Livres
388 244
Comms
1 361 148
Membres
276 711

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Si c'est un homme ajouté par Virgile 2010-07-25T02:09:48+02:00

Vous qui vivez en toute quiétude

Bien au chaud dans vos maisons,

Vous qui trouvez le soir en rentrant

La table mise et des visages amis,

Considérez si c'est un homme

Que celui qui peine dans la boue,

Qui ne connaît pas de repos,

Qui se bat pour un quignon de pain,

Qui meurt pour un oui ou pour un non.

Considérez si c'est une femme

Que celle qui a perdu son nom et ses cheveux

Et jusqu'à la force de se souvenir,

Les yeux vides et le sein froid

Comme une grenouille en hiver.

N'oubliez pas que cela fut,

Non, ne l'oubliez pas :

Gravez ces mots dans votre cœur,

Pensez-y chez vous, dans la rue,

En vous couchant, en vous levant ;

Répétez-les à vos enfants,2

Ou que votre maison s'écroule,

Que la maladie vous accable,

Que vos enfants se détournent de vous.

Afficher en entier
Extrait de Si c'est un homme ajouté par camillel54 2011-03-05T02:50:54+01:00

C'est curieux comme, d'une manière ou d'une autre, on a toujours l'impression qu'on a de la chance, qu'une circonstance quelconque, un petit rien parfois, nous empêche de nous laisser aller au désespoir et nous permet de vivre.

Afficher en entier
Extrait de Si c'est un homme ajouté par camillel54 2011-03-05T02:50:53+01:00

Mais Lorenzo était un homme; son humanité était pure et intacte, il n'appartenait pas à ce monde de négation. C'est à Lorenzo que je dois de n'avoir pas oublié que moi aussi j'étais un homme...

Afficher en entier
Extrait de Si c'est un homme ajouté par camillel54 2011-03-05T02:50:53+01:00

Alors, pour la première fois, nous nous apercevons que notre langue manque de mots pour exprimer cette insulte: la démolition d'un homme. En un instant, dans une intuition quasi prophétique, la réalité nous apparaît: nous avons touché le fond.

Afficher en entier
Extrait de Si c'est un homme ajouté par Charlie18 2012-02-19T14:02:22+01:00

Nous ne reviendrons pas. Personne ne sortira d'ici, qui pourrait porter au monde, avec le signe imprimé dans sa chair, la sinistre nouvelle de ce que l'homme, à Auschiwtz, a pu faire d'un autre homme.

Afficher en entier
Extrait de Si c'est un homme ajouté par camillel54 2011-03-05T02:50:54+01:00

La loi du Lager disait: " Mange ton pain, et si tu peux celui de ton voisin".

Afficher en entier
Extrait de Si c'est un homme ajouté par camillel54 2011-03-05T02:50:54+01:00

Plus rien ne nous appartient : ils nous ont pris nos vêtements, nos chaussures, et même nos cheveux ; si nous parlons, ils ne nous écouteront pas, et même s'ils nous écoutaient, il ne nous comprendraient pas. Ils nous enlèveront jusqu'à notre nom : et si nous voulons le conserver, nous devrons trouver en nous la force nécessaire pour que derrière ce nom, quelque chose de nous, de ce que nous étions, subsiste.

Afficher en entier
Extrait de Si c'est un homme ajouté par camillel54 2011-03-05T02:50:53+01:00

Nous appartenions à un monde de morts et de larves. La dernière trace de civilisation avait disparu autour de nous et en nous. L’œuvre entreprise par les Allemands triomphants avait été portée à terme par les Allemands vaincus : ils avaient bel et bien fait de nous des bêtes.

Afficher en entier
Extrait de Si c'est un homme ajouté par camillel54 2011-03-05T02:50:53+01:00

Ce sont eux, les Muselmänner, les damnés, le nerf du camp ; eux, la masse anonyme, continuellement renouvelée et toujours identique, des non-hommes en qui l'étincelle divine s'est éteinte, et qui marchent et peinent en silence, trop vides déjà pour souffrir vraiment. On hésite à les appeler des vivants : on hésite à appeler mort une mort qu'ils ne craignent pas parce qu'ils sont trop épuisés pour la comprendre.

Afficher en entier
Extrait de Si c'est un homme ajouté par mabiblio1988 2010-08-01T20:16:54+02:00

« J‘ai eu la chance de n‘être déporté à Auschwitz qu‘en 1944, alors que le gouvernement allemand, en raison de la pénurie croissante de main d‘œuvre, avait déjà décidé d‘allonger la moyenne de vie des prisonniers à éliminer, améliorant sensiblement leurs conditions de vie et suspendant provisoirement les exécutions arbitraires individuelles.»

Afficher en entier