Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Shizi : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Une histoire des Fils-des-Brumes, Tome 3 : Les Bracelets des larmes Une histoire des Fils-des-Brumes, Tome 3 : Les Bracelets des larmes
Brandon Sanderson   
Un Kandra sous couverture à découvert une localisation possible des Bands of Mourning, qui sont les bracelets légendaires du Seigneur Maître, ceux que les héros de l'époque n'ont jamais retrouvé lors de sa mort.
Malheureusement lors de son retour sur Elendel il a été attaqué et a perdu ou on lui a volé une de ses spikes (désolée ça fait tellement longtemps que je lis cette série en VO que je ne me souviens plus du tout de la traduction française de ce mot). Il a donc perdu l'essentiel de sa mémoire et de ses souvenirs de l'événement, jusqu'à ce qu'on la retrouve. Dans le peu qu'il lui reste on trouve un élément qui va forcer Wax à mener l'enquête malgré son ressentiment et le fait qu'il n'a pas l'intention de pardonner à Harmony et aux Kandra : une photo de son oncle et de sa sœur.
Il part donc avec Wayne, Marasi, Steris et MeLaan, chacun avec sa tache, dans une aventure qui va les mener bien plus loin qu'ils n'auraient imaginer au départ ...


Ce livre est le troisième de la série des Wax et Wayne, l'avant dernier tome.
Après mon coup de cœur sur Shadows of Self sorti en fin d'année dernière, j'étais vraiment super enthousiaste et j'ai lu ce lire juste quelques jours après sa sortie.
Plus les tomes avancent plus on rentre dans la mythologie du monde, on a de plus en plus d'indices et de faits "oubliés". Je trouve que cette trilogie est vraiment indispensable au final pour comprendre vraiment l'univers de Mistborn (Fils-des-brumes).
On va vraiment de révélations en révélation et on découvre toute une partie du monde dont on n'avait plus du tout entendu parlé à la suite de la première partie.

Les personnages aussi prennent de l'ampleur, Wayne par exemple dans le premier tome n'existait quasiment que pour faire parler Wax, et maintenant il a clairement sa place dans le livre, on le comprend mieux, et c'est devenu un de mes personnages préférés !
De même avec Steris qui commence comme une simple excuse sans grand intérêt, ne servant qu'a nous faire apprécier Marasi en contraste et qui fini en personnage fondamental à l’équilibre du récit (et de Wax). Elle sera surement un des personnages que je regretterais le plus une fois cette partie finie. En fait elle est tellement tout ce que ne sont pas en général les femmes dans les histoires que ça en fait un personne vraiment à part.
De son coté Marasi justement, se transforme encore et toujours, elle prend vraiment son indépendance, passant de "love interest" (potentiel partenaire amoureuse de Wax) à un personnage vraiment à part se détachant de tout ce qu'on aurait pu penser lors du premier tome.
Elle a une façon bien à elle de se battre, au contraire de par exemple Vin qui était une guerrière, Marasi est une décisionnaire dans le sens ou elle est très intelligente et trouve toujours un truc dont personne n'aurais pensé pour faire pencher la balance de son coté, jamais de façon brute ou combative, mais toujours bien pensé !
Sanderson à bien fait son coup, il a réussi à faire entrer deux personnages féminin dans son récit, tout en les différenciant énormément de tout ce qu'il a déjà écrit avant, finalement j'aime beaucoup le fait que Marasi ne soit pas juste une Vin -bis.

J'ai bien aimé aussi que toute l'intrigue ne se passe pas pour une fois à Elendel, on sors enfin des limites de LA Ville, on explore le monde un peu plus.
Je peux difficilement vous dire ce que j'ai vraiment aimé de la suite de l'histoire car ça serait un total spoiler. Par contre je dois avouer que j'ai un peu moins aimé ce tome ci, en comparaison avec le précédent. Peut être justement parce que je m'attendais a ce qu'il ai son lot de révélation, et l'effet de surprise m'a un peu manqué. Ceci dit l'intrigue est bien pensée, C'est un épisode à part et j'ai vraiment envie de savoir ce qui va se passer ensuite ^^

Comme toujours pour moi les deux fondamentaux qui me font adorer cette série, en dehors du fait qu'on explore les fondamentaux de l'univers de Sanderson, sont l'humour et les différents métaux et leurs utilisation.
L'humour dans ce tome est au top, il y a des scènes qui m'ont fait m’étouffer de rire (notamment celle de l’hôtel), encore mieux que dans le premier car il y a maintenant 4 protagonistes qui se répondent et plus juste deux, Steris apportant un gros plus aux échanges, un vrai bonheur !
Pour le second point c'est la continuité de tout ce que j'ai déjà expliqué sur les deux précédents volumes, on en sais de plus en plus sur les différentes possibilités, et en plus cette fois ci on a l'arrivée de la technologie contrôlée par la magie, un gros plus qui élargit les possibilités de façon totalement énorme qu'on qu'on a un peu de mal à voir ou ça peut mener ensuite tellement elles deviennent nombreuses.


En résumé un grand tome dans la série, toujours avec autant d'humour et de révélations que le précédent, le tout avec des personnages qui prennent vraiment de l'ampleur et dont je me suis totalement attaché !
Un réussite !

18/20

par lianne80
Une histoire des Fils-des-Brumes, Tome 2 : Jeux de masques Une histoire des Fils-des-Brumes, Tome 2 : Jeux de masques
Brandon Sanderson   
Mes yeux se sont agrandis et mes doigts ont frétiillés d'impatience lorsque je suis tombée aux utopiales sur cette suite que j'attendais depuis des millénaires, eh non j'exagère à peine.
Évidemment ma lecture fut un pure bonheur et j'avoue avoir une préférence certaine depuis le tome 4 avec des personnages que je trouve attachants .
Le petit côté western des rocailles et l'action qui ne s'arrête jamais met une petite pression bien sympathique pour le lecteur.
Même si wax est le héros droit dans ses bottes j'ai craqué pour le second, wayne, avec son humour, son comportement décalé et son côté touchant.
Marasi n'est pas en reste et donne une touche forte et féminine à ce duo détonnant.
Dans ce tome on retrouve avec plaisir certains faits et personnages de la première trilogie mais je vous en dit pas plus, juste de quoi vous donnez envie de le lire.
Il n'y a pas à dire, Brandon Sanderson à un talent fou.
Une histoire des Fils-des-Brumes, Tome 1 : L'Alliage de la justice Une histoire des Fils-des-Brumes, Tome 1 : L'Alliage de la justice
Brandon Sanderson   
Étant fan de la trilogie Fils-des-Brumes, ce fut donc avec enthousiasme que je me suis jeté sur ce tome qui se passe quelques siècles après les événements de la première trilogie. Brandon Sanderson indique dans ces remerciements son désir de ne pas donner l'impression d'un Scadrial (l'univers du roman) statique et sans progrès. On quitte donc l'aspect médiéval pour une ambiance résolument Western et autant le dire, le mariage entre allomancie et armes à feu créé un cocktail détonnant. Si nous ne somme pas dans l'épique tel les combats de Vin face aux Inquisiteurs, le livre n'en demeure pas moins très dynamique avec des scènes d'actions absolument jouissives.
Fini les Fils-des-Brumes, c'est derniers ne sont plus qu'un mythe. Seul reste les Brumants qui peuvent se servir d'un seul pouvoir allomantique mais en revanche, la ferrochimie c'est démocratisé dans la population au détriment de la capacité à pouvoir utilisé les 16 matériaux. En clair, si les Fils-des-Brumes ont disparu et que les ferrochimistes ayant accès aux 16 pouvoirs sont de moins en moins nombreux, une nouvelle "rareté" à vu le jour : les Doubles fils qui dispose d'un pouvoir allomantique et d'un pouvoir ferrochimique. Wax le héros du roman en est un, à savoir donc qu'il est à la fois un lance-pièce (allomantique) et a aussi le pouvoir de diminuer ou d'augmenter le poids de son corps (ferrochimique). Une combinaison qui détonne vous vous en rendrez vite compte si vous lisez ce livre.

Contrairement aux précédents tomes, ce dernier est relativement court avec des points de vue assez limités. L'auteur va à l'essentiel et si il n'oublie pas d'approfondir ces personnages, cela reste toutefois légèrement superficiel mais il se rattrape aisément grâce aux dialogues savoureux des 2 protagonistes principaux : Waxillium et Wayne. Une connivence très forte entre les deux frères d'armes qui me fait penser à ce que l'on peut voir dans des films comme L'Arme Fatal ou récent le Sherlock Holmes. Des dialogues à la fois légers et mordants qui mettent énormément d'ambiance et éclipse assez rapidement l'unique femme du trio.
Un livre sans doute pas aussi profond que ne l'était la trilogie de base mais qui n'en demeure pas moins une excellente lecture pour se détendre. L'auteur annonce d'ailleurs clairement son intention de faire 2 trilogies à divers époques de Scadrial : une urbaine et une futuriste. Ce livre est donc plus une aparté mais j'espère bien qu'une suite verra le jour d'autant que Brandon Sanderson laisse une porte ouverte pour la suite (pour ne pas dire qu'une bonne partie de l'intrigue est laissé en plan même si nous avons heureusement, pas de clifhanger).
Petite déception sinon, le fait que Brandon Sanderson n'est pas approfondi les mythes et la religion. Ces dernièrs étant, pour la plupart, basés sur les personnages des premiers romans (le survivant, la guerrière ascendante, Oeil-de-fer...), j'aurais vraiment aimé découvrir comme ces derniers avaient évolués et leurs dogmes dans certains cas. Tout au plus aurons nous quelques allusions mais un petit texte au même titre que la "Liste des métaux" en fin de tome aurait fait mon bonheur.
D'ailleurs, en parlant de fin de tome, ce dernier possède la nouvelle "Le Onzième Métal" qui met en place le charismatique Kelsier de la première série alors qu'il viens juste de devenir Fils-des-Brumes. On découvrira donc les débuts de son entrainement avec le mystérieux professeur ainsi que le déclic qui ferra de Kelsier l'homme qu'il sera dans le premier tome de la série "L'Empire Ultime". Un complément court mais presque indispensable puisqu'il révèle une petite partie du mystère Kelsier.

Un tome qui ne demande pas tant d'investissement que la première trilogie mais qui n'en demeure pas moins fun et dynamique. Pas de temps mort, beaucoup d'action et des dialogues savoureux. Je le conseillerais bien à tous mais j'ignore en revanche si ceux qui ont sauté la première trilogie parviendront à bien saisir le fonctionnement de l'allomancie. De toute façon, vu l'excellente de la première trilogie, ce serait un crime de la sauter et vous encourage donc à commencer par celle-la. Quand aux autres, L'Alliage de la justice n'attend plus que vous!

par Caly
Sorcière du Sud, Tome 1 : Apprentie Sorcière Sorcière du Sud, Tome 1 : Apprentie Sorcière
Kimberly Frost   
Une très belle découverte, une surprise inattendue. Ça faisait quelques mois que je voyais la couverture m’appeler, le résumé met ce qu’il faut pour nous tenter. J’ai alors glissé l’extrait et je me suis laissée prendre au jeu, je vous invite à le découvrir, il donne le ton du roman, mais surtout vous fera craquer pour son héroïne.

Tammy Jo a 23 ans et devrait déjà avoir reçu ses pouvoirs de sorcière… sauf que ce n’est toujours pas le cas. Alors qu’elle s’est fait une raison et qu’elle a développé un autre art, celui de la pâtisserie, son petit monde va être bouleversé. Sa petite vie normale, c’est finit. La ville connait un vent de panique, tout part en sucette si je peux me permettre : des vols, des attaques étranges… On va lui dérober son médaillon, celui qui rattache le fantôme de sa grand-mère à la famille Trask. A partir de là, elle est prête à tout.

Tamara est une jeune femme avec un petit grain de folie, un humour pétillant et plein de peps, impossible de ne pas l’adorer. Elle est tellement drôle, elle balance souvent tout ce qui lui passe par la tête, un peu dans le genre de Charley Davidson. Elle est très attachante et malgré le « triangle » amoureux, je n’ai pas décroché une seule seconde.

Cela pourrait être le bémol car je déteste profondément les triangles, les héroïnes indécises qui se tapent tous les beaux mecs. Il y en a peu que j’accepte en littérature : Alex Craft, Felicity Atcock et maintenant celui de Sorcière du Sud. Car d’un côté nous avons l’ex-mari Zach, celui avec qui elle entretient toujours quelque chose. Elle est folle de lui depuis qu’elle a 10 ans, mariés jeunes et à 20 déjà divorcés, on comprend que ce genre d’histoire ne se termine pas comme ça. De l’autre, nous avons Bryn Lyons, l’interdit d’après la fameuse liste de la famille. Si Zach a un côté alpha, protecteur, dominateur, Bryn est plus sournois et plus gris comme personnage, impossible de savoir s’il est bons ou mauvais. Même si la balance pèse plus pour le bon dans ce premier tome, aucun de ses actes ne semble désintéressés. Il est vraiment complexe, là où Zach semble entier : tout ou rien. Difficile alors de lui en vouloir, difficile pour nous de trancher, la suite nous le dira, qui des deux la mérite.

Le reste des personnages est tout aussi attachant, on a vraiment un panel de potes, connaissances, famille autour de l’héroïne qui lui donne beaucoup de consistance et d’authenticité. On est dans une petite ville qui finalement est elle-même un « personnage clé ». L’intrigue part un peu dans tous les sens, elle attire franchement des catastrophes, tout s’accumule et ne semble pas se résoudre. Puis finalement, tout trouve une réponse. Kimberly Frost a su faire de son histoire, un urban fantasy bien ficelé avec la dose d’action, de romance, de suspens, d’amitiés… ce qui donne un récit hyper addictif que j’ai eu du mal à lâcher.

La preuve je continue avec le tome 2. Je recommande chaudement aux amoureux d’urban fantasy, c’était vraiment du très bon ! Une saga prometteuse, j’espère être, tout aussi emballée avec la suite.

par LLyza
Sorcière du Sud, Tome 2 : À Peine Enchantée Sorcière du Sud, Tome 2 : À Peine Enchantée
Kimberly Frost   
Ce deuxième tome confirme mon coup de coeur pour cette saga, elle a un petit quelque chose qui nous accroche et nous alpague, ce petit truc c'est indéniablement l'humour de notre héroïne Tamara et l'intrigue sans temps mort.

Tamara Trask a une magie capricieuse et un peu bizarre, alors elle aimerait bien redevenir une simple pâtissière mais évidemment si c'était le cas, on risquerait de s'ennuyer. Alors malgré elle, les aventures vont frapper à sa porte et le chaos qui règnent en ville va lever le doute. C'est une sorcière et à part les habitants de la ville, tout le monde le sait.

Je regrette dans ce tome de ne toujours pas voir ses tantes, elles promettent pourtant beaucoup de rires si elles sont à l'image du fantôme d'Eddie. Elle ne peut donc que compter sur Bryns pour aller de l'avant du côté de la magie. Celui-ci reste toujours un personnage complexe, il est séduisant et très charismatique, impossible de ne pas comprendre pourquoi Tammy a du mal à lui résister. En parallèle son histoire avec Zack est toujours compliqué à gérer car un ex-mari avec encore des sentiments dans le milieu, ça n'aide pas à aller de l'avant. Je déteste profondément les triangles amoureux mais celui-ci ne me dérange pas, je le trouve bien construit, il est réaliste et finalement crédible.

Kimberly Frost s'appuie sur l'humour mais aussi sur les qualités humaines pour nous balader dans la ville de Duvall, nous rendre accro aux personnages secondaires, autant qu'au passé mystérieux de notre famille Trask. Dans ce tome, il est toujours question de sorcières mais on ajoute à cela, les féées, les selkies, les brownies...

Cette saga est pour les fans du genre, elle ravira les accros aux héroïnes drôles et pleines de peps, aux intrigues bien ficelées dans un univers travaillé et riche. J'attends la suite avec impatience, j'ai passé un excellent moment de lecture... qu'est ce que ça fait du bien de retrouver de la bonne Urban Fantasy. Je veux la suite ! Ada, une maison d'édition qui demande de plus en plus que je me penche dessus, parce qu'à chaque fois, j'ai passé d'excellents moments de lecture (Winds Dragon en romance contemporaine, Magie Noire en romance paranormale).

[spoiler]{ Avis sur Follow The Reader }
[/spoiler]

par LLyza
Accords corrompus, Tome 3 : Rêves de feu Accords corrompus, Tome 3 : Rêves de feu
Kelly St Clare   
[Lu en VO]
Ça vous est déjà arrivé d'être totalement accro à un livre ? C'est ce que je ressens avec toute la série des Accords Corrompus. C'est fou. Et je me déclare, ici et maintenant, totalement in love de Jovan, de sa patience, de son caractère, de son humour, de ses faiblesses et de son entêtement. Le côté politique, qui avait été un peu ignoré dans les deux autres tomes, revient sur le devant de la scène, et même si l'histoire tourne beaucoup autour de la romance Olina/Jovan, on voit quand même se dessiner les contours d'un dénouement, alors que l'héroïne rassemble autour d'elle ceux qu'elle aime et n'hésite plus à prendre des décisions.

L'histoire, le contexte, les enjeux, les personnages, les préjugés, les révélations, la loyauté, les stratégies, les trahisons et surtout la tendresse... il n'y a rien à reprocher à ce tome 3.
Accords corrompus, Tome 4 : Rêves de liberté Accords corrompus, Tome 4 : Rêves de liberté
Kelly St Clare   
Ah mais quelle fin !!!!! Je l'attendais depuis longtemps ! Un tome aussi bon que les autres ! Les personnages ont évolué surtout Lina et Landon. Des personnages vraiment attachants.

Cette série c'est de l'amour, de l'amitié, de l'humour, de la joie, de la tristesse, de l'action, des drames... Bref c'est un condensé de beaucoup de choses, on ne s'ennuie pas une seconde et c'est un ascenseur émotionnel.

On a les réponses à toutes nos questions, j'en avais deviné certaines mais j'ai été surprise par d'autres !

Un vrai coup coeur !!!

par caizy
Accords corrompus, Tome 1 : Rêves de glace Accords corrompus, Tome 1 : Rêves de glace
Kelly St Clare   
J'ai commencé ce roman en étant sceptique parce que je préfère lire des romans situés dans des contextes plus contemporains mais cette dystopie m'a complètement convaincu et j'ai dévoré le roman d'une traite !

par ness86
Accords corrompus, Tome 2 : Rêves d'envol Accords corrompus, Tome 2 : Rêves d'envol
Kelly St Clare   
Bonjour.
Alors là.
Alors là.
Attention tenez vous prêt.
Ce livre m’a mis hors de moi. J’ai autant aimé que détesté. Big up aux nouveaux persos que je kiff et surkiff mais alors... y’a des moments.... exemple :
«le duvet de ma nuque se dresse, m’informant que Jovan m’observe toujours »
...
...
SI SEULEMENT ON POUVAIT TOUS AVOIR TON DUVET MAGIQUE ! Attention les gars on tient un truc là. Lâchez tout. Comment faire comprendre au lecteur que Jovan la regarde sans qu’elle le regarde directement....? Vous avez une idée ? EN LUI FOUTANT DU DUVET MAGIQUE SUR LA NUQUE PARDI !
Et encore, c pas tout !
[spoiler]Nan mais tout ce qui se passe après quelle est couchée avec Jovan sérieux c n’importe quoi. J’ai l’impression que l’auteur en fait des tonnes exprès et force pour poursuivre son histoire[/spoiler]
C pas crédible
[spoiler]Ils ont couché ensemble une fois parce qu’ils étaient bourrés et alors ? Ça vaut pas la penne de fuir comme elle le fait. Elle en fait des tonnes pour pas grand chose ça m’a vraiment bloqué[/spoiler]
[spoiler]IL S’EST MÊME DÉPLACÉ POUR LA RETROUVER MAIS C NIMPORTE QUOI ET ELLE FUIT QUAND MÊME
[/spoiler]
Bref, je vous fait part de la partie qui m’a dérangé, mais en vrai j’ai quand même adoré.
Le début du tome est génial et les nouveaux persos donnent une seconde vie à la saga donc vraiment de ce côté là, c’est top.

par Luc18
Le carnet secret de Simon Feximal, Tome 1 : The Caldwell Ghost Le carnet secret de Simon Feximal, Tome 1 : The Caldwell Ghost
K. J. Charles   
http://wp.me/p7NXJX-3wy

Une lecture assez déroutante, je dois bien l’avouer. Présentée sous forme d’un journal intime, dont chaque chapitre s’ouvre sur une nouvelle enquête. Enquêtes qui se résolvent parfois assez rapidement, il faut bien le dire.

Pour autant, si au début, la rapidité des enquêtes m’a gêné, en y réfléchissant bien, Robert, l’un des personnages principaux, a voulu écrire ce récit pour mettre en avant sa rencontre et son histoire avec Simon. Une fois ce détail bien ancrée dans ma tête, j’ai pris énormément de plaisir à lire cette histoire !

Dans « Le carnet secret de Simon Feximal » nous découvrons une belle et solide histoire d’amour qui se tisse au fil des années, entre deux hommes qui se complètent parfaitement. Un duo qui fonctionne à merveille dont la relation nous est dévoilée avec beaucoup de pudeur et de passion. Simon et Robert sont deux personnages atypiques dans une société conservatrice.

Un récit sympathique, sans prises de tête avec une plume que je découvre pour la première fois. L’auteur a su créer un univers à l’ambiance Victorienne qui m’a beaucoup plu. C’est une première incursion pour moi dans la romance M/M historique. J’ai beaucoup apprécié surtout que nous avons droit à un côté surnaturel et des éléments occultes qui donnent envie de se plonger dans les fameux romans « Les Affaires » écrit par Robert et dont il en parle brièvement dans le roman.

D‘ailleurs, ce détail m’a quelque peu perdu ! En faisant référence aux romans « Les Affaires », je pensais que « Le carnet secret de Simon Feximal » était une sorte de spin-off ou bien un tome « entre deux » qui met l’accent sur cette fameuse relation. Je suis même allée voir sur internet si je n’étais pas passée à côté du tome un.

Je tiens à souligner que j’ai beaucoup aimé les explications de l’auteur à la fin du roman sur les différents folklores dont il s’est inspiré pour construire l’histoire et l’idée de prendre quelques personnages tirés dans les romans de chez d’autres auteurs est juste excellente et originale. Cela nous donne envie de découvrir les histoires.

En bref, un roman très riche de par son univers et un duo auquel nous nous attachons au fil de notre lecture. Un récit qui se lit rapidement et que je recommande vivement à tous les fans du genre.

par Cassije