Livres
478 070
Membres
459 366

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par alexanne60 2019-11-11T10:12:45+01:00

Hoshiko

Les enfants postés le long des barrières applaudissent et poussent des cris de joie sur notre passage. La plupart d'entre eux sautent litteralement d'excitation, les mains crispées sur les bonbons que Silvio leur jette en pluie.

J'enchaine les sauts périlleux en leur souriant et dès que mes pieds touchent le fil, je leur adresse des saluts et leur envoie des baisers!

Je les hais.

Tous.

Je me retient de leur cracher dessus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par emmalgnrx 2019-11-28T22:20:20+01:00

Je n'étais qu’un jouet entre leurs mains. Une marionnette bon marché jetable qui dansait sur un fil.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clary-bouquineuse 2019-11-19T02:27:13+01:00

Deux jours plus tard, l'un des garçons plus âgés m'avait dit :

- Esmerelda a sûrement fini dans la gamelle des lions ! Ça leur revient beaucoup moins cher que d'acheter de la viande.

J'avais refusé de le croire alors il avait ri.

- Ce n'est pas ça, le pire, loin de là. Tu n'as pas remarqué que le seul jour où l'on nous sert de la viande, c'est le lendemain d'un décès ou d'une disparition ? C'est une simple coïncidence pour toi ?

Je m'étais jetée dans les bras d'Amina en sanglotant. Elle avait séché mes larmes et m'avait assuré que ce garçon aimait répandre de fausses rumeurs.

- Qu'ont-ils fait d'Esmerelda ? Que deviennent les corps de ceux qui meurent ? La vérité, c'est que personne ne le sait, m'avait avoué Amina. Nous ne pouvons qu'espérer qu'ils les traitent dignement.

- Ils ne nous traitent pas dignement quand nous sommes vivants, était intervenu quelqu'un, pourquoi le feraient-ils avec nos cadavres ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par clary-bouquineuse 2019-11-19T01:31:32+01:00

Une place au Cirque équivaut à une mort certaine. On peut y échapper au début, survivre une semaine, un mois peut-être ou même quelques années, si on a de la chance. Mais une chose est sûre, la mort attend en embuscade.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clary-bouquineuse 2019-11-19T00:44:42+01:00

- C'est moi qui ai inventé cette attraction tout seul ! Je suis génial, non ?

J'en ai assez. Assez de ce type, assez du Cirque, assez de tout.

Je crache :

-Je trouve ça dégueulasse !

Sous mes yeux, son visage se décompose.

- Et honteux ! Il n'y a vraiment pas de quoi être fier. C'est à vomir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clary-bouquineuse 2019-11-18T23:36:41+01:00

Elle fronce les sourcils avec humeur :

- La saison dernière, huit Bâtards seulement sont morts dans l'arène aux lions. Ça n'est tout simplement pas satisfaisant.

Francis et père l'écoutent en hochant la tête.

Père se retourne vers moi :

- Ne me dis pas qu'ils te font de la peine, Benedict ! Quel grand sentimental, je vous jure ! Ces gens sont des racailles, le rebut de l'humanité. Ils donneraient probablement des ulcères d'estomac à ces pauvres lions !

Francis et lui éclatent de rire ; mère esquisse un sourire glacial.

Soudain, j'ai froid. Je me sens plus loin d'eux que je l'ai jamais été, comme si je les observais à travers une vitre. Comme s'ils n'étaient pas ma famille, mais des fauves, eux aussi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clary-bouquineuse 2019-11-18T22:30:46+01:00

Le talent artistique ne suffit pas à satisfaire le public. Peu importe la qualité de nos numéros, ce n'est pas pour eux que les Purs se bousculent à nos représentations.

Ils veulent du danger. Ils veulent voir la peur sur nos visages.

Ils veulent nous voir mourir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clary-bouquineuse 2019-11-18T22:01:21+01:00

- Fais en sorte qu'ils ne te volent pas qui tu es, ni d'où tu viens. Ainsi tu garderas ta famille en toi. C'est ce que je me dis chaque jour. Peu importe si certains détails deviennent un peu flous parfois, on ne perd jamais ceux qu'on aime. Ils sont là, au fond de nous. Notre force de caractère, c'est eux qui nous l'ont donnée.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clary-bouquineuse 2019-11-18T21:55:39+01:00

Ces Purs avec leurs grands airs, leur sentiment de supériorité qu'ils portent comme une couronne. Ce sont des animaux, des bêtes sauvages. Tous ! Jusqu'au dernier.

Afficher en entier
Extrait ajouté par clary-bouquineuse 2019-11-18T21:41:38+01:00

- Regarde l'histoire, dit-elle. Le changement finit toujours par se produire. Il y a toujours une fin. Les murs tombent, les régimes sont renversés, le peuple se soulève.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode