Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de shaee : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Un si petit oiseau Un si petit oiseau
Marie Pavlenko   
J'ai eu du mal à lâcher cette lecture! Je l'ai lu parce que j'avais beaucoup aimé le roman précédent de l'autrice (Je suis ton soleil), sans savoir de quoi ça parlait... et j'ai été surprise, émue, impressionnée. Impressionnée par l'héroïne que j'ai trouvé forte et touchante à la fois. Mais aussi impressionnée par la capacité de Marie Pavlenko à faire de tous ses personnages, des "gens" auxquels on s'attache. J'aime la plume de cette autrice, j'aime me perdre dans ses histoires et en ressortir bouleversée, touchée, en pleine réflexion. A découvrir absolument!
Aux portes de la mémoire Aux portes de la mémoire
Felicia Yap   
Une dystopie étonnante où nous suivons Hans, enquêteur, qui a une seule journée pour résoudre un crime. L'histoire se déroule donc sur une seule journée car nous sommes dans un monde où la mémoire à long terme n'existe pas au delà de 18 ans et où le journal intime est devenu la règle pour tous. Bien entendu, certains sont plus chanceux que d'autres : contrairement au monos, les duos réussissent à se souvenir des événements de la veille...

Seulement, il existe Sophia, une folle qui prétend se souvenir de tout... Sophia qui est retrouvée morte.

A travers l'enquête de Hans, nous découvrons les journaux et les secrets de Claire, de son mari Mark et bien entendu... de Sophia (qui n'est vraiment pas celle que nous pensons).

Je n'en dirai pas plus sur l'histoire pour ne pas spoiler. J'ai beaucoup aimé la chute que j'ai trouvée très réussie et réjouissante. Le personnage de Claire m'a également beaucoup plu et j'ai été surprise par ses secrets.


Ce que j'aime : la fin, bien emmenée et le personnage de Claire


Ce que j'aime moins : La mise en page de l'e-book pour le coup un peu approximative qui ne m'a pas du tout faciliter la lecture


En bref : Une bonne dystopie qui réussit à emporter le lecteur et dont la fin est étonnante


Ma note


7/10

par JessSwann
Cry for help Cry for help
Liam Fost   
Je dois dire que lorsque j'ai commencé ma lecture, je ne savais pas trop dans quoi j'embarquais. Le résumé me paraissait intéressant et n'ayant pas vu d'avis dessus, je me suis jetée dans l'inconnu.

Dans ce livre, nous suivons Alice qui sera notre personnage principal. C'est une adolescente comme les autres, si ce n'est que sa couleur de cheveux sort relativement de l'ordinaire. Alice à l'habitude de déménager et changer régulièrement d'école ces dernières années, ce qui du coup, ne la perturbe pas plus que cela. Mais c'était sans savoir ce qu'elle découvrirait en arrivant à Laneford. La première journée de cours est assez compliquée pour elle car tout le monde la dévisage. Elle qui pensait que c'était dû à la couleur de ses cheveux et du fait qu'elle soit nouvelle, était en fait bien loin de la réalité. Comment expliquer qu'elle ressemble trait pour trait à Doria Miller, une jeune fille disparue deux ans auparavant? Alice intrigue ses nouveaux camarades ainsi que le corps professoral qui cherche à tout prix un lien inexistant entre les deux adolescentes. Et puis il faut dire que la crasse fait par un certain Alex n'est pas à son goût et qu'elle compte bien le lui faire payer.
Au fur et à mesure des jours et des semaines, Alice se met à voir Doria en cauchemar et décide de trouver quel lien les unit et ce qui lui est arrivé. Entra sa franchise, sa langue bien pendue et son caractère prononcé, elle ne se fera pas que des amis et risque bien de se faire prendre dans les filets d'un ennemi redoutable, innovant et cruel.
Pourquoi se ressemblent-elles comme des jumelles? Quelle est la raison de la disparition de Doria? Que lui est-il réellement arrivé? Pourquoi la croise-t-elle toujours au travers de cauchemars?
Si vous voulez vos réponses, il faudra lire ce titre.

Alice est une adolescente aux cheveux bleus. Habituée aux déménagements et changements d'école, elle ne semble pas plus perdue que cela à l'idée de devoir intégrer le lycée de Laneford. Son père étant détective privé, ils sont souvent amenés à se déplacer à travers le pays. On sait qu'elle vit seule avec son père et on se demande bien où est sa mère (chose qu'on apprendra en temps et en heure). Alice est une adolescente plutôt nerveuse, gentille en général même si parfois elle se comporte comme une garce avec son père, intelligente, grande bouche et qui ne se laisse pas faire. Elle sait ce qu'elle veut et fera tout pour l'obtenir. Elle est plus têtue qu'un troupeau de mules et sa répartie m'a souvent bien fait rire. J'avoue que sur certaines répliques, je me suis reconnue. Elle est également attachante et demande juste à comprendre ce qui lui arrive. Elle cache sa détresse et sa frustration derrière sa langue bien pendue et son tempérament de feu. J'ai aussi beaucoup aimé sa relation avec Alex, même si tout n'est pas parfait entre eux et qu'elle peut parfois être longue à la détente.

Alex, est le fils du concessionnaire de Laneford et le crétin qui lui a fait une mauvaise blague dès son arrivée. Néanmoins, malgré cette farce et le caractère de notre héroïne, il se s'éloigne pas d'elle bien au contraire. Il aime la pousser à bout et y arrive très facilement. Il est de nature enjouée, drôle, sympathique, agréable à regarder, quelque peu solitaire et la risée de l'équipe de sport du lycée et des pom-pom girls. Son frère, Peter, est la vedette locale et les gens ont bien du mal à comprendre comment ils peuvent être aussi différent l'un de l'autre. J'aime sa façon d'être ou de répondre à Alice. C'est un personnage pour lequel je me suis très vite attachée. Grâce à sa relation avec Alice, j'ai passé un agréable moment de lecture, et j'ai bien rigolé même si, à première vue, ce n'est pas le but premier de ce roman.

Viens ensuite Matt, le beau gosse ultime du lycée, depuis peu célibataire. Il fait partie de l'équipe de sport de Laneford et à un ego quelque peu surdimensionné. Il sait ce qu'il veut et finit toujours par l'obtenir en ce qui concerne les filles, enfin...en général. Il ne tardera d'ailleurs pas à jeter son dévolu sur Alice mais leur histoire ne prendra pas la tournure qu'il espérait. C'est le genre de mec qui sait pertinemment qu'il est beau, qui pense que tout lui est dû et qui est arrogant au possible. Si dans certains romans, ce type de personnage se révèle attachant, en ce qui le concerne, je lui aurais bien fait ravaler son maudit ego. Son comportement et ses réflexions font de lui un être antipathique au possible et ce n'est pas passé avec moi. Plus on avançait dans l'histoire, et plus il était insupportable et stupide.

Encore une fois, j'ai apprécié la plume de Liam Fost qui est agréable et toujours aussi fluide. Ce qui permet une lecture facile et plaisante malgré les 520 pages du roman. Cette fois, il y ajoute de l'humour qui fonctionne très bien avec moi. J'adore ce type de joutes verbales entre les personnages et j'ai vraiment bien ri par moment. En dehors de cela, son histoire est vraiment intéressante et comporte plusieurs "parties" non définies. Dans un premier temps, on suit surtout Alice dans sa nouvelle vie. Ensuite, vient toutes les interrogations que suscite sa ressemblance avec Doria et ce qu'elle suppose qui lui ait arrivé. Et pour finir, on retrouve Alice dans les problèmes jusqu'au cou. J'ai aimé ces différents aspects et je ne me suis jamais ennuyée pendant ma lecture. Son histoire tient la route du début à la fin et nous réserve des passages qui donne la chair de poule. J'ai aimé découvrir ce qui concerne la mère d'Alice, l'enquête menée par son père, les inquiétudes et interrogations autour de Doria, la relation entre Alice et Alex, les hypothèses d'Alice, le fait que l'histoire se déroule dans une petite ville et renferme bien des secrets, mais aussi toutes les difficultés auxquelles nos personnages seront soumis. Pour ma part, ce récit est presque un sans faute. Encore une fois, je vais être casse bonbons, mais il y a une petite chose qui m'a posé problème. L'auteur répond à la majorité de nos questions, ce qui est appréciable, mais la fin en suscite de nouvelles. J'aurais aimé une fois de plus qu'il nous fournisse un épilogue de quelques mois ou quelques années plus tard car là, il me manque quelque chose. Cela s'arrête trop brutalement à mon goût et je n'avais pas envie que cela se finisse comme ça.

En résumé, un mélange addictif et intéressant entre thriller et romance young adulte. Des personnages hauts en couleurs, des mystères, des révélations, de l'action, des rebondissements, une enquête qui nous fait perdre notre sang froid et nous file la chair de poule, sont ici réunis pour nous offrir un fort agréable moment de lecture. Je ne recommanderais toutefois pas ce livre aux personnes trop jeunes, car je pense que certaines scènes pourraient poser problème. Disons qu'à partir de 15 ans, il ne devrait y avoir aucun problème.

par ellesmera
Les Secrets de Blackwood, Tome 1 : De lune et d'argent Les Secrets de Blackwood, Tome 1 : De lune et d'argent
Amélie Walter   
Suite à une agression assez mystérieuse dont les souvenirs aussi improbables que succins lui reviennent en mémoire, la vie de Gloria prend une allure assez « bizarre ». En effet, la jeune femme se sent épié et ses blessures semblent disparaître trop rapidement. De même son corps lui joue de drôles de tours, tantôt fiévreux, tantôt ultrasensible.
Au même moment, le retour de Drew Black fait parler les gens, ce jeune homme autrefois accusé du meurtre de sa petite ami, accusation abandonnée suite à l’aveu du meurtrier, mais les rumeurs et les soupçons ne s’oublient pas facilement, surtout lorsqu’il s’agit d’une des plus ancienne famille qui vie au milieu de la forêt !!!

Un moment d’inattention qui vous conduit au mauvais endroit au mauvais moment,
Une agression violente et mystérieuse qui va bouleverser la vie de 2 jeunes gens,

Gloria va devoir accepter l’inimaginable, Drew va devoir expliquer l’inexplicable et le destin de nos deux jeunes gens va se retrouver lié par une force surnaturelle, plus qu’une attirance, c’est une évidence mais pour pouvoir vivre cette histoire, il va falloir se battre et affronter bien des épreuves !!!!

Loups garou, légendes, magie sont les ingrédients principaux de cette romance fantastique qui nous entraîne dans une aventure sentimentale et périlleuse.
Les émotions sont là, j’ai vibré au rythme des épreuves que doivent affronter nos personnages, j’ai douté, craint, espéré pour eux mais également pour les personnages secondaires qui ont pris une grande place dans mon cœur. Andy, Drake, Alicia qui évolue au cours des pages et se dévoile en douceur ont su me séduire et me toucher .
Gloria est une jeune femme douce, maline, tolérante et courageuse, dès qu’elle entreprend quelque chose, elle le fait à 100 %, elle ne recule devant rien et n’a pas peur de se mettre en danger pour sauver ce qu’elle aime. Elle va découvrir un univers improbable et va accepter sa nouvelle condition avec beaucoup de sang froid.
Drew est mystérieux, c’est un leader au cœur tendre, tantôt directif et autoritaire, tantôt doux et prévoyant mais toujours protecteur. En prenant la jeune femme sous son aile, il ne se doute pas de l’impact qu’elle va avoir sur sa vie et sur sa meute . C’est un jeune homme blessé qui se reconstruit avec une envie de vengeance .

L’histoire est parfaitement menée, on se laisse très vite emporté dans cet univers fantastique , on se glisse facilement dans la peau des personnages pour une aventure intense et pleine de rebondissements. Le suspense est présent et nous tient en haleine tout au long de la lecture qui devient de plus en plus intense et addictive.
Le côté fantastique prime sur la romance mais la relation toujours très ambiguë de Drew et Gloria donne une touche de sensualité et de douceur à cette histoire .

La plume est fluide, agréable, l’auteur nous explique son univers, nous détaille les conditions de vie des Loups Garous sans se perdre dans de longues explications monotones et ennuyeuses. Elle nous permet de mieux comprendre ce monde parallèle, cette vie totalement inconnue des humains qui les côtoient chaque jour .
Je me suis laissé prendre par l’histoire et entraînée au fin fond de la forêt de Blackwood pour une lecture palpitante et riche en émotions. J’ai apprécié chaque personnage et j’attends impatiemment de découvrir les prochains tomes de cette magnifique série !!!

Amateur de loups et d’histoires fantastiques mêlant personnages mystiques et magie ? Foncez, cette série est très bien écrite !!!!!
Mon père Mon père
Grégoire Delacourt   
Je suis très heureuse de passer la moitié de la semaine à la bibliothèque, mais ma Pile à Lire ronchonne. Je vois passer des livres toute la journée et je finis par craquer sur certains d’entre eux, de bouquins que je n’aurais pas forcément achetés, mais qui attisent ma curiosité. Heureusement que je ne travaille pas dans une biscuiterie…

J’ai lu de très bons avis sur Mon Père, le nouveau roman de Grégoire Delacourt. Du coup, hop, j’ai vérifié si on l’avait à la bibliothèque (oui), s’il était disponible (non), du coup je l’ai réservé et il est arrivé comme par magie sur mon bureau à son retour.

Benjamin, le petit garçon d’Édouard, a été violé par un prêtre. Fou de douleur et de fureur, Édouard décide d’aller voir l’homme d’Église. Pour comprendre ? Pour le tuer ? Pour pardonner ? Le lecteur entre dans la tête d’un père brisé qui se sent coupable de ne pas avoir protégé son fils, qui veut comprendre pourquoi c’est sur son fils que le prêtre a jeté son dévolu.

On parle beaucoup des viols et des violences perpétrés au sein de l’Église. Au sein d’une Église qui étouffe, cache ou tente de minimiser. Ici, dans Mon Père, on en trouve un exemple flagrant, à travers une lettre qui dit en substance : « on va vous envoyer ailleurs, dans une autre paroisse, où on ne vous connaît pas, alors ce serait bien de ne pas vous montrer avec de jeunes garçons pour éviter les rumeurs. Faites profil bas. » En substance, hein, la lettre ne dit pas ça comme ça.

Arrivée à la « presque fin » du roman, je me suis demandée ce qui avait pu emballer à ce point les lecteurs de Mon Père. Grégoire Delacourt, auteur de La liste de mes envies écrit bien, rien à redire. Mais je n’étais pas séduite plus que ça. Pourquoi le père de Benjamin a-t-il eu envie de connaître les détails ? J’ai trouvé cette histoire profondément sordide. Je n’ai pas non plus été convaincue par la grande scène finale. Je ne l’ai pas trouvée crédible.

Et puis, il y a eu le twist final que je n’ai pas vu venir. Et qui a changé un peu la donne. Là, je me suis dit que finalement, il y avait un truc. Un truc fou.

Je ne pense pas que j’aurais acheté Mon Père, alors je ne sais pas si je dois vous le conseiller. C’est un roman court, bien écrit, mais pas inoubliable, même si le twist de fin est plutôt bien vu. A vous de voir si vous êtes séduits par le sujet et si j’ai piqué votre curiosité…
Red Rising, Tome 2 : Golden Son Red Rising, Tome 2 : Golden Son
Pierce Brown   
Je crois que c'est bien la première fois que j'ai un rire aussi nerveux (pour ne pas dire hystérique ou désespérée) à la fin d'un bouquin. Nom d'un chien, monsieur Pierce Brown, je ne sais pas si je dois vous idolâtrer ou vous haïr pour le final de ce tome 2. Je me doutais qu'il allait se passer un truc. Ça se sentait à des kilomètres. Mais est-ce je m'attendais à un remake des [spoiler]Noces Pourpres [/spoiler]? Grand Dieu, clairement, NON.
Malgré un début un peu décalé, le tome 1 m'avait déjà largement convaincue sur le potentiel addictif de cette trilogie. Mais ce tome 2 ? Wow. Terrible. Je l'ai littéralement dévoré en comparaison. Contrairement au premier, on entre directement dans le feu de l'action, et pour ma part, n'ai pas décroché un seul instant (sauf pour aller dormir... décidément, c'est pénible d'être obligée d'avoir sommeil).
Et cette fin ? C'est abusé. Un tel suspense, ce n'est vraiment, VRAIMENT pas sympa (je râle juste pour le principe, parce que, encore heureux qu'il nous ait laissé sur un tel final, sinon ce ne serait pas drôle).
Bref, je relativise en me disant qu'il y a QUE 4 mois à attendre avant de pouvoir se jeter sur la suite. Parce que ça va être mon cas, dès qu'il apparaîtra dans ma ligne de mire, je m'élancerai vers le tome 3 en hurlant un cri de guerre. Ou un rire machiavélique, je n'ai pas encore décidé.

par Zinthia
Hope Hope
Mélanie Baranger   
Une histoire que vous pousse à lire pour en découvrir plus cette mère seule a élevé son enfant et se rendre compte que l’on a des amis sur qui compter et ne pas le voir et de croire en l’homme Près de nous est dangereux et de plus avoir confiance en l’humain et de finir par trouvé l’amour d’un Homme près à l’aimer avec son enfant j’ai une chose à dire j’aurais adoré en découvrir bien plus se se couple qui se forme.

par Soleil-1
L'enfant de mon mari L'enfant de mon mari
Deborah O'Connor   
Très surprenant !

Alors qu’elle fait des courses dans une épicerie, Heidi aperçoit un petit garçon de huit ans et est persuadée qu’il s’agit de Barney, le fils de son mari Jason, qui a disparu depuis trois ans. Mais Jason ne le reconnait pas. Jason et Heidi forment un couple atypique, tous deux ont chacun perdu un enfant qui a été kidnappé. Mais à la différence de Barney qui n’a jamais été découvert, le corps de Lauren qui aurait douze ans maintenant a été retrouvé. Malgré la réaction de Jason et bien qu’elle ne l’ait vu qu’en photo, Heidi est sûre et certaine que le petit garçon de l’épicerie et Barney ne font qu’un. Et elle va tout faire pour le prouver, rien ne l’arrêtera…

Je remercie Netgalley ainsi que les Éditions Presses de la Cité pour l’envoi de ce service presse. J’avoue avoir été déçue. Ce qui commençait comme un excellent thriller psychologique s’est révélé au fur et à mesure de ma lecture ennuyeux et d’une longueur interminable. Et je suis d’autant plus déçue que l’histoire était excellente et offrait beaucoup de possibilités. Je n’ai ressenti aucune empathie pour les personnages. Heidi agit en dépit du bon sens et a même parfois un comportement incohérent. Elle se met en danger de manière stupide et la relation qu’elle noue avec Tommy est difficilement crédible. Quant à la fin, elle est incompréhensible et assez choquante.

Deborah O’Connor nous offre un thriller psychologique très surprenant. Bien qu’elle ait une plume agréable, je ne suis pas parvenue à entrer dans cette histoire, ce que je regrette. Mais il s’agit de mon avis personnel, donc subjectif. Je vous invite donc à vous faire votre propre avis.

par Goewin
Les secrets de Blackwood, Tome 2: La dette et le sang Les secrets de Blackwood, Tome 2: La dette et le sang
Amélie Walter   
Pour commencer, j'avoue avoir eu un peu de mal à replonger dans l'histoire. En effet, les premiers chapitres sont centrés sur de nouveaux personnages et cela m'a perdue. Il m'a fallu un certain temps avant de pouvoir tout bien comprendre et vraiment m'immerger dans le récit. Heureusement que l'auteure ne tarde pas à amener le vif du sujet, nous empêchant de nous ennuyer ! Ainsi, nous entamons notre lecture difficilement mais rapidement tout de même.

Les personnages principaux, Gloria et Drew, m'ont pas mal énervée dans ce deuxième tome. Surtout la première. Ses réactions indécises, notamment par rapport à Will, m'ont vraiment soûlée. En ce qui concerne Drew, je n'ai pas compris son impuissance soudaine, lui est était si fort et déterminé dans le premier tome. De plus, le voir si peu alors qu'il est un personnage clé dans l'histoire m'a quelque peu déplu...

En revanche, Corey et Drake, sont deux personnages secondaires que j'ai appris à connaître dans ce tome et qui m'ont vraiment plu ! J'ai adoré leur façon d'être ainsi que leur courage. Ce fut sincèrement un plaisir de les suivre dans ce deuxième tome.

L'action est très présente dans le livre, nous empêchant de nous ennuyer. Avec les surprises, les retournements de situation et les rebondissements, nous sommes pris dans le flot d'évènements qui nous captive du début à la fin.

L'univers est toujours aussi appréciable avec des aspects connus (les loups-garous) et des ajouts personnels de l'auteure qui rendent le tout un peu plus original. Plus nous avançons dans l'histoire et plus nous en apprenons sur ce monde obscur, ce que j'ai beaucoup apprécié.

La fin m'a beaucoup intriguée. Même si elle se termine relativement bien, elle laisse planer un doute qui me laisse sur ma faim. Elle amène une suite des plus mouvementée et pleine de surprises que j'ai vraiment hâte de découvrir.

L'écriture est toujours aussi fluide et agréable à lire avec d'excellentes descriptions qui nous permettent de bien imaginer les scènes ainsi que de vivre l'histoire aux côtés des personnages. De même, le récit est tellement prenant que le livre se lit très rapidement.

Pour conclure, j'ai vraiment beaucoup aimé ce deuxième tome cependant, ce n'est pas un coup de cœur non plus. Si j'ai bien aimé la trame, les péripéties, etc., j'avoue avoir moins apprécié ce tome que le premier, notamment à cause du comportement un peu énervant de Gloria et la faible présence de Drew, pourtant si important à l'histoire. Hormis cela, j'ai encore une fois passé un excellent moment en compagnie de cette lecture et ai hâte de lire le prochain tome pour savoir ce que l'auteure nous réserve !

Pour plus de chroniques :
https://www.facebook.com/Ma-passion-Livresque-186642028338255
Lune pourpre, Tome 2 : Asservie Lune pourpre, Tome 2 : Asservie
Laëtitia Danae   
J’étais ravie de poursuivre ma lecture de cette trilogie, d’autant plus que le tome 1 avait été un véritable coup de coeur, de la fantasy comme j’en lis beaucoup, mais cette histoire-là m’a tout particulièrement marquée de par ses idées originales, et la plume de cette auteure que j’admire ! J’ai vraiment été attirée immédiatement par la couverture, comme un appel : « Dépêche-toiiiii, liiiiiis ». Et, personne incroyablement gentille que je suis, j’ai donc accepté l’appel du livre, et me suis jetée dans les premières pages.

Trêve de blagues, ce tome 2 nous plonge après la grande bataille de la fin du tome 1. Nous retrouvons notre Moira (de son nom d’humaine Lilith) qui doit tout faire pour rester forte, après la mort de son père, afin d’aider les Abels face à la tyrannie du roi Donovan. Elle doit apprendre beaucoup sur ses pouvoirs d’Abel, mais aussi ceux qu’elle a reçu de Maolen et qu’elle partage avec Melhen, son éternel prétendant et ami, et Mutiane, l’Amazone qui ne sourit jamais. Et c’est en solitaire qu’elle affrontera la grande cité de Fall Marma, résidence du roi et de sa famille, pour tenter de retourner cette guerre en leur faveur.

Et bien autant vous le dire, j’attendais la suite avec grande impatience ! J’avais hâte de retrouver cette intrigue que j’ai appris à apprécier au fil des toutes premières pages du tome 1, et j’étais enfin en possession de la suite. Ce qui est bien avec cette trilogie, c’est qu’il y a beaucoup à lire par tome et même si je peux avoir un bon rythme de lecture, avec Lune Pourpre, je lis plus lentement mais en savourant, ce qui fait que la lecture me tient sur le temps.

Ainsi, j’ai adoré suivre de nouveau les aventures de Moira et son incroyable loup Shae, ce loup qui me fait encore plus adorer l’univers ! L’aspect discussion mentale avec ce loup permet ainsi à Moira de nous faire part de ses pensées, comme si nous étions Shae à qui elle parlait. On se sent d’autant plus important en tant que lecteur, on plonge bien mieux dans le livre et on a parfois l’impression de faire partie de l’aventure. C’est un atout de la plume de l’auteure, et un plaisir pour nous.

Et en parlant de personnages, j’adore toujours autant Moira. C’est une héroïne rafraîchissante, pleine de courage et de ressources. Elle est très débrouillarde, et peut facilement retomber sur ses pattes, elle n’est pas dans le cliché standard du personnages, ou du moins Laëtitia Danae va au-delà des clichés et on voit Moira évoluer et devenir une femme forte. Quant à Hélian, qui est devenu l’un des protagonistes importants depuis la deuxième moitié du tome 1, j’ai appris à le connaître et à l’apprécier, il est ce personnage mal dans sa peau princière, victime de la malédiction qu’il partage avec Moira, les unissant d’un amour prédestiné et qu’ils ne peuvent éviter.

J’aime beaucoup les personnages, leur personnalité est petit à petit creusée et on s’approprie bien mieux l’intrigue. Quant aux autres personnages, j’ai eu plus de mal à vraiment les apprécier autant que Moira, et un peu Hélian, mais ils ont tous leur importance dans cette grande aventure.

Et cette aventure, elle se tisse de plus en plus, l’intrigue se prolonge sur la longueur, et même si j’ai dû laisser ma chronique après l’avoir commencée il y a un petit moment, je me souviens des détails, même si cela vient aussi du fait que j’adore la fantasy de manière générale, et en particulier celle-ci, d’autant plus que c’est une fantasy française et que, mine de rien, c’est moins populaire en France et c’est difficile de suivre les traces de cette grande fantasy américaine et d’autres horizons.

Il y a beaucoup de rebondissements, de découvertes, de nouveaux décors et c’est fort appréciable. La plume est toujours belle à la lecture, les pages se tournent toutes seules et le vocabulaire nous permet de plonger pleinement dans l’histoire. Mais je réserve ma petite mention coup de coeur dans l’espoir que le troisième tome sera encore meilleur à mes yeux !

Concernant le dernier quart du roman, il s’enchaîne à une vitesse vertigineuse, rythmée par ce qui arrive. Et j’ai adoré, un tout nouveau rythme s’installe, jusqu’à une fin qui me fait bien trop attendre avant la suite ! Ahhhhh je veux lire la suite, même si ce sera le dernier tome de la trilogie !

En bref, l’intrigue continue pour nos personnages qui vont devoir faire face à des dangers qui leur échappent peu à peu, entraînant le lecteur dans une nouvelle aventure qui saura vous surprendre, et menée par une incroyable plume. Si la fin du tome 1 ne vous a pas convaincu, je vous recommande vivement de vous laisser bercer par cette suite ! Et moi j’ai hâte de lire la fin de cette trilogie coup de coeur !