Livres
473 116
Membres
446 585

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Shirayuki aux cheveux rouges, Tome 13



Description ajoutée par Laure17 2015-06-21T23:19:29+02:00

Résumé

Ce manga raconte l'histoire de Shirayuki, une jeune fille à la chevelure rouge qui attire tous les regards. Si bien que cette roturière qui étudie les vertus des plantes médicinales se voit contrainte de devenir la concubine du prince Raji. Mais Shirayuki n’est pas décidée à se laisser faire ! Elle s’enfuit en coupant sa longue chevelure rouge.

Dans sa course, elle rencontre Zen, un étrange garçon avec qui elle se lie d’amitié. Quand le prince Raji apprend qu’elle s’est enfuie, il décide de la rattraper. Mais c’est sans compter sur l’intervention de Zen qui se révèle être le prince du royaume voisin...

Afficher en entier

Classement en biblio - 129 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par lag123 2018-12-09T21:41:54+01:00

- Obi : J'ai beaucoup d'affection pour Mademoiselle. Vous le saviez donc ?

- Zen : Comment aurais-je pu le savoir ? C'est la première fois que je te pose la question. Mais ce que je sais, c'est que tu as toujours fait très attention à elle. Il me semble que te demander d'aller la rejoindre sans te poser cette question que je me posais moi-même n'aurait pas été honnête envers toi.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

J'attendais avec impatience cette discussion sur Shirayuki entre Zen et Obi. Et pourtant je l'ai trouvé trop plate, j'en attendais plus de Zen. A voir comment ça va se passer à Lilias.

Afficher en entier

J'étais aussi triste que Shirayuki de voir le groupe se diviser mais c'est impressionnant de voir la complicité qui soude ces personnages. Nos deux amoureux ont gagné en maturité et suivent leur voie du mieux qu'ils peuvent.

Afficher en entier
Or

Ce treizième tome reprend exactement là où le précédent s'était arrêté, et nous plonge dans le quotidien de Zen, son messager et ses aides qui vivent désormais à Clariness sans Shirayuki.

Le premier chapitre se concentre donc sur la veille du départ de la jeune fille, qui, même si elle veut se montrer forte, n'arrive pas à réprimer ses larmes devant le Prince. Ce moment était d'ailleurs très mignon, puisque l'auteure nous prouve ainsi que Shirayuki est une héroïne qui ne se laisse pas facilement abattre et qui n'est ni nunuche, cruche ou encore niaise, mais qui ressent tout de même des sentiments et qui, parfois, ne parvient pas à les dissimuler. De plus, ce passage permet à Zen de la consoler et la réconforter, apportant encore un peu plus de douceur à leur relation déjà adorable et attendrissante.

Comme je le disais, on assiste ensuite au départ de Shirayuki et Ryû pour Lilias, que Sorata Akiduki a rendu émouvant sans être trop triste cependant. Spoiler(cliquez pour révéler)Au passage, nous apprenons que les deux pharmaciens devront rester là-bas pendant deux ans, et que le petit Ryû ne reviendra sûrement pas au palais une fois cette période écoulée. Je suis assez déçue que leur séjour dure aussi longtemps, car j'aimais le fait que les cinq protagonistes soient rassemblés à Clariness. Toutefois, je suis curieuse de voir comment Akiduki va représenter ces deux années, si elle va les faire s'attarder, ou si elle va rapidement les écourter. J'espère en tout cas que Zen et ses aides pourront souvent rendre visite à notre héroïne, mais qu'ils ne finiront pas par s'établir là-bas (j'ai bien peur que la mère de Zen lui confie le pouvoir un jour ou l'autre à Lilias) parce que je préfère largement les paysages, les alentours et surtout les personnages de Wistar. Enfin, j'espère également qu'une fois les deux années écoulées, Shirayuki pourra revenir au Royaume, et que Kiki y sera toujours présente, malgré le marché qu'elle a passé avec son père.

Les chapitres suivants se focalisent sur Zen, ses aides et son messager. On les accompagne durant leur quotidien sans Shirayuki, et j'avoue que j'ai ressenti un grand vide en tournant ces pages. Déjà parce que Obi agissait différemment, semblant perdu et nostalgique, mais aussi parce que j'avais pris pour habitude de suivre l'histoire du point de vue de la jeune fille, qui rendait souvent visite au Prince et à son messager, et tout cela me manquait donc terriblement. Spoiler(cliquez pour révéler)On remarque d'ailleurs qu'au fil des pages, Obi s'éloigne de ses coéquipiers et de son maître et qu'il semble vouloir partir. J'ai vraiment eu peur qu'il ne mette ce plan à exécution et qu'il disparaisse un beau matin, voulant reprendre son ancienne vie et abandonnant par la même occasion ses nouveaux amis. Mais heureusement, il n'a pas eu le cran de les laisser tomber, et j'en suis vraiment rassurée. J'aurais été extrêmement dégoûtée que l'auteure se débarrasse de ce personnage aussi brusquement et je pense que je n'aurais pas été la seule à le regretter. Mais finalement, Zen décide de lui parler et après lui avoir posé quelques questions personnelles (la réponse d'Obi par rapport à Shirayuki prouve bien qu'il éprouve de véritables sentiments envers elle !), il lui demande de passer ces deux ans en compagnie de la jeune fille. Ah qu'est-ce que j'ai été agréablement surprise par ce soudain retournement de situation ! Bon à vrai dire, je l'avais déjà envisagé, mais le voir se concrétiser m'a fait extrêmement plaisir. J'aime tellement le duo Shirayuki-Obi et j'ai hâte de retrouver ces deux personnages ensemble, parce que leur complicité me manquait. Et même si j'apprécie beaucoup le prince Zen, j'espère en quelque sorte que ces deux ans permettront à Obi de se rapprocher encore davantage de notre héroïne, même si ce que j'imagine ne se produira sûrement pas !

Et pour finir, le dernier chapitre nous montre, lui, le quotidien de Shirayuki et de Ryû à Lilias. On y retrouve également Suzu que je commence à bien apprécier de par son caractère assez drôle, et on fait également la connaissance de deux nouveaux personnages, un pharmacologue et une assistante de M. Shidan. Bon pour l'instant, je n'ai pas grand-chose à dire sur eux, à part qu'ils semblent assez... spéciaux ! Ils m'intriguent un peu, mais j'admets que ces dernières pages ne m'ont pas autant plu que celles qui mettaient en scène les cinq protagonistes réunis...

Spoiler(cliquez pour révéler)Du coup, j'espère que l'arrivée d'Obi bousculera un peu les choses et que le prochain tome sera de nouveau aussi captivant que les précédents !

Quant au one-shot, j'avoue qu'au début, je n'avais pas spécialement envie de le lire parce que je ne suis pas fan de ces mini histoires rajoutées à la fin d'un tome... Je préfère largement les bonus ou épisodes spéciaux, mais je l'ai tout de même lu, et au final, je n'en suis pas ressortie déçue. J'avais déjà beaucoup aimé le premier one-shot de Sorata Akiduki et même si le deuxième m'avait un peu dérangé, je n'ai pas perdu mon temps à me plonger dans cette troisième petite histoire.

En fait, elle était même plutôt émouvante, et malgré le fait que les protagonistes soient des enfants, je me suis facilement attaché à Magh, et finalement, je trouve que le scénario n'était pas mal, même s'il était court - forcément, vu que c'est un one-shot ! Spoiler(cliquez pour révéler)Par contre, j'ai vraiment cru que le petit Magh était mort pour sauver Lonn, à la fin, mais heureusement, Sorata Akiduki n'a pas été si cruelle, et on se retrouve donc avec un "happy end" tout mignon qui m'a laissé un bon souvenir de ce récit.

Afficher en entier

Date de sortie

Shirayuki aux cheveux rouges, Tome 13

  • France : 2016-04-08 (Français)

Activité récente

Jiyu l'ajoute dans sa biblio or
2018-09-22T12:33:22+02:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 129
Commentaires 3
Extraits 4
Evaluations 20
Note globale 8.6 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode