Livres
429 059
Membres
350 550

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Shades of Desire ajouté par AlexiaT 2018-07-20T17:45:43+02:00

- Ebony ?

- Oui ?

Elle se retourne à moitié.

- Alors, quelle heure il est ?

- Il est toujours l'heure pour aimer, quelque part dans le monde.

Afficher en entier
Extrait de Shades of Desire ajouté par PataloChou 2018-06-12T08:31:58+02:00

– Salut, voisin.

– Trois.

– Quoi ? demandé-je.

Je me fige en attrapant mon courrier et je le regarde de travers. Qu’est-ce qu’il raconte ? Pourtant, il n’a pas l’air stone ce matin.

– Je parie sur trois livres reçus.

– Raté, il n’y en a que deux.

Je serre mes deux colis dans mes bras, cachant une nouvelle lettre mais Ax attrape le tout.

– Qu’est-ce que tu fais ? couiné-je.

Spider nous rejoint, l’air exténué et dit quelques mots à l’oreille d’Ax. Ses longs cheveux noirs sont détachés et masquent tous ses tatouages arachnéens.

– Je m’en occupe dans deux minutes, lui répond-il.

– Salut, Ebony.

– Salut, Spider.

J’essaye de faire comme si de rien n’était devant lui. Comme si Ax ne m’angoissait pas à retourner mon courrier, mais je sens mon sang bouillir dans mes veines.

– Ebony… soupire-t-il.

Ax me tend les deux livres que je lui arrache presque des mains avant de plonger sur lui pour reprendre ma lettre. Je suis à bout de nerfs. Je ne peux plus supporter rien ni personne. Il a franchi la limite en glissant un doigt sous l’enveloppe pour la décacheter et je ne veux pas souffrir la honte de ce qu’il lira sur ce torchon ridicule.

Je remonte mon allée à grandes enjambées pour aller la ranger avec les autres. Je suis furieuse qu’Ax se permette de toucher à mes affaires, mais surtout, qu’il me fasse sortir du fin cercle de protection que j’ai minutieusement tracé autour de moi. Ce cercle me permet de ne pas trop m’inquiéter des lettres et de les oublier à vitesse grand V autant que possible, du moins.

– Ebony, bordel ! Il faut qu’on parle de ces lettres ! Tu crois que je ne sais pas combien tu en as reçu ?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode