Livres
472 224
Membres
443 920

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ce cinquième tome se concentre sur la recherche du jeune garçon qui veut capturer Shirayuki ainsi que sur le séjour de cette dernière à Tanbarun, son pays natal.

Contrairement à certains qui ont trouvé ce volume trop long, mou et sans action, je l'ai personnellement adoré. Evidemment, puisque je connaissais déjà le fil de l'histoire, ayant vu l'anime, je n'ai pas été surprise par les événements rencontrés dans ces chapitres, mais j'ai tout de même apprécié les redécouvrir et remarquer quelques détails qui n'avaient pas été ajoutés dans l'adaptation. De plus, je me souviens que la première fois que j'ai pris connaissance de ces épisodes, j'étais très intriguée par le beau garçon à la recherche de Shirayuki, et je me demandais vraiment quelle tournure prendrait le scénario. Après tout, pour ceux qui voulaient un peu d'action, c'était l'occasion idéale, non ? Shirayuki n'est plus au palais, elle n'est plus entourée de Zen et de ses gardes, et elle se fait même pister par un jeune homme qui veut l'enlever... En bref, beaucoup de changements s'effectuent en un seul tome et c'est la raison pour laquelle je tiens à le souligner. Je ne vois pas comment certaines lectrices peuvent trouver ce passage trop lent alors qu'il permet justement de nous éloigner un peu du quotidien répétitif de Shirayuki à Clariness !

D'ailleurs, Sorata Akiduki en a profité pour refaire apparaître un personnage que l'on a rencontré au début de la saga : Mihaya. Comme quoi, rien n'est jamais laissé au hasard dans cette histoire ! Au passage, j'ai bien apprécié les moments partagés par Obi et Mihaya quand ils se lancent des piques et qu'ils ne peuvent pas se supporter ; comme le dit l'auteure, c'est aussi intéressant de voir que certaines personnes sont incapables d'entretenir une bonne relation.

Enfin, selon moi, l'événement le plus important de ce tome reste l'invitation de Raji qui souhaite voir Shirayuki dans son palais. J'ai énormément apprécié ce passage parce qu'il prouve que n'importe qui peut évoluer et qu'il faut laisser sa chance aux individus qui n'ont pas toujours bien agi par le passé. Ainsi, avec ce volume, on s'aperçoit bien que Raji n'a rien d'un personnage malhonnête ! Il est un peu égoïste et fier, certes. Mais il est surtout très ridicule, mal à l'aise, et il ne sait absolument pas s'y prendre avec les étrangers et surtout avec les filles qui lui plaisent ! D'ailleurs, je ne comprends pas comment ce prince peut être connu pour aimer les femmes alors qu'il n'arrive pas à leur parler ! Mais bon, ce n'est qu'un détail et je suppose que la renommée de quelqu'un ne correspond pas toujours à la réalité, bien heureusement.

Dans tous les cas, cela coïncide parfaitement avec l'intervention de Raji quelques tomes auparavant, lorsque le prince Izana l'avait invité. On avait déjà pu remarquer qu'il était plus comique - sans le vouloir, bien sûr - que dangereux, et cet épisode nous le confirme définitivement. Au passage, je tiens à préciser que j'apprécie aussi l'aide de Raji, Sasaki. Le duo que forment ces deux hommes est très drôle et se complète parfaitement ; encore une excellente idée de la part d'Akiduki qui parvient à rendre la situation cocasse alors même que Shirayuki est menacée !

Pour terminer, encore une chose : comme ceux qui lisent mes commentaires peuvent s'en douter, j'étais absolument ravie qu'Obi accompagne Shirayuki à Tanbarun. Je veux dire, ça ne m'aurait pas dérangé que ce soit Mitsuhide qui s'y colle comme le souhaitait d'abord Zen, mais j'avoue que je préfère tout de même que ce soit Obi qui passe ces moments privilégiés en compagnie de la jeune fille. Cela les rapproche encore un peu, et il est drôle d'imaginer les pensées d'Obi face aux réactions et au comportement de Raji. Spoiler(cliquez pour révéler)D'ailleurs, même si ce n'est peut-être qu'un détail pour beaucoup, j'ai adoré la scène où Obi veut croiser le fer avec Zen pour pouvoir accompagner notre héroïne dans son pays d'origine. On voit alors qu'il ne se contente pas d'effectuer son rôle de protecteur que lui a donné le prince, mais que la sécurité de Shirayuki lui tient réellement à coeur. Et puis, on peut remarquer que cette envie d'assurer sa protection à Tanbarun et pendant le voyage lui vient juste après que Mitsuhide ait dit "Il ne peut réprimer l'envie de la protéger lui-même" en parlant de Zen ! Ainsi, il est facile de comprendre qu'Obi souhaite lui aussi pouvoir la protéger sans l'aide de qui que ce soit, ce que je trouve adorable.

Enfin, l'épisode spécial à la fin du tome raconte une petite histoire de graines entre Obi et Ryû (une très bonne idée de les réunir ensemble le temps d'un chapitre, d'ailleurs !) et même si elle peut sembler banale et inutile, elle montre au contraire que Obi est très attaché à Shirayuki. Spoiler(cliquez pour révéler)En effet, celui-ci possède la graine bleue qui manque à la collection de Shirayuki et en s'en apercevant, il se dit à lui-même "Celle-ci elle est à moi", un peu comme s'il parlait de la jeune fille, non ?

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode