Livres
558 797
Membres
607 225

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de siaminette : Mes envies

Siana, Vampire Alchimique, Tome 1 : Feu Secret Siana, Vampire Alchimique, Tome 1 : Feu Secret
Frédérique De Keyser   
Un livre que j'ai découvert par hasard, mais alors quel heureux hasard!!!
J'avoue que j'ai accroché de suite à ce livre, un vrai bonheur. Le personnage principal, Siana, est passionnant. J'ai retrouvé dans ce livre beaucoup d'éléments que j'adore dans la bit lit disons américaine.
Ce livre est à faire connaitre, et j'en redemande!!!!
ps : par habitude des autres romans où l'histoire se déroule aux usa, j'ai bien ri quand siana s'en va en province en france, j'avais oublié que l'auteure était francaise, tellement c proche des autres livres que je lis habituellement!!!
Je vous le conseille fortement!!!!


par anne7777
The Marked, Tome 1 : Inception The Marked, Tome 1 : Inception
Bianca Scardoni   
Ce roman est très sympa et collectionne les retournements de situations. J'ai particulièrement aimé la fin en cliffhanger. L'auteur est arrivé à me faire ressentir les émotions de l'héroïne au point de pleurer et d'être outrée avec elle.

par ness86
Le Marchand de sable, Saison 1 Le Marchand de sable, Saison 1
Gaïa Alexia   
Le marchand de sable, conte de notre enfance qui permettait à nos parents de nous berner pour aller se coucher et bien dormir. Ici dans ce roman, nous serons bien loin de la douceur de cette histoire, Nicolas et Pimprenelle n’ont qu’à bien se tenir !

Depuis quelque temps, Nola voit un homme étrange dans ses rêves, celui-ci la terrifie si bien qu’elle s’empêche de dormir pour ne plus le voir. Devenue insomniaque, elle fera des recherches pour savoir qui il est, allant même jusqu’à se faire suivre par un psy pour être sur de ne pas devenir folle. Seulement quand l’homme aussi sexy que terrifiant devient réel, Nola ne sera plus quoi penser, ni quoi faire pour le fuir et ne plus le voir apparaitre. C’est déboussolée, à la fois attirée et apeurée que Nola va finir par rencontrer Le marchand de sable, ne sachant pas pourquoi sa présence l’angoisse autant qu’il la soulage, lui fait du bien sans qu’elle ne comprenne pourquoi. C’est face à un homme séduisant, le Bad boy tatoué, rebelle jusqu’au bout des ongles que Nola devra faire face à des découvertes qu’elle n’attendait pas. Elle va se retrouver souvent confronter à Mane de son vrai nom, à son caractère explosif et destructeur mais aussi à ce regard envoutant et rempli de tristesse.

C’est face à une héroïne au premier abord banale que nous allons suivre cette histoire. Nola est étudiante, elle suit des cours à la fac, peinant dans quelques matières et plus précisément celle sur les Dieux Nordiques. Elle trouvera un allier pour l’aider à remonter ses notes, un professeur en total décalage avec le corps professoral qui sera lui redonner espoir en cette matière sans pour autant la lui rendre plus simple. Nola va dans ce premier tome faire face à beaucoup de chamboulements, faire la connaissance de nouvelles personnes, de nouveaux décors, elle va devoir gérer des émotions inconnues pour elle et qui la bousculeront.

J’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture, c’est un texte assez prenant, surtout sur la seconde partie de roman, la première partie m’ayant fait sentir quelques passages un peu longs. C’est à la fois un roman fantastique, romancé mais aussi pédagogique car on apprend beaucoup de choses en le lisant sur les dieux Nordiques. Une fois bien ancrée dans l’histoire et une fois avoir fait la découverte de points importants, il est difficile de s’en détacher. C’est dans le doute et l’euphorie que nous avançons, perdant la notion du temps et du monde qui nous entoure tellement on est happé par l’histoire de Nola et Mane. Les personnages qui nous sont présentés sont intrigants. Nola est tout en simplicité, elle va se dévoiler et s’ouvrir au fil des pages, nous offrant une héroïne attachante et touchante. Mane lui est beaucoup plus difficile à cerner, surtout au départ, on ne sait pas qui il est vraiment, dans le sens où on ne devine pas ses intentions envers Nola : est-il bon ou mauvais ? quel est son but ? tant de question dont les réponses vont petit à petit nous être révélées. Les personnages secondaires vont aussi jouer un rôle important dans cette histoire, certain m’ont surpris, d’autres me font douter sur leur motivation et leur manière d’être.

Gaia Alexia a encore une fois donner à son livre une fin à se taper la tête contre un mur, c’est frustrée que j’ai refermé mon livre, attendant maintenant avec impatience la sortie du second tome.

https://www.livresavie.com/le-marchand-de-sable-saison-1-de-gaia-alexia/

par Natoche
The Last Hours, Tome 3 : Chain of Thorns The Last Hours, Tome 3 : Chain of Thorns
Cassandra Clare   
Cette série est prévue pour 2017... c'est long.

http://www.fangirlish.com/new-cassandra-clare-trilogy-the-last-hours-is-coming-in-2017/

par ewtre
The Mortal Instruments - Les dernières heures, tome 1 : La chaîne d'or The Mortal Instruments - Les dernières heures, tome 1 : La chaîne d'or
Cassandra Clare   
Ce premier tome de The Last Hours m’a rendue très nostalgique, j’ai lu The Infernal Devices il y a plusieurs années ; retrouver Will, Tessa, Jem (et tous les autres) m’a ramenée cinq ans en arrière, voir ces personnages adultes, plus mûrs, qui du fait de leur positions et de leurs responsabilités ne peuvent plus se permettre d’être aussi téméraires que le sont désormais leurs enfants offre une nouvelle perspective.

SPOILER ALERT, je vais évidemment discuter de plusieurs passages du livre dans ce commentaire et je ne vais pas entièrement le mettre en [spoiler] SPOIL [/spoiler].

Voir James, Lucie, Cordelia, Matthew, Thomas, Christopher, Alastair & co dans leur petit groupe de jeunes Chasseurs d’Ombres de l’Enclave londonienne, m’a rappelé à la fois Tessa, Gabriel, Gideon, Jem, Will et Alec, Jace, Clary, Isabelle, Simon à leurs débuts. Il est toujours difficile de s’intégrer quand on arrive d’un autre monde comme Tessa, Cordelia ou Clary et Simon, il s’agit à la fois de comprendre comment fonctionne le groupe, quelles sont les relations entre chacun et de prendre part aux échanges pour se créer sa propre place.
Dans le cas de Cordelia (ou de Tessa) on retrouve aussi les règles sociales de l’époque qui codifient la vie en société et en particulier l’attitude que les jeunes femmes sont tenues d’adopter.

Comme toujours, Cassie sait nous plonger dans son univers, on oublie le monde extérieur et on atterrit dans un Londres des années 1900, on a peut-être un aperçu plus restreint de l’époque que dans The Infernal Devices, mais on s’imagine toujours très bien le cadre de l’histoire. J’aime le fait que tous ne vivent pas à l’Institut, tout n’est pas centré autour de celui-ci comme cela a pu être le cas précédemment.

Mon personnage préféré ? si celui auquel je me suis le plus attachée est bien évidemment Cordelia, pendant les premières pages j’étais assez septique, je n’accrochais pas totalement avec elle, mais l’histoire étant centrée autour d’elle, on ne peut qu’être séduit, sinon l’histoire risque d’être très longue… celui qui a le plus retenu mon attention et que j’aimerai voir plus en lumière est Anna Lightwood. C’est LE personnage qui m’a captivée, surtout dans le dernier passage lors du bal de fiançailles. Elle est très discrète mais particulièrement attentionnée, empathique et bienveillante. Le sens de l’observation dont elle fait preuve dans ce passage (que l’on avait pu apercevoir dans le bal de bienvenue des Carstairs) et l’attention qu’elle porte aux émotions de chacun m’a beaucoup touchée.
Anna Lightwood m’intrigue beaucoup, elle s’est affirmée de par son style vestimentaire et son style de vie dans une société encore très ancrée dans ses principes tout en restant respectée et reconnue au sein de l’Enclave. Elle détient une certaine autorité, étant l’une des rares Chasseuses d’Ombres majeure dans le groupe « des enfants de » ; elle vit sa vie comme elle l’entend aux côtés des Créatures Obscures et des Chasseurs d’Ombres, elle est entre deux mondes, ne se limitant pas ni à l’un ni à l’autre mais préférant profiter de ce qu’ils ont à offrir indifféremment. Si je devais la comparer à un autre personnage qui me tient très à cœur ce serait Magnus Bane ; au fil des séries (dont deux centrées sur lui) on découvre un Sorcier à cheval entre ces deux univers, Créature Obscure certes, mais à toutes les époques il reste particulièrement proche de multiples Chasseurs d’Ombres contrairement à d’autres Créatures Obscures (Will, Edmund… et évidemment Alec pour ne citer qu’eux). C’est un personnage aussi à l’aise avec les Vampires, les Loups, les Terrestres, les Fées qu’avec les siens, comme il a été prouvé lors de ses nombreuses fêtes. Anna incarne réellement une « révolution », une Chasseuse d’Ombre qui ne cache pas son attachement pour les femmes au début des année 1900, qui ne fait pas de différence entre Créature Obscure et Néphilim et qui fait preuve d’une ouverture d’esprit et d’une douceur de vivre qui me donnent envie d’en apprendre plus sur elle.

Concernant le personnage de Tatiana, j’ai le sentiment qu’on aurait pu plus en apprendre sur elle, sur ce qu’elle a vécu à la mort de Jesse, (cela viendra peut-être dans les prochains tome). Quand on apprend la mort de celui-ci j’aurai trouvé intéressant d’avoir un passage du point de vue de Tatiana, de prendre conscience de cette haine qui l’anime à l’encontre des Herondales et de ses frères, comme on le voit dans la nouvelle « Fairy Tales of London » (à la fin de ma copie de CoG) cette animosité est de longue date, mais je ne la trouve pas assez exploitée. Elle ne les supporte pas, mais il n’y a aucune perspective du point de vue de Gabriel, Gideon ou Will sur la situation. De même on ne sait que très peu de choses sur comment elle en est venue à adopter Grace.

Un passage que je n’ai pas réellement aimé ? Quand James se retrouve dans cet univers démoniaque pour rencontrer son grand-père. La résolution est un peu trop simple, la description reste basique, des dunes de sable quelques ruines, mais on en apprend peu sur ce que représente ce monde, quelle est réellement sa pertinence ? J’aurai peut-être aimé un peu plus de lien avec Tessa, c’est après tout de son père dont il est question, celui qu’elle et Jem ont longuement chercher à retrouver. Mais aussi lors du bal de fiançailles, la scène entre Matthew et Magnus me semble tombée comme un cheveux sur la soupe, peut être que je n’ai pas compris, mais j’avais supposé qu’il portait une affection particulière pour Lucie, or il semble en vouloir à James d’épouser Cordelia et se compare à Jem ( ?).

J’espère que Chain of Iron apportera des réponses, beaucoup de réponses, sur ce bracelet que Grace a confié/forcé James à garder, sur le lien entre Jesse Blackthorn et Belial, et sur la relation entre Ariadne et Anna, comment Anna est tombée amoureuse d’elle avant de ne plus croire en l’amour, sur ce qu’il s’est passé entre elles.

Je suis très attachée à l’univers de Cassandra Clare, ses livres me suivent depuis plus de cinq ans maintenant et je ne sais pas être réellement objective sur une série à laquelle je suis émotionnellement attachée et qui représente beaucoup pour moi. Avec le temps, mes lectures, j’arrive à avoir un avis plus critique sur certains passages, mais dans tous les cas, bien rédigés ou non, ses livres sont toujours un réconfort, un monde familier quelle que soit l’époque avec des personnages qui restent similaires ou que l’on retrouve qui donne le sentiment de « rentrer à la maison ».

PS : Dans mon édition se trouve la nouvelle « Fairy Tales of London », elle n’apporte pas grand-chose, si ce n’est le récit du mariage de Tessa et Will ainsi qu’une nouvelle preuve de l’animosité de Tatiana envers lui et l’introduction de Charles et Jesse bébés.
Les Chroniques de St Mary, Tome 1 : Un monde après l'autre Les Chroniques de St Mary, Tome 1 : Un monde après l'autre
Jodi Taylor   
Si vous êtes passionné d'histoire avec un esprit suicidaire, St Marie est faite pour vous, une société scientifique et secrète qui vous envoie étudier, cartographier sans que vous ne deviez interférer en quoi que ce soit, enfin ça c'est sur le papier car les voyages partent en vrille et les accidents mortels fréquents même très très fréquents font du vide dans le personnel de l'établissement donc surtout épargnez vous l'attachement illusoire des persos, ils ne font pas long feu. ?...
J'ai adoré l'héroïne, passionnée et d'une personnalité toute simple elle a un humour à tomber sauf en manière amoureuse car les adeptes de romance n'auront qu'une envie, celle d'attacher solidement son chéri pour l'envoyer direct au crétacé faire mumuse avec un T-Rex.
Conclusion une bonne lecture pour moi, pleine de sourires car les dialogues sont excellents, un scénario original avec l'envie de me lancer dans la suite pour savoir si mes prédictions sont bonnes...
Le Protectorat de l'Ombrelle, une Aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 3 : Sans Honte Le Protectorat de l'Ombrelle, une Aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 3 : Sans Honte
Gail Carriger   
Finalement, si j'ai mis du temps à le lire, je n'en ai pas moins énormément apprécié cette lecture. Ce troisième volet est décidément à la hauteur des deux précédents.

Dans ce tome, on retrouve notre chère Alexia en disgrâce et de retour chez sa mère après les événements du second tome. Cependant, rapidement elle se rend compte qu'elle n'est plus la bienvenue et décide de partir pour l'Italie à la recherche d'indices et de réponses sur sa condition. Là, après moultes embuches, elle fera la connaissance des Templiers. Mais encore une fois, les problèmes sont au rendez-vous !

Si le second tome avait un peu perdu de ses répliques mordantes, rassurez-vous, ce troisième en est blindé ! A croire que l'auteur s'en est donné à coeur joie ! Entre situations plus caucasses les unes que les autres et des répliques à mourir de rire, ce livre est une petite merveille !
L'histoire gagne en profondeur et on en apprend un peu plus sur les paranaturels, notamment sur Alexandre Tarabotti, le père de notre héroïne. L'histoire est parsemée de rebondissements et des événements plus ou moins surprenant se déroulent tout au long. Pour ma part, j'ai vraiment été surprsie à plusieurs reprises, tant je ne m'attendais pas à ce que l'histoire prenne cette direction. Mais c'était une bonne surprise.

Quant aux personnages, entre un Lord Maccon complètement à la ramasse, un professeur Lyall overbooké et une Alexia qui se découvre une passion pour une certaine sauce verte, je dois dire que je ne me suis pas ennuyée le moins du monde ! Tous sont vraiment attachant et c'est un vrai plaisir de les retrouver une fois de plus, même si à mon grand regret, Lord Akeldama n'est que peut présent.

Pour conclure, je dirais que cette saga devient de plus en plus addictive et il me tarde réellement de pouvoir dévorer les deux derniers tomes. Ce dernier tome, c'est que du bonheur à lire ! Précipitez-vous !!


par Fantasyae
Le Protectorat de l'Ombrelle, une Aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans Âme Le Protectorat de l'Ombrelle, une Aventure d'Alexia Tarabotti, Tome 1 : Sans Âme
Gail Carriger   
J'ai trouvé ce livre ABSOLUMENT DELICIEUX !
Etant férue de l'époque Victorienne ainsi que de la répartie et de l'éloquence Anglaise, j'ai été...RAVIE par cette histoire.
Nous voilà plongé dans ce Londres du XIX siècle où les créatures surnaturelles sont connues et vivent auprès des "Normaux".
Alexia est une héroïne atypique, indépendante et cultivée pour une femme (rapport à l'époque). Elle s'affirme en disant clairement ce qu'elle pense sans se soucier de l'opinion ou de choquer son auditoire. Elle le fait même avec une certaine délectation!
Curieuse et avide de nouvelles expériences, elle va croiser la route de Lord Maccon - loup-garou de son état - qui se fera un plaisir de la faire sortir de ses gonds et de l'initier à certaines situations troublantes et sensuelles.
L'écriture et les dialogues sont tout à fait charmants, SO BRITISH !, un brin Austenien.
Une héroïne totalement iconoclaste.
J'attends le tome 2 avec impatience!
Merci à Morrigan et Sonia-2 pour leurs avis et conseils quant à la lecture de ce livre.
A LIRE

par ccmars
Bloodlines, Tome 1 : Noire alchimie Bloodlines, Tome 1 : Noire alchimie
Richelle Mead   
Haaaaaa, quel plaisir de replonger dans l'univers de la saga Vampire Academy ! Depuis le temps que j'attendais ça... Je suis tellement heureux d'avoir pu retrouver le style de Richelle Mead dans une toute nouvelle série en rapport avec VA que je regrette d'avoir déjà terminé Bloodlines ! Ce livre, bien que différent de ceux de l'autre saga de l'auteure, est vraiment prenant... J'ai adoré !
Cette fois, nous ne suivons pas l'histoire derrière les yeux de Rose, mais de Sydney. Vous savez, Sydney l'Alchimiste, personnage qui apparaît de plus en plus fréquemment dans les tomes cinq et six de Vampire Academy. Avec elle, l'histoire commence directement ! Dès le départ, l'action nous étreint ! Sydney est réveillée en pleine nuit par son père qui souhaite lui parler... En compagnie d'autres Alchimistes. On va lui apprendre que Jill, [spoiler]la sœur de Lissa, nouvelle reine,[/spoiler] est en danger de mort et qu'elle doit être protégée à tous prix.
Vont lui être associés pour l'aider dans cette mission Keith, un Alchimiste très étrange qui n'est pas inconnu à Sydney, Eddie, personnage présent dans VA qui prend beaucoup d'importance dans le roman et qui est un protagoniste que j'apprécie beaucoup et... Adrian ! Non, ne clignez pas des yeux, vous avez bien lu ! Adrian est de retour et ça se sent ! Quel bonheur de le retrouver ! A chaque fois qu'il apparaissait dans le livre, je ne pouvais pas m'empêcher de sourire. Bien qu'il soit encore profondément touché par [spoiler]la fin de sa relation avec Rose[/spoiler], il tente de surmonter cette mauvaise passe et de croquer la vie à pleine dent... Ce qui ne l'empêche pas de se rebeller et d'être lui-même !
Mais tandis qu'Adrian nous permet de nous accrocher encore plus à l'histoire, nous découvrons également une personnalité prometteuse et touchante : celle de Sydney. C'est vrai, en devenant le personnage principal du roman, elle nous livre des aspects d'elle-même - et du monde des Alchimistes - vraiment très intéressants.
Tout d'abord, j'ai adoré en découvrir plus sur l'univers de ces derniers... De très nombreuses révélations nous sont faites. On apprend de quelle façon Sydney a été élevée et en quoi consiste son travail. De plus, un détail très important nous est dévoilé : le pouvoir de son fameux tatouage, ce lys en or peint sur son visage. Je ne dirai bien sûr rien là-dessus, car je veux vous préserver le suspense au maximum ! Ensuite, passons à Sydney... Je dois bien l'avouer, j'ai souvent ris... Mais pas avec elle. A cause d'elle. Son éducation dans le monde des Alchimistes lui a beaucoup enseigné, c'est certain... Mais pas comment se comporter en société.
Certaines scènes entre Jill, Eddie, Adrian et elle sont juste magiques ! En plus, Sydney révèle un aspect d'elle qui m'a touché : elle pense plus souvent au bien des autres qu'au sien. Beaucoup d'actions qu'elle entreprend ne sont que le résultat d'un seul but : pouvoir rendre quelqu'un plus heureux. Malheureusement pour elle, certains de ses choix vont être mal interprétés et mal pris. Des tensions vont rapidement se créer et j'irai même jusqu'à dire que des clans voient le jour.
Mais ce n'est pas tout ! Loin de là ! Derrière cet aspect centré sur la sociabilisation des personnages, de nombreux mystères et problèmes vont voir le jour... Sydney, déjà très occupée entre la surveillance de Jill, l'obligation pour elle de la suivre au lycée et de participer en cours, de ne pas avoir l'air esseulé et de se comporter normalement, va devoir affronter d'autres choses. En effet, depuis quelques temps, des meurtres inexpliqués sont commis. Bizarrement, on dirait que ce ne sont ni des Strigois ni des Morois qui sont à l'origine de ses crimes, bien qu'on sache pertinemment que ce ne sont pas les œuvres d'humains ou de dhampirs. Pire encore, tous les élèves du lycée de Palm Spring ne jurent que par une chose : des tatouages, comme celui de Sydney, capables d'accentuer les capacités physiques et mentales des étudiants.
Face à cela, Sydney n'aura pas d'autres choix que de mener l'enquête, tout en effectuant son travail d'Alchimiste qui consiste à procéder en secret pour ne pas que Jill soit repérée. Très vite, elle va s'allier à Adrian... Haaaa, que je les ai aimé ces deux-là ! Ils forment un duo de choc ! L'histoire les a vraiment rapproché, pour notre plus grand bonheur ! J'ai vraiment été conquis par ce côté "enquête", il a apporté un gros plus à une intrigue déjà passionnante !
Je pense que vous l'aurez compris, Bloodlines est un premier opus génial, qui donne réellement envie d'en savoir plus sur la suite des aventures de Sydney. Vous devez savoir que ce que je vous dis là n'est pas grand chose comparé au roman. Il contient encore une multitude de surprises et de rebondissements que je n'ai pas vu arriver ! J'ai été bluffé par le dénouement de certaines énigmes, d'ailleurs ! Quoi de mieux pour me plaire ?
De plus, nous découvrons de nouvelles facettes des protagonistes que nous connaissions déjà, ce qui est vraiment super. Je suis sûr que ce livre vous plaira si vous avez aimé Vampire Academy. Personnellement, j'ai déjà accroché à cent pour cent. Redécouvrir le monde fascinant de VA m'a énormément fait de bien, car celui-ci m'avait manqué, beaucoup. N'hésitez pas à planter vos crocs dans Bloodlines, Wandering-World vous promet du sang au goût magnifique, captivant et... Envoûtant.

par Jordan
Chroniques des Arcanes, Tome 1 : Princesse Vénéneuse Chroniques des Arcanes, Tome 1 : Princesse Vénéneuse
Kresley Cole   
Le début est un peu lent, l'action n'étant pas présente.
Mais une fois que l'histoire est bien lancée, le récit devient très intéressant. L'apocalypse a tout ravagé, tout n'est que tristesse, désolation.
L'auteur nous imprègne de ces sentiments de pertes, de doutes, de peurs.
Les révélations des 150 dernières pages nous permettent de comprendre dans quel univers l'auteur nous a embarqué. Un monde où nos héros sont destinés à s'entre tuer jusqu'à qu'il n'en reste plus qu' UN.

par Adèle

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode