Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Shifu : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Saut de l'ange Le Saut de l'ange
Lisa Gardner   
Et nous voilà reparties en trio pour une nouvelle LC, un nouveau roman de Lisa Gardner. Encore une fois une valeur sure dans la catégorie thriller psychologique.
En premier lieu, l'auteure frappe fort, très fort dans les première pages. Elle nous plonge avec brio dans un contexte angoissant.
Nikki victime d'un accident de voiture assure que sa fille Vero a disparu lors de l'accident dont elle a éte victime. Son mari assure qu'ils n'ont pas d'enfant.
Très rapidement la relation entre le mari et notre protagoniste principale suscite de nombreuses questions.
Qu'en est-il de cette relation qu'entretient le couple ? Nikki victime de plusieurs chute ayant provoqués de nombreuses commotions cérébrales semble très perturbée vivant dans un monde parallèle dans lequel existe Vero. est-elle victime de violences conjugales ?
Nous voilà embarqués dans une intrigue racontée à deux voix, le style parfait de note auteure. Donc nous partageons les événements, les émotions, les peurs de Nikki qui au fur et à mesure nous dévoile un e part de vérité et de l'autre l'enquête menée par Wyatt et Tessa, personnages récurrents de notre auteure déjà rencontrés dans Famille Parfaite. Nous y croisons même DD Waren.
le talent de Lisa Gardner est incontestable, c'est voile après voile que les pans de l'intrigue tombent en lambeaux pour nous laisser d'abord entrevoir un soupçon de lumière.
J'avoue avoir eu de nombreux doutes sur le lien Nikki/ Vero, mais l'auteure ouvre une porte et en referme une autre, rendant cette aventure particulièrement addictive.
En effet, j'ai eu beaucoup de mal à lâcher l'affaire et si je n'avais pas travaillé le lendemain matin je crois bien que j'en serais venue à bout en une nuit.
les chapitres avec les évènements racontés par Nikki sont complexes, déroutants et stressants, cependant ils vous tiennent en haleine et suscitent beaucoup d'émotions et d'empathie envers le personnage central du roman, même si parfois elle nous semble complètement démente.
Une fois encore, une femme au passé trouble et douloureux est l'héroïne de notre auteure. Les femmes pour Lisa Gardner tiennent toujours une place privilégiées dans ses romans avec nos enquêtrices et leurs propres vécus personnels.
Ici donc nous retrouvons Tessa et l'auteure nous renvoi à son histoire perso, le meurtre de son mari des années auparavant, c'est pourquoi, il vaut mieux lire les tomes dans l'ordre même si cela ne nuit pas à la compréhension de cette affaire qui peut toutefois se lire indépendamment.
je me suis posé mille questions tout bout de l'aventure, dont celle-ci : Qui sont vraiment Nicole et son mari ?
Pourquoi passent-ils leur temps à changer de ville ?
Que s'est-il passé lors de l'accident ? Nikki en est-elle vraiment responsable ?
Un plongeon très déconcertant dans un sombre univers que Nikki s'est efforcée pendant si longtemps d'occulter et des rebondissements qui laissent le lecteur abasourdi ce qui lui permet d'être indulgent certaines longueurs et approches assez alambiquées.
Le final est moyennement une surprise, et le tout assez plaisant à lire.
Le lecteur appréciera les rebondissements et les thèmes associés sur la violence conjugale, la maltraitance d'enfants, l'histoire d'amour et d'espoir.
Pour moi un agréable moment de lecture malgré quelques chapitres complexes.

par Missnefer
Une fois dans ma vie Une fois dans ma vie
Gilles Legardinier   
Un peu déçue, j'ai eu du mal à entrer dans ce livre et la 1ère moitié m'a semblée longue et sans intérêt. J'aime toujours la plume de cet auteur mais je n'ai pas trouvé l'humour qui me faisait sourire et m'obligeait à taire mon rire dans le train. L'histoire n'est cependant pas déplaisante et il y a quelques bonnes idées mais j'ai largement préféré ses livres précédents ... dommage !

par Artemyss
Mes maîtres de bonheur Mes maîtres de bonheur
Éric-Emmanuel Schmitt   
Nouvelle DescriptionCette édition collector réunit les textes qu'Eric-Emmanuel Schmitt a consacré à son rapport aux musiciens classiques : Ma vie avec Mozart et Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent… ainsi qu’un inédit conçu pour l’Opéra de Paris : Le Mystère Bizet.
Une édition collector avec une couverture cartonnée rigide, pour en faire un bel objet. Un contenu musical intégré, pour accompagner la lecture du livre.


« Dans mon chemin de sagesse, je dois autant aux musiciens qu’aux philosophes. Mieux, je les considère comme des “philosophes sans mots”, forts, péremptoires, capables d’inspirer spontanément nos pensées, de modifier nos frontières mentales, d’ouvrir des perspectives, de nous initier à des idées nouvelles.
Là réside la singularité de mes écrits sur la musique. Je n’interviens ni en musicologue – il y en a des dizaines bien meilleurs que moi – ni en historien, je narre les secousses spirituelles provoquées par la musique au cours d’une existence. Je formule ce qu’elle nous souffle.
Finalement, si je ne laisse aucune partition sur terre, j’aurai quand même composé un chant, constitué de mots et de phrases : un chant de remerciement aux musiciens. »

par Carol-4
Tu me manques Tu me manques
Harlan Coben   
J'aime toujours autant les romans d'Harlan Coben!!!
L'intrigue est bien ficelée, les personnages attachants, le fait que l'histoire soit racontée cette fois-ci du point de vue d'une femme est bien choisi et le thème principal, les sites de rencontres par internet, est vraiment d'actualité.
Le lieutenant Donovan suit de concert, deux affaires qui lui tiennent particulièrement à cœur, sachant qu'elle y est mêlée indirectement.
Et j'ai vraiment adoré les allusions à Win!!!
Vivement le prochain!
Insomnies en noir Insomnies en noir
James Grady    Harlan Coben    Lawrence Block   
Je cherchais un livre pour les vacances et j'ai été attirée par ce gros Poche dont la couverture marquait en lettres roses HARLAN COBEN présente Insomnies en noir Les meilleures nouvelles policières américaines et comme j'aime à la fois les polars et les nouvelles, j'ai acheté ce recueil.
J'ai d'abord lu l'avant-propos d'Otto Penzler qui considère la nouvelle policière comme un des multiples sous-genres d'un ensemble beaucoup plus vaste : toute oeuvre de fiction courte dont un crime, ou la menace d'un crime, représente un élément central du sujet ou de l'intrigue.
Il dit aussi que "la frontière entre littérature policière et littérature classique n'a cessé de s'estomper ces dernières années ; et si l'on a produit dans le même temps moins d'histoires policières au sens caractéristique du terme, on a fait davantage de bonne littérature."
J'ai ensuite lu l'introduction très courte d'Harlan Coben. Il dit avoir emprunté au grand Elmore Leonard une de ses règles d'écriture favorites : "Essaie d'oublier les passages que les lecteurs ont tendance à sauter". C'est ce que font les meilleurs écrivains.
"Ce qu'Elmore Leonard veut dire ... c'est évidemment que chaque mot doit compter. Les écrivains présents dans ce recueil sont passés maîtres en la matière. Dans les pages qui suivent cette intro, tu ne verras personne se regarder le nombril, tu ne trouveras pas d'interminables descriptions du mauvais temps en hiver, aucune digression sur le monde comme il va, aucun de ces "Moi je" tellement à la mode, et nul calembour acrobatique destiné seulement à prouver que l'auteur s'est offert le dernier dictionnaire tendance, et qu'il ne craint pas d'en faire un usage abusif.
Il y a quoi, dans ces pages, alors ? En un mot comme en cent : de fortes histoires."
Ensuite j'ai lu les courtes bio de chaque auteur de nouvelles.
Et j'ai attaqué les nouvelles une par une en laissant un jour entre elles pour éviter de toutes les mélanger.
Il y en a trente de qualité, me semble-t-il, inégale.
J'ai aimé la première nouvelle qui narre l'histoire d'une voleuse à la tire. La deuxième moins. La troisième m'a intéressée et ainsi de suite... Il faut les lire toutes pour se donner une petite idée du potentiel de chaque auteur de nouvelles. A vous de jouer.


par fanfan50
Double piège Double piège
Harlan Coben   
Un thriller qui a su me tenir en haleine jusqu'à la dernière page.
Le premier roman que je lis de cet auteur et je ne suis pas une seconde déçu et j'ai très envie de découvrir d'autres romans de lui =) . Le personnage principal Maya est assez froid dans sa façon d'être, c'est une ancienne militaire qui a un fort caractère et qui ne montre guère ces émotions facilement mais on sent qu'elle essaye tout de même pour sa fille même si c'est loin d'être évident pour elle . Alors même si j'ai eu du mal à m'attacher à elle, je l'ai tout de même apprécié.
L'intrigue de ce thriller assez psychologique est prenante avec des rebondissements et beaucoup de suspense . On se pose pleins de questions, on se dit qu'on sait ce qui se passe et puis on arrive à la fin et puis là on découvre que l'auteur nous à bien balader car on est loin de la vérité : D. Une fin surprenante qui m'a laissé sans voix et des yeux comme ça o.O et m'a un peu ému en même temps ( mais je vous dirai rien de plus :D ) ....
Bref, un thriller addictif qui m'a embarqué jusqu'à la fin, qui a été un joli coup de cœur et qui me donne envie de lire d'autres romans de cet auteur.
Je vous le conseil à 100%
Intimidation Intimidation
Harlan Coben   
Première lecture de coben et franchement j'ai adoré alors quand je vois les commentaires qui disent que c'est un de ses moins bon livres je me dis il faut vraiment que j'en Lise d'autres car celui ci m'a tenu en haleine à peine 24h
Par contre je suis d'accord avec le fait qu'il y a beaucoup trop de protagonistes et l'on s'y perd parfois mais ça n'enlève en rien au fait que c'est un très bon bouquin

par maglil
 Sans défense Sans défense
Harlan Coben   
Encore un livre à tomber par terre, chaque année en Août c'est le seul auteur dont j'achète le livre avec empressement (voire précipitation….).
Même si celui-ci est le petit dernier de la série Myron Bolitar cela ne m'a aucunement déranger pour comprendre l'histoire et c'est avec beaucoup de plaisir et de frissons que j'ai lu ce livre. Comme d'habitude j'ai tout adoré, l'intrigue, le suspense insoutenable, les explications finales et surtout, ou devrais-je dire SURTOUT l'humour grinçant de Myron et de ces acolytes !! Cette fine équipe me fait toujours rire et je les aime tellement que j'ai lu ce livre comme je retrouve une bande de potes ! C'est encore une fois un petit bijou qui vient compléter à merveille ma collection de livres de l'auteur. Rendez-vous pour le prochain livre M. Coben, qui (si mes calculs sont bons) devrait arriver en Janvier chez France Loisirs !
L'Échappée belle L'Échappée belle
Anna Gavalda   
Une échappée comme on les aime, un retour en enfance, un bref moment, juste ce qu'il faut.Parce que l'on est grand tout de même, marié, avec des enfants, des responsabilité et que l'on ne peut laisser tout le monde sur le bord de la route...

Et justement, sur le bord de la route, il y a ce chien, dont elle a croisé le regard, qui va faire plus de 100 kilomètres pour la retrouver, lui redonner le sens de la vie, des priorités, à elle, à tous...

Il y a de la gaieté, de la fraicheur, de la gravité aussi. Ce n'est pas facile de grandir. Parfois on a rêvé sa vie autrement, elle a pris d'autres routes. Il faut savoir garder l'enfant qui est en nous, lui laisser une petite place, mais il faut savoir aussi passer l'âge des caprices, il faut un équilibre.

Ce livre est comme une mine de conseils, une mise en garde, sur les aléas de la vie. Il nous dit qu'il faut savoir parler à ceux que l'on aime, garder la franchise de l'enfance, mais à mots choisis, pour ne pas se perdre, il faut, il faudrait...

Lire ce livre, pour se faire du bien, s'autoriser ce voyage avec nous-même, les souvenirs que nous allons retrouver aussi grâce à lui. Ceux qui nous ont nourris, construits, désarmés, la vie quoi !!! Une bouffée de vie !
Mémé dans les orties Mémé dans les orties
Aurélie Valognes   
On peut dire que ce roman à fait beaucoup parler de lui, et je comprend pourquoi !
Mémé dans les orties est un roman plein de fraîcheur et de tendresse qui se lit d'une facilité déconcertante, il est comme j'aime les appeler, un "roman entre-deux". Un roman à lire en été, sur la plage, entre deux bouquins plus sérieux -une petite pause lecture agréable et revigorante.
La force de Mémé dans les orties ne réside pas tellement dans l'intrigue, mais dans les personnages: Ferdinand m'a bien fait rire avec son petit air bougon et son humour noir caractéristique, Juliette m'a fait craquer avec son innocence de jeune fille et son intelligence à la fois hors norme, sans oublier Béatrice notre joueuse de bridge préférée !
Je félicite Mme Valognes pour ce petit chef-d'oeuvre :)