Livres
565 428
Membres
618 687

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Marieno89 2017-10-22T20:19:59+02:00

“I love you … I’ve been in love with you for as long as I remember.”

Afficher en entier
Extrait ajouté par booksofval 2019-10-12T11:40:19+02:00

- Est-ce que je peux... dire que je suis ta petite amie ?

Le sourire qui illumina son visage me coupa le souffle.

- J'en rêve depuis le jour où je me suis rendu compte que j'aimais les filles.

Afficher en entier
Extrait ajouté par booksofval 2019-10-12T11:37:52+02:00

- Je ne sais pas à quel moment les choses ont changé, à quel moment j'ai commencé à te voir vraiment. Non, tu sais quoi? C'est encore un mensonge. Je m'en souviens très bien. Je suis tombé amoureux de toi à l'instant où je t'ai entendue répondre à ton père ce jour-là. Mais je n'avais pas la moindre idée de ce que ça signifiait ni de ce que je ressentais. Il m'a fallu des années pour comprendre.

Afficher en entier

Je savais que je ne pouvais pas recommencer de zéro. Je ne pouvais pas réécrire le milieu de mon histoire. Tout ce que je pouvais changer, c'était demain, tant qu'il existait.

Afficher en entier
Extrait ajouté par sarah640 2019-11-21T22:45:23+01:00

J’avais toujours été une grande lectrice. Je lisais énormément. Mon genre de prédilection était la romance, avec une préférence pour les fins de contes de fées. Lori se moquait souvent de moi à ce sujet. Elle disait que les histoires que je lisais étaient trop niaises. Peu importait. Au moins, mes goûts n’étaient pas prétentieux comme les siens. Parfois, j’avais seulement envie de… je ne sais pas… d’échapper à mon quotidien. De plonger, tête la première, dans un monde capable de m’ouvrir les yeux sur un sujet de société bien réel ou dans un monde qui n’avait rien à voir avec le nôtre, avec des fées en guerre ou des clans de vampires itinérants. Je voulais faire de nouvelles expériences, tout en sachant que la dernière page ne me laisserait pas sur ma faim.

Parce que « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants », cela n’existait que dans les romans que je lisais

Afficher en entier

- Quand leurs actions n'ont pas de conséquences, certaines personnes ont du mal à admettre qu'elles ont fait des choix qui auraient pu déboucher sur un drame. Il est difficile d'admettre que l'on n'est pas parfait, que l'on aurait pu être cette personne. que l'on aurait pu prendre la décision menant à la catastrophe.

Afficher en entier

Alors je fis un pas en avant et je compris. Je compris que même si l'avenir était incertain, même s'il n'y avait pas forcément de lendemain, les possibilités, elles, étaient infinies.

Afficher en entier

J'avais tendance à prendre la fuite, moi aussi. Quand la situation devenait trop difficile, je prenais la clé des champs, tout comme mon père l'avait fait. J'étais passée maître dans l'art de rêver à l'avenir au lieu de me concentrer sur le présent.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Rayathea 2021-08-27T01:44:34+02:00

- Ce que je veux dire, c'est que si tu ne veux pas que je reste, ça n'a rien à voir avec la fatigue. Je sais ce qui se passe dans ta tête. Enfin, je crois. On reparlera de ton besoin de m'avoir près de toi, tout à l'heure, dit-il en croisant les bras sur son torse. Pour l'instant j'aimerais que tu me racontes la visite d'Abbi et Dary.

Comment ça, on aller reparler de mon besoin de l'avoir près de moi ? Il était hors de question que je sois présente pour cette conversation.

Afficher en entier
Extrait ajouté par BettyChdt 2021-06-12T23:34:58+02:00

- Je... veux redevenir celle que j'étais, parvins-je à articuler. (Soudain, ce fut comme si j'avais ouvert une vanne et un torrent de paroles m'échappa.) Je ne veux plus être celle que je suis maintenant. Je ne veux plus y penser toute la journée. Même quand je pense à autre chose, je me sens mal parce que je n'ai pas le droit d'oublier. Je ne veux plus voir cette expression sur le visage de ma mère. Je veux recommencer à jouer au volley parce que je... J'adorais ça, mais l'idée me révolte, à cause de Megan. je ne veux plus passer du temps avec mes amis et le demander ce qu'ils pensent réellement de moi. Je ne veux plus qu'ils s'imaginent que je ne sais pas que l'accident a été terrible pour eux aussi. Je veux croire que Sebastian m'aime vraiment et pouvoir l'aimer en retour. (J'ignorais s'il comprenait ce que je disais, n'étant pas sûre d'y parvenir moi-même). Je ne veux plus ressentir tout ça. Mais je sais que c'est impossible. Quand je me réveillerai demain, rien n'aura changé. Je n'en peux plus.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode