Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Shihiro : Je n'ai pas apprécié

retour à l'index de la bibliothèque
La Maison de la Nuit, Tome 1 : Marquée La Maison de la Nuit, Tome 1 : Marquée
P.C. Cast    Kristin Cast   
Ce livre est un subtile mélange entre Harry Potter et le monde des vampires.
J'ai adoré à un tel point, que je l'ai dévoré sans m'en rendre compte.

Petit résumé : Les vampires ne sont plus cachés, les humains savent qu'ils existent mais ne les aiment pas pour autant. Alors, quand l'un deux est marqué par une marque sur le front lui indiquant qu'il n'est plus humain mais vampire, il se fait rejeter par tous. C'est le cas de Zoey qui se retrouve éjectée de sa vie d'adolescente normale, l'obligeant à vivre désormais parmi des inconnus vampires, dans une école de vampires, laissant derrière elle, famille, amis et tout ce qu'elle a toujours connu. Effrayée, elle ne désire qu'une chose, trouver sa place dans ce monde qui est desormais le sien.

Le gros plus : Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde même si pour une fois l'histoire d'amour n'est pas au premier plan.

Le petit moins : L'histoire est trop courte à mon gout cela ne m'aurait pas dérangé qu'elle fasse deux ou trois cents pages de plus :)

A lire sans hésitation j'ai vraiment hâte que le tome deux sorte et tant qu'à faire le tome trois, vite s.v.p. !

par thavany
Le Théorème des Katherine Le Théorème des Katherine
John Green   
J'avais bien aimé "nos étoiles contraires" et "la face cachée de Margo" , alors , même si le résumé ne me tentait pas trop, j'ai voulu essayer... Tout d'abord, je dois dire que je déteste le personnage de Colin. Il a une haute estime de lui, ce qui le rend vraiment arrogant ! Et je trouve le concept de l'histoire bizarre : un garçon qui tombe juste amoureux des Catherine et qui se fait larguer à chaque fois! Bref, l'histoire, le personnage, rien ne me plaisait dans ce roman!!!!

par Shihiro
Harry Potter, Tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers Harry Potter, Tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers
Joanne Kathleen Rowling   
Je le conseille à tout lecteur ! Quelque soit son âge, son niveau de lecture, Harry Potter est une perle ! Il se démarque par sa simplicité, son scénario révolutionnaire certes mais qui s'inscrit dans un monde que Rowling parvient à recréer parfaitement ! En tout cas à ne pas manquer.

par Romaiin
Les pierres de fumée, tome 1 : La prédiction Les pierres de fumée, tome 1 : La prédiction
Eric Boisset   
http://lectureavie.blogspot.com/2015/08/les-pierres-de-fumee-eric-boisset.html

Je remercie chaleureusement les éditions Magnard pour l’envoi de ce livre !

Lorsque j’ai lu le résumé de ce livre, il m’a vraiment bien tentée. Si j’ai mis autant de temps à le lire, c’est pour une seule et unique raison : la couverture. Je ne dis pas qu’elle est moche, non est elle très bien ; seulement, pour moi elle ne rend pas justice au contenu du livre. Je veux dire par là qu’on a l’impression que le roman est vraiment très jeunesse (en tout cas c’est l’impression que j’ai) alors qu’au final, il est pour tous les âges.

J’ai donc commencé ce livre pour le week-end à mille, mais comme vous pouvez le constater, je ne l’ai pas fini pour le challenge – que j’ai complètement loupé, d’ailleurs !

Pour moi, le plus gros point faible du roman est vraiment le début. Le début m’a assez ennuyée, et je n’aimais pas tellement. En fait, on découvre l’univers, on rentre seulement dans ce monde qu’Éric Boisset a créé, et il nous faut donc un petit temps d’adaptation.

Mais justement, ce début, cette adaptation pour l’univers, est trop long à mon goût. Elle m’a un peu rebutée, et je pense qu’il est possible que ça rebute aussi d’autres lecteurs – même s’il y en a sûrement que cela ne dérangerait pas !

Voilà donc pour le point faible du roman selon moi. Après, pour la suite, ça a roulé comme sur des roulettes !

C’est vraiment une très agréable surprise pour moi d’avoir autant apprécié ce livre. J’en ai presque oublié le début laborieux !

J’ai été vraiment prise dans l’histoire, j’avais très envie de connaître la suite !
La plume d’Éric Boisset est vraiment très fluide et addictive. Je me suis laissée emportée sans m’en être vraiment rendu compte.
Un beau moment, sans savoir pourquoi, je me suis mise à penser à la suite du livre, et j’ai alors compris que j’étais vraiment « à fond » dans ma lecture.

C’est vrai que l’univers est un poil complexe à appréhender au début, mais je vous assure qu’ensuite tout est très naturel ! C’est un univers qu’on connaît et tout nous paraît « normal ».

J’ai beaucoup aimé la narration à plusieurs personnes, nous permettant de découvrir non seulement le point de vue de nos héros, mais aussi celui d’autres personnages, plus ou moins secondaires. Je trouve que c’est une très bonne idée, même si j’ai été une fois ou deux déstabilisée par un nom que je ne connaissais pas !

Durant tout le livre, nous avons énormément de révélations, et l’action n’en finit pas ! Elle est plus ou moins intense, mais ce qui est sûr, c’est qu’on a toujours envie de continuer notre lecture pour savoir la fin !
Certaines révélations m’ont laissée perplexe ou bouche-bée. Je ne m’y attendais vraiment pas !

J’ai fini par m’attacher à tous les personnages, même si mon préféré reste sans conteste Éléa qui est vraiment géniale !
C’est un de mes personnages préférés par excellence, car elle est forte, courageuse, mais a beaucoup d’humour et est très ironique – le mélange que j’adore !

En-dehors d’elle, j’ai beaucoup aimé tous les autres, même si j’avoue que j’ai énormément de mal avec son père, bizarrement. Il m’a vraiment tapé sur le système, en fait ! Vous comprendrez certainement pourquoi si vous le lisez, et surtout vers la fin.

Au début, j’attendais donc avec grande impatience les moments où la narration était pour Éléa. Puis au final, j’ai pris autant de plaisir à lire ses parties que celles de Liam, Gofraidh ou encore Eshan !

Ne vous laissez donc pas berner par la couverture – même si je suis peut-être seule à trouver qu’elle fait un peu jeunesse – car le roman est vraiment accessible pour tous ! Je veux dire par là que même les plus grands aimeront.

Les personnages sont censés avoir 12 ans, mais personnellement j’ai trouvé qu’ils faisaient beaucoup plus dans leur maturité ! C’est vrai qu’à certains moments on se rend compte qu’ils sont encore jeunes, mais avec toutes les épreuves qu’ils traversent, cela se comprend.
Dans leur comportement, je leur aurai plus donné autour de 15 ans environ.

Donc vraiment, n’ayez pas peur de commencer ce livre en vous disant qu’il est trop jeunesse pour vous, c’est vraiment inutile de se limiter pour ça !

EN CONCLUSION, un roman qui m’a bien plus plu que ce que j’espérais !
Éric Boisset nous offre une histoire addictive et surprenante que j’avais du mal à lâcher !
Passé le début, je suis rentré dans l’histoire comme je ne le croyais pas possible.
Bien plus qu’un roman jeunesse, c’est un roman que tout le monde peut lire !
J’ai vraiment adoré ! N’hésitez pas !
Bal de givre à New York Bal de givre à New York
Fabrice Colin   
Il est difficile de dire ce que je ressens après une telle lecture qui m'a laissé entièrement groggy. Et encore c'est faible...
Ce roman est une vraie perle. Lorsqu'on ce dit voilà elle est heureuse un nouvel éléments entre en compte et viens tout chambouler. On se pose la question qui est donc le beau Winter et que lui veut-il ? Pourquoi s'acharne-t-il sur Anna ? Même elle cherche à déterminer ce qui ne va pas. Car chaque fois qu'elle cherche à fouillé dans ces plus lointain souvenirs, une douleur attroce lui perce le crâne.
Dans cette histoire ou tout est illusion ou tout peu s'écrouler à tout moment.
J'ai aimé suivre Anna qui une fois invité au fameux bal de givre, se perd très vite et s'éloigne de Wynter, afin de mieux comprendre ce qui lui arrive tout au long du roman.
Mais l'illusion est, que la mort revêt toujours son plus beau côté afin de mieux nous emporté dans les ténèbres.
Voilà il m'a été très difficile de vous dire combien je suis sous le charme de ce roman et que si j'ai l'occasion de le relire je n'hésiterai pas une seconde.
Je conseille vivement ce roman.
Tobie Lolness, Tome 1 : La Vie suspendue Tobie Lolness, Tome 1 : La Vie suspendue
Timothée De Fombelle   
L'histoire d'un petit bonhomme mesurant un millimètre et demi est une idée originale mais j'ai bien aimé. On apprend à vivre au rythme du peuple de l'arbre, un univers décrit de façon simple et original. C'est un livre plutôt agréable à lire et bien écrit. ;)

par butterfly
L'attrape-rêves L'attrape-rêves
Xavier-Laurent Petit   
C'est vraiment un super bouquin!
Je l'ai lu très rapidement, une fois dedans on ne plus décrocher.
J'ai vibré avec Louise & Chem et j'ai été tenté d'étrangler Steph une bonne dizaine de fois.
Seul bémol : la fin qui m'a un peu déçu.
Sinon tout est bien. C'est une belle histoire d'amour et de tolérance.
Cherub, Tome 1 : 100 jours en enfer Cherub, Tome 1 : 100 jours en enfer
Robert Muchamore   
J'avais l'habitude de lire Alex Rider et je pensais que ça y ressemblerait. Mais en réalité, le fait que nous ayons affaire à tout une organisation pleine d'enfants et ados est totalement différent. J'aime beaucoup en fin de compte.

par x-Key
Robin des graffs Robin des graffs
Muriel Zurcher   

Le résumé me tentait mais j'avais peur à cause de la couverture que le roman soit un peu trop enfantin pour moi, mais finalement cela n'a pas été du tout le cas... Et j'ai même conseillé ce livre à une amie.
La nuit sur les toits des immeubles de Paris, on peut voir Sam un jeune graffeur qui dessine l'un après l'autre les animaux d'un vieil imagier. Le jour, il joue aux échecs avec Madame Decastel et chante à l'enterrement des SDF morts à la rue. Tout une vie bien réglé qui va être torpillé par l'arrivée de Bonny, une petite fille échappée d'un foyer et qui décidé que Sam serait sa nouvelle famille. Le capitaine de police Nora, elle est sur les dents, stressée par ses supérieurs pour retrouver ce graffeur insaisissable et adoré des réseaux sociaux tout en recherchant une petite fille et son mystérieux kidnappeur.
J'ai déjà donné ce titre à une autre de mes chroniques. Mais ce roman là, a vraiment été une très agréable découverte pour moi. Il est tout en douceur, en optimisme et empreint de bonne humeur. Pourtant il ne traite pas d'un sujet facile mais c'est écrit d'une telle façon...!
Les personnages sont extrêmement attachants que ce soit Sam avec sa timidité, ses actions un peu étranges mais qui ont toujours un sens, Lilibelle ses répliques mordantes, ses mots qu'elle confond et qui m'ont bien faire rire, ou la SDF, ses remarques très philosophiques, et même Madame Decastel qui est touchante de par l'image qu'elle renvoie d'elle même.
Cette atmosphère est aussi aidé par une plume qui ne se trompe pas et qui insère tout au long du texte quelques petites citations (j'adore la première) très justes.
Concernant l'histoire en elle même, l'idée est vraiment pas mal. Chacun des personnages sauf le capitaine Nora qui est finalement très secondaire, jouent leur rôle à la perfection, on nous raconte ce qui se passe quand deux univers se télescopent, quand un garçon veut à tout prix retrouver son amie. Par contre, je n'ai pas tout saisi, avec cette partie de l'histoire qui m'a un peu surprise. Qui est cette fille? Pourquoi fait il cela? Il faut avouer que Sam est un personnage complexe tourmenté qui se comporte d'une façon très humaine... Comme on peut le voir avec la partie d'échec.
La réflexion que prône ce livre est douce et pleine de bons sentiments. Pour autant ce livre n'est pas niai. Il voit juste le monde d'une façon un peu différente, celle qu'on a quand notre vie est parfaite, quand on est remplie d'altruisme pour le monde qui nous entoure.
J'ai un peu du mal à vous parler de cette lecture, je dirais qu'elle est comme un petit bout de ciel avec quelques rayons soleil.

Un livre très optimiste qui fait voir la vie en graff rose.
Si vous avez aimé, je vous conseillerais bien "Sans abri" mais il est beaucoup moins joyeux.
A vous de voir.
http://carnet-de-bord-litteraire.over-blog.com/robin-des-grafs-de-muriel-zucher.html


par PlumeVive
L'Île au trésor L'Île au trésor
Robert Louis Stevenson   
Un classique. L'île au trésor réveille en chacun de nous notre âme d'enfants avec ses pirates, ses trésors et ses mutineries. C'est même presque dommage que le roman soit aussi court car on aurait aimé suivre davantage les aventures de Jim et de Long John Silver.

par syl1984