Livres
541 425
Membres
572 763

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Shury : Ma PAL(pile à lire)

Home sweet home Home sweet home
Alice Zeniter    Antoine Philias   
Je reviens pour vous parler de ma dernière lecture : Home sweet home de Antoine Philias et Alice Zeniter.
J'étais curieuse avant de lire ce livre. Le résumé me plaisait et le thème aussi.
Si je fais une résumé ( très très simplifier) c'est l'histoire d'un groupe de jeune qui vont fugué et cacher dans un lycée abandonné. Ils ont tous différents et se réunissent pour des raisons différents, en fuient des familles violente pour certains et pour d'autres raisons... Il cherchent un tous une certaine lueur dans ce monde où tous s'écroule autour d'eux.
Je pensais que cela allais parler du malaise des adolescents, des difficultés éprouver par les enfants vivant dans ces familles qui ne sont pas unies et dont les enfants subissent les dommages, notament dans ce moment de crise vu que cela se passe en 2008.
Je pensais trouver de l'émotion, de la profondeur dans l'histoire et les personnages.
Cela que été tous le contraire.
L'histoire est selon moi plate, le thème est intéressant, l'impact de cette crise mondiale sur la vie de famille et d'enfants défavorisés mais... J'ai l'impression que tous au long du livre les auteurs avaient des idées qu'il mettait mais qu'ils n'allais pas jusqu'au bout. L'histoire est incomplète selon moi, et cette fin le montre bien. Pour moi elle est bâclé, comme si il fallait en finir coûte que coûte.
La narration est facile à lire et colle au personnage bien que moi, je ne l'ai pas complètement aimé.
Les personnages principaux Anna et Elijah sont intéressant mais je n'ai pas réussi à complètement m'attacher à eux... Ont sens que les auteurs avaient des messages à passer mais pour moi elle a été incomplète, elle reste incomplète, comme si ce n'était pas aboutis.
Je vois après deux-trois jours de recul, ce livre comme un documentaire. Descriptif mais pas saisissant. C'est dommage. J'avais des attentes assez haut.
Pour autant, ce livre ne ma pas non plus déplu, je suis déçu mais j'ai quand même passé un plutôt bon moment à le lire et j'ai quand même appris deux-trois choses.
La Légende d'Iskari, Tome 1 : Asha, tueuse de dragons La Légende d'Iskari, Tome 1 : Asha, tueuse de dragons
Kristen Ciccarelli   
N'ayant que peu de temps pour lire à cause de mes cours, je souhaite avoir des lectures qui me happent rapidement, qui me transportent. The Last Namsara a réussi ce challenge. J'ai beaucoup apprécié cet premier tome, que j'ai lu plutôt rapidement.
Les personnages sont variés et développés, j'ai beaucoup aimé apprendre à mieux les connaître et les suivre tout au long du récit. Je n'ai pas trouvé qu'ils tombaient dans les clichés, tout comme leurs relations que j'ai trouvé réfléchies et élaborées, suivant une certaine logique. Asha est une jeune femme forte, qui n'abandonne pas, qui continue à se battre même si elle a échoué une première fois ou si elle est blessée. Elle ne prend pas non pour une réponse. C'est une vraie battante, ce que je trouve très inspirant. Mais elle est aussi délicate, avec un grand cœur -pour les personnes auxquelles elle tient. Elle peut se montrer altruiste.
Je n'ai pas l'habitude de lire des romans incluant des dragons, c'était donc une très belle découverte sur ce point. J'ai aimé les légendes inventées, les passages où les légendes étaient narrées aussi. C'est comme découvrir une nouvelle culture ! L'écriture m'a d'ailleurs rapidement emmenée au sein de cette nouvelle culture, au sein de ce royaume et de ses traditions, et de son histoire.
J'ai trouvé l'intrigue intéressante. En commençant, j'étais quand même un peu sceptique, et parfois même au milieu, en me disant qu'l y avait beaucoup de pages, mais qu'au final, l'intrigue ne nécessitait pas autant de temps pour se dérouler. J'avais peur qu'il y ait majoritairement du bla bla aux alentours, ne faisant pas vraiment avancer l'histoire, seulement des développements artificiels. Mais au final, je n'ai pas trouvé que c'était le cas. Une chose ne entraîne une autre, certaines parties doivent être mises en pause car quelque chose vient troubler le plan original... Je ne me suis pas ennuyée, et je n'ai pas eu la sensation de passages inutiles.
En bref, The Last Namsara est un très bon premier tome très facile à lire, avec un univers bien à lui et des personnages réfléchis. J'ai très envie de lire la suite !

par Prilla
Le Faiseur de rêves, Tome 2 : La Muse des cauchemars Le Faiseur de rêves, Tome 2 : La Muse des cauchemars
Laini Taylor   
Un tome 2 et une fin de saga super surprenante. L'auteur nous amène dans un univers de fou qu'on n'a pas envie de quitter. Elle ramène littéralement le passé dans le présent et répond aux questions qu'on se posait dans le tome 1.

En quittant ce livre, je me suis dit qu'il ne pouvait pas finir comme ça, une suite doit être écrite, car la, on est tombé comme Sarai et les personnages sont des fantômes autour de nous. En plus ces derniers sont hyper attachant et l'univers tellement sublime qu'on veut qu'une chose, que le livre continue et ne s'arrête jamais.

par Minielly
Dans le labyrinthe Dans le labyrinthe
Sigge Eklund   
Après la disparition d'une fillette, parents et proches mettent tout en œuvre pour la retrouver. Jusqu'à ce que le poison du soupçon fasse son œuvre....

Un soir de mai, dans une banlieue cossue de Stockholm, Magda, une fillette de onze ans, disparaît mystérieusement de sa chambre. Après plusieurs jours d’investigations, la police en vient à soupçonner le père, Martin.
Quatre proches de la victime se mettent à la recherche d’indices qui permettraient de la retrouver : Åsa, sa mère, brillante psychologue qui s’enfonce dans une profonde dépression ; Martin, l’éditeur talentueux à la double vie ; Tom, son loyal collaborateur à l’ambition dévorante ; et Katja, l’infirmière scolaire qui a découvert ce que cachait la petite fille. Ces quatre voix entraînent le lecteur dans un labyrinthe de confessions troublantes.
Un roman noir d’atmosphère, dense et redoutablement efficace.

(Source : Piranha)

par x-Key
L'erreur L'erreur
Susi Fox   
Bonjour à tous et à toutes,

En ce jour de la Fête des Mères, je vais vous parler du dernier roman de Susi Fox, L'Erreur.

Sasha est mariée à Mark depuis de nombreuses années. Elle est médecin légiste, tandis que lui travaille dans un restaurant. Ils sont très complices notamment lorsqu'il s'agit de sauver des animaux blessés qu'ils croisent régulièrement au bord des routes.
La grossesse se passe bien jusqu'à l'accouchement, qui se produit bien plus tôt que prévu. Sasha, inconsciente, doit subir une césarienne.
A son réveil, alors qu'elle demande à voir son enfant, elle sent que quelque chose ne va pas.
Et lorsqu'elle voit enfin son bébé, elle sait que ce n'est pas le sien. Une erreur a été commise. Mais personne ne semble prêt à l'écouter...

Doit elle suivre son instinct ? Comment éprouver de l'amour pour un bébé que l'on ne pense pas être le sien? Et si c'était elle qui se trompait ?

Il s'agit du premier roman de Susi Fox qui travaille comme médecin généraliste en Australie.

L'histoire de cette mère qui va mener le combat de sa vie afin de rétablir la vérité m'a touchée.
Quand personne ne vous croit, la frontière avec la folie s'avère facilement franchissable jusqu'à ressentir la perte de son humanité.
La fin m'a par contre déçue , je l'ai trouvée un peu expéditive. Mais cela restera une lecture agréable, une histoire qui pourrait aisément être adaptée au cinéma.

Résumé :

Sasha a toujours voulu un bébé.
Sa grossesse se déroule à merveille, jusqu'au jour où elle se retrouve à l'hôpital pour subir une césarienne d'urgence. À son réveil, elle demande à voir son enfant. Alors qu'elle s'attend à vivre un moment magique, Sasha plonge dans un cauchemar bien réel. Le nourrisson qu'on lui amène n'est pas le sien.
La jeune mère n'a aucun doute, même si personne ne la croit. Ni les infirmières qui évitent ses questions, ni son mari qui essaie de la convaincre, ni sa meilleure amie, appelée au secours.
Pour tous, Sasha souffre d'un stress lié aux circonstances de la naissance. Mais ce serait oublier combien l'instinct d'une mère est profondément ancré en elle, en dépit des apparences.
Si le bébé devant elle n'est pas le sien, où est passé son enfant ? Et qui a pu faire cette erreur ?
Ballad Opera, Tome 2 Ballad Opera, Tome 2
Akaza Samamiya   
http://www.lmedml.fr/2020/08/21/vendredi-manga-64-ballad-opera-t02-akaza-samamiya/

La saga Ballad opera se poursuit avec un second opus captivant et addictif. Je suis déjà très attachée à Haruto, Shiro et Kuro. Ce trio est drôle et sait charmer les lecteurs, dont je fais partie.

Haruto est désormais un shinigami et il va devoir faire un choix difficile face à l’âme perdue de Shiro Amakusa. Notre héros sent qu’il ne s’agit pas d’une âme comme les autres. Mais fera-t-il le bon choix ?

On découvre le passé de Shiro et Kuro, et j’ai adoré comprendre ce qui unit cet ange et ce démon. Avouez que c’est quand même particulier qu’ils soient si complices ^^

On plonge à nouveau dans un univers qui mêle réalité et fiction, l’ambiance gothique est séduisant et nous offre des émotions authentiques. J’aime vraiment l’univers du mangaka, les personnages sont singuliers, on apprend à les connaître page après page. Les tenants et aboutissants de l’histoire se dévoilent également au fil des page, c’est plaisant de se laisser surprendre tout en spéculant sur la suite.

En bref, un second tome vraiment addictif qui nous replonge dans cet univers teinté d’ombre et de lumière. J’adore le trio Haruto, Shiro et Kuro. Ils sont drôles et très protecteurs les uns envers les autres. Les personnages secondaires ont beaucoup de charisme, ce qui rend la lecture très intéressante. Je vais très vite lire la suite et j’ai hâte de retrouver nos héros.
Ballad Opera, Tome 3 Ballad Opera, Tome 3
Akaza Samamiya   
Encore un excellent tome avec cette suite. Haruto est à l’aube d’un changement important qui fera de lui un shinigami efficace et déterminé. Grâce à Shiro et Kuro, Haruto est en constante évolution. C’est un personnage assez complexe de par sa condition.

Dans cette suite, l’apparition d’un nouveau personnage, une petite fille à l’apparence tout à fait normale, suscite un engouement nouveau pour l’intrigue. Notre trio va se heurter à cette jeune fille qui pourrait bien être un atout de taille.

Ballad Opera est une série fantastique diablement bien orchestrée. J’ai un réel coup de cœur pour les personnages, j’adore les graphismes, les personnages sont trop mignons en chibi. J’aime aussi le côté léger de l’histoire, l’humour est assez présent et cela dédramatise certaines situations pesantes.

On en découvre encore plus sur l’univers en général. Shiro et Kuro nous dévoilent certains pans de leur vie et j’adore le duo qu’ils forment alors que tous les oppose.

En bref, une série coup de cœur qui ne cesse de me captiver. Je suis fan des personnages et de l’univers mis en place par Akaza Samamiya. L’histoire conserve une part d’ombre et de mystère, rien n’est prévisible et j’aime me laisser guider par notre trio infernal.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode