Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Shamandali3 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Sauvages, Tome 1 : Le Dernier Loup Sauvages, Tome 1 : Le Dernier Loup
Maria Vale   
C'est une romance entre loups-garous, mais elle est vraiment originale par rapport à tout ce que j'ai pu lire dans ce genre. D'habitude les personnages agissent comme des humains la plupart du temps sauf quelques moments où ils se changent en loup. C'est l'inverse ici. La meute vit dans le Grand Nord, sous forme de loup, il y a de très descriptions de la nature, la neige, la chasse... Sil, l'héroïne, est une louve inférieure car elle boite, n'est pas rapide. Elle déteste être sous forme humaine, préfère la vie sauvage. Elle trouve, soigne et protège Ti, qui est exactement l'inverse : reste homme le plus possible, déteste son côté animal et l'utilise peu, maladroitement. Il y a des scènes très drôles quand elle essaie de le convaincre de chasser, de manger sa proie avec peau et poils, ou quand il lui explique de ne pas passer la tête par la fenêtre de la voiture comme un chien... Ce couple improbable fonctionne plutôt bien finalement.

par IsaR
Ekhö, Monde Miroir, tome 6 : Deep South Ekhö, Monde Miroir, tome 6 : Deep South
Stéphane Lebreton    Alessandro Barbucci    Christophe Arleston   
♫ En mi soledad ♪ Laisser glisser… ♪ En mi soledad ♪

Non, ici il n’est pas question d’Opispo mais de la chanteuse Soledad (comme le titre d’Opispo) qui a des soucis avec la ligue de La Foi, un espèce de groupuscule qui prône des tas de choses en contradictions avec les paroles de la chanteuse et de son mode de vie.

Ceux de La Foi veulent laver plus blanc que blanc et être plus catholique que le pape, si tant est qu’il y ait un pape sur le monde miroir d’Ekhö…

Ce tome revient sur la fusion thaumique entre Yuri et Fourmille et notre Preshaun Sigisbert de Motafiume voudrait avoir plus de détail sur cette fameuse nuit, ce que Yuri ne veut pas lui révéler, bien entendu.

On sent bien dans ce tome que Yuri voudrait avouer ses sentiments à Fourmille, mais celle-ci n’en a cure, ne voit rien venir ou préférerait l’utiliser comme un sex-toys grandeur nature ce qui fait que notre roux préféré va aller voir ailleurs sur l’herbe est plus verte, emportant avec lui ses petits oiseaux bleus gazouilleurs.

N’oubliez pas que sur le monde miroir d’Ekhö, l’électricité n’existe pas et que ce monde, miroir du nôtre, utilise les animaux (dragons et autres bêtes fantastiques) pour se déplacer ou communiquer.

Comme tout le stock d’album de Soledad a été vandalisé, Fourmille a l’idée géniale de partir en tournée avec elle et d’enregistrer on live ! Et on descend dans l’Amérique profonde, celle du Sud et des rednecks.

Les dessins sont magnifiques, les couleurs chaudes et profondes, mais je trouve qu’Arleston donne le sentiment de survoler un peu différent sujet sans vraiment l’approfondir.

Que ce soit avec les espèces d’illuminés de la foi, les groupuscules religieux, les gens qui voudraient nous faire revenir en arrière, le viol, tout est survolé en peu de temps et on passe vite à autre chose, comme si nous étions encore à l’époque de la censure et qu’il ne fallait pas trop s’attarder sur certains sujets sensibles.

Certes, nous sommes dans de la bédé humoristique, mais malgré tout, il n’y a pas de mal à shooter là où ça fait mal puisque l’on aborde certains travers de nos sociétés.

Une fois de plus, Fourmille va prendre l’âme d’un mort et devenir lui, parlant comme lui, ce qui était assez chiant à cause de tous les « fuck’n » utilisés.

Un tome aux paysages somptueux, avec des Preshaun bien présent mais un tome en deçà de ce que j’ai connu. De plus, fallait pas être grand clerc pour deviner le truc avec le révérend Fox, ça m’a sauté aux yeux tellement le truc est éculé de chez éculé.

Malgré tout, on passe un bon moment de lecture, mais je trouve que l’on joue moins avec les sauts de personnalité de Fourmille, que son enquête sur le révérend Fox est trop rapide et que le secret de Soledad, on s’en doutait un peu.

Notre Yuri est peu présent puisqu’il s’est éloigné de Fourmille et tente, tout seul de son côté, de monter un truc avec des petits oiseaux bleus permettant de transmettre des messages : Touïte.

Un album en demi-teinte par rapport aux précédents qui avaient placé la barre très haute.

Cela ne n’empêchera pas de découvrir avec plaisir la suite des aventures thaumique de Fourmille et Yuri et de voir si Sigisbert va trouver matière à son étude…
Les amants des ténèbres : Quatre récits de bit-lit Les amants des ténèbres : Quatre récits de bit-lit
Darynda Jones    Alexandra Ivy    Larissa Ione    Lara Adrian   
N'ayant pas lu la saga de "Minuit" ni celle "Des gardiens de L'éternité", je n'ai lu que la nouvelle de Demonica et évidemment celle qui m'intéressait par dessus tout "Charley Davidson" et quel bonheur !!! Cette nouvelle est vraiment superbe, un régal !
Découvrir Charley à travers les yeux d'un fantôme, voir comment il l'a perçoit, c'est juste hilarant !!! j'ai adoré, j'aurai aimé en avoir des pages et pages !
Puis il y aussi la version de Reyes après sa sortie de prison ... que dire ?? je l'aime tout simplement !! (juste c'est trop court à mon goût ... perso j'aurai préféré ne pas avoir les extraits coupés et avoir une nouvelle de Reyes plus longue !!)


par toutoun
Le Château des poisons Le Château des poisons
Serge Brussolo   
Un thriller excellent où l'époque est décrite avec exactitude et moult détails, où religion rime avec superstitions, et où pouvoir rime avec immunité. Un thriller où dès que notre esprit s'est arrêté sur un suspect et une explication, d'autres détails interviennent avec justesse pour démonter tout le raisonnement et nous faire repartir de zéro ou presque.

Vraiment, un coup de cœur.
L'Armure de vengeance L'Armure de vengeance
Serge Brussolo   
J'ai déjà lu quatre livres de Serge Brussolo et ça a toujours bien matché pour moi. J'ai vraiment apprécié de retrouver sa plume fluide et agréable. Les descriptions sont assez présentes, sans pour autant être omniprésentes, oppressantes ou lassantes. J'ai franchement beaucoup apprécié cette lecture !

Ici, nous sommes plongés dans le Moyen-Âge dans toute sa splendeur : les chevaliers, les tournois, les banquets... Mais aussi dans ce qu'il y a de plus sombre : les superstitions, l'omniprésence de l’Église, la justice aléatoire voire inexistante pour les personnes de basse naissance, les guerres pour un rien, les massacres, le machisme plus qu'avéré...

Ici, il est question d'une armure dite maudite qui tuerait les personnes l'ayant essayée, capable de bouger seule la nuit et de reproduire les gestes de mort appris dans la journée. Malédiction ? Possession ? Manipulation ? Beaucoup de rumeurs et de peur concernant le passage de cette armure noire, mais pas de certitude absolue.

C'est dans cette ambiance un peu oppressante que nous retrouvons Jehan (prononcez Jean) de Montpéril, ancien bucheron devenu chevalier un peu malgré lui et donc méprisé par ses camarades de haute naissance. J'ai apprécié ce personnage, parce qu'il reste simple et lui-même malgré son statu de chevalier. Il n'en abuse pas et connait la place qui est la sienne. De plus, malgré ce que ses "missions" ont pu lui faire faire, il reste un homme au cœur bon et juste. Je l'ai franchement bien aimé et je le retrouverai avec grand plaisir dans d'autres ouvrages !

Concernant l'histoire, on se laisse facilement embarquer et ce, dès les premières pages qui respirent le mystère et l'évènement grave à venir. Plus on avance et plus on entre dans l'histoire, avec ou contre certains personnages. L'intrigue est bien traitée et on se pose vraiment des questions quant à se qu'il se passe réellement.

Je dois dire, que j'ai échafaudé pas mal d'hypothèses sur la fin, mais j'ai quand même réussi à être complètement surprise ! Sans compter que j'ai été plus que ravie des deux derniers paragraphes.

En résumé, c'est une lecture que j'ai vraiment adorée, tant pour l'écriture agréable de Serge Brussolo qui m'a transportée au Moyen-Âge que pour l'ambiance oppressante, le personnage de Jehan et l'intrigue bien ficelée.
Un livre que je vous recommande complètement si vous aimez la période des chevaliers et le fantastique un peu noir.

par Khiad
La Hanse Galactique - 1  Le Prince-Marchand La Hanse Galactique - 1 Le Prince-Marchand
Poul Anderson   
L'originalité du cycle tient, bien sur, à son héros : un marchand, ou plutôt un chef d'entreprise, dans notre civilisation actuelle. Humainement détestable, mais impossible de ne pas faire ce qu'il dit.
La hanse galactique -2 Aux comptoirs du cosmos La hanse galactique -2 Aux comptoirs du cosmos
Poul Anderson   
Impossible de ne pas apprécier la prose de Poul Anderson faite d’élégance, de précision et d’un sens du timing remarquable, elle est très poétique en soi. Outre sa plume tout en finesse, l’auteur possède une réelle capacité à émerveiller avec des univers cohérents et des personnages inoubliables. Cette association s’illustre notamment dans les nouvelles présentes dans ce recueil qui forme un tout délicieux. Il ne faut négliger l’intelligence du propos, ni les thématiques de fond abordées avec cette légère dérision qui en font tout le charme.

Je n’ai qu’un seul reproche, il n’y en a pas assez!

par lutin82
Les Chroniques de Macabacia, Tome 1 : Chevaliers de la Mort Les Chroniques de Macabacia, Tome 1 : Chevaliers de la Mort
Greta Strange   
Comment dire? Lorsque j’ai lu le résumé sur Booknode, j’etais trop emballée, Yeah! Un nouvel Univers fantastique. Hop commande direct. Je trépignais d’impatience devant la boîte aux lettres. Mon paquet arrive enfin! Et la, ho... il est tout petit! A peine 182 pages.
Je ne m’attendais pas du tout à ça. D’apres la 4ème de couverture, je m´attendais à un roman de 500 pages. Avec une vraie intrigue, une vraie longue histoire, avec une fin horrible... Qui finira avec la douloureuse attente d’un second tome.

En fait, c’est un recueil de 4 petites histoires.

4 histoires qui parlent des Faucheurs et de leur univers.

Ces histoires étaient toutes belles, pleines d’emotions et intéressantes. On découvre l’univers de la mort... Une description parfaite. Des personnages attachants. Les pages défilent à une vitesse alarmante... Je l’ai lu en quelques heures!

Par moment j’avais un peu de mal avec le style d’ecriture. Beaucoup de répétitions.
À chaque début de nouvelle, la meme introduction qui revient. Ou l’on explique l’univers, bla bla bla...

En conclusion: les histoires sont belles et j’en ressors éblouie et souriante. Mais je ne m’attendais pas du tout à ce genre et ça m’en laisse un goût amer.

par Alex_Admv
Mercy Thompson, Tome 11 : Le Souffle du mal Mercy Thompson, Tome 11 : Le Souffle du mal
Patricia Briggs   
Quel bonheur de retrouver ces personnages et cette série !
Ce tome ci ne loupe pas le coche, il est très agréable à lire, toujours aussi fun et plein d'action.

Le territoire de la meute étant devenu une zone neutre protégée par celle ci, il a été déclaré comme la zone tampon idéale pour accueillir un sommet entre les dirigeants humains et les seigneurs fae.

Mais bien sur l'occasion était trop tentante pour que ceux qui sont contre ne se manifestent pas, et les dangers se multiplient sur le territoire de la meute ...

Au fil des tomes Mercy, Adam et la meute ont amassés bon nombre d'alliés et d'amis, et autant d'ennemis. Les voir tous en action ici était vraiment très dynamique.

Il y a eu pas mal d'informations révélées, notamment sur les sorcières, ce qui rendait l'intrigue intéressante et fournie. Je suis vraiment intriguée par Sherwood Post, j'ai hâte d'en apprendre plus sur lui (mais je sens qu'on risque de nous faire mariner encore quelques temps).

Wulfe aussi était bien présent, et on le découvre vraiment sous un autre jour.
Ça fait du bien de changer de focus de temps en temps, ça donne du punch à l'ensemble

De toute façon si on est arrivé à ce niveau la de la série et qu'on l'apprécie toujours autant, on a peu de chance d'être totalement déçu par par ce tome qui approfondit encore l'univers et les personnages.

En Bref j'ai adoré ce tome, et je pense qu'un jour il faudra que je me relise cette série du début, parce que ça commence à faire un paquet d'années que je l'ai commencé.

17/20

par lianne80
Le Cauchemar Edgar Poe Le Cauchemar Edgar Poe
Polly Shulman   
J'ai vraiment beaucoup aimé ce tome. Je crois même que c'est mon préféré.
[spoiler]
L'histoire de Suki et sa famille est très touchante. La malédiction qui pèse sur sa famille, la mort de sa sœur l’histoire de Hepzibah et le pirate. Sa famille est lié à celle de Cole, personnage qu j'ai vraiment apprécié.[/spoiler]

Dans ce tome ont retrouve certain personnage : Elizabeth, l’héroïne du premier tome. Elle n'est plus une simple magasinière au sein du dépôt est aussi une femme marié. Andreas, qui est désormais un adolescent, Griffin, l'oiseau transformé en chien du tome 1, le doc et on vit aussi brièvement Léo.

J'ai vraiment beaucoup aimé les aventures liés au dépôt, je trouve que la plume de Polly st fluide et vraiment très agréable à lire.

par Nirvana18