Livres
639 969
Membres
758 837

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Signatures



Description ajoutée par Olivier25 2022-01-25T16:58:41+01:00

Résumé

Margot Bellanger, psychocriminologue, se voit confier le dossier du meurtre sordide d’une femme, en région parisienne. Quelques jours plus tard, une autre victime est retrouvée morte dans la forêt de Sénart. Comme la première, son corps a été l’objet d’une mise en scène macabre.

Pour Margot et son équipe, le lien entre ces deux dossiers est évident. Il s’agit bien d’un même tueur. Et ce dernier semblerait s’attacher à faire de chacun de ses assassinats une œuvre d’art.

Les choses se compliquent quand le tueur entre en contact avec un journaliste pour l’envoyer sur le lieu de sa troisième composition.

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par mademoisellejuliette9a 2022-07-05T15:35:03+02:00

Et de la jeune femme qu'elle était encore hier, à la vieille fille qui s'inviterait bientôt, il n'y avait qu'un espace réduit ,plein d'une résignation froide .

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par LeslivresdeNancy 2022-11-23T15:45:53+01:00
Diamant

Lien de mon avis sur le blog : https://les-livres-de-nancy.blogspot.com/2022/11/signatures-tom-clearlake.html

Je remercie tout d'abord Babelio et les éditions Moonlight pour ce service-presse.

J'ai sélectionné ce roman lors de la masse critique Babelio, car je connaissais déjà la plume de l'auteur et que j'étais très curieuse de découvrir celui-ci.

De Tom Clearlake, j'ai lu "L'essence des ténèbres" et "Avides", deux romans que j'avais beaucoup aimé. Du coup, c'est avec enthousiasme que je me suis lancé dans la lecture de ce petit pavé.

Margot Bellanger, psychocriminologue, vient de se voir confier une enquête concernant le meurtre sordide d'une femme.

Mais quelques jours plus tard, quand le corps d'une autre femme est découvert, tout laisse à penser que c'est le même tueur qui met en scène le corps de ses victimes, des scènes macabres qu'il estime être de l'art.

Pour que le plus de monde puisse voir son art, le tueur décide lors de troisième composition de prendre contact avec un journaliste pour qu'il soit le premier à découvrir son œuvre afin qu'il rédige un article sur ce qu'il a vu...

J'ai beaucoup aimé ma lecture.

C'est un excellent page-turner. Je n'ai pas vu les pages se tourner tant, j'étais prise dans ma lecture. L'histoire commence comme une enquête policière assez classique puis après un événement, on se retrouve dans un thriller vraiment très noir où nous suivons directement le tueur.

Alors que dans la première partie, nous avons déjà vu la noirceur du tueur avec les scènes de crimes qui sont hyper détaillés, dans la seconde partie, nous plongeons dans la psychologie du tueur.

"Signatures" est un thriller addictif et captivant que l'on ne peut pas lâcher avant la dernière ligne. Il y a beaucoup de suspense et la tension augmente de page en page. L'auteur a travaillé la psychologie de ses personnages et dans la deuxième partie du roman, il nous entraîne dans les méandres de l'esprit tortueux et machiavélique du tueur surnommé rapidement l'artiste. Cette deuxième partie est vraiment sombre et glaçante tant, l'auteur a réussi à rendre le tueur de l'histoire concret.

J'ai trouvé l'intrigue vraiment très réaliste et crédible. J'ai tremblé pour le personnage de Margot tandis que l'atmosphère devenait de plus en plus oppressante. J'ai adoré le changement de direction en plein milieu du roman qui m'a beaucoup surprise. Même si j'ai dévoré et adoré ce roman, j'ai vu quelques petites choses arriver et du coup certains rebondissements ne m'ont pas plus surprise que ça.

Avec ce roman, j'ai retrouvé avec plaisir la plume de Tom Clearlake qui est très fluide, addictive avec des descriptions assez sanglantes et gores. Donc attention âmes sensibles, car certaines scènes et descriptions peuvent être choquantes.

En bref, un thriller addictif et captivant qui nous entraîne les méandres de l'esprit tortueux et machiavélique du tueur. Attention âmes sensibles, car certaines scènes et descriptions peuvent être choquantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sophie-581 2022-08-22T14:33:10+02:00
Diamant

Signatures de Tom clearlake

Thriller de 412 pages, Moonlight éditions

Tout d abord, je tiens à remercier l auteur, qui m a permis de gagner son livre format papier lors d un concours sur sa page.

Troisième livre de l auteur, pour lequel j ai eu plaisir à retrouver son univers.

Une atmosphère sombre, pour laquelle il manque des réponses (peut être un second tome, ou bien l auteur l a fait sciemment afin de nous laisser imaginer tout un tas de scénarios possibles).

Des personnages attachants (surtout l oncle Michel qui m a éclaté 🤣), d autres beaucoup moins, même en découvrant leur histoire d enfance.

Un livre où les crimes abominables règnent et où l angoisse est très présente

Belles lectures à tous

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nanou_Loves_Books 2022-06-24T17:15:53+02:00
Or

Ayant adoré le premier roman de Tom Clearlake que j’avais lu précédemment j’attendais le même niveau avec ce second roman du même auteur.

Je l’ai certes beaucoup apprécié mais j’ai moins accroché qu’avec les personnages et l’ambiance de «Sans retour».

L’histoire promettait d’être sanglante à souhait et elle l’a été durant certains passages.

Mais je n’ai pas accroché avec un des personnages principaux : Margot Bellanger la psycho criminologue. Je la trouve trop effacée et pas du tout active. Sans spoiler le roman je n’ai pas spécialement compris pourquoi le tueur en série qu’elle recherche s’intéresse à elle et ce qu’il veut en faire au milieu de ses meurtres…

J’ai plus apprécié le personnage torturé de l’écrivain atteint du syndrome de la page blanche et qui croit tenir le roman du siècle en contactant directement ce tueur sadique.

Certains passages m’ont paru longs et auraient pu, à mon sens, être évités comme l’explication d’un écrivain sur le plateau télé d’une émission littéraire. Son explication de roman a été pour moi bien trop longue et fastidieuse. Ça a vraiment coupé le rythme du livre et m’a fait un peu décrocher je l’avoue.

Je suis assez dubitative de ce que deviennent certains personnages (quid de la femme enceinte de l’éditeur ?) et de la fin du roman.

Personnellement ça m’a fait l’effet d’un soufflet qui retombe… et paradoxalement me donne très envie d’une suite.

En tout cas, je pense lire de nouveau un des romans de Tom Clearlake dont j’apprécie vraiment l’écriture.

Merci aux éditions Moonlight pour m’avoir permis de lire ce service presse dans un genre littéraire que j’affectionne tout particulièrement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sansan83300 2022-05-03T10:19:24+02:00
Argent

Margot, psychocriminologue, se voit confier un dossier délicat avec le meurtre de femmes mise en scène comme des œuvres d'art.

Cette enquête est rondement menée dans la première partie et nous explique toute l'affaire avec les protagonistes. Et là, comme l'auteur sait si bien le faire en milieu de lecture , un twist qui va changer la donne et l'histoire, j'ai eu l'impression d'être dans un autre livre tant c'est très bien fait.

L'auteur nous plonge dans l'esprit de tous les protagonistes et nous fait étudier leurs sentiments comme on étudie l’enquête. On est à notre tour le psychocriminologue et on en perd pas une ligne.

Il a une plume captivante avec des indices distillés au fur et à mesure pour nous révéler dans la dernière partie toute sa machination envers le lecteur.

Le seul point négatif pour moi c'est cette fin qui arrive trop vite, j'aurais aimer quelques pages de plus.

Sadique moi ? pas du tout !!!!

.

Le thème de l'art apporte une touche supplémentaire car il est tellement subjectif qu'il viendra perturber vos repères dans cette enquête, l'art sous toutes ses formes.

.

Une belle découverte, bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leslecturesdEsmeralda 2022-04-29T14:23:39+02:00
Argent

J’ai enfin sauté le pas. J’ai lu tant d’avis enthousiaste sur « sans retour » que je ne voulais pas passer à côté de ce nouveau roman.

Nous faisons ici la connaissance de Margot, psychocriminologue, autre terme pour désigner un profiler. Margot est une jeune femme au caractère déterminé. Têtue, elle ne manque jamais d’aller au bout et d’explorer ses pressentiments. Elle vit seule avec son oncle, un joyeux luron, gaffeur et qui n’en manque pas une. Margot a dû surmonter de nombreux traumatismes qui ont façonné l’adulte qu’elle est devenue.

Une nouvelle enquête lui est confiée. Une jeune femme découverte mutilée dans un souterrain. Une autre dans les bois et voici une enquête hors norme. La mise en scène évoque l’art, c’est pour cela qu’elle se retrouve en sous-marin dans la plus prestigieuse école d’art de Paris. De fil en aiguille, les éléments se précisent, mais le tueur en série court toujours. Il aura fallu attendre qu’il contacte un journaliste pour que l’équipe mette les bouchées doubles. Mais le tueur guette sa nouvelle proie et il est prêt à tout pour l’attraper et l’apprivoiser.

Tom Clearlake nous propose un polar haletant et scabreux. Il faut dire que la citation de « l’enfant du cimetière’ du Sire Cédric, au début mais déjà dans l’ambiance. Si vous aimez le sang et compagnie alors vous allez être servi. Tom Clearlake ne lésine pas à la tâche et met un point d’honneur à décrire toutes sortes de mutilations et éviscérations. L’ambiance est « quelque peu » glauque, vous en conviendrez. Un polar original quant au scénario mais rien d’innovant sur la construction et intrigue. Le tueur en série est vraiment un psychopathe, un vilain psychopathe. En même temps quand tu découvres son enfance tu comprends pourquoi. Le physique va avec le costume.

Ce polar noir ne s’apparente pas qu’à une course contre la montre. Tom Clearlake sort de son chapeau un élément assez intéressant et qu’il exploite avec suspense.

SIGNATURES est un polar noir qui se lit avec frénésie. Une fois entrée dans la lecture, il est bien difficile de s’en défaire. Malgré tout je suis loin du coup de cœur. L’auteur explore, à mon goût, trop d’éléments qui finalement ont tendance à se répéter. La vie de Margot, celle du criminel et de l’autre personnage. L’auteur a voulu donné à son roman l’aspect d’un « true crime » est malheureusement je trouve que cela ne fonctionne pas spécialement. Il y a quelques incohérences notamment dans le profil du tueur en série sur ses actions finales et dans les certains rebondissements qui ne tiennent pas vraiment la route.

En bref :

* Une intrigue dérangeante

* Une histoire trépidante

* Des héros aux traits de caractère et psychologique bien détaillés

* Quelques redondances et incohérences

* Un style simple et qui nous plonge facilement dans l’horreur

Cette première rencontre n’a pas été à la hauteur de mes espérances. Malgré un bon moment de lecture je n’ai pas ressenti ses frissons et cette tension que j’aime retrouver dans les polars et thrillers. Certes je ne suis pas du genre à baisser les bras dès la première fois et je lirais donc le fameux « sans retour » que beaucoup ont plébiscité.

Connaissez-vous Tom Clearlake ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par antoine18 2022-04-09T12:04:32+02:00
Diamant

Je tiens à remercier les éditions Moonlight et le site Netgalley pour m'avoir permis de lire ce livre coup de cœur comme tout ceux de cet auteur que j'adore, je suis un grand fan, il a une plume si addictive qu'une fois dans le livre je ne le lâche plus jusqu'à la fin, a quand une éditions reliée de tout ses livres? J'achète direct.

Tout commence lorsque Margot doit travailler sur le dossier d'un meurtre abject d'une jeune femme vers Paris. Elle est psychocriminologue et plusieurs jours plus tard, un autre corps est retrouvé en forêt cette fois ci. Tout comme le premier meurtre il y à une mise en scène des plus sordide. Margot et son équipe voient là une récidive, c'est la même personne. Quand a l'assassin il veille a ce que chaque scène de crime soient une oeuvre d'art. Sauf que le tueur va contacter un journaliste pour lui dire où se trouve sa troisième mise en scène macabre.

Ce que j'ai aimé en lisant ce livre :

- la plume de l'auteur si addictive,

- le suspens qui fait que je n'ai pas lâcher le livre jusqu'à la fin,

- les personnages si attachants

- l'histoire si prenante

- les descriptions de l'auteur sur les scènes de crimes, le réaliste quoi.

Si vous rechercher une lecture qui fait peur un vrai thriller bien écrit, addictif c'est ce livre qu'il faut lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zanaka59 2022-03-25T19:00:24+01:00
Argent

Un femme est retrouvée mort en région parisienne. Quelques jours plus tard, une autre victime est retrouvée morte dans la forêt de Sénart. Le point commun ? La mise en scène macabre fait par le tueur. Margot Bellanger, psychocriminologue, est l'une des personnes mises sur l'enquête. Les choses se compliquent lorsque le meurtrier appelle un journal afin de lui donner l'exclusivité de son œuvre. Et un auteur de romans polars se met en tête d'écrire son prochain roman sur ce nouveau tueur en série, Margot doit se démener afin de l'arrêter à tout prix.

Je ne lis pas souvent de roman policier/polar. Cette histoire m'a laissé une impression mitigée. J'ai passé un bon moment, c'est agréable à lire et on a envie de découvrir qui est le meurtrier. Le début du récit m'a emporté et les descriptions des meurtres sont faites avec talent. On sent la tension monter.

Pour malheureusement redescendre au milieu de l'histoire. Si l'inclusion de Bernard, auteur à succès sur le déclin, est une bonne idée, je n'ai pas réussi à adhérer à la tournure que prend l'histoire à ce moment-là. J'aurais aimé qu'on entre plus dans la tête du tueur, connaître ses pensées et ses émotions. Aussi j'ai été déçu par le personnage de Margot. Au début de l'histoire, elle me paraît être une femme forte qui pourrait porter l'enquête et la résolution de ces meurtres. Mais la suite de l'histoire m'a donné l'impression qu'elle était plus une figurante pour Bernard qui est pour moi un personnage très antipathique.

Enfin on ne sait finalement rien des collègues de Margot. Que s'est-il passé pendant qu'on était avec elle ou avec Bernard ?

Bref, malgré quelques points noirs, le gros plus de l'histoire c'est son personnage central à savoir l'artiste qui est sans conteste mon favori et j'aimerais en savoir plus sur lui.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evalyadu13 2022-03-17T18:42:10+01:00
Diamant

Un grand merci aux éditions Moonlight, à Netgalley et à Tom Clearlake pour sa confiance renouvelée à chaque fois!

Gros coup de coeur une nouvelle fois pour ce roman, j'ai lu tous ses ouvrages et franchement je suis fan! C'est un auteur avec énormément de talent!!!

Je savais que j'allais aimer, comme à chaque fois d'ailleurs, même si je sais que ça va être glauque, même si je sais que mon imagination va être transporter dans l'indicible, c'est Tom, et tant pis j'y vais les yeux fermés et j'ai adoré! Une fois le livre ouvert, je n'ai plus pu le lacher et cela fait tellement plaisir quand cela nous arrive! Javis hâte de savoir la fin mais en même temps ,j'étais tellement à fond que je ne voulais pas que cela s'arrête!

Quelle claque, pour les adeptes de ce genre , vous êtres franchement tombés au bon endroit, je vous le promets! Que celui qui n'aime pas me le dise!

J'ai suivi pas à pas Margot Bellanger sur la piste de ce monstre sanguinaire... ainsi que les autres protagonistes...

Le récit est poignant,noir, angoissant et les scènes d'un pur réalisme, le film se déroulait parfaitement sous mes yeux, c'était une sensation fascinante!

Margot Bellanger, psychocriminologue, se voit confier le dossier du meurtre sordide d’une femme, en région parisienne. Quelques jours plus tard, une autre victime est retrouvée morte dans la forêt de

Sénart. Comme la première, son corps a été l’objet d’une mise en scène macabre.

Pour Margot et son équipe, le lien entre ces deux dossiers est évident. Il s’agit bien d’un même tueur. Et ce dernier semblerait s’attacher à faire de chacun de ses assassinats une œuvre d’art.

Les choses se compliquent quand le tueur entre en contact avec un journaliste pour l’envoyer sur le lieu de sa troisième composition.

Une imagination de la part de Tom Clearlake qui fait froid dans le dos , mais j'ai adoré, je me répète!

Parviendront ils à l'arrêter? Que deviendra le journaliste? Jusqu'où ira cette étrange forme d'art?

A vous de le découvrir!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Helene-66 2022-03-13T09:57:46+01:00

[SERVICE PRESSE]

Signatures de Tom Clearlake

Je remercie à NetGalley pour ce service presse.

Mon résumé :

Un tueur en série sévit à Paris. Méthodique, froid et calculateur, il donne du fil à retordre à l’équipe de flics chargée de l’enquête. Manipulateur, celui-ci ne s’interdit rien et se sert de personnes faibles pour exposer ses œuvres au grand jour. Alors que Margot, psychocriminologue est enlevée en bas de chez elle puis retenue prisonnière, elle est rejointe par Bernard, auteur de polars sur le déclin. Après avoir proposé au tueur d’écrire sa biographie, celui-ci l’a pris au mot.

Margot est une policière déterminée. Psychocriminologue, elle vit avec son oncle de 72 ans. Très marquée par la disparition inexpliquée de son père, lorsqu’elle était jeune, elle traque les criminels sans relâche.

Bernard est un romancier sur le déclin. Après avoir connu la gloire, grâce à une série de polars bien vendus, voici 18 mois qu’il n’a rien écrit. Alcoolique, il tente de remonter la pente. Subjugué par l’Artiste, le tueur en série parisien, il lui propose un pari fou : le suivre dans sa folie meurtrière et écrire sa biographie.

Mon ressenti final :

Lorsque j’ai vu qu’un nouveau roman de cet auteur était disponible, je me suis jetée dessus. J’avais déjà eu l’opportunité de chroniquer ‘’sans retour’’, un thriller qui m’a marqué au fer rouge, je n’allais pas passé à côté de celui-ci.

Le démarrage du roman est simple, nous suivons une jeune femme dans sa séance de shopping, après qu’elle ait reçu un étranger coup de fil. J’aime ce genre d’entrée en matière, puisqu’additionnée au premier SP lu de cet auteur, je savais pertinemment que rien n’allait se passer comme prévu. Pour autant, il allait me falloir patienter pour connaître le sort réservé à cette femme.

Le deuxième chapitre nous plonge dans l’horreur et nous fait découvrir Margot. Très rapidement, je me suis attachée à cette femme flic forte, complètement intégrée dans l’équipe masculine où elle officie. Intelligente, réfléchie, elle prend le temps d’analyser les situations et les cadavres que l’Artiste sème sur son passage. J’ai aimé qu’elle ne soit pas tête brûlée, qu’elle soit plutôt posée et dans l’analyse. Elle a les pieds sur terre et c’est elle qui nous maintient avec la réalité, à travers l’horreur des scènes de ce roman.

J’ai adoré le personnage de Bernard. Écrivain alcoolique, sur le déclin, il pense trouver sa rédemption en proposant à l’Artiste d’écrire son histoire. Le pari était fou mais le personnage est bien construit, ce qui m’a maintenue vissée à ma liseuse jusqu’à la fin du roman. A partir du moment où Margot est enlevée et où Bernard la rejoint, le récit prend un tournant à 360 degrés et je ne perds pas une miette de tout ce qui se déroule.

L’Artiste est probablement le personnage le plus abouti puisqu’il est l’élément central de ce roman. Sa psychologie est millimétrée et il fascine autant qu’il effraie. J’ai aimé sa froideur, son humour parfois, complètement en décalage avec la terreur qu’il inspire. Son histoire personnelle est triste mais nous oblige à s’attacher à lui et à avoir l’empathie nécessaire pour le comprendre. J’ai été soufflée par l’ego dont il fait preuve, mais tout en retenue pourtant. On comprend rapidement qu’il est très intelligent, qu’il ne se précipite pas pour tuer.

Ce roman est un thriller haletant, remarquablement construit et dont je n’ai pas réussi à lever les yeux avant la fin. Que ce soit les personnages, l’enquête, la captivité de Margot et Bernard, tout est rédigé de façon méthodique et addictive. Le côté psychologique est extrêmement travaillé. Chaque personnage a ses failles, ses forces et l’auteur arrive à nous les faire détester, pour les adorer trois pages plus tard. Le récit est savamment rédigé, le vocabulaire est précis tout en restant abordable. La lecture est facile malgré l’horreur des meurtres perpétrés et c’en est presque flippant.

La fin du roman est juste incroyable. J’ai franchement adoré le dernier chapitre, je n’en revenait pas et en même temps, j’étais presque contente !

Si tu veux suivre l’épopée sanglante de l’Artiste, c’est ici : https://amzn.to/3pZGhDB

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bookbubble_by_Audrey 2022-02-12T21:16:29+01:00
Bronze

Merci à #netgalleyfrance pour l'envoi de ce manuscrit.

Je suis plutôt mitigée sur ce roman. J'ai passé un bon moment, le suspense est présent mais j'en ressors sceptique... Mais pourquoi je m'interroge ?

J'ai trouvé que c'était un peu long à se mettre en route, du moins à ce que je rentre dans l'histoire.

Pourtant l'idée est plutôt originale un auteur de polar qui se retrouve incorporé dans un true crime et personnage de son propre roman.

Mais malheureusement je reste plutôt sur ma faim pourtant rien ne laisse supposer un futur tome 2...

La plume de l'auteur est fluide mais j'ai parfois dû relire parce que j'avais l'impression de me perdre dans la lecture et dans certains détails qui ont rendu certains passages assez lourds.

Malgré tout c'est un roman qui se laisse lire sans trop de prise de tête.

Afficher en entier

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 15
Commentaires 11
extraits 2
Evaluations 12
Note globale 8.58 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode