Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Shifever : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Psi-Changeling, Tome 18 : Wolf Rain Psi-Changeling, Tome 18 : Wolf Rain
Nalini Singh   
De ce que j’ai vu sur le site de Nalini Singh, il s’agirait du tome sur notre marié russe, j’ai nommé Alexei ! J’ai hâte ! Il m’intrigue grandement le jeune lieutenant !

par meli-book
Hades Hangmen, Tome 7 : La Loi du plus fort Hades Hangmen, Tome 7 : La Loi du plus fort
Tillie Cole   
#Avis #Coupdecoeur #Hadeshangmen
Ce soir, je vais vous parler de Darkness Embraced de Tillie Cole.
Je vais d'abord faire mon commentaire en français et après quand j'aurai trouvé les bons mots en anglais.

J'ai été surprise de recevoir ce service presse en anglais. JE ne m'y attendais pas. Après avoir lu l'histoire de Hush Cow-boy et Sia, je n'avais qu'une envie lire l'histoire tragique de Tanner, le prince blanc du KKK et Adelita, la princesse du cartel Quintana.
Déjà si je devais retenir une chose c'est que Tanner Et Adelita sont les Roméos et Juliette des HAdes KKK et Mexicain.
Souvenez-vous Tanner a fait parti du KKK, c'était un nazi mais il a tout quitté.
Pourquoi? Pour sauver Adelita. Et oui imaginez un seul instant, un raciste de la suprématie blanche tombant amoureuse d'une sang impur.
Mes mots peuvent choquer mais c'est la réalité, la réalité de ces personnes qui se croient supérieurs en raison de leur sang pur.
Tanner a été élevé avec son frère dans cette optique. Mais que faire face à l'amour? Doit-on trahir les siens, sa famille pour l'amour?
J'aime Tillie Cole, depuis la série Sweet Home. Elle ne nous ménage pas, je suis passée par toutes les émotions. Adelita a vu en Tanner au delà de son appartenance.
Souvenez-vous lorsque Roméo et Juliette se cachent par amour, souvenez-vous de leur destin tragique. Les choix qu'ils vont faire vont mettre tout le monde en danger. Il sera question d'amour, de rédemption, de sacrifice, de famille!!!
Est-ce que enfin les Hadès vont accepter Tanner comme l'un des leur? N'oublions pas que Tank, le mari de Beauty faisait parti des KKK, et c'est là que Milady devrait traduire la nouvelle Beauty Found! Tanner retrouve Tank, son ami, son frère, il a laissé son vrai frère Beau.
Mais attention, ne vous fiez pas aux apparences.
Tanelita est mon 3eme couple préféré. Tanner a un grand coeur, il est émouvant, et Adelita, sa princesse, sa lumière, son âme soeur, sa Juliette sait trouver les mots, sait l'aimer.
Mais ce tome 7 ne s'arrête pas là, vous allez avoir droit à des révélations qui vont vous laisser sur le cul, je n'ai pas arreté de Jurer. Vous allez découvrir des secrets, vous allez découvrir le côté sombre de certains des personnages, personne n'en sortira indemne. Et surtout vous allez rire lorsque Viking prendra la parole.
Vous savez que je ne spoile pas, je préfère parler de la psychologie des personnages. Alors j'espère qu'en lisant cette chronique, j'espère que vous allez vous laisser tenter par cette série, qui parle de rédemption, d'amour, de sectes, de pédophilies, de guerre... Ayez toujours à l'esprit que quoi que vous ayez subi par le passé, vous avez le droit à une deuxième chance, au bonheur et que les HAdes HAngmen ont des défauts mais ils sont là pour les autres.

par siss42
Marked Men, tome 5 : Rowdy Marked Men, tome 5 : Rowdy
Jay Crownover   
C’est toujours un vrai bonheur d’attendre le prochain tome d’une série chouchou. Je remercie énormément les adorables attachées presses de chez Hugo Roman, car Marked Men fait partie de ces sagas qui auront marqué ma vie de lectrice. Je me rends compte, que j’ai énormément de chose à dire, alors que Rowdy est jusqu’ici resté très en retrait dans les autres tomes. Ce qui est intéressant avec ce tome, c’est que Jay Crownover a réussi à me rendre curieuse d’un personnage qui était tellement discret, que j’étais à la fois impatience et soucieuse de découvrir ce que l’histoire allait me réserver.

A l’image des tomes précédents, l’enfance de Rowdy s’est passé dans l’indifférence la plus totale jusqu’à ses dix ans. Alors qu’il était un petit garçon triste et seul, ses deux voisines vont lui offrir la chance de s’épanouir comme tous les petits garçons et cette rencontre va être déterminante dans sa vie. Rapidement il tombe sous le charme de Poppy la plus jeune et se lie d’une amitié intense avec Salem la plus grande. Alors que leur situation n’est pas enviable l’un à l’autre, il développe un fort lien qui va les amener à se confier pendant les moments difficiles, comme s’ils s’étaient toujours connu.

Ce lien va se briser quand Salem abandonne sans une explication sa vie au Texas, laissant Rowdy seul. Désireux de s’en sortir, il décide de montrer à Poppy qu’elle n’est pas obligée d’écouter son père en étant une petite fille modèle, mais la situation va dégénérer et le jeune homme va à son tour tout quitter pour se consacrer à sa passion pour le dessin et faire une rencontre déterminante avec Phil Donovan.

Aujourd’hui le petit garçon a bien grandi, et il peut se féliciter d’être devenu un homme intègre, qui peut enfin laisser libre cours à son don pour le dessin. A l’image de ses frères de cœur, le jeune homme n’hésite pas à user de ses charmes et ne se gêne pas pour obtenir ce qu’il désire avec la plus grande facilité. Désormais heureux et casé, le petit groupe va pourtant se faire du souci pour leur ami, qui semble avoir du mal à se poser avec une femme. Quand son passé va franchir la porte du salon de tatouage, il va prendre une claque mémorable et tenter de rester éloigner de celle qu’il n’a jamais pardonnée de l’avoir quitté.

Salem Cruz a été élevé dans la religion par un père tyrannique qui voulait simplement que ses filles rentrent dans le moule, alors que sa jeune sœur est prête à tout pour être une fille modèle, Salem est étouffé par les obligations et ne supporte plus de ne pas pouvoir être celle qu’elle a toujours rêvée d’être. A 18 ans, elle décide de tout laisser derrière elle et malgré les regrets elle n’oubliera jamais celui qui a fait battre son cœur de jeune femme. Malgré dix années écoulées, Salem va voir une opportunité de se racheter et de se rapprocher de Rowdy. Même si le jeune homme semble vouloir la tenir à distance, elle va tenter de lui prouver que même s’il a grandi en ne voyant en elle qu’une simple amie, elle est prête à tout pour qu’il lui pardonne et lui laisse sa chance. Cette amitié particulière, c’est aujourd’hui transformé en une attirance puissante, qu’ils vont avoir bien du mal à ignorer.

Je dois admettre que Rowdy aurait presque pu rivaliser avec les frères Archer et il peut se féliciter d’avoir atteint le top 3 de mes Marked Men chouchous sans même que je m’y attende. Ce qui m’a sauté aux yeux, c’est la complémentarité de ces deux personnages, même en étant dix ans sans se voir, leur passé commun est ancré dans leur vie d’adulte et lorsqu’ils vont enfin se donner une chance, j’ai aimé avoir à quel point ils ne pourraient plus jamais avoir le sentiment de se sentir seuls. Rowdy est un homme passionné d’une grande gentillesse, son charme associé aux descriptions de Jay Crownover rend ce héros diablement sexy, avec une part de vulnérabilité qui le rend attachant et unique. Il fait partie des personnages les plus posés du groupe et malgré son côté secret, il est prêt à tout pour ceux qu’il considère comme sa famille. Il a une manière de croire en Asa qui m’a également redonné confiance en ce personnage qui avait pourtant conservé une image assez négative depuis le tome 2 et c’est appréciable pour savourer le prochain.

Après cinq tomes, Jay Crownover arrive encore à me surprendre. Ces hommes et ces femmes que nous avons suivi, sont désormais une famille et l’intérêt de cette série, c’est que chaque tome arrive à apporter un élément nouveau tout en conservant les codes que l’auteur s’était fixé. L’univers du tatouage rend la lecture intense et ses personnages font rapidement grimper la température. Même s’il est difficile de ne pas émettre des comparaisons, toutes ces histoires, ces personnages qui nous ont fait passer par toutes les émotions m’ont marqué à leur manière et même s’ils se démarquent les uns des autres, certains personnages m’ont plus touché que d’autres. Un tome qui fait honneur à cette série riche en émotion.

http://wp.me/p4u7Dl-3bG

par Luxnbooks
Illuminae, Tome 1 : Dossier Alexander Illuminae, Tome 1 : Dossier Alexander
Amie Kaufman    Jay Kristoff   
Un roman SF Young Adult qui conviendra finalement à tout âges, déjà par son format, la mise en page est une mine de créativité, remplie de plans, de rapports, de feuilles noires quand l'I.A. s'exprime, d'infographies diverses, le tout de manière très réfléchie et ne posant aucun problème de compréhension, un véritable tour de maître visuel.

De plus nous nous retrouvons dans une histoire où l'on sent que les auteurs ont des références SF et fantastique, le récit m'as fait penser à un mélange entre Battlestar Gallactica et 2001 l'odyssée de l'espace à la sauce virus !!

Les personnages principaux sont classiques du genre Young Adult, une jeune fille rebelle qui apprend le Hacking, un jeune homme un peu gauche qui se retrouve pilote de chasseurs galactique et une entité donnant une âme au vaisseau à l'intelligence artificielle hors norme, beaucoup d'action, le roman est monté sous forme de rapports, comptes rendus, e-mail et captures de messagerie instantanée, ce qui donne pas mal de nouveautés et de différences sur le fond par rapport aux autre livres SF Young Adult.

Je ne dirai rien du tout de l'intrigue pour vous laisser la surprise de la découverte mais sachez que si vous aimez les voyages dans l'espace, l'action et l'originalité vous en aurez pour votre argent.

Voir la chronique sur mon blog :
http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2017/02/illuminae-tome-1-dossier-alexander-jay.html

par Maks
The Witch Hunter, Tome 1 : Hexed The Witch Hunter, Tome 1 : Hexed
Michelle Krys   
Ce livre a l'air vraiment bien j'ai hâte qu'il sorte en France rapidement !

par casam
Parmi eux, Tome 24 : After School Parmi eux, Tome 24 : After School
Hisaya Nakajo   
SUPER manga j'ai trop aimée ce manga dommage que se soit le dernier tome et dommage qu'ils nous montre pas des passage du future de chacun des personnage et surtout de Sano et Mizuki (avec leur enfant si possible). Je suis trop triste que ce soit le dernier tome, j'aurais trop aimé continué à lire ce manga. Snif

par karinko
Mothership Mothership
Isla Neal    Martin Leicht   
Mon avis :



Voici l'une des dernières sorties de chez les éditions Fleuve Noir dans la collection Territoires. C'est un roman qui m'a attiré grâce à sa couverture que je trouve juste extra ! Et maintenant que je l'ai lu, je peux vous dire qu'elle correspond parfaitement au livre.



Pour résumer, le personnage principal s'appelle Elvie, c'est une ado de 16 ans, elle vit avec son papa, mais pour le moment, elle est dans un vaisseau spatial, puisqu'elle est scolarisée dans une école bien particulière qui se situe dans l'espace. Oui, vous l'aurez compris, nous sommes projetés dans le futur.

Cette école a été spécialement conçue pour accueillir les jeunes filles enceintes, ce qui est le cas de notre héroïne.

Mais, voilà, les choses ne sont pas si simples ! Car qui dit, espace, dit extraterrestres ! et ces derniers ne vont pas être déçus de s’être frottés aux petites terriennes !!



Les personnages sont tous géniaux, ils se distinguent bien les uns des autres et ont des caractères bien trempés.

Par exemple Elvie, elle est trop marrante, elle a de la répartie qui est toujours accompagnée d'une pointe d'humour. Je n'ai pas cessé de rire avec elle. Évidemment, vous imaginez bien qu'Elvie n'a pas fait un bébé toute seule, donc le papa est bien présent dans cette histoire et je peux vous dire qu'il est bien particulier, vous allez voir qu'Elvie va de surprise en surprise avec Cole.

Que serait un roman ado sans la peste de service ? Eh oui, ce roman n'y échappe pas et c'est Britta qui remplit à merveille son rôle.

Quant aux autres personnages, je ne vous en dis pas plus, pas question de vous gâcher la surprise ^^

Suite sur mon blog: http://leslecturesdelily.overblog.com/2013/10/-119-mothership-%C3%A9crit-par-martin-leicht.html
Touch, Tome 2 : Toxic Touch, Tome 2 : Toxic
Jus Accardo   
Alors là je ne m'attendais pas du tout a ce que [spoiler]Kiernan soit la taupe! Honnêtement je m'étais attacher à elle et puis c'était tellement plus simple de croire que c'était Jade! En plus on apprend que Kiernan et sa soeur[/spoiler] Ensuite moi je pensais plus que Dez perdrais tout ses souvenirs de Kale mais le choix de l'auteur de lui faire perdre [spoiler]son humanité contre Kale est bien mieux et rythme le roman[/spoiler]. Personnellement Alex me fait un peu de peine. Pour Ginger je me range de sont côté sur son choix de ne pas révéler ses visions même si je comprends que pour Dez sa soit super frustrant! Il me tarde le troisième pour conclure cette superbe trilogie!

par Louuise
Legend, Tome 3 : Champion Legend, Tome 3 : Champion
Marie Lu   
Ce livre est plein d'action et d'émotions. Day et June deviennent plus matures. Après la fin du deuxième tome, j'avais vraiment peur que leur relation ne soit plus jamais pareille, mais elle n'a pas changé tant que ça. Je dirais même qu'après huit mois séparés, elle est plus forte.

On voit mieux ce qui se passe dans le reste du monde et on a enfin des date précises pour les événements du livre et du passé (inondations, formation de la République, etc.)ce qui est très différent des autres dystopies.

La fin m'a fait versé quelques larmes et m'a mise un peu en colère, je n'arrive pas à décider si elle est belle ou triste, probablement les deux. En même temps, c'est une fin appropriée pour cette histoire. J'ai vraiment vraiment eu peur au moment où la fin se dirigeait vers une fin «à la Allegiant». Une chance que ça n'a pas été le cas, parce que je crois que j'aurais démoli ma liseuse.

par thjess
Bloodlines, Tome 1 : Noire alchimie Bloodlines, Tome 1 : Noire alchimie
Richelle Mead   
Haaaaaa, quel plaisir de replonger dans l'univers de la saga Vampire Academy ! Depuis le temps que j'attendais ça... Je suis tellement heureux d'avoir pu retrouver le style de Richelle Mead dans une toute nouvelle série en rapport avec VA que je regrette d'avoir déjà terminé Bloodlines ! Ce livre, bien que différent de ceux de l'autre saga de l'auteure, est vraiment prenant... J'ai adoré !
Cette fois, nous ne suivons pas l'histoire derrière les yeux de Rose, mais de Sydney. Vous savez, Sydney l'Alchimiste, personnage qui apparaît de plus en plus fréquemment dans les tomes cinq et six de Vampire Academy. Avec elle, l'histoire commence directement ! Dès le départ, l'action nous étreint ! Sydney est réveillée en pleine nuit par son père qui souhaite lui parler... En compagnie d'autres Alchimistes. On va lui apprendre que Jill, [spoiler]la sœur de Lissa, nouvelle reine,[/spoiler] est en danger de mort et qu'elle doit être protégée à tous prix.
Vont lui être associés pour l'aider dans cette mission Keith, un Alchimiste très étrange qui n'est pas inconnu à Sydney, Eddie, personnage présent dans VA qui prend beaucoup d'importance dans le roman et qui est un protagoniste que j'apprécie beaucoup et... Adrian ! Non, ne clignez pas des yeux, vous avez bien lu ! Adrian est de retour et ça se sent ! Quel bonheur de le retrouver ! A chaque fois qu'il apparaissait dans le livre, je ne pouvais pas m'empêcher de sourire. Bien qu'il soit encore profondément touché par [spoiler]la fin de sa relation avec Rose[/spoiler], il tente de surmonter cette mauvaise passe et de croquer la vie à pleine dent... Ce qui ne l'empêche pas de se rebeller et d'être lui-même !
Mais tandis qu'Adrian nous permet de nous accrocher encore plus à l'histoire, nous découvrons également une personnalité prometteuse et touchante : celle de Sydney. C'est vrai, en devenant le personnage principal du roman, elle nous livre des aspects d'elle-même - et du monde des Alchimistes - vraiment très intéressants.
Tout d'abord, j'ai adoré en découvrir plus sur l'univers de ces derniers... De très nombreuses révélations nous sont faites. On apprend de quelle façon Sydney a été élevée et en quoi consiste son travail. De plus, un détail très important nous est dévoilé : le pouvoir de son fameux tatouage, ce lys en or peint sur son visage. Je ne dirai bien sûr rien là-dessus, car je veux vous préserver le suspense au maximum ! Ensuite, passons à Sydney... Je dois bien l'avouer, j'ai souvent ris... Mais pas avec elle. A cause d'elle. Son éducation dans le monde des Alchimistes lui a beaucoup enseigné, c'est certain... Mais pas comment se comporter en société.
Certaines scènes entre Jill, Eddie, Adrian et elle sont juste magiques ! En plus, Sydney révèle un aspect d'elle qui m'a touché : elle pense plus souvent au bien des autres qu'au sien. Beaucoup d'actions qu'elle entreprend ne sont que le résultat d'un seul but : pouvoir rendre quelqu'un plus heureux. Malheureusement pour elle, certains de ses choix vont être mal interprétés et mal pris. Des tensions vont rapidement se créer et j'irai même jusqu'à dire que des clans voient le jour.
Mais ce n'est pas tout ! Loin de là ! Derrière cet aspect centré sur la sociabilisation des personnages, de nombreux mystères et problèmes vont voir le jour... Sydney, déjà très occupée entre la surveillance de Jill, l'obligation pour elle de la suivre au lycée et de participer en cours, de ne pas avoir l'air esseulé et de se comporter normalement, va devoir affronter d'autres choses. En effet, depuis quelques temps, des meurtres inexpliqués sont commis. Bizarrement, on dirait que ce ne sont ni des Strigois ni des Morois qui sont à l'origine de ses crimes, bien qu'on sache pertinemment que ce ne sont pas les œuvres d'humains ou de dhampirs. Pire encore, tous les élèves du lycée de Palm Spring ne jurent que par une chose : des tatouages, comme celui de Sydney, capables d'accentuer les capacités physiques et mentales des étudiants.
Face à cela, Sydney n'aura pas d'autres choix que de mener l'enquête, tout en effectuant son travail d'Alchimiste qui consiste à procéder en secret pour ne pas que Jill soit repérée. Très vite, elle va s'allier à Adrian... Haaaa, que je les ai aimé ces deux-là ! Ils forment un duo de choc ! L'histoire les a vraiment rapproché, pour notre plus grand bonheur ! J'ai vraiment été conquis par ce côté "enquête", il a apporté un gros plus à une intrigue déjà passionnante !
Je pense que vous l'aurez compris, Bloodlines est un premier opus génial, qui donne réellement envie d'en savoir plus sur la suite des aventures de Sydney. Vous devez savoir que ce que je vous dis là n'est pas grand chose comparé au roman. Il contient encore une multitude de surprises et de rebondissements que je n'ai pas vu arriver ! J'ai été bluffé par le dénouement de certaines énigmes, d'ailleurs ! Quoi de mieux pour me plaire ?
De plus, nous découvrons de nouvelles facettes des protagonistes que nous connaissions déjà, ce qui est vraiment super. Je suis sûr que ce livre vous plaira si vous avez aimé Vampire Academy. Personnellement, j'ai déjà accroché à cent pour cent. Redécouvrir le monde fascinant de VA m'a énormément fait de bien, car celui-ci m'avait manqué, beaucoup. N'hésitez pas à planter vos crocs dans Bloodlines, Wandering-World vous promet du sang au goût magnifique, captivant et... Envoûtant.

par Jordan