Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de SherCam : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Pari gagné Pari gagné
Belinda Bornsmith   
L'histoire est superbe et le couple extraordinaire, attachant. Tous les personnages nous donnent envie de découvrir leur propre histoire. Il y a de très beaux protagonistes.
Ce qui me gêne dans cette histoire c'est le vocabulaire choisi: patin, pelle, soupe de langues, salade de langues... j'ai l'impression de lire une romance des années 90. Il y a longtemps qu'on n'utilise plus ces termes dans les romances modernes d'aujourd'hui. Et puis, est-il nécessaire d'employer le mot "Hug" à toutes les sauces ? Ok l'histoire se passe aux states, mais il n'est pas obligatoire d'utiliser ce mot anglais à chaque fois. Et puis, "vingt-dieux", "guiboles"... ne font pas partie du langage de jeunes américains (trop français)....Il faut juste moderniser tout ça et ça sera parfait !!

par Serenity
Projet : Rebirth Projet : Rebirth
Margot D. Bortoli   
Voilà une saga qui se termine, en beauté c'était un plaisir de retrouver Grace et Samuel ainsi que les personnages secondaires même si dans ce tome je les ai trouvé moins présent.
Ce tome est différent des deux premiers, même si l'on retrouve les répliques cinglantes et pleines d'humour de nos deux personnages, ce n'est rien comparé à toute l'émotion qui s'en dégage. Certains passages m'ont mis la larme à l'oeil à de nombreuses reprises. Et la fin était un soulagement quand tout reprend ses droits et que l'amour explose enfin. J'ai apprécié les bonus, je les ai lu posément comme si j'avais du mal à quitter tout le monde.
Pourtant quelques bémols pour moi, dans ce dernier tome il y a beaucoup de rebondissements, vraiment beaucoup, parfois j'ai trouvé que certains points n'étaient pas suffisamment développés, je me suis demandée si l'auteure allait les laisser souffler un peu. Alors oui ce sont des sujets parfaitement réalistes mais c'est cette succession de galères qui m'a posé un soucis. Deuxième bémol, [spoiler]c'est après l'accouchement où ils tentent de se retrouver et se défient, au départ le fait qu'il se titille m'a plu puis plu les pages défilaient et plus je ressentais cette lassitude dans ma lecture, j'ai trouvé ça un peu long et lent.[/spoiler]
La plume de l'auteure est de plus en plus agréable, je suis un peu triste de quitter tous ces personnages, mais en même temps hâte de pouvoir lire ses prochains romans.
La Force du temps La Force du temps
Deborah Harkness   
Bon d’accord je l’ai lu en anglais mais faute de traduction dans l’immédiat... on retrouve tous les héros de All Soul Trilogy !
Droit de sang, Tome 1 : Au fond de son coeur - Partie 1 Droit de sang, Tome 1 : Au fond de son coeur - Partie 1
Eulalie Lombard   
Une auteure brillante & talentueuse.
Un livre qui sait vous transporter dans son univers, chaque détail compte et rien n’arrive par hasard ! Des persos attachants et drôle, il traite également des sujets très variés comme la politique, le pouvoir ou l’amour..tout ça dans un monde où la magie existe et où les conventions ne demandent qu’à être brisées.. bref la recette du succès. Dans l’attente de Droit de sang 2 avec impatience !!

par Nella-1
Shades of Magic, Tome 3 : Shades of Light Shades of Magic, Tome 3 : Shades of Light
Victoria Schwab   
5/5

Ma review :
https://www.milkywaygraph.fr/article/books/294/chronique-shades-of-magic-tome-3-a-conjuring-of-light-de-ve-schwab

Noooooon. Je ne veux pas quitter ces personnages fabuleux, ces aventures palpitantes, cet univers unique et envoûtant et magique et sanglant et aaaaah.

Ce livre était tout ce que j'attendais et bien plus. Schwab nous propose un final éblouissant, dans la continuité de tous ces autres chef d'œuvres. J'ai. Tout. Aimé. TOUT. Il n'y a rien à redire. En réalité, ce livre excelle tellement à tous les niveaux que je ne parviens même pas à formuler des pensées cohérentes. I'M A MESS. Et VOUS SAVEZ. Vous savez que, quand un livre est un tel coup de cœur, j'en perds les mots pour mes chroniques. A Conjuring of Light EST ce type de livre.

On n'a pas le temps de s'ennuyer : du début à la fin on est tenu en haleine puisque tous nos précieux personnages sont constamment exposés à des dangers MORTELS. Et mon cœur souffre pour eux parce qu'ils ont tous TELLEMENT perdu. J'avais horreur de les voir aussi malmenés et anw, mes petits chéris. Mais l'histoire n'en était que plus captivante : je ne pouvais plus décoller mes yeux des pages. (quelle belle métaphore)

Kell et Lila. My god, ces deux-là… LE SHIP EST PRÉSENT MES AMIS. Ils sont tellement adorables ensemble sans pour autant être dégoulinant d'amour sucré et d'arc-en-ciel et ugh. J'adore les deux personnages individuels et je trouve qu'une fois ensemble, leur "badasserie" est amplifiée x1000. Je ne m'en lasse pas. Leur couple était la meilleure chose qui soit. J'ai pourtant l'habitude d'être déçue par les couples dans les livres, car une fois ensemble, les deux personnages concernés perdent toute leur saveur et leur personnalité. À mon grand bonheur, ce n'est pas le cas dans cette trilogie, et encore moins dans A Conjuring of Light. Lila est une jeune femme forte et indépendante et Kell n'est pas du tout du genre possessif ou TROP protecteur. Bien entendu, il se soucie d'elle mais pas au point de l'empêcher de le suivre ou d'agir ou quoi que ce soit. En même temps, personne ne peut stopper Lila Bard. Mais en tout cas, le fait qu'il n'insiste pas trop est très apprécié et ne fait pas ralentir l'histoire comme dans 99% des autres bouquins que l'on peu trouver sur cette planète.

Et pour l'Oscar du meilleur antihéros, j'ai nommé : Holland. MAIS JE L'AIME TROP, C'EST PAS POSSIBLE. Il m'a brisé le cœur dans ce livre. Il a l'air plutôt froid, distant et très fatigué mais ça ne fait que renforcer l'empathie que l'on éprouve pour lui. J'ai vraiment pitié. MON PAUVRE PETIT CHOU À LA CRÈME. On en apprend plus sur son passé dans A Conjuring of Light et ç'a rajouté tellement plus de profondeur au personnage. Quand on pense que depuis le début, tout ce qu'il souhaitait, c'était de sauver son monde (White London). Ses motifs sont parfaitement légitimes, c'est pourquoi, malgré son passé… un peu sanglant, on ne peut pas s'empêcher d'éprouver de la peine pour lui. Toutes les horreurs, les sacrifices, la torture, les pertes qu'il a subit m'ont tout simplement émue.

J'ai adoré voyager en même temps que nos personnages dans des contrées plus éloignées du monde où se situe Red London, la ville natale de Kell. On a pu découvrir de nouveaux endroits et de nouveaux personnages et des objets magiiiiiques. Ouiiii. I LIKE IT.

Gaah, ce livre est juste pure perfection. Que diiiire de plus. Je n'ai pas envie de vous spoiler donc c'est assez difficile ! Mais sachez qu'encore une fois, il y a beaucoup de sang, de torture, de violence, de morts. Rien de trop choquant, mais assez poignant pour vous faire éprouver des milliers de sentiments et c'est juste merveilleux. On se prend tellement à l'histoire, c'est la meilleure des choses ! Il y avait des scènes à la fois terribles et hyper émouvantes. JE NE M'EN REMET PAS. #destroyed

-- CITATION --
"And come back," added Rhy.
Kell paused. "Don't worry," he said. "I will. Once I've seen it."
"Seen what?" asked Rhy.
Kell smiled. "Everything.

La conclusion de ce tome épique était parfaite. Aucun des personnages ne ressort indemne, ils ont tous perdu quelque chose et c'est beaucoup mieux qu'un happy ending tout bête. J'adore la façon dont tout s'est terminé même si je suis extrêmement triste, justement, que CE SOIT terminé.

Anoshe.

par wilkymay
Amour, flingues et macaronis Amour, flingues et macaronis
Anna Triss   
J'ai également lu ce livre en 2 jours !
Alors comment dire, j'ai adoré, même si des moments l'histoire était un peu longue !
Ce livre est génial, j'ai ri aux éclats, avec Robyn, cette femme pulpeuse, tatouée, aux cheveux colorés, grande gueule (je me suis retrouvée dans ce personnage), pin'up avec sa meilleure amie Nina aussi folle qu'elle mais plus que présente et sa fille adorable Anya.
Et parlons un peu de notre rital tueur à gage, canon, chaud comme la braise, avec son cousin complètement siphoné Giacamo. Tous ses personnages sont tellement attachants.
Vous avez compris j'adore, le style de ces 2 livres, leur écriture fluide et super drôle. Il y a de bon passage hot ?!
Impossible de m'arrêter, là ça y est l'histoire est finie, avec une magnifique fin pleins de bonheur et de bébés ?.

par merlin63
Just 17 Just 17
Emma M. Green   
Je n'ai pas apprécié ce roman.
Cela me coûte énormément de le dire car Emma Green est une de mes auteures préférées. Mais il faut dire les choses comme elles se présentent, et dans le cas de ce livre, c'est loin d'être une réussite.

Je tenais quand même à dire que je n'ai rien à redire quant à la plume de Emma Green qui est encore une fois excellente. Mais si son nouveau roman est un échec, c'est parce que sa lecture a été dérangeante et malaisante. « Just 17 » se penche sur une thématique assez complexe, et je pense malheureusement que Emma Green n'a pas réussi à la développer de la bonne manière. Elle n'a pas réussi à amener le sujet en douceur, et le fait que la romance se développe aussi rapidement m'a rapidement refroidi. En toute franchise, je n'ai rien contre la différence d'âge. Mais dans ce contexte, il est assez difficile à accepter une romance entre un professeur et son élève. J'ai essayé de m'investir dans cette relation naissante, mais c'était beaucoup trop pour moi. Je ne vais pas trop me pencher sur le cas des personnages. Je dois dire que je ne me suis pas du tout attachée à Lemon et Roman. J'ai trouvé que le personnage masculin manquait cruellement de maturité, et Lemon était une héroïne assez creuse.

Ce roman est donc une déception. Je dois dire que j'aimerais pouvoir découvrir Emma Green dans un autre registre. Le gros problème de ces derniers romans, c'est que j'ai toujours l'impression qu'elle nous propose des dérivés de ses anciennes intrigues en changeant deux trois éléments. « Just 17 » est pour moi le roman de trop, dont le développement n'a rien de vraiment transcendant et que j'ai hésité à abandonner à plusieurs reprises... Quel dommage...
B.O.A. - L'intégrale B.O.A. - L'intégrale
Magali Laurent   
On retrouve une sorte de mélange entre Divergente/Hunger Games et The Walking Dead assez addictif et original. Très sympa à lire, mais avec quelques point négatifs.[spoiler]Pourquoi faire 3 couples si on n'en suit que seulement 2? Ça aurait pu être intéressant d'exploiter un peu plus le dernier couple[/spoiler]
Conviction : mon emprise, ton désir Conviction : mon emprise, ton désir
Laly Wade   
Tout d’abord, le titre est vrai. Ce livre, j’ai été sous son emprise et il a été mon plus grand désir depuis sa sortie. Si je vous avoue que je ne sais même pas quoi vous dire tellement je n’ai pas de mots, parviendrez-vous à vous en satisfaire ? Je ne pense pas, et ça complique les choses, car vous parler de Brax, c’est impossible. Cet homme est un personnage qui se découvre page après page, qui est si complexe qu’il mérite que vous découvriez toutes les facettes qui se dévoilent au fil de votre lecture. Cet homme m'a touchée. Il est en prise entre le coeur et la raison, coincé dans une vie qu’il déteste avec une femme qui lui fait horreur, tout cela pour l’amour incommensurable qu’il éprouve pour sa fille. Sa rencontre avec Kathleen va être une bombe dans sa vie. Kathleen, c’est l'héroïne que l’on adore. Elle a du cran, du répondant, une force incroyable, mais aussi une certaine fragilité qui la rend si attachante. Elle est le contre poid de Brax. C’est un homme posé. Elle est une diablesse en action. Découvrir leurs joies, leurs peines, leurs déboires, les engueulades et réconciliations a été un moment de pur bonheur. J’ai vécu ce roman. J’en ai ressenti chaque émotion au plus profond de moi. J’ai ris, pleuré, crié… La plume de l’auteur nous transporte de la première à la dernière page. Laly Wade nous fait dévorer les 1191 pages de son roman en une bouchée de pain tellement on ne peut lâcher cette petite addiction. Brax est une drogue et y ajouter Kathleen la fait devenir une drogue dure. Un grand merci à Laly Wade pour ce roman si puissant, qui m’a littéralement habitée le temps de ma lecture. L’écriture est douce, fluide, descriptive. L’auteur manie à la perfection son histoire pour nous tenir en haleine, pour nous donner envie de plus, encore et encore. Les sujets sont parfaitement maîtrisés et aucune longueur ne vient gâcher notre lecture même lorsque Brax en vient à succomber à cette attirance si difficile à combattre. Des rebondissements à n’en plus finir, de la romance si intense et merveilleuse, du bonheur, mais aussi un plongeon dans la noirceur phénoménale seront les bases de vos heures de lecture. Je vais m'arrêter là et vous dire de découvrir cette pépite de toute urgence. À lire !
#Ilena
Esquisse Esquisse
Erin Graham   
Il est de ces livres dont on ne voit pas passer partout et qui pourtant s’avère être de véritables bijoux. “Esquisse” de Erin Graham est de ceux-là.

J’ai été subjuguée par cette histoire d’amour entre une prof de dessin, Anouchka, et un homme à la rue, Gabriel. Le thème de l’art et du dessin m’a tout particulièrement rappelé le roman “Confess” de Colleen Hoover. D’ailleurs, Erin Graham n’a pas à rougir de la comparaison avec Colleen Hoover puisque je trouve que sa plume est aussi belle et aussi envoûtante que celle de mon auteure préférée.

Erin Graham a réussi le pari fou de me faire rigoler, de me faire sourire, de m'attendrir et de me réchauffer tout à la fois. J'ai été touchée par Gabriel, j'ai aimé sa rencontre avec Anouchka et sa renaissance auprès d'elle. J'ai aimé les nombreuses gaffes des amies d'Anouchka. En soit, j'ai aimé tellement de choses durant ma lecture de "Esquisse" que ce serait impossible de toutes les citer.

J’en ai lu des romances et à force il est difficile de sortir du lot et pourtant, “Esquisse” a réussi avec brio ! C’est une histoire que je souhaiterais relire et je souhaite également qu’elle sorte en papier pour l’avoir dans ma bibliothèque. En effet, si vous souhaitez vous procurer ce roman, vous ne le trouverez qu’en format numérique pour le moment. En tout cas, de tous les romans parus chez les éditions Addictives que j'ai lu, c'est mon préféré !

Erin Graham est une auteure talentueuse dont je suivrais toutes les prochaines parutions avec un immense plaisir ! Quant à vous, n’attendez plus : foncez acheter ce livre sur votre liseuse. Nous parlons souvent de Colleen Hoover mais sachez qu’en France nous avons une auteure aussi talentueuse du nom de Erin Graham. Anouchka et Gabriel n’attendent plus que vous. Succombez à l’histoire de “Esquisse” et évadez-vous, le temps d’un instant, dans l’univers de l’art et plus particulièrement celui du dessin.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4