Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de sheonandbooks : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
La Légende des Loups, Tome 4 : La Colère du Loup La Légende des Loups, Tome 4 : La Colère du Loup
Rhyannon Byrd   
Trés beau nocturne, belle histoire. j'ai adoré retrouver l'équipe des runners! L'intrigue est renouvellée avec des nouveux "méchants" on ne s'ennuie pas!

par Minuit
L'Élite, tome 1 : Résilience L'Élite, tome 1 : Résilience
Joelle Charbonneau   
Du déjà vu mais très addictif tout de même

On a beau nous prévenir que non, non, ce n'est pas un copycat d'Hunger games (mais que bien évidemment les fans y trouveront grandement leur compte), force est de constater que la trame est radicalement la même. Quelques aménagements sont néanmoins bien trouvés pour orienter le lecteur vers d'autres réflexions. Ici ce n'est pas une course à la mort pour gagner un "jeu" mais un "testing" (à la mort quand même) afin d'accéder à l'université qui formera l'Elite (les futurs gouvernants du pays). La médiocrité n'est pas de mise, pas de place pour les faibles. L'héroïne ressemble à s'y méprendre à Katnyss, et là où l'une maitrisait l'arc et le collet, l'autre est d'une intelligence telle, qu'elle peut détecter des eaux polluées, calculer des trajectoires de balle, recoudre un bidon éventré... Bref, survivre en milieu hostile avec un kit antipollution, une paire de draps et 3 fois rien. Evidemment un chevalier servant, Tomas, (qui vient du même patelin qu'elle) se joindra à sa cause (peut-être même 2 prétendants, car Michal veille dans l'ombre, et un triangle amoureux c'est tellement mieux, ça permettrait de bien alimenter le tome 2 ^^). Elle a quelques doutes sur lui, mais pas grave, il est tellement bôoo. J'ironise un peu mais j'ai beaucoup aimé, sans doute presque autant qu'Hunger games (l'effet de surprise en moins), car tout cela est tellement bien ficelé que j'y ai cru à nouveau. La fin apporte un joli cliffhanger qui vous hérisse un peu le poil en songeant au délai d'attente entre les tomes. Mais si comme moi vous êtes encore en manque d'Hunger Games, ce roman vous apportera un nouveau souffle.

Or : 8/10

Les Autodafeurs, Tome 2 : Ma soeur est une artiste de guerre Les Autodafeurs, Tome 2 : Ma soeur est une artiste de guerre
Marine Carteron   
Je pense que tout ce qui l'on lu pense comme moi, ce livre et aussi bien que le premier et peut-être même plus.
Mon personnage préféré est Césarine, j'adore voir ce quel pense de son frère et elle est tellement drôle dans ses réflexions, même si elle ne s'en rend pas compte.


par chplouf
Marked Men, tome 2 : Jet Marked Men, tome 2 : Jet
Jay Crownover   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/04/01/marked-men-tome-2-jet-jay-crownover/

Le premier tome de Marked Men avait été une incroyable surprise, tant et si bien que j’avais eu un joli coup de cœur pour cet opus aussi surprenant qu’addictif. J’avais donc hâte de renouveler l’expérience avec la suite, même si je redoutais un peu le fait que cette dernière ne soit pas à la hauteur.

Alors, effectivement, j’ai préféré Rule à Jet, mais cela ne s’est joué qu’à un cheveu. J’ai vraiment apprécié ce second opus à sa juste valeur, dans la pure continuité de l’histoire précédente, et c’est avec plaisir que je me suis replongée au cœur de notre groupe de tatoués préférés.

Ayden m’a étonnée, mais Jet m’a complètement faite craquer. Vu son étoffe de rock star, je pensais que l’on aurait affaire à un tome où la femme allait courir après le mec. Pour ma plus grande surprise, ce fut l’inverse. Il faut dire qu’Ayden et Jet cachent bien plus de choses qu’ils n’en laissent transparaitre. La fragilité de Jet m’a prise au dépourvue et m’a sincèrement touchée ; ce grand garçon m’a émue et je n’avais qu’une envie : qu’il puisse trouver le réconfort qu’il cherche inconsciemment. Ayden, quant à elle, m’a étonnée, non pas dans sa façon d’agir, mais dans sa dualité ; ce conflit constant entre là Ayden d’aujourd’hui et celle de son passé. Alors quand ce passé ressurgit, ce n’est pas forcément pour le meilleur, et j’ai vraiment été scotchée par ce passif que je n’avais absolument pas entr’aperçu chez elle.

Mais là où Jay Crownover se démarque vraiment dans son genre, c’est qu’elle n’abreuve pas son histoire de scènes de sexe. Souvent, c’est la surenchère dans ce genre d’histoire, où les scènes explicites prennent le pas sur l’histoire principale et ne servent plus à grand chose au bout d’un moment. Ici, c’est l’inverse. Chaque moment intime est judicieusement placé sans que cela ne fasse trop ; chaque scène permet à l’historie d’avancer… et c’est vraiment quelque chose qui m’avait marquée dans le premier tome, cette justesse et cet équilibre, et que j’ai adoré retrouver une nouvelle fois dans la plume de Jay Crownover.

Pour conclure : j’ai encore passé un excellent moment avec nos Marked Men. Jay Crownover a su trouver ce juste milieu dans son écriture pour nous livrer une histoire aussi sensuelle qu’intrigante. Le tout saupoudré de bad boys tendres comme des nounours. Je suis toujours aussi conquise après ce second tome, et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite de la bande !

par Kesciana
Clipped Wings, Tome 2 : Dark love Clipped Wings, Tome 2 : Dark love
Helena Hunting   
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2014/08/dark-love-suite-de-bad-boy-de-helena.html


(...)
Dans le tome 1, Tenley était totalement brisée, et essayait avec l'énergie du désespoir de s'en sortir. Dans ce deuxième volet, même si les blessures sont - et seront - toujours là, elles se cicatrisent peu à peu. Quant à celles d'Hayden, elles, elles se réouvrent !! C'est donc Hayden, ici, qui doit faire face à ses fantômes du passé et à ses anciens démons. Sa souffrance est bouleversante ! Voir comment le seul baume efficace pour le soigner est l'amour qu'ils se portent Tenley et lui, voir comment ils se soutiennent l'un l'autre... se tirant vers le haut. (chacun étant la béquille de l'autre !) C'est fort, intense, magique et poignant !!
De plus, l'intrigue attise au maximum notre curiosité, nous voulons nous aussi, connaître et démasquer le meurtrier des parents de Hayden.
Sans oublier non plus, tous les personnages secondaires qui donnent le côté intime, mais aussi plus de légèreté au livre : Sarah l'amie et voisine de Tenley, Cassie la tante de Hayden, et Nate son mari, Lisa, Jamie et Chris les amis et associés d'Hayden [ils tiennent ensemble le salon de tatouage le "Inked Armor" (d'où le titre de la VO)]. Ce sont des personnages insolites, touchants et vraiment très attachants !!!

En conclusion : c'est un quasi coup de coeur pour ce tome 2 !!!!! Dark Love est intense, émouvant et sexy : de quoi être complètement charmée !! Un livre à ne pas manquer :))

par toutoun
Bad, Tome 1 : Amour interdit Bad, Tome 1 : Amour interdit
Jay Crownover   
http://wp.me/p5AuT9-1rx

Une série qui commence FORT ! « Amour interdit » premier opus de la série Bad de Jay Crownover. Un antihéros ultra sexy et chaud comme la braise, Bax ! Un roman ultra SOMBRE, INTENSE et également HOT … Un seul mot : une TUERIE !

Après cinq à purger sa peine, Shane Baxter, alias Bax retrouve enfin sa liberté. Mais au lieu de commencer une nouvelle vie, il veut des réponses à ses questions et il est prêt à tout pour les obtenir. Et peu importe de quelles manières il doit s’y prendre. Et ses recherches le mènent vers cette énigmatique rousse qui l’agace au plus haut point mais qui en même temps l’attire plus que jamais … Dovie.

Avec une plume fluide, palpitante et époustouflante, l’auteur nous offre un Incroyable New Adult. Une fascinante intrigue menée avec une grande finesse riche en rebondissements. Aucun temps mort, aucune longueur on ne voit pas le temps passer et on se laisse submerger par toutes ses sensations fortes. C’est juste Phénoménal ! Ici il n’y a pas de place à une romance à l’eau de rose avec des mots doux, des fleurs ou de la tendresse … Non, nous avons juste un homme en conflit avec la vie qui essaie de trouver du confort auprès d’une fille qui accepte ce qu’il est, une fille qui lui donne envie de « Plus ».

Un premier opus authentique qui parle de seconde chance avec une bonne dose de Suspense, de Noirceur, de Violence et de l’Erotisme à l’état pur. Un portrait des banlieues décrit à la perfection avec ses bons et mauvais côtés en passant par du car jacking, des boîtes de striptease, du free fight illégal et du trafic de drogue … C’est impressionnant, enfin une vraie série sur de Vrais Bad Boy et de vrais méchants ! L’auteur prouve qu’on n’est pas obligé d’oublier ses origines pour prendre un nouveau départ. Il suffit juste d’être plus malin que par le passé, d'être courageux et plus ouvert !

J’ai été bluffée par le talent inné de l’auteur pour réussir à nous faire succomber à ses personnages tant imparfaits. Bax est unique dans son genre. Wow, j’ai littéralement craqué pour ce spécimen qui ne sera jamais « un mec bien ». Quand à Dovie, un petit volcan qui a aussi connu une vie dure mais qui sait ce qu’elle veut. On ne peut que se sentir proche d’eux.

Comme vous l’aurez compris « Amour interdit » de Jay Crownover est un énorme coup cœur. Un début explosif qui met en place la trame de la série. Une série qui va nous faire vibrer et frémir mais également nous faire découvrir de nouvelles sensations ! Et moi j’en redemande encore ! Je n’ai qu’une hâte c’est lire la suite à venir et de savoir ce que l’auteur nous réserve pour Race et Brysen.
Clipped Wings, Tome 1 : Bad boy Clipped Wings, Tome 1 : Bad boy
Helena Hunting   
Voilà un livre comme je les aime !

Ce n'est certainement pas l'histoire du siècle, ce n'est pas de la grande littérature, l'intrigue n'est pas la plus haletante, la relation amoureuse n'est pas des plus romantiques mais pourtant, Clipped Wings (je préfère le titre anglais au titre français) a su me captiver. Je n'arrivais que très rarement à décrocher tellement j'étais dans l'histoire de Tenley et Hayden.

Les personnages sont attachants et les "méchants" donnent vraiment envie de leur taper dessus (plus particulièrement Trey et Sienna). Tenley est à la fois fragile et incroyablement forte, c'est pour ça que j'ai vraiment aimé son rôle. Elle est profondément meurtrie par son passé mais en présence de Hayden, elle arrive à revive et j'ai trouvé ça très beau. Les scènes avec ces deux-là m'ont touché, même si comme je l'ai dit, leur relation n'est pas d'un romantisme fou ! Quant à Hayden, j'adore. Torturé, plein de tatouage et autres piercings, c'est le "Bad Boy" a l'état pur et pourtant, on arrive à s'attacher à lui. Son passé aussi est éprouvant et on éprouve très vite de la compassion pour ces deux âmes brisées.

Il n'y a pas forcément d'intrigue. Tout tourne autour de la relation entre Hayden et Tenley, ainsi que le tatouage de cette dernière (très beau tatoo d'ailleurs !). Mais personnellement, moi qui n'aime pas quand c'est uniquement concentré sur le couple, je n'ai pas vu les chapitres passés. Ca se lit rapidement, le rythme n'est pas lent et bien qu'il ne se passe pas grand chose, j'avais toujours envie de tourner la page pour voir la suite. Je suis fan de ce couple torturé !

La fin, en revanche, m'a fait grincer des dents. Je ne savais absolument pas qu'il y aurait une suite en commençant le bouquin et quelle surprise ça a été en lisant les deux derniers chapitres. Une seule chose ressort de moi : A QUAND LA SUITE ???

En bref, un roman simple, sans prétention mais qui accroche de par ces deux personnages touchants et complètement détruits. On a envie de les pousser l'un vers l'autre, qu'ils se dévoilent encore plus et qu'ils vivent heureux pour toujours... Mais est-ce que ce sera le cas ? Vivement le tome 2 !

Or : 8/10

par SmallBab
Lola, Tome 1 : Petite, grosse et exhibitionniste Lola, Tome 1 : Petite, grosse et exhibitionniste
Louisa Méonis   
2/5 Pour l’histoire sympathique mais trop courte et avec quelques gros hic


L’HISTOIRE : Ok, bon, un classique du genre…la petite employée qui fantasme sur son boss super sexy. Mais tout va tellement vite entre ces deux là. Il faut dire que, en cent pages, ils n’ont pas vraiment le temps de prendre leur temps, et par là, de faire monter notre envie de les voir ensemble. J’ai bouclé la lecture de ce premier tome en deux heures. Le bon côté, c’est que cela signifie que j’ai vraiment été prise par ce livre. Le moins bon, c’est qu’en deux heures de temps on nous présente personnages, lieux, et on nous déballe l’histoire de leur rencontre, de leur rapprochement, et le bouquet final. Tout ça ponctué de petites anecdotes en dehors de leur relation. (Et il y en a). Ce que j’ai par contre apprécié dans cette histoire, c’est les autres livres et séries auxquels elle m’a fait pensé. Allant de Love Game (Le patron et son employée un peu récalcitrante à succomber à son charme) à Grey’s Anatomy (Les scènes où entre amis ils dévorent des yeux leur supérieur en lui donnant un petit surnom très explicite).

L’ECRITURE : C’est ce qui a en grande partie valu ses trois points à ma lecture. Le livre est bourré d’humour et d’un langage assez cru qui m’a beaucoup plu. C’est un style très léger et très agréable à lire. On a vraiment l’impression d’être dans la tête d’une jeune fille de vingt-deux ans.

LES PERSONNAGES : Bon, il y a mensonge sur la marchandise…Lola, petite (1,59 m), là d’accord, mais à part ça??? Grosse? Je ne considère pas une fille de cette taille qui pèse 65 kilos comme grosse, rondelette, voluptueuse? Ça oui, mais certainement pas grosse. Et exhibitionniste? Euh…je me trompe peut-être, mais une exhibitionniste c’est pour moi une femme qui aime, veut et fait tout pour se montrer. Hors notre Lola, ce n’est pas vraiment son style…Bon, elle se retrouve dans des situations un peu embarrassantes à plusieurs reprises, mais ça ne fait pas d’elle une exhibitionniste. Mis à part ça, c’est une fille plutôt attachante, même si, encore une fois dû à la longueur du livre, on n’a pas vraiment le temps d’apprendre à bien la connaitre. Je regrette. Mais elle m’a fait rire, ce qui l’a rendue très attachante à mes yeux…(comme on dit, femme qui rit, à moitié… Je n’irai pas jusque là, étant plutôt attirée par les hommes, mais quelqu’un qui a de l’humour est forcément tout de suite plus attirant). En ce qui concerne Jérémy, euh…que dire… Je n’ai vraiment pas réussi à le cerner. Il parle des femmes comme de vulgaires objets, même de Lola, et pourtant, il s’acharne à vouloir la séduire… Et une autre chose m’a rendue un peu perplexe à son sujet, mais je vais vous en parler dans la partie suivante.

MON ETAT D’ESPRIT : J’ai passé un court, mais agréable moment en compagnie de Lola. J’ai beaucoup ri. J’ai été choquée. J’ai ri encore un peu. Puis, Louisa Méonis a éveillé ma curiosité. Et là? La fin. Ok. Bon c’est une série, donc je peux le comprendre, mais là c’est un peu trop. Du genre comment faire acheter les tomes suivants aux lecteurs après leur avoir offert le premier? Commençons une histoire pleine de suspense et arrêtons avant de dévoiler quoi que ce soit. Et par la je veux dire pas le moindre indice (genre gros indice) Je déteste être prise en otage comme ça, qu’on me force la main. Et c’est avec cette impression que j’ai tourné la dernière page de ce livre. Donc malgré que je sois vraiment curieuse de savoir qui est ce Jérémy, je pense que la suite de l’histoire de Lola attendra. Je verrai quand je serai moins en colère. A part tout ça, je vous conseille vraiment le premier tome. C’est court, donc si vous n’appréciez pas, vous n’aurez pas perdu beaucoup de temps. Et il est gratuit.
Temps de Lune, Saison 1 : Mon Ami le Loup Temps de Lune, Saison 1 : Mon Ami le Loup
Céline Mancellon   
*sautille sur place* il est enfin mien !

J'ai bien évidemment les 4 épisodes (3+1 gratuit) dans ma kobo lus le jour J mais je ne les avais pas en version papier, c'est chose faite maintenant avec l'intégrale ! Je dois avouer que j'avais des doutes quant à la couleur blanche pour la couv' mais ça rend vraiment bien IRL. Je me vois même pour de prochaines saisons avec ce même modèle ou s'il ne doit y en avoir qu'une seule de plus, le n&b inversé serait au top. Le livre est d'une jolie qualité et les petits détails sont plaisants à voir (les chapitres ont des petits symboles et leurs titres sont excellents), un lexique en fin de livre pour qu'on puisse tout suivre.

C'est avec plaisir que je me replongerai dans l'univers des loulous, c'est frais et pétillant.

Pour résumer cette saga, elle commence comme un young adult bien classique mais en quelques pages, on se rend très rapidement compte qu'il y a bien plus que ça à découvrir. Des clans, une langue sacrée, un passé pas très clair et une légende qui réinvente l'histoire des loups-garous, Beth n'a qu'a bien s'accrocher parce qu'elle va en baver ! C'est une petite jeunette avec un caractère bien trempé mais qui se fait rapidement "malmener" par des mâles en rut un peu incontrôlables sur les bords... elle les attire, elle les intrigue et inversement.

Le style est ultra dynamique, c'est bourré d'humour et même — d'émotions, la palette est large ce qui donne une histoire terriblement addictive.

par LLyza
Marked Men, tome 1 : Rule Marked Men, tome 1 : Rule
Jay Crownover   
C'est bête de se dire que j'ai acheté ce livre en étant certaine qu'il me plairait. Pourtant j'aime l'idée de ne pas m'être trompée.

Autant vous dire que je ne suis pas allée acheter ce roman avec ma mère... Mais j'aurais pu ! J'aurais dû. On aurait bien ri quand je lui aurais dit que c'est un roman plutôt porté sur l'érotisme. Eh ouais, maman. ^^

Bref ! Ce premier tome de la saga Marked Men m'a charmé, rien de plus simple et de plus fort. J'en ressors toute joyeuse et je n'ai qu'une envie c'est de courir à la Fnac acheter le second tome. Dommage qu'il soit deux heures du matin...

Ce qui m'a attirée en premier dans ce roman, ce n'est surtout pas ses passages chauds. Mais la simple et merveilleuse idée "d'entrer" dans un monde de tatoueurs et de personnes qui osent écouter du métal. Les tatouages et ma famille, c'est une histoire d'amour qu'on partage donc j'ai tout de suite été emballée par l'idée d'un bad boy tatoué des pieds à la tête -et percé en plus, nom de dieu, je vais faire une crise cardiaque ! En ce qui concerne le genre métal, ce n'est pas mon genre favoris question musique mais je vis avec un grand frère qui m'en fait manger tous les jours alors, honnêtement, Marked Men avait de bons arguments pour s'infiltrer dans mon cœur littéraire comme si on entrait dans un resto.

La plume de Jay Crownover est entraînante et très agréable à lire. Je crois que j'ai rarement été aussi emballée par la façon d'écrire d'un auteur. C'était simple mais j'ai trouvé super que grâce à sa simplicité elle fasse passer des émotions, etc...

L'histoire est très bien menée et Ô combien addictive.

Mais ce qui m'a vraiment plu, ce qui m'a conquise ce sont les personnages. Il ne m'a pas fallu dix pages pour m'attacher à tout ce petit monde en me disant que je me faufilerais bien dans l'histoire pour me faire une place parmi eux... Il pourrait pas y avoir un tome avec moi dedans, Jay, please ? Faudrait que je fasse gaffe à ce que j'écris, ça pourrait être mal interpréter...

J'adore les personnages, tous qui qu'ils soient. Bon, sauf Gabe (l'ex que j'aurais bien envoyé chier un milliard de fois) et les parents de Shaw (sur qui j'aurais bien craché si j'avais autant de talent que mon grand frère pour ce genre de trucs...). Mais sinon, qu'est-ce que je les ai aimé les personnages de ce merveilleux premier tome !

Rule Archer - le gars tatoueur dont tu tombes amoureuse dans ce premier tome.
Shaw Landon - la fille qui fait des études de médecine que tu voudrais désespérément être dans ce premier tome.
Rome Archer - le grand frère militaire que tu ne peux qu'aimer parce qu'il est merveilleux.
Remy Archer - frère jumeau de Rule (bon, il est mort trois ans plus tôt mais il vit à travers les personnages donc, tu t'y attaches quoi qu'il advienne).

Au fait, suis-je la seule à avoir trouvé ça génial que les frères Archer aient tous les trois un prénom qui commence par un R ? Pourquoi mes parents n'ont-ils pas eu la même idée ? Sérieux, des fois je me pose des questions sur eux ! ^^

Nash - le meilleur ami de Rule et tatoueur qui me donne envie de lui faire des câlins et ne me demandez surtout pas pourquoi, je ne sais pas.
Rowdy - ami de Rule et tatoueur aussi, que je ne demande qu'à connaître d'avantage !
Ayden - meilleure amie de Shaw et que j'adore tout simplement.
Jet - ami de Rule et chanteur d'un groupe de métal, je vais devenir sa plus grande groupie d'ici peu.
Cora - gérante du salon de tatouage, perceuse, et fille géniale que tu veux à tout prix avoir comme amie.

OK, aux premiers abords, ce roman à l'air d'être un cliché. Mais je le répète, parce que je l'ai déjà dit pour d'autres romans, je me fais un plaisir de lire les clichés. Ils me rappellent que ça peut vraiment arriver, plusieurs fois, à tout le monde. Et puis, je rêve de clichés. Mais finalement, lorsqu'on lit l'histoire, on passe au-dessus de l'idée du cliché - on lit et on est tellement dedans que rien ne pourrait nous perturber et on prend notre pied (sans mauvaise idée derrière la tête).

Les évènements de ce roman m'ont plu et satisfaite, je n'en attendais ni plus ni moins et donc, j'ai adoré ! De plus, j'ai beaucoup aimé les relations entre les personnages, quelles qu'elles puissent êtres. [spoiler]Je me suis doutée dès le départ que Remy était gay, j'ai du flaire. ^^ Et la réaction de Rome suite à cela m'a un peu déçue de sa part mais je suis sûre qu'il saura se rattraper le moment venu *regard qui veut tout dire et sourire faussement innocent*.

La déclaration d'amour de Rule à Shaw m'a fait fondre. Je crois qu'elle fait partie des plus belles que j'ai lu jusque-là. Je dis bravo à cette œuvre d'art vivante (bien que j'ai conscience qu'il est fictif) qu'est ce gars ![/spoiler]

En conclusion, il est clair que j'ai aimé ce livre et que je le recommande à tout le monde ! Parce que personne ne peut résister à ça. Non, je vous assure. C'est une saga vraiment prometteuse.

En tout cas, vous pouvez être sûrs et certains que je me jetterais sur le second tome (et les tomes suivants) comme si c'était le dernier livre de la planète.


par Sheo