Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Shamandali3 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les Sempiternels Les Sempiternels
Aude Réco   
Steampunk.. Juste ce mot dans un descriptif de livre me fait craquer alors quand, en plus, il est accompagné d’une magnifique couverture totalement raccord, je fonce !

Tout débute ici par un affrontement au cœur de Pue-la-Mort, puis petit retour en arrière et le lecteur est prit dans un atterrissage forcé (et comprend du coup ce qu’il fait dans cet endroit peu recommandable…). Alexandra se rend compte que les Sempiternels, que l’on pensait éteints, ne sont peut-être pas si morts que ça finalement et est persuadée qu’une nouvelle attaque de leur part est imminente..

« Les Sempiternels » est un court roman qui commence sur les chapeaux de roues et où le rythme effréné ne se dément pas un instant. Entre bagarres, explosions et révélations le lecteur n’a pratiquement pas le temps de souffler. L’auteure nous entraîne dans un monde qu’elle maîtrise et décrit parfaitement mais où tout va justement trop vite pour moi.. J’aurais, en effet, aimé pouvoir mieux comprendre certains aspects de l’histoire comme les Sempi eux mêmes par exemple, en savoir plus sur eux, sur leur créateur.. Le format court m’a quelque peu frustrée ici.

La suite de ma chronique : https://ettulisencoreemma.wordpress.com/2018/02/26/les-sempiternels-par-aude-reco/

par Manou60
La Trilogie Morgenstern La Trilogie Morgenstern
Hervé Jubert   
Déjà avant de commencer j'aimerais vraiment dire bravo aux éditions Bragelonne car cette édition est sublime avec sa couverture et sa tranche dorée ! Ensuite pour en revenir au livre en lui même, j'ai beaucoup aimé ma lecture ! Je ne vais pas faire tome par tome mais le tome 1 reste mon préféré et le tome 2 celui que j'ai le moins aimé. L'univers est extrêmement riche, j'adore le steampunk donc là j'ai vraiment été servie : il y a des machines volantes, des sorcières, de la magie... Les personnages sont extrêmement attachants. C'est rare de voir des héroïnes quinquagénaires dans des livres pour adolescents mais Roberta Morgenstern est une fabuleuse sorcières. La plume de l'auteur est assez agréable. Mais j'ai quand-même trouvé que parfois le livre était trop lourd, l'auteur nous assommait avec plein de détails inutiles et il manquait parfois des détails mais sinon c'est quand-même une bonne lecture !
Dangerous Women, Tome 2 Dangerous Women, Tome 2
Sharon Kay Penman    Diana Rowland    Diana Gabaldon    Carrie Vaughn    Melinda M. Snodgrass    Pat Cadigan    Megan Abbott    Caroline Spector    Robin Hobb    Nancy Kress    George R. R. Martin    Sherrilyn Kenyon   
Un très bon deuxième tome, j'aurais aimé que certaines histoires soient plus longues... Je me suis surprise à aimer ces petites histoires quand même où on poursuit le scénario nous-mêmes.... Place au troisième tome.
Les Lames du Cardinal, L'Intégrale Les Lames du Cardinal, L'Intégrale
Pierre Pevel   
“Tu vas rire, mais je me vois bien écrire une histoire de cape et d’épée avec des dragons et la cardinal de Richelieu”. Pierre Pevel à Stéphane Marsan, son éditeur.

J'avoue que la cohabitation entre l'univers d'Alexandre Dumas et des Dragons, m'avait initialement dérangé. Pourtant, une fois le livre terminé je ne peux que tirer mon chapeau à Pierre Pevel.

Sa trilogie est merveilleusement agencée. En effet,d'un premier tome se rapprochant d'un roman de cape et d'épée très légèrement saupoudré de fantastique, on bascule avec le second dans un roman d'héroic fantasy. Pour, au final, conclure avec un troisième tome flirtant avec la dark fantasy.

Mais, au delà du mélange des genres, la grande force de cet ouvrage est d'avoir su conserver l'héritage de Dumas. A titre d’exemple, le rôle de Richelieu est beaucoup plus ambigu que dans l'oeuvre de Dumas ; les mousquetaires de Dumas, quant à eux, ont un rôle très secondaire voir inexistant.

De plus, l'auteur prend un malin plaisir à nous faire traverser un Paris tel qu'il existait à l'époque de Richelieu, avec un soucis du détail et une écriture visuelle au point qu'on imagine sans mal ce à quoi devait ressembler la capitale à l'époque.

Quant aux héros, les Lames, d'un point de vue totalement subjectif, je trouve le groupe très disparate. Si Saint Lucq, Marciac et, dans une moindre mesure Laincourt, sont des personnages haut en couleur qui s'attirent très rapidement notre sympathie, il n'en va pas de même pour le reste de la troupe, le capitaine La Fargue en tête!

Pour autant, "Les lames du cardinal" font parties de ces livres rares, où une fois le livre terminé, vous avez la désagréable impression d'avoir perdu des amis.
En un mot, une trilogie tout simplement magnifique !

Un conseil pour les amoureux du merveilleux ou pour les néophytes de la fantaisie, lisez le !

https://voyagecodex.wordpress.com/

par ilks
Le Puits des mémoires, Tome 1 : La Traque Le Puits des mémoires, Tome 1 : La Traque
Gabriel Katz   
Comme pour Aeternia du même auteur, j'ai beaucoup aimé l'écriture. C'est léger et très fluide sans paraître simpliste, les pages se tournent à toute vitesse. Sans s'en rendre compte, on est rapidement pris dans l'intrigue dont le rythme et les mystères sont dosés juste comme il faut pour nous tenir en haleine.

L'univers est simple et assez ''classique'' mais solidement construit, vivant : on n'a pas l'impression d'un monde en carton-pâte, même si sa description est vraiment resserrée autour de l'action de personnages. On y croit et on s'y immerge facilement.

Les trois héros sont attachants et le portrait de chacun est bien brossé. Malgré leur caractère très différent, on sent vraiment leur amitié, une certaine complicité, se (re ?)forger au fil de leurs aventures. On prend plaisir à les suivre recomposer les morceaux de leur passé, se questionner sur eux-même, en quoi leur passé influence leur personnalité, leurs aptitudes, leur futur.

Bref, c'est une lecture très sympa et je lirai volontiers la suite !

par Miney
Le Porteur de lumière, Tome 1 : Le Prisme noir Le Porteur de lumière, Tome 1 : Le Prisme noir
Brent Weeks   
Je viens de terminer ce premier tome et tout ce que je peux dire c'est que Brent Weeks est vraiment un très bon écrivain.
Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre aussi vite sans m'ennuyer une seule seconde.
Alors certes comme beaucoup, d'après ce que j'ai lu, au début j'ai cru que je n'y arriverai jamais.
Brent Weeks a créé un monde de toutes pièces avec un système de magie totalement inédit et assez complexe il faut le dire. Beaucoup de termes nous sont donné sans réel explication et on peut ce sentir vite perdu surtout quand on voit l'épaisseur du livre mais au fur et à mesure de la lecture tout devient plus claire et on rentre complètement dans le monde des sept satrapies.
Cependant un petit index à la fin du livre n'aurait pas été de refus.
Pour ce qui est des personnages, ils sont tous géniaux et bien travaillés.
J’avoue être totalement tombée sous le charme du prisme, Kip est aussi un jeune garçon attachant même si ça manière de se dévaloriser constamment peut être un peut agaçante.
Pour ce qui est des filles, j'ai un petit faible pour Karis.
Je n'ai qu'une hâte maintenant c'est de me plonger dans le deuxième tome, ce que je vais faire de ce pas.

par Jjong29
Mémoires, par Lady Trent, Tome 1 : Une histoire naturelle des dragons Mémoires, par Lady Trent, Tome 1 : Une histoire naturelle des dragons
Marie Brennan   
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2016/07/memoires-par-lady-trent-tome-1-une.html

Une lecture très plaisante !

Ce livre est plus en fait un livre historique que fantasy, dans son fond et dans sa forme. Après certes on est dans un autre monde et on a des dragons et tout ce qui y est lié, mais c'est traité de la même façon qu'on peut s'imaginer des scientifique du 19ième siècle s'enthousiasmaient sur les grands singes ou les éléphants ou autres créatures qui existent mais ne sont que très peu connu à cette époque. On est donc dans le genre de l'aventure scientifique, ou du récit biographique de voyage, il n'y a que très peu d'action.

Dans la grande majorité du roman nous suivons donc la vie de Lady Trent, sa jeunesse, son éducation sa chasse au mari.... Au final très peu de dragons en dehors des livres que la jeune fille "emprunte" à la bibliothèque de son père. Nous suivons la toute jeune fille qui a déjà un esprit scientifique remarquablement développé. Elle commence par étudier des insectes au fond du jardin, en les conservant dans du vinaigre, puis elle étudie ensuite les oiseaux et leur squelette, en fait elle adore le fait qu'ils volent, d’où son intérêt pour les Dragons qui sont un peu l'ultime créature volante. Malheureusement elle a le malheur d'être née femme, arrivée à un age ou cette particularité devient importante elle se retrouve donc muselée par les conventions de l'époque qui ne supportent pas voir une femme faire une activité autre que celles autorisées pour son genre (dont la science ne fait absolument pas partie).
Je dois avouer que cette partie la m'a presque fait tomber les larmes. De voir cette jeune fille si intelligente devoir faire comme si elle ne l'était pas en se restreignant en permanence, c'était vraiment révoltant pour moi. Ça m'a vraiment beaucoup touché, en fait je crois que ce genre de restrictions qui font qu'on se sent enfermé me touchent vraiment énormément.Je pense que je n'aurais vraiment pas du tout aimé être née à cette époque, je serais devenue folle ou déprimée. Cette partie la était nécessaire pour comprendre le personnage mais j'avoue avoir trouvé le temps un chouilla long quand même, elle prend quand même une partie importante du tome et il ne se passe pas grand chose en dehors du développement du personnage.

La seconde partie porte sur l'expédition elle même. Le récit en lui même est typique du récit d'explorateur du 19ième siècle, le voyage, le choc avec la population locale, l’incompréhension, les croyances différentes .. tout y passe.
Au final malgré le fait qu'ils soient le sujet principal du livre, les dragons ne sont pas très présents non plus dans cette partie. Bon certes on en rencontre quand même certains mais ils n'ont aucun rôle actif en fait. J'ai bien aimé par contre le fait que Lady Trent soit vraiment une scientifique dans l’âme, elle garde son esprit critique et de découverte de l'animal même dans les situations les plus difficile et jamais elle ne tombe dans des revers sentimentaux ou autre. Si il y a un point que j'ai un peu regretté c'est le peu de place que tiens son mari en fait dans l'histoire. Il est présent mais au final je ne pourrais même pas vous le décrire, tellement il apparait peu important, on a très rarement des discutions sur ses goûts ou sur lui, juste pour approfondir le personnage, pour dire on en sait bien plus sur les dragons que sur lui. Il m'a paru donc un peu survolé, plus une figure de mari générique qu'un vrai personnage. Alors qu'en plus il aurait du être particulier vu qu'il a accepté quand même énormément de concession en tout genre pour sa femme, chose très rare pour l'époque (que ça soit dans le livre ou dans la réalité). Les autres personnages aussi ne sont que juste esquissés et je n'ai pas eu d'affection particulière pour eux. C'est vraiment un livre entièrement centré sur Lady Trent, il n'y a pas de doute.
Malgré cela la seconde partie est passé vraiment plus rapidement. C'est vraiment un livre d'aventure scientifique plus que de fantasy mais c'est bien, ça change de ce qu'on a l'habitude de lire. j'ai trouvé que cette lecture a été une espèce de bouffée de fraicheur pour moi.

16/20

par lianne80
Le Livre et l'Epée, Tome 1 : La Voie de la Colère Le Livre et l'Epée, Tome 1 : La Voie de la Colère
Antoine Rouaud   
J'ai fini ce livre il y a quelques heures à peine, et je l'ai trouvé super.Depuis sa sortie dans les librairies, je suis passé à côté sans vouloir l'acheter, et finalement je me suis résigné, et je dois avouer que j'ai eu tors d'attendre si longtemps. La structure est très originale, malgré des retours très brusques du passé au présent. Les quelques vers en début de chapitre qui le résument m'a également plu. Le personnage de Dun-Cadal est vraiment captivant ainsi que celui de Grenouille. Je rejoins Kyriaan sur le fait que la deuxième partie est un peu plus longue puisque l'auteur nous réécrit des chapitres déjà présents dans la première partie. Il ne faut quand même pas oublier que c'est le premier roman d'Antoine Rouaud, qui est, à mes yeux un très très bon roman, c'est pourquoi je l'ai classé dans la catégorie diamant de ma bibliothèque

par Daermon
Les Foulards Rouges, Saison 3 : Évoria Les Foulards Rouges, Saison 3 : Évoria
Cécile Duquenne   
Quel plaisir de retrouver la planète Bagne, avec son sable aride, son soleil brûlant et ses pluies acides, toxique à souhait, une vraie brochure pour vacances en club !
Le côté western m'avait manqué dans le tome précédent.
Nos héros sont de retours pour un dernier combat ou les colts et les flingues en tout genre vont canarder sec.
Un poil démoralisés et déstabilisés par ce qu'ils ont vécu, Renaud et Lara vont devoir donner tout ce qui leur reste de hargne pour s'en sortir.
Une bonne trilogie originale
Les Enquêtes d'Enola Holmes, Tome 5 : L'Énigme du message perdu Les Enquêtes d'Enola Holmes, Tome 5 : L'Énigme du message perdu
Nancy Springer   
Ce n'est pas mon tome préféré d'Enola Holmes mais il est presque aussi bien que les autres...
Seulement je trouve qu'elle est beaucoup moins perspicace que son frère (en même temps, qui pourrait rivaliser avec Sherlock Holmes??) et que ses résolutions d'enquêtes sont beaucoup liées à la chance. Cependant, elle réussit toujours à le berner, ce qui est très fort :D