Livres
506 147
Membres
514 074

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par nana51 2019-12-05T22:54:13+01:00

Qui sont les vrais criminels ? vous ne pensez pas plutôt que ce sont les gouvernements à la solde des puissances de l'argent ? Depuis des milliers d'années, la cupidité égoïste de l'Homme nous mène tous à notre fin. Il n'y a plus d'air à respirer, plus de poisson à pêcher, plus d'espèces naturelles à sauver, plus d'eau pure. Les cancers et toutes ces maladies dégueulasses se multiplient et pendant ce temps là, les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvre ! Ce n'est pas cela le vrai crime contre l'Humanité ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par nana51 2019-12-05T22:53:39+01:00

Il n'y a pas pire fléau qu'une foule mal intentionnée. décérébré par les réseaux sociaux, rendu à la sauvagerie animale en présence de ses congénères, chacun est prêt à se livrer à la barbarie criminelle pour satisfaire une pulsion sadique, pour ne pas aller à l'encontre de l'assemblé devenue dictature, pour l’orgueil, pour rien. Combien furent-ils à souffrir le martyre des masses ? Combien choisirent le soulagement d'une mort rapide à une éternité de calvaire social ? Honte au système qui n'est pas capable de protéger ses propres enfants de ses propres semblables.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mcd30 2019-11-26T15:07:13+01:00

L'amour finit toujours par se faire ou souffrance ou indulgence.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mcd30 2019-11-23T21:05:54+01:00

Il n'y a pas pire fléau qu'une foule mal intentionnée. Décérébré par les réseaux sociaux, rendu à la sauvagerie animale en présence de ses congénères, chacun est prêt à se livrer à la barbarie criminelle pour satisfaire une pulsion sadique, pour ne pas aller à l'encontre de l'assemblée devenue dictature, pour l'orgueil, pour rien. Combien furent-ils à souffrire le martyr des masses ? Combien choisirent le soulagement d'une mort rapide à une éternité de calvaire social ? Honte au système qui n'est pas capable de protéger ses propres enfants de ses propres semblables.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mcd30 2019-11-23T19:27:08+01:00

Sous le ciel étoilé de cette nuit tropicale, une plaine s'étendait à perte de vue. À sa surface tapissée d'un chaos de branchages et de terre, une souche. Puis, une deuxième, une troisième, une dixième, une centième, puis des milliers...

À plusieurs kilomètres en contrebas, une ligne noire découpant l'horizon déchiré. L'Amazonie, ou plutôt ce qu'il en restait, agonisait au fond du paysage.

Cimetière. La plaine nocturne, autrefois verdoyant refuge submergé par des torrents de vie animale et végétale, était désormais un cimetière.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Wyndon 2019-11-16T10:12:31+01:00

Spoiler(cliquez pour révéler) Il faut l’avouer, à bien y penser, la première plaie de cette terre, c’était nous…

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode