Livres
439 368
Membres
368 780

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Maelis31 2018-05-10T19:55:56+02:00

« C’est pas interdit d’être à la fois canon, musclé, avec des neurones dans le ciboulot, quand on a une personnalité détestable ? »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Mitsiie 2018-03-17T20:54:53+01:00

Raté, pas de miracle. C’est plutôt l’angoisse. Moins de quatre minutes avant le début du cours. Des élèves traînent encore. Tant pis, je déteste trop être en retard, je dois consulter ce foutu plan.

Tout en farfouillant dans mon sac à main, j’aperçois une brochette de quatre apollons baraqués qui vient vers moi. On dirait que le couloir leur appartient. Je m’écarte de leur trajectoire mais pile au moment où mes doigts effleurent le plan, bing ! je me prends un mur. Mon sac tombe, son contenu s’éparpille par terre et moi, je vois trente-six chandelles. Le choc réveille la douleur au niveau de mes côtes cassées.

C’est quoi, ce mur débile ?

Je rassemble mes affaires à la va-vite sans regarder combien de spectateurs se moquent de moi. Autant faire fissa.

Trois mètres plus loin, l’histoire se répète : j’entre en collision avec un mur, humain, si j’en crois les jurons qui en sortent. Mes affaires voltigent à nouveau, l’élancement de mes côtes redouble.

Bordel !

Afficher en entier
Extrait ajouté par kalypop 2018-08-01T23:05:21+02:00

-Elle veut un dessin pour dégager de mon chemin, la nouvelle?

-Non, merci. Mais si tu le demandes gentiment,je peut te montrer où aller te faire voir.

Grand silence. Les mouches volent, le public qui nous entoure retient son souffle. Vu la tête que tire le grand blond, j'en déduis que personne n'a jamais osé lui répondre comme je viens de faire.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Mitsiie 2018-03-17T20:59:00+01:00

Je reste à côté d’elle pour écouter la conversation. Il est d’accord pour qu’on bouge sans attendre. Il nous communique également des informations que j’aurais préféré ne pas entendre : trois jeunes filles ont été attaquées au cours des derniers mois. Toutes de mon âge, ma taille, ma couleur de cheveux et d’yeux. Trois filles qui ressemblent à Thea Kennedy. Le FBI pense évidemment que Tony est derrière ces agressions. Aucune n’est morte, mais elles doivent être traumatisées. À cause de moi… Tony ne lâche rien, ce psychopathe continue de me traquer.

Dylan propose un déménagement pour la fin de l’année. Ça me laisse encore un petit mois avec mes amis.

De retour dans ma chambre, je cherche sur le Net les articles de presse concernant les trois filles pour les imprimer. Ils rejoignent les autres, puis je range ma boîte secrète à sa place.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode