Livres
472 331
Membres
444 555

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Shirayuki aux cheveux rouges, Tome 1



Description ajoutée par Rena-chan 2011-12-11T10:59:10+01:00

Résumé

Pour Shirayuki, la vie n’est pas toujours rose, elle serait plutôt rouge pomme. Cette jeune apprentie pharmacienne, originaire du pays de Tanbarun, a l’art d’attirer les regards.

En effet, elle est née avec une chevelure rouge ! Pour éviter un mariage avec le prince de son pays, elle a fui dans la forêt du pays voisin où elle y rencontre Zen et ses amis : Kiki et Mitsuhide, les gardes du corps de Zen. Celui-ci se trouve être, en fait, le second prince du royaume de Clariness.

Avec ses amis, Shirayuki va essayer de devenir la pharmacienne royale en passant un concours afin de pouvoir être auprès de Zen sans lui attirer les ennuis dû à son statut de roturière.

Cependant, cette rencontre n'est pas du goût de tout le monde et certains d'entre eux pensent même à la kidnapper afin d’en faire cadeau aux puissants.

Afficher en entier

Classement en biblio - 563 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MaMt 2016-04-13T22:22:22+02:00

Prince Raji: Miroir, miroir... quelle fille dans ce pays dont la beauté captivera tous les regards est la plus digne de devenir ma nouvelle concubine?

...: Je ne suis pas un miroir, prince Raji. Je suis un informateur. L'informateur de la ville.

Prince Raji: Tais-toi! Puisque tu me rapportes les faits tels que tu les as vus, le nom "miroir" te convient!

...: Bon... eh bien, soit... je pense que cette fille pourrait vous plaire. Elle s'appelle Shirayuki et est née avec une magnifique chevelure rouge comme une pomme!

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Ce manga est une agréable surprise pour moi. Les dessins sont très beaux et les personnages vraiment attachants.

Zen est... incroyable ♥ Dés ce premier tome on peut voir son attachement à Shirayuki et j'aime vraiment. Les autres personnes sont tout aussi super et l'histoire est drôle, les personnages attachants. Un bon, non un TRES bon manga ;)

Afficher en entier
Or

Ayant déjà vu l’adaptation en anime, je n’ai pas pu profiter du suspense que les lecteurs qui découvraient la saga ont pu ressentir, mais j’ai tout de même apprécié me replonger dans cet univers frais et joyeux, même si j’ai trouvé que certains épisodes étaient peut-être traités d’une manière légèrement trop rapide et bâclée par rapport à l’anime.

Le scénario est tout de même très bien mené, les événements sont intéressants, font évoluer les personnages ainsi que l’histoire, et il est facile de comprendre que chaque obstacle qui se dresse sur la route de Shirayuki l’aide ensuite à se rapprocher de Zen, de ses compagnons, et de la voie qu’elle désire choisir.

Quant aux personnages, ils sont tous très attachants et attirent notre attention, que ce soit l’héroïne ou les simples gardes qui défendent l’entrée du palais.

Shirayuki est une jeune fille douce et généreuse à première vue, mais son caractère ne s’arrête pas là. L’auteure lui a en effet donné une vraie personnalité, et ça fait du bien ! Il est donc impossible de classer cette héroïne dans la catégorie des niaises qui me donnent envie de les secouer, ni dans celle des guerrières qui m’insupportent dès le premier coup d’œil. Shirayuki est gentille, attentive, agréable, veut répandre le bien et la joie autour d’elle, mais elle sait également se défendre quand elle en a besoin, et n’hésite pas à dire ce qu’elle pense, même si elle peut parfois paraître insolente. Toutefois, elle reste tout de même calme, polie et respectueuse, et c’est aussi pour cette raison que je l’apprécie.

Zen est aussi beau de l’intérieur que de l’extérieur. En effet, ce n’est pas seulement un prince au physique avantageux, mais un jeune homme généreux, agréable, qui pense à son peuple, qui se soucie de ses compagnons, qui ne veut pas être traité comme supérieur simplement grâce à son titre, qui est loin d’être présomptueux ou égoïste, mais qui peut également se montrer dur, froid, arrogant et sarcastique.

Mitsuhide n’est pas un simple garde qui poserait aux côtés de Zen pour le protéger d’un éventuel danger, pour remplir les pages, ou pour montrer que le palais n’est pas vide. Non, c’est une vraie personne qui défend le prince, c’est vrai, mais qui a de réels sentiments, qui se fait souvent charrier par Zen, qui interagit avec Shirayuki, et qui a ses propres connaissances. L’auteure nous prouve donc bien qu’elle sait s’éloigner des clichés que l’on retrouve encore et encore dans certains shôjos peu développés, et c’est plaisant de s’apercevoir que certains mangas peuvent sortir du lot, comme celui-ci.

Kiki est certes moins important que les trois personnages précédents, mais il est tout de même facile de déceler son caractère grâce à ses apparitions dans ce premier tome. C’est une jeune femme qui ferait tout son possible pour défendre Zen, et qui a un vrai talent avec les armes, sans être toutefois une guerrière dénuée de sentiments. Elle s’amuse en effet à taquiner Mitsuhide en l’ignorant ou en renchérissant lorsque Zen le charrie, et discute avec Shirayuki, etc…

Obi (le jeune homme qui travaillait pour le Marquis Harka, puisque dans ce tome, on ignore encore son prénom) n’est pas encore très présent pour le moment, mais son rôle dans ce premier tome laisse tout de même transparaître sa personnalité qui est assez spéciale, unique, et différente de toutes celles des « personnages types » que l’on retrouve dans chaque shôjo. On peut également noter son sarcasme, et même s’il peut sembler malintentionné dans ce premier volume, ce n’est vraiment pas le cas.

Quant au prince Raji, il m’a encore une fois fait bien rire, parce qu’il est facile de comprendre que derrière ses airs prétentieux se cache en réalité un jeune homme parfaitement ridicule, qui ne sait pas gérer son propre royaume, et qui n’a pas un fond si mauvais que ça.

En conclusion, un très bon tome qui nous fait découvrir l’univers de Shirayuki, qui se lit facilement, qui est plaisant à regarder, et d’où ressort une atmosphère à la fois fraîche, agréable, drôle, et pleine de rebondissements.

Pour finir, je dois avouer que j’étais d’abord réticente à l’idée de lire le one-shot qui était offert dans ce manga, mais je me suis tout de même forcée à le commencer, et c’est avec surprise que je l’ai apprécié et terminé quelques minutes plus tard. En effet, malgré l’apparence très jeune des protagonistes, l’histoire est intéressante et se lit très rapidement. Les personnages sont mignons, les dessins sont agréables, et le scénario tient debout et est bien mené jusqu’au bout. De plus, la fin qui se révèle plutôt surprenante nous laisse une bonne impression, et l’histoire est marquée par une touche d’originalité qui permet à ce one-shot de se démarquer de tous ceux que j’ai lus auparavant et qui ne m’ont laissé quasiment aucun souvenir. Spoiler(cliquez pour révéler)En effet, je ne m’attendais pas du tout à ce que Aki soit incapable de voir les couleurs, mais j’ai été agréablement surprise par cette révélation qui rend l’histoire plus touchante, plus émouvante, et plus marquante.

Ne vous fiez donc pas aux apparences des premières pages de cette petite histoire, car je suis sûre que vous n’en ressortirez pas déçu, ce qui prouve d’ailleurs que Sorata Akiduki a vraiment un talent de mangaka.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Un premier tome avec un scénario simple mais que je trouve vraiment captivant et donnant très envie de lire la suite, pour voir où tout cela va nous mener.

Le tout avec un gros plus pour les dessins que je trouve vraiment beaux.

Afficher en entier
Or

j'ai été déçu, le fait d'avoir découvert le manga après l'anime me bloque peut être mais je trouve que les transitions entre les éléments est soit trop rapide, soit mal agencé, soit il manque des bout d'histoire. j'ai l'impression que le fils directeur de l'anime est plus clair que celui du manga, parfois même je ne comprend pas tout.

Afficher en entier
Lu aussi

Les dessins sont magnifiques.

Afficher en entier
Or

J’aime bien aussi ce genre de manga simplicisme sans prise de tête. Ou une fille sans titre peut côtoyer un prince. Ou cette dernière peut aller et venir dans le château sans prise de tête pour y tracer sa propre voie. Parce ce qu’elle est débrouillarde notre Shirayuki. Elle ne veut pas devenir une fille qui fait décoration chez un quelconque prince. Elle en a portant l’occasion, mais s’y refuse. Elle refuse même l’aide de son pote alors bon…elle ne cède pas au mince non plus. C’est quand même à se demander si finalement, elle ne serait pas un peu trop parfaite cette miss ! Mais bon, je vais quand même lire la suite et voir ce que cela va donner.

Afficher en entier

J'avoue ne m'intéresser aux mangas qu'à travers les adaptations animées qui selon moi sont plus vivantes et intéressantes car elles confèrent du mouvement et de la fluidité qui manquent à de simples dessins.

C'est pourquoi, j'ai connu Shirayuki à travers l'animé dont la qualité de l'histoire m'a conquise.

Shirayuki est une jeune fille admirable tant du point de vue de sa personnalité positive, et déterminée à atteindre ses objectifs que de son attitude sans cesse enjouée et désireuse d'aider autrui. Sa soif de connaissance, sa détermination à réussir et ses capacités innées en botanique font d'elle une pharmacienne avérée qui a su par elle-même se tailler une place d'herboriste au palais royal de Clariness.

De plus, elle est en mesure de faire face à quiconque tente de l'intimider ou de lui faire savoir qu'elle n'a pas sa place au palais de par ses origines obscures de roturière mais aussi à cause de sa relation privilégiée avec le Prince Zen. Elle a ainsi aisément tenu tête tant au Marquis Haruka qu'au Premier Prince Izana, frère ainé de Zen.

Shirayuki montre donc une véritable force de personnalité mais demeure tout de même une jeune fille vulnérable par bien des côtés : sa naïveté, son manque d'expérience dus à sa jeunesse, le fait qu'elle est aussi facilement impressionnable par moment ou sa tendance à pleurer très facilement ou à rougir d'embarras à de nombreuses occasions lorsque les mots lui manquent le démontrent. Cependant, cela rend son personnage réaliste et attachant.

Le coeur de l'histoire réside dans sa relation avec Zen et ses interrogations quant à sa place à ses côtés, en raison de ses origines modestes. Elle n'a de cesse de vouloir tracer son chemin pour trouver l'endroit où elle veut et où elle doit être mais ne peut s'empêcher de remettre en cause sa légitimité à pouvoir demeurer aux côtés d'un prince.

L'amour que se vouent mutuellement Shirayuki et Zen est absolument attendrissante : on sent la ferveur de leurs sentiments dans les scènes occasionnelles où ils se retrouvent seuls. Ce sont des moments courts mais marquants. Une étreinte, un chaste baiser ou un effleurement de la main peuvent paraître superficiels mais cet anime démontre le contraire en manifestant à chacun de ces instants l'authenticité et la puissance de leur lien.

Enfin, l'histoire est bien rôdée grâce à la personnalité des plus attachantes de chacun des personnages récurrents. On cite notamment Mitsuhide qui, sous ses airs solennels, est un véritable ami de Zen, de même que Kiki qui est la figure féminine forte, traçant également sa voie en dépit de sa condition noble qui voudrait dicter sa conduite ou Obi qui pimente certaines scènes par sa nonchalance, sa légèreté et son sens de l'humour.

C'est actuellement l'un des meilleurs animés romantiques que j'ai visionné jusqu'alors et j'espère voir diffusée une 3ème saison très prochainement.

Afficher en entier
Or

Herboriste du pays de Tanbarun, la jeune Shirayuki (Blanche-Neige) fuit vers le pays voisin lorsqu'on lui annonce qu'elle deviendra la maîtresse du Prince, en raison de sa beauté et de ses étrange cheveux rouge pomme. Dans sa fuite, elle rencontre un jeune homme et ses deux compagnons dans un maison, dans la maison forestière où elle avait trouvé refuge. Plus tard, elle reçu un panier de pommes mystérieusement posé devant la porte d'entré. Elle constata avec horreur qu'elles étaient empoisonnées lorsque Zen, le jeune homme en question, en prit une bouchée. Ce qui devait être un piège à son endroit deveint un problème politique lorsque le prince de Tanbarun débarqua à la maison afin de lui échanger l'antidote contre sa soumission. En effet, Zen se touve être le second héritier du trône de Clariness,le pays voisin. Devant ce fiasco, le prince de Tanbarun du renoncer à Shirayuki. Une nouvelle vie commence alors pour elle dans ce nouveau royaume. Elle devient étudiante-pharmacienne à la cour où elle développe progressivement une relation avec le prince.

Un anime bien manga, comique, où le personnage le plus intéressant est Obi, le "messager" et combattant du Prince.

Évidemment, comme toutes les histoires d'amour, la relation semble compliquée à bâtir. Il y a peu d'action, au final, et tout le monde fini heureux.Enfin je crois, la fin n'est pas très approfondie et laisse sur sa faim. Et surtout, n'a rien à voir avec l'histoire de Blanche-Neige occidentale.

Afficher en entier
Bronze

C'est un très bon début pour cette série. L'histoire est addictive, ce que me donne envie de lire la suite.

Afficher en entier
Diamant

J'ai beaucoup aimé ce premier tome ! Il y a de l'humour, de l’action et des sentiments. Shirayuki est courageuse et débrouillarde, et c'est super quand Zen vient l'aider.

Afficher en entier
Diamant

Je me suis mise à lire ce manga car je me souviens avoir énormément aimé l'anime lorsqu'il est sorti soir il y a 3 ans. Et quand j'ai vu la couverture j'ai eu envie de me lancer dans la version écrite et j'ai bien aimé. Retrouver ces personnages était agréable, y a un truc que j'ai trouvé redondant c'est le fait qu'elle rappelle à chaque début de chapitre sa mésaventures avec le prince raji. Et puis il lui arrive toujours des trucs à chaque chapitre au bout d'un moment j'ai eu envie de dire laissez là tranquille !

Afficher en entier
Or

J'ai découvert ce manga complètement par hasard quand je cherchais un manga qui ressemblerait à Akatsuki no Yona :) et franchement je ne suis pas déçue ! Je me suis acheté tous les tomes et l'anime est aussi superbe ! Les dessins sont magnifiques, la romance est présente juste comme il faut, et les personnages sont très attachants et comiques ! ^^

Afficher en entier

Dates de sortie

Shirayuki aux cheveux rouges, Tome 1

  • France : 2012-01-06 (Français)
  • Canada : 2012-02-06 (Français)

Activité récente

Ivy97 l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-07T12:32:56+02:00
Tam23 l'ajoute dans sa biblio or
2019-06-02T17:14:32+02:00

Titres alternatifs

  • Akagami no Shirayuki Hime - Japonais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 563
Commentaires 45
Extraits 9
Evaluations 106
Note globale 8.21 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode