublie pas l’enquête qui est notre intrigue, révélation, changement décor, puis grande question… Qui sait ce que Gideon a fait ? Parce que là est la grande question, quelqu’un d’autre qu’Eva et lui le sait… On n’a pas la réponse on a surtout droit à leur entêtement, puis oh j’allais oublier, le père et la mère d’Eva, des cas ceux-là après tous ses les parents de notre héroïne elle n’a pas volée ses gênes, mais la mère est pire, elle me stressait m’énervait même, je la trouve manipulatrice de chez manipulatrice…

Puis le coup de théâtre, je vous l’ai dit c’était ça dans ma tête, quelques chapitres avant la fin, un week-end et la vie d’Eva et Gideon change de tout au tout, bon bien c’est beau tout ça, mais toujours chochotte la fille, donc seuls eux et Agnus est les protagonistes de l’histoire… Les choses avancent toujours dans le mauvais pour Eva parce qu’il ne faut pas oublier Brett l’ex de Madame, de vilaines choses ont encore pu arriver, mais Gideon ne serait pas Gideon s’il ne volait pas à son secours bien sûr comme toujours sans rien lui dire… Passons tout ça…

Une chose est sur la mère de Gideon dans la suite (du moins je l’espère) aura une place importante, l’inconnu qui sait ce que Mister Noir Danger à fait devrait finir par pointer son nez, et plein d’autres choses.

Mais moi ce que j’aurais aimé c’était une bel et bien confrontation avec le Dr Lucas, il n’est pas apparu dans les tomes précédents pour finir en mode fantôme... Puis dans le gala, on voit bien que d’autres choses risquent ou pas d’arriver… Une chose est sûre pauvre Clary ce mec me fait pitié par moment, mais c’est un bon ami…

Je pourrais continuer longtemps, personnellement j’ai trouvé ce tome juste un tampon entre les deux tomes précédents et la suite bien qu’il y a eu un GRAND évènement ça ne m’empêche pas d’être déçu donc vu au tome deux je l’avais mis une fiole en plus je sens que je vais retirer une, mais je me dis je vais lui laisser une chance de me surprendre dans la suite ou non…


par Sexy'Lo
L'Héritage des Syrénas, tome 1 : Poséidon L'Héritage des Syrénas, tome 1 : Poséidon
Anna Banks   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/08/the-syrena-legacy-tome-1-of-poseidon.html

Ce qui m'a tout de suite attirée vers ce roman est définitivement la mythologie et les créatures qu'a choisi de développer Anna Banks. En effet rares sont les romans qui s'intéressent aux sirènes, et encore plus rares sont ceux où c'est le protagoniste masculin qui s'avère être un sirène de rang royal. Parce que bizarrement lorsqu'on parle sirène on a forcément l'image d'une créature féminine à la chevelure de rêve (je blâme La Petite Sirène de Disney pour ce cliché), or dans Of Poseidon le mythe de cette créature est définitivement dépoussiéré et modernisé d'une bien belle et originale manière.

Si côté protagonistes on reste dans une configuration très habituelle des romans Young Adult, les personnages savent nous être tout de même sympathiques. Emma est une héroïne plutôt débrouillarde qui prend les révélations sur ses particularités avec une certaine philosophie. Elle ne fait jamais l'autruche et prend les problèmes à bras le corps, bien décidée à aller au fond des choses. Sa relation avec Galen, notre prince Syrena, se base quasi exclusivement sur des secrets et des non-dits ce qui peut parfois la rendre exaspérante malgré son côté mignon. Les deux jeunes gens ne cessent de faire un pas en avant puis deux en arrière, alors que Galen en rajoute en se culpabilisant sur l'éventualité que Emma soit héritière du pouvoir de Poseidon et donc par la loi Syrena promise à son frère aîné Grom (bonjour les réunions de famille après ça !). Cette problématique semble donc toujours se nourrir de nouveaux éléments et, sous prétexte de forts tempéraments propres aux Syrena, les personnages tombent alors dans des attitudes parfois extrêmes. Personnellement cela m'a somme toute un peu choquée (ou alors c'est tout à fait normal de balancer quelqu'un à travers une baie vitrée) et sûrement pas fait rire, or je crois que l'humour qui nous était promis reposait grandement sur ces supposés comiques de situation... Ou alors j'ai raté les dialogues censés être hilarants. Allez savoir. Toujours est-il que je ne qualifierais pas ce récit de drôle (pas que ce soit gênant en soi, mais autant le clarifier puisque c'est ce qu'on nous vend en quatrième de couverture).

Néanmoins tout ces petits défauts sont bien vite oubliés et mis de côté face à la mythologie proposée par l'auteure. Si les personnages sont un peu clichés et que l'intrigue ne renferme pas de gros secrets à cause d'indices tout sauf discrets, on peut tout de même souligner que Anna Banks a mis le paquet sur l'originalité de son univers. On est complètement entraînés dans ce monde inconnu qu'on découvre avec plaisir et pour lequel nous sommes insatiables. Personnellement je me suis réjouie de chaque détail qui nous été présenté et une fois le roman terminé j'avais déjà hâte de lire la suite pour en découvrir toujours plus. Le fait est que puisque Galen passe énormément de temps à s'occuper d'Anna en surface, on voit peu le royaume Syrena et on reste donc à espérer le découvrir plus en profondeur par la suite. Puisqu'il s'agit d'un tome 1 cela ne m'a pas gênée car il faut tout de même être réaliste sur le nombre d'informations de base à déjà présenter. On ne connait pas les personnages, il faut donc leur donner vie et leur créer des liens un minimum solides, tout en intégrant l’élément surnaturel qui ici nous laisse peu de points de comparaisons avec d'autres romans existants. Ainsi la partie fantasy du récit est distillée de manière assez juste afin que nous soyons intrigués et prêts à revenir pour la suite avec grand plaisir.

Ainsi Of Poseidon est un premier tome de trilogie satisfaisant et intrigant. Si les personnages ne sont pas particulièrement innovants ils ont le mérite d'être sympathiques, et si il y a peu de suspens cela passe au second plan face à l'originalité de la mythologie proposée. Le monde des Syrena promet d'être passionnant et il est clair que The Syrena Legacy s'annonce comme une trilogie montant en puissance au fil des tomes !

par Althea
L'Héritage des Syrénas, tome 2 : Triton L'Héritage des Syrénas, tome 2 : Triton
Anna Banks   
Un très bon livre, quoique un peu moins bon que le premier. Sûrment parce qu'Emma et Galen sont séparés pendant une bonne partie du roman...
Encore une fois une bonne dose d'humour est encore présente et un Galen tout aussi... Parfait, quoi !
Les personnages ont bien évolués dans tous les sens ;)
[spoiler] je m'attendais un peu à ce que Rayna ait le cadeau de Triton à cause de ce trou, mais Galen je ne m'en attendais pas! [/spoiler]
J'ai très hâte de lire la suite qui à l'air très prometteuse :)

par wicca64
Fixed, Tome 2 : Found in You Fixed, Tome 2 : Found in You
Laurelin Paige   
Mouais....
Il y a trop de scènes de sexe, Alayna est un orgasme sur pattes, ça devient lassant car ça prends le pas sur l'histoire de fond.
Dommage

par Adèle
Fixed, Tome 1 : Fixed on You Fixed, Tome 1 : Fixed on You
Laurelin Paige   
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, et à ce que je pensais moi-même, je n'étais pas très sûre qu'il me plairait.
Mais là, vraiment, j'ai adoré. Tout, les rapports entre chaque personnages, l'histoire en elle-même m'a littéralement scotchée. Je n'attends désormais qu'une chose...LA SUITE!!!!!!!
Ugly Love Ugly Love
Colleen Hoover   
Alors là. .. waw. Chapeau bas Colleen Hoover.
Ce qui m'a le plus bouleversé dans cette histoire c'est ce que j ai ressenti par rapport aux personnages. C'est la premiere fois que je lis une romance ou j ai l impression que les personnages sont vivants. Vraiment vivants. La seul fois ou j ai du faire une pause dans ma lecture c etait pour aller au restaurant et Miles et Tate étaient là avec moi. Encore et toujours.
Ce livre a tout pour plaire. L ecriture, les jolies phrases, les scènes d'amour qui ne sont pas supposées être des scènes d'amour, les mots, les regards,... j en ai eu les larmes aux yeux. Ce livre m'a donné envie de tomber amoureuse, quitte à ressentir la douleur qui accompagne l'amour, parce que c'est inévitable. La perfection n'existe qu'avec l imperfection, dit on. Cette histoire m'a retournée, émue et fait ressentir des choses que je croyais enfouies en moi à jamais.
Un immense coup de coeur.

par Lulla-By
Les Frères Reed, Tome 2 : Secrète, sexy, et spirituelle Les Frères Reed, Tome 2 : Secrète, sexy, et spirituelle
Tammy Falkner   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-3aJ

{Marina} : Si j’ai lu le premier tome presque par hasard, c’est avec plaisir que j’ai attaqué ce deuxième tome. La fin de « Grand, Tatoué, et Envoûtant » était bouleversante, et je suis heureuse que Tammy Falkner n’ait pas eu le sadisme de nous faire attendre trop longtemps.

[...]

Quel plaisir de retrouver ces personnages que j’adore ! Même s’il y a un côté mièvre qui en agacera certaines, j’assume tout à fait d’avoir fondue comme une guimauve !!

L’histoire pourrait s’arrêter sur ce happy end, mais 4 autres volumes (certains sous forme de bonus) sont déjà sortis ! Je vais me jeter dessus et découvrir ce que les autres frères Reed nous réservent !